Tel que reçu par Marshall Vian Summers, le 3 Juin 2008, à Boulder, Colorado

Note aux lecteurs :
Cette traduction a été fournie à la Society par des étudiants du Nouveau Message qui se sont portés volontaires pour traduire le texte original en anglais. Nous rendons cette traduction publique sous cette forme perfectible pour que les gens aient une chance de découvrir une portion du Nouveau Message dans leur propre langue.

Pour arriver à accepter la signification plus profonde de votre vie, l’objectif majeur de votre vie, vous devez effectuer une profonde évaluation, et cette évaluation se prolongera. Il s’agit essentiellement d’une évaluation en ce qui concerne les relations. Mais j’utilise le mot relations dans un sens plus complet ici, car toutes les choses auxquelles vous êtes associé représentent une relation – vos possessions, votre foyer, votre emploi, le monde en soi, les changements qui ont lieu dans le monde, la nation dans laquelle vous vivez ainsi que nombre d’autres choses. Elles représentent toutes des relations.

C’est une façon très importante de percevoir votre participation dans le monde, car elle vous donne une voie très claire à suivre pour discerner ce qui a de la valeur et ce qui n’en a pas, ce qui est utile et ce qui est une entrave, ce qui sera nécessaire dans l’avenir et ce qui vous gênera. Vous n’avez pas seulement des relations avec des personnes, mais aussi avec des endroits, des choses, des évènements, des nations et le monde entier en soi.

Les gens ne considèrent pas souvent les choses dans le contexte des relations, alors celui-ci est peut-être une nouvelle façon de regarder le monde qui vous entoure. Sa valeur se trouve dans le discernement très clair qu’elle vous offre, car ce qui fonctionne dans un domaine peut être traduit dans d’autres domaines aussi. Si vous entretenez une relation malsaine avec votre travail, par exemple, elle produira un bon nombre des mêmes difficultés et entraves qu’une relation difficile avec une personne. Si vous avez une relation difficile avec votre foyer, elle vous gênera. Elle limitera vos possibilités.

Vous avez même une relation avec l’avenir. Ceci est vrai parce que vous êtes envoyé au monde pour le servir pendant qu’il subit la période initiale de grands changements. Vous avez une relation avec l’avenir. Vous avez une relation avec le passé, ou plus précisément, avec votre évaluation du passé.

La condition de votre vie dans son ensemble représente alors la condition de toutes ces relations. Et vous n’avez pas de relations neutres, car chacune d’elles soit vous aide, soit vous entrave et vous gêne. Soit vous gagnez de la force, soit vous perdez de la force dans chacune de ces relations. Certes, certaines sont plus importantes et plus puissantes que d’autres, mais elles ont toutes une incidence sur votre vie.

Alors la profonde évaluation est vraiment une évaluation des choses auxquelles vous donnez votre vie, et de celles que vous assignez à être vos principales influences dans votre vie, car chaque relation représente une influence. Le pouvoir de l’influence est très significatif, mais la plupart des gens n’en sont pas conscients, ainsi que de ses conséquences. Certes, vous pouvez reconnaître que la personne à laquelle vous êtes marié, aurait une grande influence sur vous, peut-être l’influence principale dans votre vie. Mais c’est rare que les gens prennent en considération, sur le plan du mariage ou du partenariat, que l’autre personne pourrait devenir l’influence principale dans leur vie. Si ce critère était ajouté à l’évaluation de l’autre personne dans la relation et dans les possibilités d’union et de partenariat, on aurait peut-être un résultat bien différent de ce que vous voyez dans le monde actuellement.

Alors pour le moment, considérez tout en termes de relations. Vous avez une relation avec des gens, des endroits, des choses, des évènements, le passé, l’avenir, les évènements mondiaux et votre nation. Vous entretenez même une relation avec la Grande Communauté de vie intelligente dans l’Univers, même s’il est peu probable que vous ayez déjà découvert sa signification pour vous et son importance pour votre avenir.

Puis on doit prendre en considération que chacune de ces relations représente une influence. Chacune exerce une influence sur vous et vous sur elle. De ce point de vue, vous exercez du pouvoir sur le monde, et le monde exerce du pouvoir sur vous. Le pouvoir se meut dans les deux sens. Et ce pouvoir vous donne le pouvoir de la décision, qui peut être appliqué dans plus de situations que vous ne vous en rendez compte encore. Ce pouvoir de décider est fondamental à votre réussite et à votre avenir dans un monde qui sera percuté par les Grandes Vagues de changement – par la destruction de l’environnement, par la diminution de vos ressources fondamentales, par le changement climatique, par l’instabilité toujours croissante de l’économie et de la politique, et le grand danger de guerres et de conflits que cela produira.

Les décisions importantes sont celles que vous prenez maintenant, car vous avez du temps pour vous préparer aux Grandes Vagues de changement. Mais le temps est d’importance cruciale. Vous n’avez pas beaucoup de temps, car les Grandes Vagues de changement affectent le monde déjà. Pourtant vous voici avec toutes vos relations et toutes leurs influences sur vous.

La grande évaluation commence en faisant le point sur où vous vous trouvez à présent – comment vous gérez votre temps, votre énergie, votre attention et vos intérêts. À quoi donnez-vous votre vie ? Sur quoi est-elle concentrée ? À quoi l’assignez-vous ? Vous ne disposez que d’une énergie limitée au cours d’un jour, d’une quantité de temps limitée, d’un espace limité dans votre mental pour réfléchir. Où tout cela va-t-il à présent ? Qu’est-ce que vous êtes en train de faire ? Avec qui êtes-vous ? Quelles sont vos priorités ? D’où gagnez-vous de l’énergie dans votre vie, et où la perdez-vous ? Et pour quelles personnes la perdez-vous, et pour quelles choses la perdez-vous ? Où éprouvez-vous la certitude, et où sont vos incertitudes ? Quelles sont les relations que vous entretenez actuellement et qui vous donnent une sensation de certitude et de direction ? Et quelles relations troublent cette certitude ou l’entravent complètement ?

Comme vous pouvez voir, les questions sont nombreuses, et il y en a bien d’autres. C’est pourquoi la profonde évaluation demande du temps. Ce n’est pas quelque chose que vous faites en une heure comme la marche d’un procédé ou un exercice. Ce n’est pas quelque chose sur laquelle vous réfléchissez pendant un week-end. Au contraire, il s’agit d’une chose dont vous devez faire une des principales priorités de votre vie, en particulier maintenant. Vous devez y concentrer une partie majeure de votre attention. Car si vous n’exercez pas votre attention de cette façon, si vous ne gagnez pas plus de discernement, vous ne saurez pas quoi faire dans le monde d’aujourd’hui, et de demain. Et à mesure que les Grandes Vagues de changement arriveront, votre incertitude et votre vulnérabilité augmenteront de façon significative.

Par conséquent, vous devez commencer quelque part, vous devez commencer de là où vous êtes – pas avec ce que vous voulez, ou ce que vous croyez, ou ce que vous pensez qui se déroulera ensuite, ou vos objectifs ou vos ambitions ou vos rêves. Où êtes-vous à présent ? Avec qui êtes-vous, et qu’est-ce que vous êtes en train de faire avec cette personne ? Qu’est-ce que vous possédez, et cela vous donne-t-il de la force ou vous retire-t-il de la force ? Quelles sont vos croyances, et est-ce qu’elles vous clarifient les choses, ou sont-elles un substitut pour la Connaissance elle-même ? À quoi dédiez-vous votre temps ? Où vont vos pensées ? Si vous vous asseyez pour faire de la méditation, de quoi votre mental s’occupe-t-il ? Où vont vos pensées ? Quels sont les problèmes que votre mental est en train de résoudre ?

Cette tâche est évidemment très grande et occasionne beaucoup de confusion parce qu’elle exige que vous deveniez objectif envers votre vie. Et l’objectivité est d’importance vitale ici. Ne vous laissez pas convaincre par la pensée que vous devez être aimant au lieu d’être peureux, car tout ça représente une façon de penser préférentielle. Elle ne représente pas du tout un mental clair ou la véritable certitude. Ne tombez pas dans le piège de la dichotomie entre être aimant au lieu d’être peureux. Le but ici est de voir clairement. La vraie dichotomie est de savoir si vous êtes sage ou non, si vous êtes responsable ou non, si vous vous préparez à l’avenir ou non et si vous voyez ce qui vient au-delà de l’horizon de votre vie ou non.

Alors commencez par des choses simples. Réexaminez tout ce que vous possédez. Toutes vos possessions, même les objets insignifiants, ont en quelque sorte une valeur pour vous et représentent subtilement une influence. Si votre vie est remplie de choses dépourvues d’utilité ou de raison d’être, alors celles-ci vous prennent du temps et de l’énergie dans une certaine mesure. Vous continuez à les posséder et alors vous continuez à être en relation avec elles. Elles occupent de l’espace dans votre foyer et dans votre mental. Toutes vos possessions doivent en effet être fondamentalement pratiques et nécessaires ou personnellement pleines de sens, et ce sens doit venir d’un mode soutenant qui vous êtes à présent et où vous sentez que votre vie se dirige.

Les choses qui représentent des vieux souvenirs exercent une influence qui vous tire en arrière, quand en fait vous devez faire face à l’avenir et apprendre à vivre pleinement le moment présent. Il est plus facile de lâcher des objets que de lâcher des personnes ou de lâcher la sécurité. Donc, c’est un point de départ. Il s’agit d’un processus de triage, d’apporter plus d’objectivité dans votre vie – en regardant chaque objet que vous possédez et en vous posant la question : « Est-ce que cela me sert vraiment ? A-t-il une signification personnelle pour moi ? Et est-ce qu’il augmente et renforce ma conscience et ma compréhension de moi-même ? »

Vous découvrirez que votre vie est encombrée, que vous êtes alourdi par des choses et que vous possédez un grand nombre de vieux objets auxquels vous ne pensez jamais peut-être. Mais en réalité, ils exercent une influence sur vous. Au fur et à mesure que vous les lâchez, vous vous sentez mieux et plus léger, et d’une certaine façon votre mental se clarifie au cours du temps. C’est un bon point de départ. Il ne pose pas un très grand défi, et c’est un pas initial dans le développement du discernement – le discernement dans les relations – car tout ce que vous faites, tout ce que vous possédez et toutes les choses auxquelles vous êtes associé, représentent des relations. Toutes ces relations exercent une influence sur vous – sur votre conscience, sur vos décisions et sur la direction que vous savez que vous devez suivre.

Commencez alors à désencombrer votre vie, à la simplifier. Vous ne voulez pas porter beaucoup de bagages supplémentaires dans l’avenir, car celui-ci sera très variable devant les Grandes Vagues de changement. Vous voulez être flexible, vous voulez être capable de vous bouger facilement, vous ne voulez pas être encombré par de nombreuses possessions. À ce point-ci, vous devez être très honnête avec vous-même quant à ce que vous possédez et ce que vous ne possédez pas, ce qui est significatif et ce qui est insignifiant.

Au niveau de la Connaissance, c’est très clair. Il y a soit un oui soit un non. Ou dans certains cas, il y aura de la neutralité. Mais en ce qui concerne vos biens, que vous possédez et pour lesquels vous êtes responsable, vous découvrirez en général soit un oui soit un non en vous. Cela rendra la prise de décisions facile, en tant que vous agissez par rapport à elles, en mettant de côté les choses dont vous n’avez plus besoin ou que vous ne devez pas posséder – en les donnant ou les jetant selon le cas. Cet exercice est précieux parce que vous avez besoin de libérer votre temps et votre énergie pour de plus grandes choses. Ainsi vous commencez par les plus simples objets, les plus simples relations, car vous aurez de plus grands défis au fur et à mesure que vous avancez.

Vous allez avoir besoin d’une énorme quantité d’énergie dans l’avenir, et vous devez rassembler vos ressources. Vous devez rassembler vos forces et développer votre capacité de concentration. Si vous dépensez votre temps et votre vie dans toutes les directions sans réflexion, vous n’aurez pas le pouvoir de le faire, car ici pouvoir représente concentration. Si votre vie n’est pas focalisée et concentrée, alors vous perdez votre énergie par de nombreux points. Maintenant vous devez boucher les trous. Maintenant vous devez reprendre ce que vous êtes en train de perdre. Maintenant vous devez rassembler toutes vos forces, car vous en aurez besoin dans les temps difficiles à venir. Vous en aurez besoin pour outrepasser et surmonter les autres influences dans votre vie qui vous dissuadent et vous empêchent de faire ce que vous savez que vous devez faire, et de discerner une direction majeure que la Connaissance en vous essaye de vous fournir à mesure que vous avancez.

Cette profonde évaluation s’étend jusqu’à de plus grandes choses : votre emploi, vos relations, votre relation avec votre corps et votre relation avec votre mental. Il est plus difficile d’apporter l’objectivité dans ces domaines car vous pouvez vous identifier beaucoup plus avec ces choses. S’identifier avec des choses signifie perdre son objectivité envers elles. Il faut être très objectif pour réexaminer votre emploi, pour réexaminer vos relations et pour réexaminer votre relation avec votre mental et votre corps, ce qui représente votre relation avec vous-même. Cependant au niveau de la Connaissance, il est fondamental de répondre à cela.

Par exemple, dans vos relations, vous devez réexaminer chacune d’elles pour voir si elles vous aident ou vous entravent, si les gens avec lesquels vous vous associez avancent dans la vie ou non. Dans certaines circonstances, par exemple dans votre emploi, vous devez peut-être travailler avec des gens quoi qu’il en soit, mais la façon avec laquelle vous vous engagez avec eux fera une grande différence sur l’effet qu’ils auront sur votre vie.

Quant aux relations que vous choisissez et sélectionnez pour vous-même, vous devez les évaluer : « Est-ce que cette relation me fortifie ou est-ce qu’elle m’affaiblit ? Est-ce que cette personne se dirige dans la direction où je dois me diriger ? Est-ce que nous avons une plus grande destinée ensemble, ou dois-je lâcher cette personne afin qu’elle puisse poursuivre son propre voyage dans la vie ? »

Ce sont des questions précieuses. Vous devez acquérir la force, le courage et l’objectivité de les poser et d’agir par rapport à elles. Une personne dans votre vie peut vous retenir et altérer votre destinée et le parcours de votre vie. Vous ne devez jamais sous-estimer le pouvoir de l’influence dans vos relations. Même s’il s’agit d’une amitié de passage, cette amitié soit vous aide soit vous empêche d’avancer dans la vie. Si vous commencez à avancer, vous verrez bientôt si cette amitié vous aide ou vous gêne, si l’autre personne vous remet en question, vous rabaisse ou vous met en doute dans vos efforts de focaliser votre vie et de vous préparer à l’avenir.

Vous allez avoir besoin de compagnons forts. Vous ne pouvez pas vous permettre des détracteurs dans votre vie. Vous pouvez apprendre de leurs défis, mais si vous vous associez de près à eux, vous perdrez du terrain par rapport à eux.

À ce sujet, le développement de la force et du discernement prendra du temps et peut être très difficile dans certaines circonstances, car il y a toujours des personnes dont vous pensez avoir besoin de l’approbation. Il y a des personnes que vous essayez encore d’impressionner. Il y a des personnes dont vous pensez avoir besoin pour votre sûreté, pour votre sécurité, pour l’amour ou pour le plaisir. Cependant au niveau de la Connaissance, il y aura soit un oui, soit un non, car la Connaissance essaye de vous mener quelque part, et toutes les personnes et toutes les choses dans votre vie, soit vous aident soit vous gênent dans la découverte et la poursuite de cette direction.

Soit votre emploi a un avenir face aux Grandes Vagues de changement, soit il n’en a pas. Vous pouvez évaluer ceci intellectuellement. Or au niveau de la Connaissance, la réponse reste un oui ou un non. Vous devez peut-être continuer dans cet emploi pour un temps afin d’obtenir de la stabilité, pendant que vous prenez d’autres décisions et pendant que vous obtenez plus de certitude quant à l’endroit où vous devez aller et les prochains pas que vous devez faire dans votre vie. Mais ne vous engagez pas trop dans une situation qui n’a pas d’avenir, qui ne pourra pas exister face aux grandes difficultés qui s’approchent.

Ne vous engagez pas trop à personne et à rien jusqu’à l’achèvement de cette profonde évaluation. Ne faites pas de grands plans. N’essayez pas de rétablir le parcours de votre vie. Ne vous engagez pas dans un mariage ou une relation avant d’avoir entrepris cette profonde évaluation pendant un temps.

Ne donnez pas votre vie avant de savoir à quoi sert votre vie et la direction qu’elle doit suivre. Ceci vous sauvera si vous y adhérez. Car il est facile de donner sa vie à d’autres – de s’engager dans un domaine professionnel, ou d’établir un ensemble de circonstances qui vous empêchera de réaliser et de vous souvenir de votre objectif majeur, pour lequel vous êtes venu au monde.

Les gens établissent des relations de passage, en utilisant des critères très faibles et très temporaires. Ils ne se rendent pas compte du sérieux de leurs engagements et de l’impact de ceux-ci sur leur être. C’est à cause de leur manque de discernement. C’est à cause de leur manque d’estime pour leur vie qu’ils se donnent avec une telle facilité et engagent leur temps et leur énergie sans prendre plus de soin, qu’ils sont tellement imprudents avec leur être.

Cela est une partie très importante de la profonde évaluation. À ce sujet, vous ne pouvez pas suivre votre intellect, car il y a toujours de bonnes raisons pour vous donner à des choses qui ne seront jamais précieuses pour vous. Vous aurez toujours des raisons convaincantes pour donner votre vie à des gens ou à des situations qui ne représentent pas votre destinée.

S’ajoutent les forces sociales qui vous encouragent à vous marier avant que vous n’y soyez prêt, d’avoir une famille avant d’y être prêt, de vous engager dans une carrière avant d’y être prêt. Toutes les forces sociales – les forces de votre famille et l’encouragement de vos amis – vous mènent tellement souvent vers une direction complètement fausse pour votre vie. Ne condamnez pas votre famille et vos amis, car ils ne savent pas. Mais vous devez savoir. Vous devez acquérir cette Connaissance. Et ceci est rendu possible par la Connaissance que Dieu vous a donnée. Autrement, vous vous perdriez dans le monde et vous ne trouveriez jamais votre chemin.

Votre relation avec votre mental et votre corps constitue un très grand enseignement fourni par le Nouveau Message. Votre santé mentale et votre santé physique sont importantes. Mais pour vous occuper efficacement d’elles, vous devez les traiter avec la même objectivité. Certes, vous vous identifiez avec votre mental et votre corps, au point de croire que vous êtes votre mental et votre corps. Mais votre mental n’est pas qui vous êtes et votre corps n’est pas qui vous êtes. Au contraire, ils représentent des véhicules d’expression – des véhicules à travers lesquels vous pouvez participer au monde, avoir une influence sur le monde et vous exprimer et communiquer avec les autres dans le monde.

Ils sont des véhicules pour vous mener quelque part, pour vous porter au cours de la vie dans le monde, pour vivre dans ce temps, pour avoir un impact sur ce temps. Ils sont des véhicules. Vous devez donc prendre soin d’eux. Vous devez les cultiver, et ils doivent être en état de vous permettre d’accomplir votre mission dans le monde. Si votre santé est en mauvais état, soit mentalement soit physiquement, vous ne serez pas apte à suivre un plus grand but, et dans la plupart des cas, celui-ci ne vous sera pas dévoilé parce que vous n’êtes pas prêt à le poursuivre.

Alors la mise en ordre de votre vie implique aussi de vous occuper de votre santé – votre santé mentale et votre santé physique. Votre mental a besoin d’un certain niveau de structure. Il a besoin de plaisir. Il a besoin de compagnie. Et il a besoin de soulagement et de repos. Vous pouvez discerner cela à travers vos activités, à travers les influences que vous amenez chez vous, à travers les médias, à travers vos relations, à travers les livres que vous lisez et les choses sur lesquelles vous réfléchissez.

La plupart des gens n’ont développé aucun contrôle sur leur mental. Ils sont simplement les esclaves involontaires de n’importe quelle pensée que leur mental souhaite avoir, et alors ils se sentent très impuissants quant à cela. Mais dans la profonde évaluation, qui est un processus pour amener de la clarté et de l’objectivité à votre vie, vous pouvez gagner de plus en plus de contrôle sur votre mental et votre pensée, en décidant sur quoi réfléchir, à quoi répondre, quoi écouter, quoi lire, quoi avoir dans votre foyer, sur quoi concentrer vos activités et ainsi de suite. Vous devez acquérir ce contrôle parce que si vous ne contrôlez pas votre mental, les autres le contrôleront. Si vous n’établissez pas une direction réelle dans votre vie, alors les autres établiront la direction pour vous. En fait, telle est la condition tragique de la plupart des gens dans le monde actuellement, qu’ils soient riches ou pauvres.

Évidemment, les très pauvres sont des esclaves de leurs circonstances. Mais il n’est pas tellement évident que les nantis, et même les très riches, ne soient pas eux-aussi des esclaves de leurs circonstances. Même s’ils jouissent de grands plaisirs et de la liberté de leur emploi du temps, ils sont en fin de compte autant démunis que les plus pauvres autour d’eux. Ils auront du mal à faire face aux Grandes Vagues de changement qui arrivent au monde. Ils n’ont pas d’avantages. Ils peuvent perdre leur richesse facilement, et ils seront ciblés par les autres, qui s’en prendront à eux. Et ils vivront avec beaucoup de peur et d’anxiété – craignant de perdre ce qu’ils possèdent et craignant tous et tout ce qu’ils considèrent capable de leur retirer leurs plaisirs, leur liberté ou leurs possibilités.

Il est l’heure de reconnaître très simplement ce qui est nécessaire pour votre mental et ce qui est nécessaire pour votre corps. Pas de complexités à ce point-ci. Si vous suivez la Connaissance, rien n’est complexe à ce sujet. Vous avez des lignes directrices très simples, et vous devez y adhérer.

Au début, en ce qui concerne votre profonde évaluation, qu’il s’agisse de vos possessions, de vos relations, de vos activités ou de vos engagements, il sera important pour vous de créer de l’espace dans votre vie pour lâcher des choses, pour ouvrir votre vie, pour vous permettre d’avoir de l’espace, sans qu’il soit occupé par quelque chose d’autre. Ainsi faisant, vous verrez à quel point vous avez essayé d’obtenir de la sécurité à travers vos propriétés, à travers vos relations, à travers vos engagements et ainsi de suite. Vous ressentirez peut-être moins de certitude quant à votre vie et plus de vulnérabilité, mais cela est bon, car cela crée un espace à remplir par un plus Grand Pouvoir et la liberté pour vous de mettre un nouveau cap, qui amènera de nouvelles personnes et de nouvelles circonstances à votre vie. Si votre vie est déjà remplie jusqu’au bord, rien de nouveau ne peut l’aborder. Il ne peut pas y avoir de nouvelles expériences, de nouvelles révélations, de nouvelles relations, de nouvelles opportunités.

Alors au début, la profonde évaluation est un processus de discernement et dégagement. Vous discernez ce qui est vraiment important et vous lâchez ce qui n’est pas important. Vous changez votre relation avec les choses, avec les gens, avec les endroits et avec les engagements. En faisant cela, vous changez votre relation avec votre mental et votre corps à un niveau subtil mais de plus en plus puissant. Ici vous gagnez de la force et vous apprenez à vous orienter vers l’intérieur plutôt que d’être juste orienté vers l’extérieur.

Bien des gens se demandent : « Alors, que dois-je faire face aux Grandes Vagues de changement ? ». Commencez avec cette profonde évaluation. Elle est fondamentale. Si vous ne l’entreprenez pas, vous ne serez pas libre de savoir, vous ne serez pas libre d’agir et vous ne serez pas libre de vous mouvoir avec la Connaissance. Vous serez fixé sur place, comme si vous étiez enchaîné à un mur – incapable de vous bouger, incapable de réexaminer votre vie et incapable d’établir une nouvelle direction. Car votre vie sera déjà engagée, livrée à d’autres, ou tout simplement perdue dans les innombrables pensées et quêtes que vous avez au cours de votre vie.

Vous commencez avec la profonde évaluation, et cette évaluation continue. Elle est continuelle parce que le travail d’apporter de la clarté et de la simplicité à votre vie ainsi que celui de la focaliser, est un travail continuel. Vous ne le faites pas tout d’un coup. Il se prolonge. Vous êtes entouré par des choses qui vous mèneront à vous encombrer encore plus avec des possessions, avec des gens, avec des endroits, avec des opportunités, avec des distractions, avec des stimulations et ainsi de suite. Et alors ce discernement est continuel parce que vous devez maintenir votre vie ouverte, claire et désencombrée. Votre vie doit être remplie par des personnes, des endroits et des choses qui vous fortifient, qui vous encouragent et qui sont les signes que vous avez la force et la responsabilité de vivre pleinement dans le moment et de vous préparer à l’avenir de mode sage et efficace.

À ce moment, vous devrez apprendre à dire non à beaucoup de choses : non même à votre propre mental ; non à vos compulsions ; non à vos dépendances ; non à ces plaisirs qui font mal à votre mental et à votre corps ; non aux personnes qui veulent que vous fassiez ce qu’elles souhaitent que vous fassiez ; non à des occasions qui vous semblent bonnes mais dont vous savez dans un niveau plus profond, que vous ne pouvez pas accepter ; non au consensus des personnes qui vous entourent ; non vous ne suivrez pas leurs conseils ; non vous ne deviendrez pas membre de leur groupe ; non vous n’accepterez pas leur perception de la réalité. Vous faites cela sans colère, sans condamnation et sans peur de rejet, mais avec une simple honnêteté et une simple lucidité.

Ne soyez pas fâché du fait que le monde est plein de tromperies et de malhonnêtetés, parce que c’est un monde sans Connaissance. Les gens n’ont pas encore trouvé le grand don de Dieu, et alors ils agissent de manière insensée, en s’imitant les uns les autres, en suivant tout ce que leur conditionnement social leur dit de suivre – leurs amis, leurs groupes, leurs dirigeants, leurs religions – quoi que ce soit. Car sans la Connaissance, que peuvent-ils faire au-delà de suivre tout ce qui est un substitut pour la Connaissance ?

Si vous le percevez clairement, ceci ne doit pas être une source de colère pour vous. C’est tragique, oui. C’est très malheureux, oui. Mais vous ne pouvez pas vous permettre de critiquer le monde à présent. Au lieu de condamner les autres, de condamner les gouvernements, de condamner le monde, de condamner la vie, vous devez rassembler vos ressources. Toutes ces condamnations représentent une immense perte d’énergie, une perte d’énergie qui ajoute seulement des frictions et des complaintes à la vie, sans aucun bénéfice positif. Si votre vie n’agit pas avec la Connaissance, alors votre posture critique est inutile et contre-productive. Ceci fait partie de la conservation de votre énergie.

En fin de compte, la grande évaluation vous rend de la force, vous connecte à la Connaissance et conserve votre énergie. Peut-être vous n’apercevez pas encore la valeur de la conservation de votre énergie, car vous voulez que chaque moment de votre vie soit plein de stimulations agréables, d’activités significatives, de gens amusants. Vous voulez remplir l’espace tandis que vous devez ouvrir l’espace, en lui permettant d’être vide, le tenant en réserve. Car seulement dans cet espace, vous pouvez recevoir de nouvelles réalisations et apercevoir des choses que vous ne pouviez pas voir auparavant, savoir des choses que vous ne pouviez pas savoir auparavant, discerner des choses qui se situaient au-delà de votre portée auparavant. De nouvelles personnes et de nouvelles opportunités entrent dans votre vie parce qu’il y a de l’espace pour elles. Donc en essence, votre vie doit toujours avoir cet espace et cette ouverture. Elle ne doit jamais être remplie. Et si elle arrive à se remplir, alors il est temps de lâcher des choses de nouveau.

Même si votre vie était convenablement occupée, même si vous viviez La Voie de la Connaissance, même si chaque personne dans votre vie était significative pour vous et était un partisan de la Connaissance en vous et pour vous, vous devrez encore créer une ouverture – cet espace dans votre vie où rien n’existe, là où le vide se produit. Cet espace vous permet d’être en quiétude, vous permet d’écouter, vous permet de regarder, vous permet d’être vraiment avec une autre personne, d’expérimenter vraiment un endroit et d’apprécier la splendeur de la nature. C’est cet espace, ce vide, ce silence qui vous permettent de discerner les signes du monde et le mouvement de la Connaissance en vous.

Au lieu d’essayer de remplir l’espace, vous voulez créer de l’espace et maintenir une partie de votre vie ouverte, inexpliquée et mystérieuse. Là rien ne se passe. C’est cela qui vous permet de vous émerveiller et d’être révérencieux envers la vie, d’avoir une expérience pure au lieu de quelque chose qui stimule juste votre pensée. Cela crée l’occasion pour vous d’expérimenter vous-même au-delà du temps et de l’espace – l’expérience de la Grâce, l’expérience de vos Enseignants Invisibles, qui vous aident à rétablir votre connexion à la Connaissance et avec celle-ci votre objectif majeur, pour lequel vous êtes venu au monde.

À ce point-là, vous pouvez imaginer que si vous suiviez cela jusqu’au bout, votre foyer contiendrait très peu de choses, mais tout y serait très précieux. Les personnes dans votre vie privée seraient très peu nombreuses, mais chaque personne serait vraiment précieuse. Votre temps ne serait pas rempli jusqu’au bout, mais des ouvertures s’y présenteraient afin que de nouvelles expériences puissent avoir lieu. Et votre mental ne serait pas constamment stimulé, mais il serait capable de se taire, de devenir observateur et sensible – en percevant, en entendant, en reconnaissant les choses.

C’est comme si vous étiez en train d’aller dans la direction contraire de la plupart des gens autour de vous, qui s’occupent complètement avec l’acquisition de choses pour eux-mêmes – des possessions, des personnes, des expériences, des sensations, des stimulations – au point qu’ils n’ont aucune idée de qui ils sont. Leur vie est remplie par des stimulations externes. Ils n’ont aucune notion d’où ils se situent dans la vie, où ils vont, où le monde se dirige. Ils sont simplement emportés par toutes leurs obsessions.

Alors vous pouvez imaginer qu’en conséquence de cette profonde évaluation, votre vie devienne simple et claire, et que vous soyez capable de discerner les opportunités à un niveau plus fondamental – non pas si elles sont agréables et stimulantes, mais si elles sont vraiment significatives et si elles servent votre raison d’être ou vous distraient de celle-ci.

Vous serez certes en état de jouir de petits plaisirs en cours de route, mais tout ce qui demande un engagement plus sérieux – une nouvelle relation, une possession importante, une opportunité dans votre emploi, un nouvel intérêt – ces choses doivent vraiment être discernées, parce que tout le monde veut que vous vous remplissiez, alors que vous essayez essentiellement de vous vider. Pour cette raison, vous devez bien limiter votre exposition aux médias, en cherchant seulement les choses qui sont importantes au sujet des Grandes Vagues de changement, et dans certains cas, les choses qui sont importantes dans votre situation actuelle et dans votre environnement immédiat.

Vous ne devez pas être stimulé par le monde. Désormais, vous devrez maintenir une certaine distance pour entretenir le moindre espoir de trouver votre force, de développer votre discernement, de cultiver votre discrétion et d’apprendre à devenir vraiment observateur – d’être vraiment apte à apercevoir ce que vous devez voir en vous et dans les autres. Vous ne pouvez pas faire cela si vous courez ça et là comme un fou – mené par vos besoins, vos désirs et vos obligations envers les autres. C’est pourquoi la profonde évaluation doit avoir lieu dès le début si vous souhaitez avoir une chance de réussite. Et cette évaluation continuera, car il y a des seuils que vous devez évaluer pour vous-même.

Vous l’entreprendrez tout seul en partie, et dans l’autre partie vous recevrez l’assistance d’autres personnes. La qualité de vos relations deviendra maintenant de plus en plus importante pour vous, au fur et à mesure que vous reconnaissez que chaque relation exerce une influence significative sur vous – si elle soutient l’émergence de la Connaissance en vous ou si elle vous distrait de cette émergence, si elle vous encourage dans votre préparation aux Grandes Vagues de changement ou si elle décourage cette préparation. Vos relations sont très importantes à ce sujet, et cette importance augmentera au fil du temps.

Au fur et à mesure que vous avancez, votre vie disposera de plus grandes ressources d’énergie. Vous serez capable d’effectuer des changements significatifs dans votre vie – des changements que vous ne pouviez pas entreprendre auparavant parce que vous n’aviez pas la force de les effectuer. Vous n’aviez pas la puissance en vous de les mener à bien. Auparavant, vous vous aperceviez de choses que vous saviez devoir faire, mais vous n’aviez pas la force de les réaliser. Vous n’arriviez pas à outrepasser votre propre mental ou l’opinion des autres. Simplement, vous n’étiez pas assez fort pour les faire. Maintenant vous pouvez les réaliser, et cela augmente le courant et le mouvement de votre vie.

Pouvez-vous imaginer que chaque chose dans votre vie représente votre grande raison d’être dans le monde, le sens majeur de votre vie ? Et que ceci vous a apporté assez de force pour pouvoir faire face aux adversités actuelles? Elles ne vous maîtrisent pas. Vous pouvez faire face aux désaccords et aux critiques des autres sans vous perdre dans leurs points de vue.

Ceci est une source d’épanouissement et de bonheur dans votre vie. C’est comme si vous aviez été récupéré. Vous vous êtes retrouvé vous-même, et vous avez permis à d’autres qui ont la même disposition d’esprit d’entrer dans votre vie. Il s’agit fondamentalement de retrouver de la Connaissance.

En cours de route, vous avez acquis des compétences que vous pouvez maintenant utiliser pour aider les autres, car ils doivent commencer la profonde évaluation aussi. Ils doivent apprendre aussi comment acquérir leur propre force et reconquérir leur vie qu’ils livraient auparavant sans réflexion ni considération. Les outils que vous acquérez, la force que vous développez, les compétences que vous employez deviennent tous des ressources pour aider les autres dans l’avenir ; vous ferez cela naturellement, spontanément. Même votre vie en sera une démonstration qui inspirera et causera de la confusion aux autres.

La vérité est que vous ne vous situez pas là où vous devez être dans la vie, et vous le savez, et pour cette raison vous êtes mal à l’aise. N’essayez pas de vous débarrasser du malaise, car c’est un indice en vous que votre vie doit bouger, que des changements y doivent être effectués, et que vous devez les réaliser. Permettez-vous d’être avec le malaise. Sentez-le. Observez ce qu’il vous communique. Voyez où il vous mène. Quels sont les points où le malaise se situe ? Où vivez-vous le mensonge dans votre vie ? Quelles sont les contrevérités que vous vous dites en ce qui concerne votre relation avec telle personne, tel endroit ou telle chose ?

Vous allez devoir surmonter les tendances en vous, les habitudes en vous et les autres voix que le monde autour de vous a placées dans votre tête, en vous disant que vous voulez des choses qu’en vérité vous ne souhaitez pas, ou que vous devez posséder des choses afin d’être attrayant ou couronné de succès.

C’est un très long processus. La vérité est que vous ne vous situez pas là où vous devez être. Ne vous dites jamais que vous êtes juste là où vous devez être. C’est insensé. Vous ne persuaderez jamais la Connaissance en vous.

Vous avez une grande montagne à escalader, et vous devez continuer l’ascension de cette montagne afin d’accomplir votre destin et acquérir une vision du monde, ce qui deviendra évident après avoir atteint les altitudes de cette montagne.

Quoi que vous vous disiez, vous ne pouvez pas persuader la Connaissance en vous. Vous avez besoin d’arriver là où vous devez être – pour être dans la meilleure position pour l’avenir, pour récupérer votre force, vos compétences et vos dons majeurs, et pour rendre service à un monde dont les besoins ne cesseront d’augmenter et de s’approfondir dans l’avenir.