DEUXIÈME PARTIE

Dans la seconde moitié de notre programme de préparation, nous allons entreprendre l’exploration de nouveaux domaines pour cultiver davantage votre expérience de la Connaissance et vous préparer à être un donateur de la Connaissance dans le monde. Dans les jours à venir, nous allons explorer des choses qui vous sont familières et d’autres qui vous ne sont pas familières, des choses dont vous avez pris conscience auparavant et d’autres dont vous n’avez jamais pris conscience auparavant. Le mystère de votre vie vous appelle, parce que du mystère proviennent toutes les choses de réelle valeur dans le monde.

Ainsi lors des pas suivants, donnez-vous avec un dévouement croissant. Apaisez votre sentiment de doute. Permettez-vous de progresser avec une plus grande certitude. Seule votre participation est nécessaire, car à mesure que vous stimulerez la Connaissance, la Connaissance se révélera d’elle-même. Elle se révélera lorsque les conditions mentales et physiques de votre vie auront été préparées et ajustées de façon appropriée.

Continuons maintenant avec le prochain pas de votre préparation.

183ème PAS

JE CHERCHE L’EXPÉRIENCE, ET NON DES RÉPONSES.

Cherchez l’expérience aujourd’hui, car l’expérience répondra à toutes les questions et rendra le questionnement inutile. Cherchez l’expérience aujourd’hui, afin qu’elle puisse vous conduire vers une expérience de plus en plus grande. Mieux vaut pour vous poser des questions à la Connaissance et recevoir ensuite l’expérience qu’elle peut vous donner. Vous êtes habitué à recevoir si peu de réponses à vos interrogations. Une réponse est tellement petite. Une véritable réponse doit être une invitation à participer à une préparation plus grande, à une préparation que vous n’avez pas préparée pour vous-même mais qui vous a été préparée. Ne cherchez donc pas de petites choses qui vous apportent momentanément de l’aide ou du réconfort. Cherchez ce qui constitue la fondation de votre vie, ce qui peut vous procurer la vie comme jamais auparavant.

Aujourd’hui, lors de vos deux pratiques approfondies, soyez réceptif à cette expérience. Vous pouvez utiliser le mot RAHN si vous trouvez cela utile, mais entrez profondément dans l’expérience de la Connaissance. Ne cherchez pas de réponses. Des idées viendront à vous, en leur temps et par leur propre voie. Vous pouvez être assuré de cela. Lorsque votre mental sera préparé, il deviendra véritablement réceptif et capable de traiter ce qu’il reçoit. C’est cette reconnaissance dont vous avez besoin. Elle doit provenir d’une grande expérience.

À chaque heure, rappelez-vous votre pratique et réalisez que vous recherchez une expérience authentique, et non seulement des réponses. Votre mental est rempli de réponses et elles n’ont pas répondu à votre questionnement jusqu’ici.

PRATIQUE 183 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

184ème PAS

MES QUESTIONS SONT PLUS GRANDES QUE JE NE L’AVAIS RÉALISÉ AUPARAVANT.

Ce que vous demandez réellement est bien plus grand que tout ce que vous aviez envisagé auparavant. Bien que vos questions puissent émerger des circonstances immédiates, vous demandez bien plus qu’une solution immédiate à des choses immédiates. Une résolution immédiate sera fournie, mais d’une Source supérieure. C’est cette Source supérieure que vous cherchez, car vous cherchez à réaliser votre nature ici et vous cherchez à trouver la préparation qui vous rendra capable d’apporter la contribution de vos dons, afin que votre travail dans le monde puisse être accompli. Comprenez donc que vous êtes ici pour servir. Vous êtes ici pour donner. Ce faisant, vous trouverez votre accomplissement. Ceci vous procurera du bonheur.

Lors de vos deux longues séances de pratique aujourd’hui, entrez à nouveau dans la quiétude et le silence, en gardant à l’esprit que la quiétude cultive la capacité du mental à recevoir. Dans la quiétude, vous trouvez ces choses que vous savez déjà et que vous avez négligées jusqu’ici. Grâce à ces périodes de pratique, votre mental s’affinera et gagnera une plus grande profondeur, une plus grande concentration et une plus grande précision dans tous les aspects de votre vie.

Ce que vous recherchez véritablement aujourd’hui est quelque chose plus grande que vous ne l’aviez pensé auparavant. Vous cherchez à connaître le sens votre Connaissance à travers sa démonstration.

PRATIQUE 184: Deux séances de pratique 30 minutes.

185ème PAS

JE SUIS VENU DANS LE MONDE POUR UN BUT.

À nouveau, nous affirmons cette grande vérité que vous savez vraie lorsque vous êtes relié à votre Connaissance. Quel que soit le niveau actuel de votre développement personnel, la réalité de votre but dans la vie demeure authentique. Aussi, de temps à autre, nous répétons certaines leçons qui sont essentielles à votre bien-être et à votre développement. Nous leur donnons de temps à autre une formulation différente afin que vous puissiez en tirer une expérience de plus en plus grande. De cette façon, elles peuvent trouver leur chemin vers votre cœur, afin que votre cœur puisse trouver son chemin vers votre conscience.

Vous êtes ici pour servir. Vous êtes ici pour donner. Vous êtes ici parce que vous êtes riche de la Connaissance. Quelle que soit votre situation dans la vie, votre sentiment d’être pauvre sera à jamais banni lorsque la Connaissance s’élèvera en vous, car nul sentiment de dénuement ne peut exister lorsque la Connaissance est expérimentée et exprimée. Telle est la promesse de ce programme de préparation. Telle est la promesse de votre vie. Tel est votre destin et telle est votre mission ici. À partir de cela, votre vocation spécifique dans le monde vous sera donnée. Elle sera tout à fait spécifique à vos activités et à votre comportement. Avant que cela ne puisse arriver, votre esprit doit être cultivé et votre vie doit être réarrangée et amenée à un véritable équilibre, afin qu’elle puisse refléter votre Connaissance et pas seulement vos peurs et vos envies. Une vie supérieure doit provenir d’une Source supérieure en vous. Une vie plus grande vous est à présent possible.

Vous êtes ici pour servir, mais pour servir vous devez recevoir. Lors de vos longues séances de pratique aujourd’hui, pratiquez la réceptivité. Allez plus profondément dans votre pratique de la quiétude. Cultivez cette pratique. Vous apprenez maintenant les compétences précises qui vous aideront à le faire. Lorsque vous aurez fait l’expérience de votre volonté, les méthodes suivront naturellement. Nous offrons juste ce qu’il faut de méthodologie pour orienter votre mental dans la bonne direction. À partir de là, vous pouvez affiner votre pratique de manière à répondre à vos besoins sans trahir les instructions données dans cet enseignement.

Ainsi, suivez la direction fournie et effectuez des ajustements mineurs si nécessaire. Quand vous apprendrez à travailler avec votre nature, vous apprendrez à l’utiliser pour votre propre bénéfice. Pratiquez à chaque heure de sorte que votre pratique puisse vous accompagner partout et que chaque chose qui vous arrive aujourd’hui puisse faire partie de votre pratique.

PRATIQUE 185 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

186ème PAS

JE SUIS NÉ D’UN ANCIEN HÉRITAGE.

Vous êtes né d’un Ancien Héritage. Ceci se révélera naturellement à votre esprit, bien que ce soit au-delà des mots et de la description. En essence, c’est une pure expérience de la vie et de l’inclusion. Ce que cette expérience vous remémore, ce sont ces relations que vous avez cultivées tout au long de votre évolution jusqu’à ce moment. Seul le rétablissement des relations peut se poursuivre au-delà de votre vie dans ce monde. Les individus que vous avez réclamés comme étant votre Famille Spirituelle existent à présent en tant que votre Famille Spirituelle. Ils forment le corps en développement de la Connaissance et de l’inclusion dans la vie, dont vous êtes maintenant capable de faire l’expérience.

Vous êtes ici pour servir votre Famille Spirituelle, votre petit groupe d’étude qui a travaillé ensemble à travers de nombreux âges et de nombreuses circonstances, dans le but de cultiver et de faire avancer ses membres afin que votre groupe puisse rejoindre d’autres groupes, et ainsi de suite. Comme des courants qui se joignent en masses d’eau mouvantes de plus en plus puissantes, vous suivez votre course inévitable vers la source de votre vie. Telle est la voie naturelle, la voie authentique, la voie qui existe au-delà de toute spéculation ou philosophie, au-delà de toutes les peurs ou ambitions de l’humanité. Telle est la voie des choses – à jamais mystérieuse, au-delà de votre compréhension et pourtant pleinement disponible pour vous servir dans les circonstances immédiates de votre vie. Telle est la grandeur du mystère de votre vie, et telle est son application même dans les plus petits détails de votre vie. Votre vie ici est ainsi entière.

Vous êtes né d’un grand héritage. Ainsi, la grandeur est avec vous grâce à vos relations. Recevez cet Héritage dans la quiétude de vos deux pratiques de méditation profonde aujourd’hui et reconnaissez-le à chaque heure. Laissez ce jour démontrer à la fois la réalité et le déni de cette grande vérité, car alors que vous verrez le monde essayer dans son déni d’agir à la place de la Connaissance, vous apprendrez à valoriser la Connaissance et à réaliser que la Connaissance est déjà là.

PRATIQUE 186 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

187ème PAS

JE SUIS UN CITOYEN DE LA GRANDE COMMUNAUTÉ DES MONDES.

Vous n’êtes pas seulement un être humain dans ce seul monde. Vous êtes un citoyen de la Grande Communauté des mondes. C’est l’univers physique que vous reconnaissez à travers vos sens. Il est bien plus grand que vous ne pouvez le comprendre actuellement. L’étendue de ses relations est même bien plus grande que vous ne pouvez l’imaginer, car la réalité est toujours plus grande que l’imagination.

Vous êtes un citoyen d’un univers physique plus vaste. Ceci n’est pas seulement une reconnaissance de votre Lignée et de votre Héritage mais aussi votre but dans la vie en ce temps, car le monde de l’humanité émerge dans la vie de la Grande Communauté des mondes. Vous savez cela, bien que cela ne fasse pas encore partie de vos croyances.

Aujourd’hui, à chaque heure, affirmez votre citoyenneté dans la Grande Communauté des mondes, car elle affirme une vie plus grande que vous commencez à découvrir actuellement. Lors de vos deux pratiques de méditation, entrez encore une fois dans le silence et la quiétude. Cette expérience croissante de la quiétude vous rendra capable de comprendre toutes choses, car votre esprit a été créé pour assimiler la Connaissance, et c’est de cette manière que vient la compréhension. L’accumulation d’idées et de théories ne constitue pas la Connaissance, ni la compréhension, car la compréhension naît d’une véritable affinité et de l’expérience. En cela, elle n’a aucun parallèle dans le monde, et se trouve donc en mesure de servir le monde que vous percevez.

PRATIQUE 187 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

188ème PAS

MA VIE EST PLUS IMPORTANTE QUE JE NE L’AVAIS RÉALISÉ AUPARAVANT.

Est-ce là une idée grandiose ? Non. Cette idée va t-elle à l’encontre de votre besoin d’humilité ? Non. Vous êtes ici dans un but plus grand que vous ne l’avez imaginé, car votre imagination ne contient pas le sens de votre but dans la vie. Dans la vie, il y a seulement le but et tout ce qui se substitue à ce but et qui est issu d’une imagination craintive. Vous êtes ici pour vivre une vie plus grande que vous ne l’avez encore réalisé, et cette grandeur est ce que vous portez en vous. Elle peut être exprimée dans les styles de vie les plus simples et dans les activités les plus simples. Les activités sont grandes par l’essence qu’elles communiquent et non par la stimulation qu’elles peuvent éveiller chez d’autres.

Comprenez cette distinction très attentivement, et vous commencerez à apprendre à discerner la grandeur de la petitesse et à apprendre comment la petitesse peut servir la grandeur. Ceci intégrera chaque aspect de vous-même, car une partie de vous est grande et une partie de vous est petite. Votre esprit personnel et votre corps physique sont petits et ils sont destinés à servir la grandeur de la Connaissance. C’est ce qui vous intègre. C’est ce qui intègre la vie également. Il n’y a aucune inégalité ici, car tout travaille de concert pour servir un but supérieur, que vous êtes venu servir.

Lors de vos plus longues séances de pratique aujourd’hui, engagez activement votre mental à essayer de comprendre ces choses. Votre compréhension naîtra de votre exploration, et non simplement des idées qui vous réconfortent ou de celles que vous trouvez personnellement agréables. Utilisez votre mental pour investiguer. Les yeux fermés, réfléchissez à ces sujets. Concentrez-vous très attentivement, et lorsque votre concentration arrivera à son terme, libérez-vous de toute idée et entrez dans la quiétude et le silence. Ainsi, le mental se trouve engagé de façon intentionnelle, puis est amené dans la quiétude. Telles sont les deux fonctions du mental que vous pratiquerez aujourd’hui.

Rappelez-vous votre pratique horaire et servez-vous de cette journée pour votre développement, qui est votre don au monde.

PRATIQUE 188 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

189ème PAS

MA FAMILLE SPIRITUELLE EXISTE EN TOUS LIEUX.

Votre Famille Spirituelle est plus grande que vous ne le réalisez. Elle existe en de nombreux mondes. Son influence est partout. C’est pourquoi il est tellement insensé de vous considérer seul, alors que vous faites partie de cette grandeur infinie qui sert le plus grand de tous les buts. Vous devez abandonner votre auto-condamnation et votre sentiment de petitesse pour connaître cela, car vous vous identifiez à votre comportement dans le monde, ce qui est peu de chose. Vous vous êtes identifié à votre esprit personnel et à votre corps physique, lesquels sont petits. Cependant, vous commencez à présent à prendre conscience de votre relation avec la vie elle-même grâce à la Connaissance, laquelle est grande. Ceci est réalisé sans punir l’esprit personnel ou le corps physique, car ils deviennent des sources d’utilité et de joie dès lors qu’ils servent un but supérieur. Le corps est alors gardé en bonne santé et l’esprit personnel est utilisé, ce qui leur restitue le sens qui leur fait défaut actuellement.

Votre besoin au niveau physique est destiné à la santé, mais votre santé est là pour servir un but plus grand. Vous avez besoin d’utiliser correctement votre esprit personnel pour lui donner du sens et de la valeur, car il ne cherche qu’à être inclus dans ce qui a du sens. Ce qui permet à votre esprit personnel et à votre corps physique de trouver leur juste place dans votre vie est la Connaissance, qui vous fournit un but, un sens et une direction.

Ceci est vrai dans tous les mondes. Ceci est vrai partout dans l’univers physique dont vous êtes un citoyen. Élargissez votre vision de vous-même, afin que vous puissiez apprendre à regarder objectivement votre monde. Ne projetez pas simplement des valeurs, des suppositions et des objectifs humains sur votre monde, car ce faisant, vous vous rendez aveugle à l’évolution et à la finalité du monde, et vous vous empêchez d’apprécier votre citoyenneté dans une vie plus vaste.

Aujourd’hui, lors de vos deux plus longues pratiques, engagez votre mental dans l’étude active de cette idée. Engagez les quinze premières minutes de vos deux longues séances de pratique dans cette recherche. Essayez d’explorer sérieusement le sens de l’idée d’aujourd’hui. Une fois votre investigation terminée, laissez votre mental entrer de nouveau dans la quiétude. Réalisez le contraste entre un mental qui est actif et un mental tranquille. Comprenez que les deux sont importants et complémentaires. À chaque heure, répétez l’idée et considérez-la lorsque vous regardez le monde autour de vous.

PRATIQUE 189: Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

190ème PAS

LE MONDE ÉMERGE DANS LA GRANDE COMMUNAUTÉ DES MONDES ET C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE JE SUIS VENU.

Vous êtes venu dans le monde à un grand tournant, un tournant dont vous ne verrez qu’une partie de votre vivant. C’est un tournant où votre monde entre en relation avec les mondes qui se trouvent dans ses alentours. Telle est l’évolution naturelle de l’humanité, comme c’est l’évolution naturelle de toute vie intelligente dans tous les mondes. Votre monde recherche une Grande Communauté. Ceci exige que la communauté interne propre à votre monde s’unifie. Ceci fait également partie de l’évolution de toute vie intelligente dans tous les mondes. Vous êtes venu ici pour servir cela. Il existe de nombreux niveaux de service et de nombreuses choses auxquelles contribuer – à un niveau personnel, à un niveau communautaire et à un niveau mondial. Vous faites partie de ce grand mouvement de vie, car vous n’êtes pas ici seulement pour vos propres buts. Vous êtes ici pour servir le monde, et ainsi être servi en retour.

Aujourd’hui, lors de vos deux plus longues séances de pratique, étudiez cette idée. Accordez-lui une réflexion sérieuse, en observant les idées qui sont en harmonie avec elle et celles qui sont en désaccord. Examinez vos sentiments à l’égard de cette idée, à la fois ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Examinez vos préférences, vos préjugés, vos croyances, vos espoirs, vos peurs, et ainsi de suite. Ceci constitue la première moitié de chaque période de pratique. Dans la seconde moitié, entrez dans la quiétude et le silence utilisant le mot RAHN, si vous trouvez qu’il vous aide. Rappelez-vous que ces deux activités mentales sont à la fois nécessaires et complémentaires, comme vous l’apprendrez à l’avenir. À chaque heure, répétez l’idée d’aujourd’hui. Laissez-la vous fournir ce dont vous avez besoin pour voir le monde sous un nouveau jour.

PRATIQUE 190 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

191ème PAS

MA CONNAISSANCE EST PLUS GRANDE QUE MON HUMANITÉ.

Votre Connaissance est née de la vie universelle. Elle éclipse votre humanité, mais lui procure un sens véritable. Une Vie plus grande désire s’exprimer dans votre monde, dans votre temps et dans les circonstances réelles qui existent actuellement. Ainsi, le grand s’exprime à travers le petit, et le petit fait l’expérience de lui-même comme étant le grand. Telle est la voie de toute vie. Votre humanité n’a pas de sens, à moins de servir dans un plus grand contexte et de faire partie d’une plus grande Réalité. Sans cela, elle constitue davantage une forme d’esclavage – une contrainte, un emprisonnement, et un fardeau pour votre nature – qu’une confirmation de votre nature.

Votre Connaissance est plus grande que votre humanité. De ce fait, votre humanité peut acquérir un sens, car elle a quelque chose à servir. Sans le service, votre humanité ne constitue qu’une contrainte qui vous limite et vous emprisonne. Cependant, votre humanité est destinée à servir une Réalité Supérieure que vous portez en vous aujourd’hui. Cette Réalité est en vous, mais elle ne vous appartient pas. Vous ne pouvez pas l’utiliser pour votre propre accomplissement personnel. Vous ne pouvez que la recevoir et la laisser s’exprimer. Elle s’exprimera à travers votre humanité, et vous livrera une expérience plus grande de vous-même.

Lors de vos deux longues séances de pratique aujourd’hui, permettez-vous une fois encore d’entrer dans la quiétude. Et à chaque heure, répétez-vous cette idée afin vous puissiez réfléchir à son véritable sens. N’acceptez pas de simples suppositions ou conclusions prématurées, car l’idée d’aujourd’hui nécessite votre engagement profond. La vie a de la profondeur. Vous devez la pénétrer. Vous devez entrer en elle. Vous devez la recevoir et explorer en elle. Alors, vous vous trouverez engagé à nouveau dans votre relation naturelle avec la vie.

PRATIQUE 191 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

192ème PAS

JE NE NÉGLIGERAI PAS LES PETITES CHOSES AUJOURD’HUI.

Aujourd’hui, ne négligez pas les petites choses que vous avez à faire. Faire des petites choses ne signifie en aucune façon que vous êtes petit. Si vous ne vous identifiez pas avec votre comportement, ni avec vos activités, vous pouvez laisser votre grandeur exister alors que vous les entreprenez. Quelqu’un de grand peut faire des choses petites sans se plaindre. Quelqu’un qui est avec la Connaissance peut s’engager dans des activités ordinaires sans aucun sentiment de déshonneur. Les activités sont seulement des activités. Elles ne constituent pas votre vraie nature, votre être. Votre nature véritable, votre être, est la source de votre vie qui s’exprimera au travers de vos petites activités, à mesure que vous apprendrez à recevoir cette source et à la percevoir sous une perspective appropriée.

Ne négligez pas les petites choses. Prenez soin des petites choses, afin que votre vie dans le monde puisse être stable et puisse progresser correctement. Aujourd’hui, lors de vos deux pratiques plus profondes, entrez encore dans la grandeur et dans la profondeur de la Connaissance. Parce que vous vous êtes occupé des petites choses, vous pouvez à présent passer ce temps en dévotion et en don. De cette manière, votre vie extérieure est correctement gérée et votre vie intérieure est également prise en considération, car vous êtes un intermédiaire entre la vie de grandeur et la vie dans le monde. Ainsi, vous vous occupez du petit et vous recevez le grand. Telle est votre véritable fonction, car vous êtes ici pour donner la Connaissance au monde.

Comme précédemment, répétez votre pratique à chaque heure. Prenez-la avec vous. N’oubliez pas.

PRATIQUE 191 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

193ème PAS

J’ÉCOUTERAI LES AUTRES SANS JUGEMENT AUJOURD’HUI.

Écoutez les autres sans jugement aujourd’hui. La Connaissance indiquera si ce qu’ils disent comporte ou non de la valeur. Elle le fera sans aucune forme de condamnation, sans aucune comparaison, sans aucune évaluation de votre part quelle qu’elle soit. La Connaissance est attirée par la Connaissance et elle n’est pas attirée par ce qui n’est pas la Connaissance. Vous êtes ainsi en mesure de trouver votre chemin légitime sans participer au jugement ou à la haine du monde. Tel est votre système de Gouverne Intérieure, qui est à votre service. Il vous guidera là où vous avez à être et il vous guidera pour contribuer là où votre contribution peut être de la plus grande valeur. Si vous écoutez les autres sans jugement, vous entendrez à la fois la Connaissance et l’appel vers la Connaissance. Vous verrez là où la Connaissance existe et là où elle a été reniée. Ceci est naturel. Vous n’avez pas à juger les gens pour prendre cette décision. Elle est simplement sue.

Écoutez les autres, de sorte que vous puissiez faire l’expérience de votre écoute, car votre tâche ne consiste pas à juger le monde ou à déterminer dans quel endroit et de quelle façon vos dons devraient être donnés. C’est votre tâche de faire l’expérience de vous-même dans la vie et de permettre à la Connaissance d’émerger, car la Connaissance se donnera au moment et à l’endroit où elle sera appropriée. Ceci vous permet d’être en paix, car vous ne cherchez pas à contrôler le monde.

Que vos pratiques soient profondes. Pratiquez à chaque heure comme précédemment. Écoutez les autres en ce jour, afin que vous puissiez faire l’expérience d’être en relation avec eux, afin que leur véritable message puisse vous être donné et être compris. Ceci vous confirmera d’un seul coup la présence de la Connaissance et le besoin de la Connaissance dans le monde.

PRATIQUE 193 : Pratique horaire.

194ème PAS

AUJOURD’HUI J’IRAI LÀ OÙ JE SUIS NÉCESSAIRE.

Autorisez-vous à aller là où on a besoin de vous, là où vous devez aller. Cette nécessité dans l’action donnera de la valeur et du sens à vos activités, et elle confirmera votre valeur dans tous vos engagements aujourd’hui. Allez là où on a besoin de vous, là où vous devez aller. Discernez-y la motivation réelle et distinguez cette dernière de tout sentiment de culpabilité ou d’obligation envers les autres. Ne placez pas sur vous des exigences artificielles. Ne permettez pas aux autres de placer sur vous des exigences artificielles, au-delà de vos simples devoirs en cette journée. Allez là où vous êtes vraiment nécessaire.

Rappelez-vous ceci à chaque heure, car vous devez en pénétrer le sens pour en faire l’expérience. Si vous êtes habitué à la culpabilité et à l’obligation, l’idée d’aujourd’hui semblera aggraver votre difficulté. Cependant cette idée constitue une véritable affirmation de la Connaissance en vous, donnant à la Connaissance une opportunité pour vous guider et pour vous démontrer sa valeur. Ceci n’a rien à voir avec la dépendance, car vous devez être indépendant de tout ce qui est faux pour suivre ce qui est vrai. Telle est la valeur de toute indépendance.

Lors de vos plus longues séances de pratique, entrez profondément dans la Connaissance. Et gardez cette idée vivante lorsque vous êtes dans le monde. Permettez-vous de ressentir une présence plus profonde en vous pendant que vous êtes à l’extérieur dans le monde des choses mondaines, pendant que vous êtes à l’extérieur dans le monde des petites considérations. La grandeur est ici pour servir le petit. Souvenez-vous-en.

PRATIQUE 194 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

195ème PAS

LA CONNAISSANCE EST PLUS PUISSANTE QUE JE NE LE RÉALISE.

La Connaissance est plus puissante que vous ne le réalisez. Elle est aussi plus merveilleuse que vous ne le réalisez. Vous avez encore peur d’elle à cause de sa grande puissance. Vous n’êtes pas sûr de savoir si elle va vous dominer ou vous contrôler, pas sûr de savoir où elle va vous mener, ni ce que vous aurez à faire, pas sûr de savoir ce qui va en résulter. Pourtant, lorsque vous vous éloignez de la Connaissance, vous entrez de nouveau dans la confusion et dans le monde de l’imagination. Lorsque vous vous rapprochez de la Connaissance, vous entrez dans la certitude et la confirmation, dans un monde qui possède une réalité et un but. Comment pouvez-vous connaître la Connaissance de loin ? Comment pouvez-vous déterminer son sens sans recevoir ses dons ?

Aujourd’hui, rapprochez-vous de la Connaissance. Laissez-la demeurer silencieusement en vous comme vous apprenez à demeurer dans le silence en sa compagnie. Rien ne pourrait être plus fondamental à votre expérience naturelle que l’expérience de la Connaissance. Réjouissez-vous qu’elle soit plus grande que vous ne le réalisez, car votre estimation a été petite. Réjouissez-vous de ne pas être encore en mesure de la comprendre actuellement, car votre compréhension ne ferait que limiter la Connaissance et son utilité pour vous. Laissez ce qui est grand demeurer avec vous, de sorte que votre grandeur puisse être démontrée et que vous puissiez en faire l’expérience aujourd’hui.

Prenez cette idée avec vous et appliquez-la à chaque heure. Gardez-la à l’esprit durant la journée. Lors de vos deux longues séances de pratique, permettez-vous de faire l’expérience de la profondeur de la Connaissance. Ressentez la puissance de la Connaissance. Renforcez votre détermination à faire cela. Engagez votre autodiscipline, car ici l’autodiscipline est employée avec sagesse. La Connaissance est plus grande que vous ne le réalisez. Par conséquent, vous devez apprendre à recevoir sa grandeur.

PRATIQUE 195 : Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

196ème PAS

RÉVISION

Aujourd’hui révisez les deux semaines passées de préparation. Lisez les instructions de chaque jour, puis revoyez votre expérience pratique de ce jour. Commencez avec le premier jour de la période de deux semaines, et suivez chaque jour, pas à pas. Désormais, vous commencerez à réviser votre préparation par intervalles de deux semaines. Il vous est à présent donné de procéder ainsi, parce que votre perception et votre compréhension commencent à bourgeonner et à grandir.

Rappelez-vous chaque jour. Essayez de vous rappeler votre pratique et votre expérience. Les leçons elles-mêmes vous rappelleront cette expérience si vous l’avez oubliée. Essayez de voir la progression de l’apprentissage, afin que vous puissiez apprendre comment apprendre. Essayez de voir en vous ce qui confirme la Connaissance et ce qui la dénie, de sorte que vous puissiez apprendre à travailler avec ces tendances.

Devenir un véritable étudiant de la Connaissance exigera une plus grande autodiscipline, une plus grande constance d’application et une plus grande acceptation de votre valeur que tout ce que vous avez entrepris jusque-là. Suivre vous prépare à devenir un meneur, car tous les grands meneurs sont de grands suiveurs. Si la source de ce qui vous dirige représente la bonté et la vérité, alors il est certain que vous devez apprendre à la suivre. Et pour la suivre, vous devez apprendre comment apprendre d’elle, comment la recevoir et comment la donner.

Que votre longue séance de révision d’aujourd’hui, qui peut excéder deux heures d’application, soit une révision des deux semaines passées, en conservant l’ensemble de ces choses à l’esprit. Devenez objectif par rapport à votre vie. Aucune condamnation n’est nécessaire ici, car vous apprenez à apprendre, vous apprenez à suivre et vous apprenez à employer la Connaissance, de même que la Connaissance vous emploiera certainement. Ici la Connaissance et vous-même vous rejoignez dans un véritable mariage et dans une véritable harmonie. La Connaissance est alors plus puissante, et vous êtes plus puissant. Il n’existe aucune inégalité ici, et toutes les choses trouvent leur cours naturel d’expression.

Servez-vous de cette révision pour aller plus loin et pour approfondir votre compréhension de votre préparation, en gardant à l’esprit que la compréhension vient toujours avec une sagesse rétrospective. C’est une grande vérité dans la Voie de la Connaissance.

PRATIQUE 196 : Une longue séance de pratique.

197ème PAS

IL FAUT FAIRE L’EXPÉRIENCE DE LA CONNAISSANCE POUR EN PRENDRE CONSCIENCE.

« Aujourd’hui, je ne penserai pas que je peux comprendre la Connaissance ou que je peux conceptualiser la grandeur de la vie avec mon intellect. Je ne penserai pas aujourd’hui, qu’à travers une simple idée ou une simple supposition, je peux pleinement accéder à la Connaissance elle-même. En réalisant cela, je comprendrai ce qui est requis de moi et ce que je dois donner à mes pratiques, car je dois donner de moi-même. »

Vous devez donner de vous-même. Vous ne pouvez pas simplement penser à des idées et espérer qu’elles répondront à votre besoin le plus élevé. En prenant conscience de cela aujourd’hui, répétez votre pratique à chaque heure, et lors de vos méditations plus profondes donnez-vous complètement à l’expérience de la Connaissance. Entrez dans la quiétude. Permettez-vous d’être complètement engagé. Vous exercerez ainsi le pouvoir de votre propre mental pour votre bénéfice. Vous réaliserez alors que vous avez le pouvoir de dissiper les distractions ; vous avez le pouvoir de dissiper la peur ; vous avez le pouvoir de dissiper les obstacles, parce que votre volonté est de connaître la Connaissance.

PRATIQUE 192 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

198ème PAS

AUJOURD’HUI JE SERAI FORT.

Soyez fort aujourd’hui. Suivez le plan qui vous est donné. Ne vous retenez pas en arrière et n’altérez en rien les instructions. Il n’existe aucun raccourci ici, il n’y a que la voie directe. Les pas vous sont donnés. Suivez-les. Soyez fort aujourd’hui. Seules vos idées sur vous-même parlent de faiblesse. Seule votre évaluation de vous-même dit que vous êtes pitoyable, incapable ou inadéquat. Vous devez avoir foi en votre force et exercer cette foi pour réaliser votre force.

À chaque heure, répétez cette affirmation et cherchez à en faire l’expérience, quelles que soient les circonstances où vous vous trouvez. Lors de vos deux pratiques plus profondes aujourd’hui, utilisez votre force pour vous engager complètement dans la quiétude. Laissez votre mental se libérer des chaînes de ses propres concepts. Laissez votre corps se libérer d’un mental tourmenté. De cette façon, votre mental et votre corps s’établiront dans leur fonction naturelle et tout en vous rentrera dans l’ordre. La Connaissance trouvera alors une expression à travers votre mental et votre corps. À partir de là, vous serez en mesure d’apporter dans le monde ce qui est plus grand que le monde, et votre vie s’en trouvera confirmée.

PRATIQUE 198 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

199ème PAS

LE MONDE QUE JE VOIS ÉMERGE DANS LA GRANDE COMMUNAUTÉ DES MONDES.

Sans les limitations d’un point de vue purement humain, vous serez capable de voir l’évolution de votre monde dans un contexte plus vaste. En regardant le monde sans la distorsion des désirs et des peurs qui vous sont propres, vous serez capable d’observer son mouvement plus vaste, et de discerner sa direction d’ensemble. Il est ainsi essentiel que vous preniez conscience de la direction qu’a prise votre monde, car tel est le contexte qui donne sens à votre but et à votre appel spécifique lorsque vous êtes ici dans ce monde. Vous êtes en effet venu servir le monde dans son évolution actuelle, et vos dons sont destinés à le servir dans sa vie future.

Votre monde se prépare à entrer dans une Grande Communauté. L’évidence de ceci est partout, si toutefois vous regardez. Sans croyance ni déni, les choses peuvent être simplement reconnues. La démonstration de la vie est alors évidente et n’a pas à être séparée de la complexité/extraite de choses complexes. Ce qui rend la vie complexe est que les gens veulent que la vie soit ce que la vie n’est pas. Ils veulent eux-mêmes être ce qu’ils ne sont pas et ils veulent que leur destinée soit ce qu’elle n’est pas. Ils cherchent alors à obtenir de la vie ce qui confirme leur propre idéalisme, et parce que la vie ne peut pas confirmer cela, tout devient misérable, conflictuel et complexe. Le mécanisme de la vie peut être compliqué dans ses détails infimes, mais le sens de la vie est immédiatement évident pour quiconque regarde sans la distorsion du jugement ou de la préférence.

Reconnaissez/Prenez conscience que votre monde se prépare à émerger dans la Grande Communauté. Faites cela sans embellir cette reconnaissance avec votre propre imagination. Vous n’avez pas à donner une forme à l’avenir. Comprenez seulement le cours actuel de votre monde. Ce faisant, la signification de vos propres capacités naturelles et leur application future vous deviendra toujours plus évident.

À chaque heure, répétez cette affirmation et considérez-la avec sérieux, car elle est la fondation absolue de votre vie et il est nécessaire que vous la compreniez. Il ne s’agit pas d’une simple croyance, il s’agit de l’évolution du monde. Lors de vos deux pratiques de méditation profonde aujourd’hui, engagez activement votre mental dans la considération de cette idée. Observez vos propres croyances qui parlent pour ou contre cette idée. Observez vos propres sentiments à ce sujet. Examinez-vous objectivement alors que vous cherchez à vous engager avec cette idée puissante. Ceci est un temps d’engagement mental. Utilisez vos moments de pratique dans un engagement total et impliquez-vous totalement. Laissez votre mental pénétrer la superficialité de ses propres idées de surface.

Dans la Connaissance tout devient calme et silencieux. Tout est su. Ici, vous commencez à discerner la différence entre savoir et penser. Vous prenez conscience du fait que penser peut seulement servir dans la préparation pour la Connaissance, mais que la Connaissance dépasse de loin la portée et la compréhension de toute pensée individuelle. Vous comprendrez ici comment le mental peut servir votre nature spirituelle. Ici, vous comprendrez l’évolution du monde.

PRATIQUE 199 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

200ème PAS

MES PENSÉES SONT TROP PETITES POUR CONTENIR LA CONNAISSANCE.

Vos pensées sont trop petites, car la Connaissance est plus grande. Vos croyances sont trop étriquées, car la Connaissance est plus grande. Ainsi, traitez la Connaissance avec mystère et ne cherchez pas à lui créer une forme, car elle se trouve au-delà des formes et dépassera vos attentes. Laissez alors la Connaissance demeurer mystérieuse, afin qu’elle puisse vous offrir ses dons sans contrainte. Laissez votre pensée et vos idées s’appliquer au monde visible que vous voyez, car votre pensée peut s’y développer utilement à mesure que vous comprenez le mécanisme de votre vie physique et de votre interaction avec les autres. Cependant, laissez la Connaissance exister au-delà de l’application mécanique de votre mental, afin qu’elle puisse s’infiltrer dans chaque situation, la bénir et lui procurer un but, un sens et une direction.

Rappelez-vous cette idée à chaque heure et considérez-la sérieusement, quelles que soient les circonstances dans lesquelles vous vous trouvez. Lors de vos deux pratiques de méditation aujourd’hui, permettez-vous d’entrer une fois de plus dans la quiétude, utilisant la pratique du RAHN, si vous trouvez qu’elle vous aide. Permettez-vous d’aller au-delà des idées. Permettez-vous d’aller au-delà des schémas habituels de pensée. Laissez votre mental devenir lui-même, car il fut créé pour servir la Connaissance.

PRATIQUE 200 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

201ème PAS

MON MENTAL FUT CRÉÉ POUR SERVIR LA CONNAISSANCE.

En comprenant cela, vous réaliserez la valeur de votre mental et vous ne le déprécierez pas. En réalisant cela, vous comprendrez la valeur de votre corps et vous ne le déprécierez pas. En effet, votre mental et votre corps ne sont que des véhicules pour exprimer la Connaissance. En cela, vous devenez le véhicule de la Connaissance. En cela, vous vous rappelez de votre grand Héritage. En cela, vous êtes réconforté dans l’assurance de votre grande destinée.

Il n’y a aucune illusion ici. Il n’y a aucune tromperie de soi-même ici. Ici, tout trouve son ordre approprié. Ici, vous comprenez la vraie part de chaque chose. Ici, vous comprenez la valeur de votre mental et vous ne voudrez pas lui attribuer des tâches qu’il n’est pas capable d’accomplir. Votre mental sera alors utilisé de façon constructive, dégagé des attentes impossibles. En réalisant cela, vous verrez que votre corps est fait pour servir votre mental, et vous comprendrez la valeur de votre corps et sa grande utilité en tant qu’outil de communication. Vous accepterez ainsi ses limitations, car limité il doit être. Vous apprécierez aussi son mécanisme. Vous apprécierez toutes les interactions que vous entretenez avec d’autres individus dans ce monde. Vous serez alors heureux de posséder un mental et un corps qui vous permettent de communiquer le pouvoir et l’essence de la Connaissance.

Répétez votre idée de ce jour à chaque heure et considérez-la. Lors de vos deux pratiques de méditation profonde, laissez votre mental entrer dans la quiétude, afin qu’il puisse apprendre à servir. Vous devez réapprendre ce qui vous est naturel, car vous avez appris ce qui n’est pas naturel et qui doit maintenant être désappris. À sa place, le naturel sera stimulé, car lorsque le naturel sera stimulé, il s’exprimera. Le mental s’engage ainsi à nouveau dans sa véritable fonction, et toutes choses trouvent leur véritable valeur.

PRATIQUE 201: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

202ème PAS

JE CONTEMPLE LA GRANDE COMMUNAUTÉ AUJOURD’HUI.

Vous pouvez contempler la Grande Communauté, car vous vivez au sein même de la Grande Communauté. Le fait que vous viviez à la surface de ce monde, préoccupé par les efforts humains et limité dans le temps et par l’espace, ne signifie pas que vous ne pouvez pas contempler la grandeur de la Grande Communauté. Vous pouvez la contempler en regardant le ciel au-dessus et en regardant le monde en-dessous. Vous pouvez prendre conscience de cela en comprenant la relation qu’entretient l’humanité avec l’univers dans son ensemble et en réalisant que l’humanité n’est qu’une race de plus en évolution. Une race qui développe son intelligence et sa Connaissance pour être en mesure de trouver un engagement véritable, à mesure qu’elle émerge dans la Grande Communauté. Regarder de cette manière vous livre une perspective plus vaste. Regarder de cette manière vous permet de comprendre la nature du changement dans le monde. Regarder de cette manière vous permet d’avoir de la compassion pour vous et pour les autres, car la compassion naît de la Connaissance. La Connaissance ne dévalorise pas ce qui est en cours, mais cherche à l’influencer pour le bien.

À chaque heure, considérez la valeur de l’idée d’aujourd’hui. Observez attentivement le monde et considérez-vous comme un témoin de la Grande Communauté. Considérez votre monde comme un monde parmi de nombreux autres, de multiples mondes qui se trouvent à un niveau d’évolution semblable. Ne tourmentez pas votre mental en essayant de donner forme à ce qui demeure au-delà de la portée de votre perception. Permettez-vous de vivre dans un univers grand et mystérieux, et que vous commencez seulement à comprendre actuellement.

Lors de vos deux méditations profondes, permettez-vous d’appliquer activement votre mental à la considération de cette idée. Essayez de regarder votre vie au-delà d’une perspective purement humaine, car d’une perspective purement humaine vous ne verrez qu’une vie humaine, qu’un monde humain et qu’un univers humain. Vous ne vivez pas dans un univers humain. Vous ne vivez pas dans un monde humain. Vous ne vivez pas une vie purement humaine. Comprenez que votre humanité n’est pas reniée ici, mais qu’il lui est donné une plus grande inclusion dans une vie plus grande. Votre humanité devient ainsi une source et un moyen d’expression plutôt qu’une limitation que vous vous imposez. Laissez vos séances de pratique plus approfondie devenir très actives. Utilisez votre mental de manière constructive. Utilisez votre mental de manière objective. Regardez vos idées. Ne vous laissez pas simplement dominer par elles. Regardez vos croyances. Ne vous contentez pas de les suivre ou de les renier. Apprenez cette objectivité et vous apprendrez à voir avec la Connaissance, car la Connaissance regarde toutes les choses mentales et physiques avec équanimité.

PRATIQUE 202 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

203ème PAS

LA GRANDE COMMUNAUTÉ INFLUENCE LE MONDE QUE JE VOIS.

Si vous pouvez accepter que votre monde fasse partie d’une grande Communauté, ce qui est simplement une évidence si vous voulez bien regarder, alors vous devez accepter que le monde est influencé par la Grande Communauté, car le monde fait partie de la Grande Communauté et ne peut pas être indépendant d’elle. La manière dont la Grande Communauté influence votre monde se trouve au-delà de votre capacité de compréhension actuelle. Mais comprendre que le monde est influencé vous permet de le regarder d’une perspective plus élargie, ce que d’un point de vue purement humain vous ne seriez pas capable d’accomplir, car un point de vue purement humain n’admet pas l’existence d’autres vies intelligentes. L’absurdité de ce point de vue s’avère totalement évidente lorsque vous commencez à

regarder l’univers de façon objective. Cela éveillera en vous de l’émerveillement, un intérêt croissant et

également de la prudence. Ceci est très important, car le monde est influencé par la Grande Communauté, et vous faites partie d’un monde qui est sous influence.

De même que le monde physique dans lequel vous vivez est influencé par de plus grandes forces physiques, qui se trouvent au-delà de votre portée visuelle, le monde est aussi mentalement influencé par la vie intelligente impliquée dans votre monde. Cette vie intelligente représente des forces pour le bien et aussi des forces pour l’ignorance. De ce fait, vous devez arriver à comprendre une vérité fondamentale : les esprits plus faibles sont influencés par les esprits plus forts. Ceci est vrai dans votre monde et dans tous les mondes. Cette vérité n’est pas applicable au-delà du monde physique, mais elle l’est dans le monde physique. C’est pourquoi vous êtes à présent engagé à rendre votre esprit fort, et à apprendre à répondre à la Connaissance qui représente la force pour le bien partout dans l’univers. À mesure que vous deviendrez plus fort, vous arriverez à comprendre et à percevoir davantage. Ainsi, votre esprit doit être cultivé dans la Connaissance pour devenir plus fort, afin qu’il puisse servir une cause véritable.

Aujourd’hui à chaque heure, répétez l’idée du jour, et lors de vos deux séances de pratique plus approfondie, cherchez à vous concentrer sur les mots que nous vous donnons ici. Utilisez activement votre mental. Ne le laissez pas vagabonder et trouver refuge dans les petites choses insignifiantes. Pensez à la grandeur de ces idées, mais ne les considérez pas avec crainte, car elles ne sont pas destinées à éveiller de la crainte. Ce qui est requis est l’objectivité, afin que vous puissiez appréhender la grandeur de votre monde, de votre univers et de votre opportunité au sein de celui-ci.

PRATIQUE 203 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

204ème PAS

JE SERAI EN PAIX AUJOURD’HUI.

Soyez en paix aujourd’hui. Ne laissez pas votre imagination négative forger des images de perte et de destruction. Ne laissez pas votre anxiété détourner votre concentration de la Connaissance. La considération objective de votre monde et de la Grande Communauté dans laquelle vous vivez ne devrait pas susciter de la peur mais du respect – un respect du pouvoir de l’époque dans laquelle vous vivez et de son importance pour l’avenir, un respect pour vos propres aptitudes émergentes et pour leur utilité dans le monde que vous percevez, un respect pour la grandeur de l’univers physique et un respect du pouvoir de la Connaissance, qui est bien plus vaste que l’univers que vous percevez.

Souvenez-vous de demeurer en paix à chaque heure. Mettez-y votre force et votre dévotion. Donnez-vous à cela. Lors de vos pratiques de méditation profonde, en vous servant du mot RAHN si nécessaire, laissez votre mental entrer dans la quiétude, afin qu’il puisse entrer dans la grandeur de la Connaissance qu’il est destiné à servir. Soyez en paix aujourd’hui, car la Connaissance est avec vous. Soyez en paix aujourd’hui, car vous apprenez à demeurer avec la Connaissance.

PRATIQUE 204 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

205ème PAS

JE NE JUGERAI PAS LE MONDE AUJOURD’HUI.

Ne laissez pas votre mental se déprécier en projetant du blâme sur le monde. Avec le blâme, le monde devient incompris et votre mental devient pour vous davantage une charge qu’un atout. L’idée d’aujourd’hui requiert de la pratique, de la discipline et de l’application, car votre mental et tous les mentaux dans le monde ont été mal compris, mal utilisés et mal dirigés. Par conséquent, vous apprenez maintenant à utiliser le mental de façon positive en lui donnant une véritable fonction au service de la Connaissance.

Ne blâmez pas le monde aujourd’hui. Ne jugez pas le monde aujourd’hui. Laissez votre mental demeurer dans la quiétude lorsque vous l’observez. La Connaissance relative au monde s’élève graduellement. Elle s’élève naturellement. Une idée peut la suggérer, mais une idée ne peut pas la contenir. La Connaissance représente un saut absolu dans votre point de vue, un saut absolu dans votre expérience, un saut absolu dans vos priorités et un saut absolu dans votre système de valeurs. Telle est l’évidence de la Connaissance.

Ne blâmez pas le monde aujourd’hui. Il n’est pas à blâmer, car il démontre simplement que la Connaissance n’y est pas appliquée. Que peut-il faire d’autre, sinon commettre l’erreur et la folie ? Que peut-il faire d’autre, sinon gaspiller ses précieuses ressources ? L’humanité ne peut que commettre des erreurs sans la Connaissance. Elle ne peut que créer des choses fantasques. Elle ne peut que se livrer à sa perte. Elle ne mérite donc pas la condamnation. Elle mérite l’application de la Connaissance.

Exercez-vous chaque heure à ne pas blâmer le monde. Ne laissez pas les heures s’écouler sans cet engagement de votre part. Offrez cette journée en service au monde de cette manière, car sans votre condamnation votre amour pour le monde s’élèvera naturellement et sera exprimé. Lors de vos deux séances de pratique plus approfondie, laissez votre mental entrer dans la quiétude. Sans blâme ni jugement, la quiétude devient possible parce qu’elle est naturelle. Sans la contrainte de votre condamnation, votre mental peut demeurer dans la quiétude. Dans la quiétude, le blâme et le jugement n’existent pas. Dans la quiétude, l’amour s’écoulera de vous dans toutes les directions et continuera bien au-delà de ce que vous pourriez percevoir par vos sens.

PRATIQUE 205 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

206ème PAS

L’AMOUR S’ÉCOULE DE MOI À PRÉSENT.

L’ amour s’écoule de vous, et aujourd’hui vous pouvez essayer d’en faire l’expérience et de vous libérer de ce qui lui fait obstacle. Sans jugement, sans illusion, sans idées fantasques, sans les limitations d’un point de vue purement humain, vous verrez que l’amour s’écoule de vous. Vous verrez que toute votre frustration dans la vie provient de votre incapacité à faire l’expérience de cet amour qui souhaite s’écouler de vous et à l’exprimer. Quelles que soient les circonstances causant votre frustration, la cause réelle est toujours votre incapacité à exprimer l’amour. Votre jugement sur des difficultés et des dilemmes peut certainement dissimuler ce fait, mais il ne peut pas nier sa réalité.

À chaque heure, laissez l’amour à s’écouler de vous, en réalisant que vous n’avez pas à vous engager dans une quelconque forme de comportement, car l’amour émanera de vous naturellement comme le parfum d’une fleur. Lors de vos pratiques plus profondes, laissez votre mental entrer dans la quiétude, afin que l’amour puisse s’écouler de vous. Vous réaliserez ainsi la fonction naturelle de votre mental et la grandeur de la Connaissance qui se trouve en vous, mais qu’il ne vous revient pas de posséder.

Ne laissez aucune idée de dévalorisation de soi ou de doute de soi vous dissuader de cette opportunité aujourd’hui. Sans votre interférence, l’amour s’écoulera naturellement de vous. Vous n’avez pas à prétendre quoi que ce soit. Vous n’avez pas à adopter une quelconque forme de comportement pour que cela se produise. Votre comportement, avec le temps, représentera ce qui s’écoule naturellement de vous. Laissez l’amour s’écouler de vous naturellement aujourd’hui.

PRATIQUE 206 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

207ème PAS

JE PARDONNE À CEUX QUI JE PENSE M’ONT BLESSÉ.

Cette affirmation représente votre intention d’avoir la Connaissance, car la rancœur n’est que l’application du blâme à une situation dans laquelle vous avez été incapable de comprendre ou d’appliquer la Connaissance. Tous vos échecs vous appartiennent à cet égard. Cela peut vous donner l’impression, à première vue, de porter le poids du reproche, jusqu’à ce que vous preniez conscience de la plus grande opportunité qui vous est offerte. En effet, si tous les échecs vous appartiennent, vous réaliserez alors qu’il vous incombe d’appliquer toute correction. L’échec d’autrui n’est pas vôtre, mais votre condamnation de ce dernier est votre propre échec. Tout échec qui engendre de la rancœur en vous est ainsi votre échec, car l’échec d’autrui n’a pas à engendrer une quelconque rancœur ou un quelconque blâme en vous. En fait, les échecs des autres engendreront votre compassion et l’application de la Connaissance dans l’avenir, et ils n’éveilleront pas nécessairement le blâme ou la tristesse en vous.

La Connaissance n’est pas choquée en regardant le monde. La Connaissance n’est pas scandalisée. La Connaissance n’est pas découragée. La Connaissance n’est pas offensée. La Connaissance est consciente de la petitesse du monde et des erreurs du monde. Elle est consciente de cela parce qu’elle ne connaît qu’elle-même, et ce qui n’est pas la Connaissance ne représente qu’une opportunité pour que la Connaissance soit appliquée à nouveau. Votre rancœur représente ainsi simplement l’opportunité pour vous de mettre en application la Connaissance.

Répétez l’idée de ce jour à chaque heure et ne sous-estimez pas sa valeur pour vous, vous qui cherchez actuellement le soulagement de l’affliction et de la misère. Lors de vos deux séances de pratique plus approfondie, pensez un par un à ceux envers qui vous ressentez de la rancœur – des individus que vous avez connus personnellement et des individus dont vous avez entendu parler ou à qui vous avez pensé, des individus qui ont été associés à l’échec. Ils vous viendront à l’esprit au moment où vous ferez appel à eux, car ils attendent tous d’être pardonnés par vous. Laissez-les maintenant émerger un par un. Au fur à mesure de leur émergence, pardonnez-vous d’avoir échoué à appliquer votre Connaissance. Rappelez-leur lorsqu’ils vous apparaîtront que vous apprenez actuellement à appliquer la Connaissance et que vous ne souffrirez pas en leur nom et que, par conséquent, eux-même n’ont pas à souffrir en votre nom. L’engagement à pardonner est alors l’engagement à réaliser la Connaissance et à appliquer la Connaissance, car la Connaissance chasse la rancœur comme la lumière chasse l’obscurité. Il n’existe en effet que la Connaissance et le besoin de la Connaissance. Ceci est tout ce vous pouvez percevoir dans l’univers.

Vos deux séances de pratique sont ainsi dédiées à faire face à ceux que vous avez accusés et à vous pardonner pour avoir échoué à appliquer la Connaissance dans votre compréhension d’eux et dans votre engagement avec eux. Faîtes cela sans aucune forme de culpabilité ou d’auto-dépréciation, car comment auriez-vous pu ne pas faillir, alors que la Connaissance ne vous était pas disponible, ou que vous n’étiez pas disponible pour la Connaissance. Acceptez donc vos limitations passées et dédiez-vous, à présent, à percevoir le monde d’une façon neuve, sans blâme et avec la grandeur de la Connaissance.

PRATIQUE 207 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

208ème PAS

TOUT CE QUE J’APPRÉCIE RÉELLEMENT SERA EXPRIMÉ À PARTIR DE LA CONNAISSANCE.

Toutes les choses qui sont les plus hautement estimées dans la vie humaine – l’amour, la patience, la dévotion, la tolérance, le pardon, le véritable accomplissement, le courage et la foi – émanent naturellement de la Connaissance, car la Connaissance en est la source. Elles ne sont autres que l’expression extérieure d’un esprit qui sert la Connaissance. Elles n’ont ainsi pas à être imposées à soi par le biais d’une autodiscipline ardue. Elles émaneront naturellement, car l’esprit qui sert la Connaissance ne peut qu’illustrer sa propre grandeur et ses propres capacités. Ce qui requiert une autodiscipline est la réorientation de votre concentration, la réorientation de votre dévotion et la réorientation de votre service. Soit vous servez la Connaissance, soit vous servez les substituts de la Connaissance, car en toutes choses vous devez servir.

À chaque heure répétez-vous cette idée, afin que vous puissiez la considérer tout au long de la journée. Lors de vos deux séances plus approfondies de pratique, engagez activement votre mental dans la considération de la profondeur de cette idée. Vous devez ici penser de manière constructive. Ne vous contentez pas de tisser des images qui vous semblent plaisantes. Ne vous jugez pas durement et ne jugez pas durement les autres. Apprenez à nouveau, par la pratique, à devenir objectif dans l’application de votre mental. Laissez-le s’engager en profondeur. Ne vous contentez pas de simples réponses que vous trouvez confortables.

Pensez aux exemples que nous avons mentionnés aujourd’hui, car ce sont des exemples que vous pouvez reconnaître. Toutes les choses que vous appréciez vraiment émaneront de la Connaissance, car la Connaissance en est la source.

PRATIQUE 208 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

209ème PAS

JE NE SERAI PAS CRUEL ENVERS MOI-MÊME AUJOURD’HUI.

Ne soyez pas cruel envers vous-même, en essayant de porter votre couronne d’épines, laquelle représente votre système de croyances et de présomptions. Ne projetez pas sur vous-même le poids du blâme et de la rancœur. N’essayez pas de forcer votre esprit à manifester ces qualités qui vous tiennent à cœur, car elles émaneront naturellement de la Connaissance.

Au lieu de cela, entrez dans la quiétude lors de vos deux séances approfondies de pratique, réalisant encore une fois que toutes les qualités que vous estimez le plus se manifesteront naturellement à partir de la Connaissance. Tout ce que vous trouvez détestable se fanera naturellement. Un esprit ainsi libéré peut transmettre le plus estimable des dons possibles au monde.

Considérez donc cela à chaque heure. Vous essayerez d’appliquer l’idée d’aujourd’hui à tout ce que vous voyez, entendez et exécutez. Ne soyez pas cruel envers vous-même aujourd’hui, car rien ne justifie cela. Permettez-vous d’être béni afin que vous puissiez bénir le monde. Permettez-vous de bénir le monde afin que vous puissiez vous-même être béni.

PRATIQUE 209 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

210ème PAS

RÉVISION

Aujourd’hui, révisez les deux semaines passées de préparation, en lisant chaque leçon telle qu’elle est donnée et en vous rappelant votre pratique de chaque journée. Dans votre longue séance de pratique d’aujourd’hui, recommencez à évaluer la progression des événements et l’ensemble de vos pratiques. Commencez par constater qu’il existe une relation entre la façon dont vous appliquez votre mental et le résultat de votre expérience. Regardez votre vie avec objectivité, sans culpabilité ni blâme, de sorte que vous puissiez comprendre la manière dont celle-ci est en train d’émerger véritablement.

Votre longue séance pratique d’aujourd’hui vous verra engager activement votre mental pour votre bénéfice. Vous apprenez à devenir objectif quant à votre propre progrès en tant qu’étudiant. Vous apprenez à devenir objectif quant à la nature de l’enseignement même. Vous apprenez à devenir objectif afin que vous puissiez voir. Laissez ainsi cette révision vous procurer une plus grande perspective du travail de la Connaissance dans le monde et de la présence de la Connaissance dans votre vie.

PRATIQUE 210 : Une longue séance de pratique.

211ème PAS

J’AI DE GRANDS AMIS AU-DELÀ DE CE MONDE.

Vous avez de grands amis au-delà de ce monde. C’est pourquoi l’humanité cherche à entrer dans la Grande Communauté, parce que la Grande Communauté représente ses relations véritables à une plus grande échelle. Vous avez de vrais amis au-delà du monde, parce que vous n’êtes pas seul dans le monde et vous n’êtes pas seul dans la Grande Communauté des mondes. Vous avez des amis au-delà de ce monde, parce que votre Famille Spirituelle a des représentants partout. Vous avez des amis au-delà de ce monde, parce que vous ne travaillez pas seulement à l’évolution de votre monde, mais aussi à l’évolution de l’univers. Au-delà de votre imagination, au-delà de vos capacités de conception, ceci est absolument vrai.

Ressentez, ainsi, la grandeur de l’univers dans lequel vous vivez. Ressentez, ainsi, l’opportunité que vous avez de servir la Grande Communauté dont fait partie votre monde. Vous servez vos grands amis dans le monde et vos amis au-delà, car la Connaissance œuvre partout. C’est l’attraction de Dieu. C’est l’application du bien. C’est la force qui réhabilite tous les esprits séparés et qui donne un but, un sens et une direction à l’univers. Quel que soit le mécanisme de la vie physique, sa valeur est déterminée par son origine et sa destinée qui se trouvent tous deux au-delà de votre compréhension. Réaliser que la Connaissance est le moyen par lequel le monde est propulsé dans sa véritable direction vous permet ainsi de valoriser et de recevoir ce qui donne à votre vie un but, un sens et une direction.

À chaque heure aujourd’hui, considérez que vous avez des amis au-delà de ce monde, qui se trouvent dans d’autres mondes mais également au-delà du visible. Considérez que vous faite partie de cette plus grande association. Lors de vos deux séances plus approfondies de pratique aujourd’hui, laissez votre mental entrer dans la quiétude, afin que vous puissiez faire l’expérience de telles relations. Au lieu de vous épancher à leur propos dans votre imagination, laissez votre mental entrer dans la quiétude, de sorte qu’il puisse transmettre la Connaissance à votre conscience et à votre expérience. Vous avez des amis au-delà de ce monde, et ils pratiquent avec vous aujourd’hui.

PRATIQUE 211 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

212ème PAS

JE GAGNE DE LA FORCE DE TOUS CEUX QUI PRATIQUENT AVEC MOI.

Vous gagnez effectivement de la force de tous ceux qui pratiquent avec vous, car chaque esprit qui cherche à s’engager avec la Connaissance prête également force à tous les autres esprits pour qu’ils fassent de même. De ce fait, vous projetez votre influence sur le monde. De ce fait, tous ceux qui cherchent à servir un but véritable projettent leur influence sur vous. C’est ainsi que les forces ignorantes du monde sont contrecarrées. C’est ainsi que les forces destructrices du monde sont contrecarrées. C’est ainsi que s’exerce l’influence sur tous les esprits, afin qu’ils commencent à s’éveiller.

Recevez alors la foi de l’idée d’aujourd’hui, car elle vous donnera la foi, à mesure que vous réaliserez que votre propre application est grandement renforcée par l’application des autres. Ceci transcendera tous les sentiments d’inadéquation que vous pourriez avoir. Ceci vous aidera à dépasser tout sentiment d’ambivalence envers une vraie préparation, car tous les autres esprits engagés dans le rétablissement de la Connaissance sont disponibles pour vous assister ici et maintenant.

Ainsi, la grandeur est avec vous ; la grandeur de la Connaissance et la grandeur de tous ceux qui cherchent à rétablir la Connaissance. Avec eux, vous partagez un but véritable, car votre véritable but est de garder la Connaissance vivante dans le monde. De la Connaissance, toute ce qui soutient le bien, de nature spirituelle ou de nature matérielle, est transmis aux races qui en sont les destinataires.

À chaque heure répétez l’idée d’aujourd’hui, et lors de vos séances de pratique approfondie, essayez de recevoir l’influence de tous ceux qui cherchent à rétablir la Connaissance. Laissez leur don pénétrer dans votre esprit, de sorte que vous puissiez faire l’expérience d’une véritable appréciation envers la vie et que vous commenciez à comprendre le sens et l’efficacité de vos propres efforts en tant qu’étudiant de la Connaissance.

PRATIQUE 212 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

213ème PAS

JE NE COMPRENDS PAS LE MONDE.

Vous ne comprenez pas le monde. Vous entretenez seulement des jugements à son égard et cherchez ensuite à comprendre vos jugements. Le monde se révélera à vous lorsque vous le regarderez sans ces contraintes et ces limitations. Ce faisant, vous trouverez que vos croyances peuvent devenir utiles en vous permettant de faire chaque pas en avant dans la vie. Elles n’ont pas à limiter votre perception de l’univers. Vous ne pouvez pas vivre dans le monde sans croyances ni suppositions. Cependant, vos croyances et vos suppositions sont destinés à être des outils au service de votre mental pour lui fournir une structure temporaire et lui permettre d’engager ses capacités naturelles de façon positive.

Vous ne comprenez pas le monde aujourd’hui. Soyez heureux qu’il en soit ainsi, car votre condamnation n’est pas fondée. Vous ne comprenez pas le monde aujourd’hui. Ceci vous procure l’opportunité d’être un témoin du monde.

À chaque heure, répétez cette idée lorsque vous regardez le monde. Rappelez-vous que vous ne comprenez pas ce que vous voyez, ce qui vous rend libre de regarder à nouveau. Si vous n’êtes pas libre de regarder, cela signifie simplement que vous cherchez à justifier vos propres jugements. Ceci n’est pas voir. Ceci n’est que la tentative d’entretenir vos propres illusions. Lors de vos deux séances de pratique plus approfondie d’aujourd’hui, laissez votre mental entrer dans la quiétude, car sans le fardeau qui consiste à tenter de justifier vos idées fantasques, votre mental cherchera naturellement sa véritable place au service de la Connaissance. Vous ne comprenez pas le monde aujourd’hui, et donc vous ne vous comprenez pas vous-même.

PRATIQUE 213 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

214ème PAS

JE NE ME COMPRENDS PAS.

Ceci n’est pas une affirmation d’échec ou de limitation. C’est simplement une affirmation visant à vous libérer de vos propres obstacles. Comment vous est-il possible de vous comprendre alors que la Connaissance ne vous divulgue pas toute chose vous concernant ? Comment vous est-il possible de comprendre le monde alors que la Connaissance ne vous divulgue pas ce qu’est le monde ? C’est du domaine de l’expérience pure, au-delà de tous les concepts et croyances, car les concepts et les croyances ne peuvent que suivre l’expérience et essayer de fournir une structure dans laquelle l’expérience peut de nouveau émerger. Les croyances, les suppositions ou les idées ne peuvent en aucun cas imiter la Connaissance même.

Bien sûr que vous ne vous comprenez pas ni ne comprenez le monde, car vous ne comprenez que vos idées, et elles ne sont pas éternelles. Elles ne peuvent donc pas fournir la fondation solide sur laquelle vous devez apprendre à vous tenir. Elles ne peuvent alors qu’échouer et vous décevoir si vous vous reposez sur elles plutôt que sur la Connaissance pour vous révéler ce que vous êtes et pour vous révéler ce qu’est le monde.

À chaque heure, rappelez-vous que vous ne vous comprenez pas. Libérez-vous du fardeau qui consiste à justifier vos propres jugements. Considérez-vous lors de vos séances de méditation plus profonde et rappelez-vous que vous ne vous comprenez pas. Vous êtes maintenant libre d’entrer dans la quiétude, car vous ne cherchez pas à utiliser votre expérience pour justifier vos idées fantasques sur vous-même. Ici votre esprit devient libre d’être lui-même, et vous devenez libre de vous apprécier.

PRATIQUE 214 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

215ème PAS

MES ENSEIGNANTS SONT AVEC MOI. JE NE SUIS PAS SEUL.

Vos Enseignants sont avec vous, à l’arrière-plan. Ils sont très attentifs à ne pas étendre trop fortement leur influence sur vous, car vous n’êtes pas encore capable de la recevoir et de vous en servir pour votre bien. Réalisez ainsi que vous voyagez à travers la vie avec une grande assistance, car vos Enseignants sont avec vous pour vous aider à réaliser et à cultiver la Connaissance.

Ils doivent tout d’abord vous aider à réaliser votre besoin de la Connaissance, car votre besoin de la Connaissance doit être pleinement reconnu avant que vous ne puissiez vous engager dans le rétablissement de la Connaissance. Vous devez réaliser que sans la Connaissance la vie est sans espoir, car vous ne possédez ni but, ni sens, ni de direction. Seules vos erreurs peuvent alors vous enseigner et elles seules peuvent entretenir votre rancœur.

En réalisant l’échec de vos propres idées dans leur tentative de se substituer à la Connaissance, vous pouvez alors vous tourner vers la Connaissance et devenir l’heureux bénéficiaire de ses vrais dons. Ici, toutes les choses que vous avez réellement cherchées sont accordées de façon éloquente. Ici, vous possédez une véritable fondation dans la vie. Ici, le Ciel et la Terre s’uniront en vous et toute séparation prendra fin. Ici, vous pouvez accepter les limitations de votre existence physique et la grandeur de votre vie spirituelle. Vous tourner vers la Connaissance constitue alors le plus grand des bénéfices pour vous.

Rappelez-vous cette idée à chaque heure, et lors de vos deux pratiques plus profondes aujourd’hui, entrez dans la quiétude, en utilisant le mot RAHN s’ il vous aide. Soyez heureux aujourd’hui que vous puissiez recevoir ce qui vous libère.

PRATIQUE 215 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

216ème PAS

IL Y A UNE PRÉSENCE SPIRITUELLE DANS MA VIE.

La Présence spirituelle dans votre vie est à toujours avec vous, toujours disponible pour vous et elle vous rappelle toujours de regarder plus loin que vos propres jugements. Elle vous fournit continuellement le support, l’assistance et la gouverne nécessaires pour minimiser l’application erronée de votre mental et renforcer son application correcte, afin que la Connaissance puisse s’élever en vous.

Vous apprenez à présent à recevoir et à respecter cette Présence Spirituelle, et avec le temps vous réaliserez sa grande importance pour vous et pour le monde. Ceci générera tout à la fois grandeur et humilité en vous, car vous réaliserez que vous n’êtes pas la source de votre grandeur, mais le véhicule pour son expression. Ceci vous maintiendra en équilibre parfait et en relation juste avec ce que vous servez. Dans cette relation, vous recevez tous les bénéfices que vous êtes en droit de réclamer. Cependant, avec la Connaissance vous ne deviendrez pas imbu de vous-même, parce que vous réaliserez vos propres limitations et la profondeur de votre propre besoin de la Connaissance. À partir de cette compréhension, vous réaliserez et accepterez la source de la vie. À partir de cette compréhension, vous réaliserez que vous êtes dans le monde pour servir la Connaissance et que le monde est créé pour être le réceptacle de la Connaissance.

Il y a une Présence Spirituelle dans votre vie. Ressentez-la à chaque heure lorsque vous répétez l’idée d’aujourd’hui. Lors de vos deux séances plus approfondies de pratique, entrez profondément dans cette Présence car, sans aucun doute possible, cette Présence est avec vous et désire se donner à vous en ce jour.

PRATIQUE 216 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

217ème PAS

JE ME DONNE À LA CONNAISSANCE AUJOURD’HUI.

Donnez-vous à la Connaissance aujourd’hui, en entreprenant la pratique de ce jour avec un véritable engagement et avec dévouement, en ne laissant pas les fausses idées vous limiter et interférer avec votre quête authentique. De cette manière, vous vous donnez à la Connaissance en laissant la Connaissance se donner à vous. Combien peu vous est-il ainsi demandé et combien grande est votre récompense ! En effet, chaque moment que vous passez à faire l’expérience de la quiétude ou à engager significativement votre mental, la Connaissance devient plus forte et plus que jamais présente en vous. Vous vous demandez peut-être : « Quel est mon don pour le monde ? » Votre don est ce que vous recevez ici, aujourd’hui. Donnez-vous à la Connaissance de sorte qu’elle puisse se donner à vous.

Rappelez-vous l’idée du jour à chaque heure et entrez dans la Connaissance lors de vos deux séances plus approfondies de pratique. Au cours de toutes vos pratiques aujourd’hui, démontrez votre intention de vous donner à la Connaissance, ce qui demandera la quiétude et l’acceptation de soi.

PRATIQUE 217 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

218ème PAS

JE GARDERAI LA CONNAISSANCE EN MOI AUJOURD’HUI.

Avec la Connaissance vient la sagesse de savoir comment utiliser la Connaissance dans le monde. La Connaissance constitue ainsi la source de votre compréhension et la Sagesse consiste à apprendre comment appliquer cette dernière de façon sensée et constructive dans le monde. Vous n’êtes pas encore sage, aussi gardez la Connaissance en vous aujourd’hui. Laissez-la se renforcer. Laissez-la croître. Elle se donnera naturellement, sans votre tentative de forcer son expression. Avec le temps, vous apprendrez à devenir sage, en illustrant la Connaissance et également en faisant vos propres erreurs. Vous avez commis un nombre suffisant d’erreurs pour démontrer tout ce que nous sommes en train de vous dire.

Gardez la Connaissance en vous aujourd’hui, afin qu’elle puisse devenir forte en vous. Permettez-vous d’étendre sa présence seulement à un ou deux individus qui, selon vous, peuvent l’apprécier, car votre conscience de la Connaissance est encore une pousse délicate en vous et elle n’est pas encore capable de résister aux vicissitudes de ce monde. Elle ne s’est pas développée suffisamment dans votre propre compréhension pour contrecarrer le déchaînement de peur et de haine qui balaie le monde. La Connaissance peut y résister sans difficulté, mais vous qui apprenez à devenir un réceptacle et un véhicule pour la Connaissance, n’êtes pas encore assez fort.

Laissez la Connaissance en vous aujourd’hui, de sorte qu’elle puisse croître. Rappelez-vous cela à chaque heure, alors que vous portez ce joyau dans votre cœur. Lors de vos séances de pratique plus approfondie, qui constituent pour vous des moments libérés de toutes limitations, laissez-vous retourner à votre grand amour, afin que vous puissiez entrer dans une véritable relation avec la Connaissance. Avec le temps et à mesure que vous apprendrez à appliquer sa communication avec sagesse dans le monde, toutes les limitations à l’expression de la Connaissance seront écartées, mais pour le moment gardez la Connaissance dans votre cœur afin qu’elle puisse croître de plus en plus fort.

PRATIQUE 218: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

219ème PAS

JE NE LAISSERAI PAS L’AMBITION ME TROMPER AUJOURD’HUI.

Maintenant que la Connaissance commence à germer en vous, ne laissez pas votre propre ambition vous tromper. Votre ambition est née de votre besoin personnel d’être reconnu et d’être rassuré. Elle est une tentative de contrecarrer la peur en contrôlant les opinions d’autrui. Votre ambition est ici destructrice, mais pareille à toutes les autres facultés du mental qui sont actuellement mal utilisées, elle peut avec le temps servir la grandeur de la Connaissance. Vous n’avez pas encore atteint cet état, ne cherchez donc pas à faire quoi que ce soit avec votre Connaissance, car il ne vous revient pas d’utiliser la Connaissance, mais de recevoir la Connaissance. C’est dans votre réceptivité à la Connaissance que vous trouverez le plus grand service et la plus grande utilité que possède la Connaissance pour vous.

Ne laissez pas votre ambition vous entraîner là où vous ne pouvez pas aller. Ne la laissez pas détourner votre vitalité et votre énergie. Apprenez à devenir patient et calme avec la Connaissance, car la Connaissance a son propre objectif et sa propre direction dans la vie, et vous apprenez à les suivre actuellement.

Tout au long de la journée, lors de vos pratiques horaires et également dans vos méditations plus profondes, permettez-vous de demeurer sans ambition, car vous ne savez pas quoi faire avec la Connaissance. Lors de vos méditations plus longues, laissez cette idée vous libérer afin que vous puissiez entrer dans la quiétude et quitter le monde des choses physiques.

PRATIQUE 219 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

220ème PAS

JE FERAI PREUVE DE RETENUE AUJOURD’HUI, AFIN QUE LA GRANDEUR PUISSE CROÎTRE EN MOI.

Faites preuve de retenue envers ces tendances que vous savez nuisibles ou débilitantes au rétablissement de la Connaissance. Retenez-vous de manière intentionnelle, de sorte que la Connaissance puisse se développer en vous. Il ne s’agit pas de vous imposer des limites. Au contraire, il s’agit d’une utilisation intelligente de votre mental et de votre force, de manière à cultiver la conscience d’un Pouvoir Supérieur en vous et de lui permettre d’émerger, de vous guider et de vous diriger.

Dans la leçon d’aujourd’hui, comme dans les leçons antérieures, vous apprenez à reconnaître la source de la Connaissance et le véhicule de la Connaissance et à ne pas confondre les deux. Apprenez la retenue aujourd’hui afin que la Connaissance puisse croître en vous. Ne pensez pas que la retenue ne se réfère qu’à ces comportements du passé, où vous limitiez ce qui était authentique en vous. Non, vous devez aujourd’hui vous focaliser sur l’apprentissage d’une forme de retenue intentionnelle qui représente l’expression de votre pouvoir et de votre autodiscipline. Votre pouvoir et votre autodiscipline doivent être à présent exercées pour se renforcer, car votre mental et votre corps sont des véhicules de la Connaissance, et en tant que véhicules, ils doivent être développés et renforcés.

Lors de vos pratiques plus approfondies aujourd’hui, ainsi que dans vos pratiques horaires, retenez ces formes de pensée et de comportement qui trahissent votre Connaissance, afin que vous puissiez entrer en la Connaissance dans la quiétude et la paix. Avec cette retenue, vous découvrirez la liberté, car la liberté se trouve au-delà de ce monde et est amenée dans ce monde, car la liberté est le don de la Connaissance.

PRATIQUE 220 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

221ème PAS

JE SUIS LIBRE D’ÊTRE CONFUS AUJOURD’HUI.

Ne considérez pas votre confusion comme un échec. Ne considérez pas votre confusion comme quelque chose qui vous met en danger ou vous diminue. La confusion, ici, est seulement un signe que vous être en train de prendre conscience des limites de vos propres idées et suppositions. Vous devez renoncer à ces dernières pour permettre à la Connaissance de vous devenir apparente, car face à toutes les décisions importantes qui requièrent aujourd’hui votre attention, la Connaissance a déjà fourni une réponse. Ce n’est pas une réponse que vous trouverez parmi les nombreuses réponses que vous vous fournissez à vous-même, ou que vous présumez fournies par d’autres.

Laissez alors tous les substituts de la Connaissance se détacher de vous. Permettez-vous d’être confus, car dans votre confusion authentique, la Connaissance peut surgir naturellement. Ceci représente alors votre liberté, car dans la liberté vous êtes libre d’être confus.

Rappelez-vous cette idée à chaque heure, et ne vous contentez pas de simples explications ou suppositions pour valoriser l’importance de sa signification pour vous. Vous devez la considérer en profondeur et réaliser que la véritable compréhension qu’elle détient pour vous sera révélée avec le temps. Aujourd’hui, permettez-vous d’être confus, car vous êtes confus, et vous devez toujours partir de là où vous êtes. La Connaissance est avec vous. Vous êtes libre d’être confus. Lors de vos plus longues périodes de pratique aujourd’hui, entrez dans la quiétude, que vous soyez confus ou pas, car la quiétude, la grâce et la paix vous sont toujours disponibles.

PRATIQUE 221 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

222ème PAS

LE MONDE EST CONFUS. JE NE LE JUGERAI PAS.

Le seul jugement que vous pouvez porter sur le monde est qu’il est confus. Il n’est pas nécessaire que ce jugement soit accompagné d’un sentiment de colère, de tristesse, de perte, de ressentiment, d’hostilité ou de vengeance. Il ne nécessite aucune forme d’agression. Le monde est confus. Ne le jugez pas. Comment le monde peut-il être certain alors que le monde est sans la Connaissance ? Vous pouvez porter un regard sur votre vie jusqu’ici et réaliser l’étendue de votre propre confusion. Comment pouvait-il en être autrement si vous étiez sans la Connaissance ? La Connaissance est avec vous à présent, comme elle l’a toujours été. Vous commencez à rétablir la Connaissance, afin que sa certitude puisse s’exprimer de manière croissante à travers vous. Tel est le grand don que vous apprenez maintenant à recevoir. C’est un don que le monde apprendra à recevoir par vous.

À chaque heure, lorsque vous regardez le monde et toutes ses activités, ne le jugez pas, car il est simplement confus. Si vous êtes en détresse aujourd’hui, ne vous jugez pas, car vous êtes simplement confus. Lors de vos séances de pratique plus approfondie aujourd’hui, permettez-vous d’entrer dans la quiétude. Vous entrez dans la quiétude par le simple désir d’entrer dans la quiétude. C’est un don que vous vous permettez. Pour ce faire, vous vous donnez pour recevoir le don. Ici, personne ne donne ni n’envoie le don, car le don se réfléchit entre vous et votre Source. La Connaissance et son véhicule s’affirment simplement l’un en l’autre.

Le monde est confus. Il est sans la Connaissance. Cependant vous êtes un don au monde, car vous apprenez à recevoir la Connaissance en ce jour.

PRATIQUE 222 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

223ème PAS

JE RECEVRAI LA CONNAISSANCE EN CE JOUR.

À chaque heure, recevez la Connaissance. Lors de vos deux séances de pratique plus approfondie, recevez la Connaissance. Donnez-vous à la réception de la Connaissance. Telle est votre pratique pour aujourd’hui. Toute autre chose n’est qu’une forme de confusion. Aucun événement extérieur n’a à remplacer votre pratique aujourd’hui, car la Connaissance bénit toutes choses en vous et à l’extérieur de vous. Elle disperse ce qui est inutile et vous engage de façon intentionnelle avec ce qui est nécessaire et qui possède un véritable potentiel pour vous.

Retournez ainsi à la Connaissance, quelles que soient les circonstances de votre vie extérieure. Recevez la Connaissance afin que vous puissiez vivre avec certitude dans le monde et afin que vous puissiez comprendre le sens et la valeur de votre propre vie.

PRATIQUE 223 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

224ème PAS

RÉVISION

Aujourd’hui, développez votre objectivité en révisant les deux dernières semaines de pratique. Encore une fois, lisez chaque leçon de la journée et rappelez-vous votre pratique. Commencez avec la première pratique de la période bihebdomadaire et poursuivez ensuite avec chaque jour, pas à pas. Renforcez votre capacité à observer vos progrès avec objectivité. Voyez ce qui arrive les jours où vous êtes fort dans la pratique et les jours où vous êtes faible. Ce faisant, imaginez pendant un moment que vous regardez par les yeux de vos Enseignants qui sont en train de contempler votre vie de bien au-delà. Ils sont sans condamnation. Ils prennent simplement note de vos forces et de vos faiblesses, en renforçant les premières et en diminuant les effets des dernières. À mesure que vous apprendrez à regarder votre vie avec objectivité, vous apprendrez à voir votre vie par les yeux de vos Enseignants. C’est regarder avec la Connaissance. C’est regarder sans jugement. Ainsi, le mental devient un véhicule pour la Connaissance, et la Connaissance vous gratifiera de toutes les idées et activités qui vous sont vraiment bénéfiques.

Permettez à votre séance de révision d’aujourd’hui d’être engagée dans votre propre intérêt. Servez-vous de votre mental avec résolution et ne lui permettez pas de vagabonder. Brisez l’habitude de penser inintelligemment. Brisez l’habitude de vous préoccuper de choses bêtes et insignifiantes. Laissez votre révision d’aujourd’hui vous démontrer que vous êtes un véritable étudiant de la Connaissance.

PRATIQUE 224: Une longue séance de pratique.

225ème PAS

AUJOURD’HUI, JE SERAI SÉRIEUX ET J’AURAI LE CŒUR LÉGER TOUT À LA FOIS.

Il n’existe aucune contradiction dans le message d’aujourd’hui, si vous le comprenez. Prendre votre vie au sérieux, c’est recevoir sa grâce véritable qui vous rendra très heureux. Vous devez donc être très sérieux avec vous-même, car vous apprenez actuellement à devenir un véhicule pour la Connaissance, et vous pouvez être très heureux, avoir le cœur léger, en sachant la Connaissance est avec vous. Telle est ainsi la véritable application de votre mental : vous avez le cœur léger avec ce qui est léger, et vous êtes sérieux avec ce qui est sérieux. Un mental sérieux dans sa direction extérieure et léger dans son ravissement intérieur sera un mental pleinement intégré. Tel sera un mental dans lequel le Ciel et la Terre se touchent.

La Grâce que vous allez recevoir en ce jour engendrera de la joie et une véritable appréciation. Cependant, elle exigera que vous vous appliquiez avec un engagement sérieux, un dévouement sincère et que vous appliquiez vos facultés mentales et physiques de façon authentique. Ici, vos forces représentent votre bonheur, et votre bonheur est renforcé par l’application de vos véritables capacités.

Réfléchissez à cela à chaque heure, lorsque vous répétez votre idée du jour. En entreprenant vos pratiques de méditation profonde, engagez avec sérieux votre mental afin qu’il puisse faire l’expérience du cœur léger et de la grande joie de la Connaissance. Vous verrez ainsi que l’idée d’aujourd’hui est d’une absolue constance. Vous ne confondez ainsi pas ce qui est heureux avec ce qui est sérieux. Cela vous procurera une plus grande compréhension du monde.

PRATIQUE 225 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

226ème PAS

LA CONNAISSANCE EST AVEC MOI. JE N’AURAI PAS PEUR.

La Connaissance est avec vous, et lorsque vous êtes avec la Connaissance, vous n’aurez pas peur. Avec le temps, la peur deviendra de plus en plus externe à votre véritable expérience, à mesure que vous apprendrez à demeurer avec la Connaissance. La valeur de l’idée d’aujourd’hui doit être reconnue à la lumière du fait que votre mental est engagé dans la peur par habitude, à un point tel qu’il semble vous rendre très difficiles le rétablissement de la Connaissance et l’application de la Connaissance. Cela paraît difficile simplement parce que dans le passé, votre mental s’est trouvé engagé dans la peur si souvent et dans si large mesure. Les habitudes peuvent être brisées. De nouvelles habitudes de pensée et de comportement peuvent être instillées et renforcées. C’est simplement le fruit de l’application de votre mental. C’est le fruit de la pratique.

Aujourd’hui, exercez-vous à être avec la Connaissance, ce qui éliminera toutes les habitudes qui vous ont conditionnés, vous et le monde. Être dans la vie est une pratique et c’est toujours une forme de service. Aujourd’hui, mettez en pratique la vérité et servez la vérité, car de cette manière, toutes les erreurs sont affaiblies. Leur assise est supprimée et à la place vous commencerez à apprendre une nouvelle manière d’être dans le monde, une nouvelle manière de s’engager avec le monde et vous acquerrez une structure supérieure pour l’application de vos facultés mentales et physiques.

À chaque heure, soyez avec la Connaissance. Dissipez la peur et rappelez-vous que la Connaissance est avec vous. Rappelez-vous que vos Enseignants sont avec vous. Rappelez-vous que, partout, les étudiants impliqués dans le rétablissement de la Connaissance sont avec vous. De ce fait, le monde deviendra petit et vous deviendrez grand. Lors de vos pratiques plus approfondies, accordez-vous la liberté de faire l’expérience de la Connaissance. Entrez dans la grande profondeur et la grande quiétude du mental, à mesure qu’il s’immerge dans la présence de l’amour.

PRATIQUE 226 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

227ème PAS

JE NE PENSERAI PAS QUE JE SAIS AUJOURD’HUI.

Les étudiants débutants pensent toujours qu’ils savent des choses qu’ils ne savent pas, et ils pensent toujours qu’ils ne savent pas des choses qu’ils savent. Un tri important s’avère nécessaire. Cela nécessite la découverte du vrai et du faux, et d’apprendre à les séparer par le contraste. Avec le temps, vous prendrez conscience de la distinction entre le vrai et le faux et ne serez pas dupé par le simulacre qu’utilise le faux pour imiter le vrai.

Rappelez-vous à chaque heure aujourd’hui de ne pas penser que vous savez. Penser savoir n’est qu’une forme de substitution. Ou bien vous savez, ou bien vous ne savez pas. Votre pensée, ici, ne fait que soutenir ou dénier ce que vous savez, mais penser que vous savez est penser sans la Connaissance, ce qui est toujours machinal et engendre la confusion et le doute de soi.

Lors de vos séances plus approfondies de pratiques d’aujourd’hui, ne vous dupez pas en pensant que vous savez. Encore une fois, retournez à la pure expérience de la Connaissance même. Dans la quiétude et la paix, donnez-vous totalement à votre pratique aujourd’hui. La Connaissance est une expérience. Elle engendrera ses propres idées. Elle stimulera et soutiendra ces formes de comportement et d’application de soi qui sont vraiment bénéfiques à votre nature véritable. Ne vous satisfaites pas de ce que vous pensez savoir, car cela n’est qu’une autre forme de déni qui vous laissera appauvri une fois de plus.

PRATIQUE 227 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

228ème PAS

JE NE SERAI PAS PAUVRE AUJOURD’HUI.

Vous n’avez pas à être pauvre, car la pauvreté n’est pas votre héritage, ni votre véritable destinée. Ne soyez pas pauvre aujourd’hui, car la Connaissance est la grande richesse, et une fois autorisée à émerger à l’intérieur d’un mental, elle commence à générer sa présence dans le monde naturellement. Elle commence à équilibrer et à harmoniser le mental qui est son véhicule, et commence à donner spécifiquement à certains individus par des voies spécifiques. Tel est le génie qui est avec vous. Comment pouvez-vous être pauvre avec un tel don ? Seules vos idées et vos comportements d’autodérision peuvent engendrer la pauvreté.

Commencez ainsi aujourd’hui à regarder avec plus de profondeur tout ce qui, selon vous, ressemble à des formes d’obstacles pour vous. Réfléchissez-y à chaque heure. Lors de vos deux séances plus approfondies de pratique, engagez activement votre mental en tentant de discerner les formes particulières de tromperie et d’obstruction que vous exercez envers vous-même. Faites cela sans condamnation, mais avec l’objectivité nécessaire pour regarder clairement. Ne soyez pas consterné par l’existence de multiples formes subtiles de tromperie envers vous-même. Elles ne sont que de légères variations sur des thèmes forts simples. Leur apparente complexité et leur quantité sont sans importance, lorsque vous les reconnaissez. Elles sont toutes nées de la peur et de la tentative de compenser la peur en s’engageant dans l’illusion et en essayant d’amener les autres à entretenir cette illusion. Toutes les idées sans la Connaissance servent ce but, soit directement soit indirectement. Cependant, le but réel est la grande force derrière des idées qui existent pour un véritable service, comme il est la grande force derrière toutes les formes d’actions et de comportements qui existent pour un véritable service.

Aujourd’hui, nous regarderons les obstacles, mais pas avec honte, ni culpabilité, ni anxiété. Regardez uniquement pour renforcer la présence et l’application de la Connaissance et uniquement pour vous préparer à être un véhicule supérieur de la Connaissance dans le monde. Tel est le but de la pratique d’aujourd’hui. Par conséquent, pratiquez avec une véritable intention. Vous êtes plus grand que les erreurs que vous percevez et elles ne peuvent pas vous tromper si vous les regardez objectivement.

PRATIQUE 228: Deux séances de pratique de 30 minutes Pratique horaire.

229ème PAS

JE NE BLÂMERAI PAS AUTRUI POUR MA PEINE.

L’idée d’aujourd’hui représente un saut immense dans la compréhension. Elle doit cependant naître de la Connaissance pour posséder une véritable efficacité. Son sens n’est pas immédiatement apparent, car vous découvrirez assez tôt l’existence de nombreuses situations où d’autres personnes semblent être entièrement responsables de votre peine. Étant donné votre manière habituelle de penser et les présomptions sur lesquelles vous vivez, il vous sera très difficile de nier que les autres sont bel et bien la cause de votre peine. Ce n’est cependant pas ainsi que la Connaissance vous considère, et vous devez apprendre à ne pas vous considérer ainsi.

La peine est toujours une décision que vous prenez en réaction à un stimulus dans votre environnement. Le corps aura une douleur physique s’il réagit ainsi, mais ce n’est qu’une réponse sensorielle. Cela n’est pas la véritable peine qui vous fait mal. La peine qui vous fait mal est la couronne d’épines de vos propres idées et de vos propres présomptions, vos propres appréhensions et vos informations erronées, et votre rancœur envers vous-même et envers le monde. Ceux-ci produisent une souffrance à la fois dans votre mental et dans votre corps. C’est cette peine que nous désirons soulager en ce jour.

Considérez ainsi l’idée de ce jour comme une forme de remède contre la peine. Si l’autre est la cause de votre peine, vous n’avez pas d’autre remède que de l’attaquer ou de le changer. Même votre tentative de le changer pour le bien sera une forme d’attaque, car sous votre altruisme se trouveront la haine et le ressentiment. Il n’existe par conséquent aucun remède à la peine si vous ne pouvez rien faire quant à sa cause. Et pourtant, il existe un remède pour toutes les peines, parce que la Connaissance est avec vous.

Toute peine doit par conséquent être reconnue comme le résultat de votre propre décision. Elle doit être reconnue comme le résultat de votre propre interprétation. Vous pouvez ressentir que vous avez été trompé par autrui ou par le monde. Ce sentiment est réellement présent dans votre mental, vous n’avez donc pas à le nier, mais vous devez regarder au-delà de celui-ci, vers sa source et le mécanisme qui a permis son émergence. Pour ce faire, vous devez utiliser vos propres facultés. Ceci vous procurera une grande force. Vous serez capable de le faire parce que la Connaissance est avec vous et qu’avec la Connaissance, vous pouvez faire tout ce que la Connaissance vous demande de faire.

Sans condamnation, le monde est si soulagé qu’il peut commencer à se rétablir. Répétez ainsi cette idée à chaque heure et examinez son sens. Pénétrez profondément à l’intérieur pour découvrir ce qu’elle détient réellement pour vous. Lors de vos deux séances de pratique plus longues, entrez dans la quiétude et la paix, car sans condamnation sur le monde et sur vous-même, le mental est déjà en paix.

PRATIQUE 229: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

230ème PAS

MA SOUFFRANCE NAÎT DE LA CONFUSION.

Votre souffrance naît de la confusion. Autorisez-vous à être confus, afin que vous puissiez reconnaître le véritable chemin du rétablissement. Cette idée vous rend-elle confus ? Elle peut sembler déroutante, parce que les gens ne veulent pas accepter leur confusion. Ils mentiront à son sujet, en disant qu’ils sont certains alors qu’ils sont confus, rejetant la responsabilité sur les autres pour s’excuser ou se blâmant eux-mêmes pour excuser les autres. Tout ceci représente la confusion.

En réalisant que vous êtes confus, vous pouvez alors rétablir les moyens pour regagner votre certitude. Si vous n’acceptez pas le fait que vous soyez confus, vous imposerez des substituts à la certitude, au monde et à vous-même, et vous vous éloignerez ainsi de la possibilité de recevoir votre certitude. C’est pourquoi vous devez réaliser que votre confusion est la source de votre souffrance et vous devez vous permettre d’être confus, pour reconnaître votre véritable dilemme. En reconnaissant votre véritable dilemme, vous verrez le grand besoin de la Connaissance, et ceci fera naître en vous le dévouement et l’application de soi qui vous sont nécessaires pour recevoir ce qui constitue votre héritage.

Aujourd’hui, répétez cette idée à chaque heure et n’oubliez pas de le faire. Lors de vos deux séances de pratique plus longues, engagez activement votre mental pour essayer de saisir la profondeur et le sens de l’idée d’aujourd’hui. Prenez conscience objectivement de tous les sentiments et toutes les pensées qui sont en sa faveur et de tous les sentiments et toutes les pensées qui s’y opposent. Prenez un soin particulier à identifier toute objection que vous pourriez avoir vis-à-vis de l’idée d’aujourd’hui. Ensuite, prenez conscience du pouvoir de cette idée au sein de votre propre mental. Ceci vous amènera à réaliser la teneur de l’idée d’aujourd’hui et son véritable sens. Ceci vous aidera également à comprendre objectivement la construction actuelle de votre mental, ce qui fait partie intégrante de votre éducation en tant qu’étudiant de la Connaissance. Consacrez-vous à l’étude de l’idée d’aujourd’hui et ne vous contentez pas de simples réponses et explications, car l’idée d’aujourd’hui contient un don dont vous n’avez pas encore fait l’expérience.

PRATIQUE 230: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

231ème PAS

J’AI UNE VOCATION DANS CE MONDE.

Vous avez une vocation dans ce monde. Elle n’est pas ce que vous pensez qu’elle est. Elle émergera de votre Connaissance lorsque la Connaissance aura la possibilité d’émerger dans votre mental. Vous avez un appel dans ce monde parce que vous êtes venu ici pour faire des choses très spécifiques. Votre but dans ce monde est de rétablir votre Connaissance et de permettre à votre Connaissance de s’exprimer. C’est une affirmation très simple de votre but, mais c’est une affirmation qui contient une profondeur insondable et qui doit absolument être réalisée avec le temps.

Vous avez une vocation dans ce monde, parce que vous avez été envoyé ici pour faire quelque chose. C’est pour cette raison que votre mental est comme il est, et que vous avez une nature spécifique, distincte des autres. Lorsque votre vocation émergera, vous réaliserez pourquoi vous pensez et agissez de la façon dont vous le faites, et tout cet ensemble sera amené dans un équilibre et une harmonie véritables. Ceci effacera toutes les raisons que vous avez pour vous condamner vous-même, car votre nature représente une utilité dont vous n’avez pas encore pris conscience. En d’autres termes, vous êtes spécifiquement conçu pour quelque chose que vous n’avez pas encore compris. Avant cela, vous résisterez à votre nature, en pensant qu’elle constitue une limitation qui vous est imposée. Avec le temps, vous réaliserez qu’elle est une ressource inestimable pour vous accomplir, car vous avez une vocation dans le monde.

À chaque heure, rappelez-vous cela et rappelez-vous que vous ne savez pas encore ce qu’est votre vocation. Sans présomption, vous serez en situation de découvrir la vérité. Lors de vos séances de pratique approfondies en ce jour, entrez dans le silence et la quiétude une fois de plus, en utilisant le mot RAHN si cela peut vous aider. C’est un jour de préparation, afin que vous preniez conscience de votre véritable vocation dans le monde. C’est un jour offert à la Connaissance et un jour enlevé aux fausses suppositions et aux déceptions de soi. Un jour offert à la Connaissance vous emmène plus près de la réalisation de votre vocation, laquelle émergera naturellement en l’absence de vos présomptions, une fois que vous et ceux avec qui vous devez être engagé, serez préparés.

PRATIQUE 231 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

232ème PAS

MA VOCATION DANS LA VIE REQUIERT LE DÉVELOPPEMENT D’AUTRES PERSONNES.

Afin que votre vocation émerge dans votre vie, ce n’est pas seulement votre propre développement qui est essentiel, mais aussi le développement de ceux avec qui vous allez vous engager directement. Parce que votre but dans la vie implique votre engagement avec les autres, il ne s’agit pas d’une poursuite singulière. Il ne s’agit pas d’un accomplissement individuel. En réalité, il n’existe aucun individu qui soit complètement séparé d’autres individus, parce que l’individualité n’a du sens que dans l’expression de ce qui unit et rassemble toute vie.

Ainsi, développez en ce jour la sagesse née de la compréhension que votre véritable accomplissement dépend également de l’accomplissement d’autres personnes. Ne croyez pas que vous savez qui sont tous ces autres, car vous ne les avez pas encore tous rencontrés. Certains sont dans ce monde, et certains sont au-delà de ce monde. Ils peuvent ne pas faire du tout partie de votre sphère personnelle.

Comment pouvez-vous alors avancer, si votre accomplissement dépend en partie des autres ? Vous avancez en vous consacrant à votre préparation. Le pouvoir d’entreprendre cette préparation renforcera ceux avec qui vous serez engagé dans l’appel de votre vie. Parce que votre assiduité vous consolide les uns et les autres, vous êtes déjà en relation ; vous vous influencez déjà les uns les autres. Plus vous vous approcherez de ce point où émerge la Connaissance, plus ils s’en approcheront également. Plus vous vous retiendrez en arrière, plus vous les retiendrez en arrière. Vous ne pouvez pas percevoir ce mécanisme alors que vous êtes dans le monde, car vous devez être au-delà du monde pour voir comment cela fonctionne. Cependant, vous pouvez comprendre l’idée que toutes les consciences s’influencent les unes les autres, particulièrement ces consciences qui sont destinées à s’engager les unes avec les autres dans la vie de façon spécifique.

Votre avancement dépend ainsi de vos propres efforts et des efforts des autres. En outre, les efforts des autres sont supplémentés et renforcés par vos propres efforts. S’il vous revient donc en grande partie d’œuvrer à votre propre accomplissement, votre accomplissement vous ralliera à la vie et approfondira vos relations et votre expérience de celles-ci, au-delà de ce dont vous étiez capable de faire l’expérience auparavant.

Lors de vos rappels à chaque heure et durant vos méditations plus longues dans la quiétude, laissez aujourd’hui vos efforts être supplémentés par les efforts des autres, qui supplémenteront vos efforts. Laissez alors la combinaison de vos engagements mutuels être une source de force que vous expérimenterez aujourd’hui et qui sera expérimentée par ceux que vous n’avez pas encore rencontré dans cette vie.

PRATIQUE 232 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

233ème PAS

JE FAIS PARTIE D’UNE PLUS GRANDE FORCE POUR LE BIEN DANS LE MONDE.

Cette affirmation est absolument vraie, bien que de la perspective de l’état de séparation, elle peut paraître difficile à comprendre. Il ne vous est pas demandé de comprendre l’idée d’aujourd’hui, cependant il vous est donné de faire l’expérience de son pouvoir et de son potentiel, car étant représentative de la vérité, elle peut vous conduire à la vérité, qui est l’expérience de la Connaissance. Tel est le plus grand potentiel de toute idée – pouvoir être une porte vers la Connaissance.

Cette idée doit ainsi être approchée de façon appropriée. Vous devez réaliser les limitations d’un point de vue issu de la séparation et ne pas chercher à juger la valeur de l’idée d’aujourd’hui. Vous ne pouvez pas la juger. Vous pouvez seulement y répondre ou la nier, parce que sa vérité est plus grande que votre interprétation actuelle. Reconnaître vos limitations actuelles, dans ce cas, vous donne accès à la grandeur, car en ne protégeant pas ce qui vous affaiblit, vous pouvez trouver votre chemin vers ce qui vous renforce et vous procure un but, un sens et une direction.

Vous faites partie d’une Force Supérieure pour le Bien, car cette Force est unie à la Connaissance et est dirigée par elle. La Connaissance se trouve ici au-delà de ce que tout individu peut posséder. Par conséquent, il n’y a pas “votre” connaissance et “ma” connaissance ; il n’y a que la Connaissance. Il y a seulement votre interprétation et mon interprétation, et en cela il peut exister des divergences, mais la Connaissance est la Connaissance. Elle rassemble les gens ; elle sépare les gens. Si elle est véritablement perçue dans le calme et avec objectivité, sa véritable direction peut être discernée et suivie.

Prenez de la force aujourd’hui, lorsque vous répétez cette idée à chaque heure. Sachez que tous vos efforts en faveur de la Connaissance sont supplémentés par ceux qui pratiquent avec vous – ceux que vous pouvez voir et ceux que vous ne pouvez pas voir. Lors de vos pratiques plus approfondies, permettez que votre autodiscipline, qui vous prépare à entrer dans la quiétude et la paix, soit également supplémentée. Votre accomplissement aujourd’hui supplémentera alors les efforts de tous ceux qui pratiquent ; ceux qui désapprennent ce qui est faux et ceux qui apprennent ce qui est vrai en même temps que vous.

PRATIQUE 233 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

234ème PAS

LA CONNAISSANCE SERT L’HUMANITÉ PAR TOUS LES CHEMINS.

La Connaissance active toutes les capacités mentales et physiques pour le bien. Elle dirige toutes sortes de quêtes individuelles qui œuvrent pour le bien de l’humanité. Dans les arts, dans les sciences et dans toutes les entreprises, dans le geste le plus simple et dans l’acte le plus grand, la Connaissance démontre une vie plus grande et renforce toutes les qualités les plus hautes chez les individus qui sont engagés avec elle.

Parce que la Connaissance est grande, vous n’avez pas à l’associer seulement à ce qui est grand ; l’expression de la Connaissance peut imprégner le plus petit mot et le geste le plus infime. Ce dernier peut ainsi lui aussi générer le plus grand impact sur les autres. Le pouvoir de la Connaissance d’un individu est d’activer le pouvoir de la Connaissance chez d’autres personnes, stimulant et soutenant de ce fait la régénération de la vie dans ces consciences qui vivent séparées dans leurs illusions. Vous ne pouvez pas percevoir la portée globale de cela de l’intérieur du monde, mais vous pouvez en faire l’expérience à l’intérieur de votre propre vie et en voir la démonstration dans le contexte des relations dans lesquelles vous êtes actuellement engagé.

Ne pensez pas que vous savez. Soit vous savez, soit vous ne savez pas. Rappelez-vous de cela, car l’occasion de vous tromper vous-même est toujours présente, parce que vous n’êtes pas encore disposé à faire face à vous-même complètement, craignant que ce que vous trouveriez vous découragerait ou vous détruirait. Et pourtant, lorsque vous ferez face à vous-même complètement, tout ce que vous trouverez est la Connaissance.

Lors de vos séances plus approfondies de pratique aujourd’hui, permettez-vous d’entrer dans la quiétude encore une fois, en utilisant les méthodes que vous avez apprises jusqu’ici. Ne laissez rien de vous distraire de votre but. Vous faites partie d’une Force plus grande, et cette Grande Force vous soutient.

PRATIQUE 234: Deux séances de pratique de 30 minutes.

235ème PAS

LE POUVOIR DE LA CONNAISSANCE ME DEVIENT ÉVIDENT.

Il vous faudra du temps pour prendre conscience du pouvoir de la Connaissance, car il est bien supérieur à tout ce que vous avez imaginé. Pourtant, il est bien plus simple et plus subtil que vous ne pouvez le comprendre encore. Il peut être vu dans l’innocence des yeux d’un enfant ; il peut être imaginé dans la grandeur du mouvement des galaxies. Dans le geste le plus simple ou l’acte le plus noble, il peut se manifester.

Permettez-vous d’accepter que vous commenciez seulement à réaliser la présence de la Connaissance dans votre vie et dans toute vie. Ceci est déterminé par votre capacité pour la Connaissance, que vous êtes en train de cultiver actuellement en concert avec votre désir pour la Connaissance. C’est pourquoi, jour après jour, vous pratiquez la quiétude et la paix, et n’interrompez ces moments que pour pratiquer l’engagement actif de votre mental dans des buts élevés. Ici, vous construisez autant votre capacité que votre désir pour la Connaissance, car chaque jour vous devez pratiquer à cause du désir pour la Connaissance, et chaque pratique développe votre capacité à faire l’expérience de la Connaissance.

Vous commencez à reconnaître la présence de la Connaissance, le pouvoir de la Connaissance et la marque de la Connaissance. Rappelez-vous ceci à chaque heure et n’oubliez pas. Encore une fois, dans la profondeur de vos longues séances de pratique, consacrez-vous complètement à entrer dans la quiétude et la paix, car ceci annulera tout blâme et toute rancœur en vous, et vous montrera le pouvoir de la Connaissance, que vous apprenez maintenant à accepter.

PRATIQUE 235 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

236ème PAS

AVEC LA CONNAISSANCE JE SAURAI QUOI FAIRE.

Avec la Connaissance vous saurez quoi faire, et votre certitude sera si forte qu’il sera difficile pour vous de douter d’elle ou d’argumenter contre elle. Ici, vous devez être préparé à agir et à faire preuve d’audace. Si votre inquiétude principale est de protéger vos idées et votre corps physique, alors vous serez effrayé par la Connaissance, effrayé qu’elle vous conduise vers quelque chose qui sera dangereux ou préjudiciable pour vous. La Connaissance ne peut qu’être démontrée. Sa bienfaisance doit être expérimentée. Elle peut uniquement être expérimentée en acceptant sa présence et en suivant sa direction.

Avec la Connaissance vous saurez quoi faire, et votre certitude dépassera de loin toutes les prétentions que vous avez prises pour de la certitude jusqu’ici. Le doute de soi peut persister face à la Connaissance, mais la Connaissance est ô combien plus grande, parce que votre être entier sera engagé dans l’action. Seule la petitesse de votre doute de soi née de vos propres fausses croyances peut argumenter contre elle. Cependant, ses arguments sont pathétiques et pitoyables, manquant de profondeur et de conviction.

La Connaissance se mettra en mouvement en vous à certains moments, car dans la quiétude elle observe toutes choses jusqu’à ce qu’elle soit prête à agir, et quand elle agit, elle agit ! Vous apprendrez ainsi à être en paix dans le monde avec la Connaissance, et cependant lorsque vous agirez, vous agirez avec une véritable efficacité et avec un grand résultat. De cette manière, vous pouvez être tout à la fois une personne d’action et un contemplatif, car votre contemplation sera profonde et pleine de sens, de même que votre action sera profonde et pleine de sens.

Avec la Connaissance vous saurez quoi faire. Ne pensez pas que vous savez quoi faire, à moins que vous ne soyez avec la Connaissance et que la Connaissance ne vous dirige pour faire quelque chose avec une grande force. N’essayez pas de résoudre vos problèmes par de petites tentatives, car sans la Connaissance, vos tentatives seront vides de sens et elles aggraveront votre frustration.

À chaque heure, répétez l’idée d’aujourd’hui et prenez-la en considération. Dans la profondeur de vos pratiques longues, utilisez les compétences que vous avez cultivées jusqu’ici pour vous engager dans la quiétude. Si la Connaissance demeure dans la quiétude, vous pouvez demeurer dans la quiétude également. Ainsi, lorsque la Connaissance stimulera l’action, vous serez capable d’agir, et ce faisant, la résolution que vous apporterez sera plus grande que tout ce que vous pourriez concevoir.

PRATIQUE 236 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

237ème PAS

JE COMMENCE SEULEMENT À COMPRENDRE LE SENS DE MA VIE.

Vous commencez seulement à comprendre le sens de votre vie. Ceci se révélera naturellement à votre compréhension, sans vos efforts pour tenter de le conceptualiser. Le sens et le but de votre vie émergeront simplement et seront exprimés aujourd’hui, demain et dans les jours à venir, car la Connaissance est aussi simple et fondamentale que cela. Votre intellect peut ainsi être utilisé pour répondre aux nécessités physiques de votre vie, aux détails spécifiques à votre vie et aux mécanismes de votre vie, car telle est la pertinence de l’intellect. Cependant, la grandeur de la Connaissance procure un but, un sens et une direction que l’intellect ne peut en aucun cas fournir. L’intellect est ainsi une faculté qui possède une réelle fonction ici, car il est au service de la grandeur de la Connaissance.

Vous commencez seulement à comprendre le sens de la Connaissance et la nature de la Connaissance. Ne pensez pas que vos conclusions établies jusque-là répondent à vos besoins, car vous êtes un étudiant débutant de la Connaissance et en tant qu’étudiant débutant, vous ne ferez pas l’erreur de vous reposer uniquement sur vos présomptions. En effet, les étudiants débutants font peu de présomptions et sont pleins d’enthousiasme pour apprendre tout ce qui leur est nécessaire. Soyez un étudiant débutant aujourd’hui. Reconnaissez combien peu vous savez et combien beaucoup vous devez apprendre. Vous avez le temps d’une vie pour apprendre cela, et pourtant votre temps dans cette vie doit être activé et renforcé au-delà de ce que vous avez réalisé jusqu’ici. Avec le temps, la grandeur que vous portez s’exprimera à travers vous dans des actions à la fois grandes et petites.

Aujourd’hui, lors de vos séances plus approfondies de pratique, où vous entrerez dans la quiétude, permettez à votre conscience de la Connaissance d’être cultivée davantage. Soyez présent à votre pratique, tel un jardinier patient qui ne demande pas que toutes les plantes portent fruits aujourd’hui, mais qui comprend les saisons de croissance et de changement. Permettez-vous d’avoir cette compréhension, car avec le temps vous comprendrez objectivement comment les êtres humains se développent et croissent, et ce qu’ils portent en eux. Quand vous quitterez ce monde, si vous avez réussi à cultiver la Connaissance et à la laisser offrir tous ses dons dans le monde, vous serez alors capable de devenir un des Enseignants de ceux qui restent en arrière. De cette manière, vous compléterez votre apprentissage dans le monde en contribuant pour les autres tout ce que vous avez acquis dans le monde. Ce faisant, vous accomplissez votre don et les leurs progressent.

Vous commencez seulement à comprendre le sens de ces mots. Aujourd’hui, renforcez votre expérience de la Connaissance, afin que la compréhension de ces mots puisse pénétrer en vous. À chaque heure, répétez l’idée d’aujourd’hui, afin que toutes vos activités et tous vos engagements contribuent à vos pratiques, quel que soit l’environnement où vous vous trouvez. Il n’y a en effet pas d’événement ou d’interaction que la Connaissance ne puisse pas bénir et harmoniser.

PRATIQUE 237 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

238ème PAS

RÉVISION

Commençons votre révision bihebdomadaire avec cette invocation :

« Je suis envoyé dans le monde pour servir ma Famille Spirituelle qui sert ce monde et tous les mondes dans l’univers physique. Je fais partie d’une Grande Force pour le bien, et je suis un étudiant débutant de la Connaissance. Je suis reconnaissant pour le don qui a été offert, que je commence à présent à comprendre. Avec une fidélité et une dévotion complètes, je continuerai ma pratique aujourd’hui, afin que je puisse apprécier la valeur de ma propre vie. »

À la suite de cette invocation, commencez votre longue révision. Commencez avec la première leçon de la période de deux semaines, révisez les instructions et votre pratique, et ensuite procédez jour après jour. Quand vous aurez complété votre révision, une fois encore répétez l’invocation pour aujourd’hui et passez ensuite quelques minutes dans le silence. Dans cette quiétude, commencez à sentir le pouvoir de ce que vous êtes en train d’entreprendre. Le Pouvoir de la Connaissance et la Grâce qu’il transmet au monde sont ce que vous apprendrez à recevoir et à exprimer dans les jours et les semaines à venir.

PRATIQUE 238 : Une longue séance de pratique.

239ème PAS

LA LIBERTÉ EST MIENNE AUJOURD’HUI.

La liberté est vôtre, vous qui vivez avec la Connaissance. La liberté est vôtre, vous qui n’avez pas à vous alourdir de la tension excessive de pensées et de spéculations inutiles. La liberté est vôtre, vous qui pouvez vous consacrer à votre unique but et aux tâches spécifiques qui émanent de ce but. Quelle plus grande liberté existe-t-il que la liberté d’utiliser votre Connaissance et d’accomplir sa destinée dans le monde ? Rien d’autre ne peut être appelé liberté, car toute autre chose n’est que la liberté de vivre dans le chaos et de tomber dans la misère.

En ce jour vous êtes libre de permettre à la Connaissance demeurer avec vous. En ce jour, lors de votre pratique horaire et durant vos deux méditations plus profondes, souvenez-vous que vous êtes libre. Lorsque vous avez la liberté de demeurer avec la Connaissance dans vos deux séances de méditation, permettez-vous d’entrer dans la quiétude et ne laissez aucun sentiment, aucune idée ou pensée vous dissuader de l’expérience la grande liberté que vous avez de vous évader du monde vers la Connaissance.

Ces temps de pratique sont si importants pour l’ensemble de votre bien-être. Cet engagement vous donnera un accès plus grand à la Connaissance lors de tous vos engagements mondains, à mesure que vous apprendrez à demeurer dans la paix avec la Connaissance et à mesure que vous apprendrez à suivre la Connaissance lorsqu’elle exerce sa Sagesse dans le monde. Vous êtes libre ce jour d’être avec la Connaissance, car en ce jour vous êtes libre

PRATIQUE 239 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

240ème PAS

LES PETITES IDÉES NE PEUVENT PAS SATISFAIRE MON BESOIN DE LA CONNAISSANCE.

Les grandes idées, les images fantastiques ou les systèmes de croyance remarquables ne peuvent satisfaire votre besoin de la Connaissance. Les seules idées peuvent vous mettre sur votre chemin, mais elles ne peuvent faire le voyage pour vous. Elles évoquent peut-être des choses plus grandes qui vous attendent, mais elles ne peuvent vous y amener, car la Connaissance doit être votre guide vers votre destinée et votre accomplissement. Avec des idées, vous vous tenez au départ, pointant le chemin aux autres, mais vous-même ne pouvez pas partir.

Lorsque vous voyagerez avec la Connaissance, la Connaissance s’étendra par des idées. Elle s’étendra par des actions, au travers de gestes et au travers de tous les véhicules de communication dans ce monde. Aussi, ne vous contentez pas de seules idées. Ne pensez pas qu’en spéculant sur des idées vous comprenez la nature de la Connaissance et sa véritable application dans le monde. Ces choses peuvent être vécues et observées, mais les individus qui les vivent et les observent doivent être émus au cœur même de leur être.

Ainsi, ne vous vous satisfaites pas de petites choses à la place de la grandeur de votre être véritable et de votre but dans le monde. Retournez à la Connaissance, et soyez reconnaissant envers ces idées qui vous en ont indiqué la direction. Mais réalisez cependant que le pouvoir qui peut vous mouvoir, le pouvoir qui vous donne la force de vous préparer et de participer, est issu de la grande Sagesse et de la Connaissance que vous portez. La Connaissance est nécessaire pour suivre la Connaissance. La Connaissance est nécessaire pour se préparer à la Connaissance. Ainsi, la Connaissance est exercée alors même que vous l’approchez.

Ne restez donc pas au départ de votre voyage avec seulement des idées. N’acceptez pas ce qui est petit à la place de la grandeur de votre fonction. Rappelez-vous cela à chaque heure et lors de vos pratiques de méditation profonde, entrez une fois encore dans la quiétude et la paix. Venez à votre pratique sans question. Venez à votre pratique sans requête. Rappelez-vous que dans la Connaissance tout sera donné, tout sera reçu et tout sera appliqué selon le besoin. À mesure que votre esprit deviendra plus simple et plus ouvert, il deviendra un véhicule grâce auquel la Connaissance s’exprime dans le monde.

PRATIQUE 240 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

241ème PAS

MA COLÈRE EST INJUSTIFIÉE.

La colère est injustifiée, car la colère en elle-même n’est que votre réaction à votre échec dans l’application de la Connaissance. Ceci engendre de la colère à sa source même. Mais il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi, parce que la colère est une réaction. En tant que réaction, elle peut générer de la colère chez les autres et stimuler une réponse violente à l’intérieur et à l’extérieur, partout où elle est appliquée. La Connaissance redirigera cependant la colère pour lui ôter son caractère destructeur, car ce que vous désirez exprimer est ce qui fortifie la Connaissance chez les autres. C’est la force de votre conviction, et non votre désir de vous blesser ou de blesser les autres, qui constitue le véritable moteur de l’émotion au cœur de la colère. Ainsi, nous pouvons dire que votre colère est une communication authentique qui a été déformée par vos propres projections de blâme et de peur. Une fois ces déformations dissipées, la communication authentique qui est à la base de toute colère peut être exprimée. Ceci ne peut qu’engendrer ce qui est bon.

La colère n’est donc pas justifiée, car elle est une mauvaise interprétation d’une communication vraie. Votre colère n’est pas justifiée parce que la colère naît de la confusion. Cependant, la confusion demande alors une préparation et une véritable application de la Connaissance. Par conséquent, les coupables ne sont pas punis, mais aidés. Les mauvais ne sont pas envoyés en enfer, mais préparés pour le Ciel. Telle est la véritable nature du but de Dieu dans le monde. C’est pourquoi Dieu ne peut jamais être en colère, parce que Dieu n’est pas offensé. Dieu ne fait qu’appliquer Dieu à une situation dans laquelle Dieu a temporairement été oublié.

Dans une perspective plus large, même la séparation de toutes les consciences individuelles est un événement très temporaire. Vous n’êtes pas encore capable de penser à ce niveau et vous ne serez pas capable de le faire avant longtemps, car vous devez traverser les différentes étapes de développement qui intègrent votre esprit dans des expériences de plus en plus grandes au niveau des relations et de la vie. Cependant, à mesure que vous avancerez et ferez chacun des pas vitaux qui élargissent vos horizons, vous commencerez à comprendre que la colère est injustifiée. Elle ne représente qu’un échec dans l’application de la Connaissance à une situation spécifique. Cela appelle un remède, et non une condamnation. Vous réaliserez ici que votre colère est quelque chose à comprendre. Ce n’est pas quelque chose à rejeter, car si vous rejetez la colère vous rejetterez aussi le germe de la colère, qui communication authentique. Par conséquent, nous désirons vous nettoyer de ce qui a gâché votre communication authentique, afin que votre communication authentique puisse jaillir, car une communication authentique provient toujours de la Connaissance.

Réfléchissez à cette idée à chaque heure. Lors de vos séances de pratique approfondie, engagez activement votre mental fin qu’il regarde minutieusement tout ce qui vous met en colère, du plus infime et spécifique à ces choses générales qui vous contrarient ou qui vous découragent. Rappelez-vous, alors que vous serez en train de parcourir votre inventaire de la colère, que votre colère est injustifiée. Rappelez-vous que ceci demande l’application de la Connaissance et qu’en chaque expérience ou sentiment de colère que vous avez se trouve un germe de vérité. Par conséquent, votre colère n’a pas besoin d’être rejetée mais nettoyée, car en nettoyant votre colère vous serez capable de communiquer ce que vous aviez l’intention de communiquer au départ, là où vous avez initialement échoué. Votre expression de vous-même sera ainsi complète, et la colère n’aura plus lieu d’être.

PRATIQUE 241: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

242ème PAS

MON PLUS GRAND DON AU MONDE EST MA CONNAISSANCE.

Tel est votre don le plus grand. C’est le don qui imprègne tous les autres dons et leur donne du sens. C’est le don qui donne sa valeur à toute expression humaine, toute entreprise humaine et toute invention humaine qui est destinée à soutenir le bien-être de l’humanité dans son évolution. La Connaissance n’est pas quelque chose que vous pouvez quantifier et donner, comme si vous la mettiez dans un paquet ou la délimitiez avec vos idées. Elle est une présence et une qualité de vie qui constituent l’essence même de la vie. Elle donne du sens à tout don et à toute contribution.

Tel est votre don le plus grand, celui que vous apprenez à recevoir actuellement. À mesure que vous le recevrez, il se donnera naturellement car vous ne pouvez pas garder la Connaissance pour vous-même. Une fois qu’elle émerge, elle commence à s’exprimer dans toutes les directions et spécifiquement dans certaines directions, dans certains engagements avec certaines personnes, selon son dessein et sa Sagesse. Ainsi, si vous recevez la Connaissance, elle doit être donnée. Elle se donnera, et vous voudrez la donner parce que vous possédez la richesse, et la richesse ne peut s’accroître qu’en donnant. Ainsi la vie est en essence le don de la Connaissance. Chaque fois que cette contribution ne peut pas s’accomplir, toutes les formes d’illusion, de déception et de désespoir apparaissent. Mais dès que la contribution est réactivée dans ces circonstances, ces formes de déni seront dissipées et la Connaissance recommencera à s’exprimer d’une manière très spécifique.

Par conséquent, à chaque heure, rappelez-vous cette grande vérité, et lors de vos méditations approfondies, permettez-vous de faire l’expérience de la Connaissance. Permettez-vous de la recevoir. Donnez-vous à cette application de votre mental et de votre corps. Ce faisant, la Connaissance se donnera et vous serez accompli, parce que vous aurez fait à la vie le don le plus grand qui puisse être fait.

PRATIQUE 242 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

243ème PAS

JE N’AI PAS BESOIN D’ÊTRE SPÉCIAL POUR DONNER.

La tentative d’être spécial sous-tend toute ambition humaine. Toute ambition humaine qui n’est pas née pas de la Connaissance est issue de la tentative de compenser la déception profonde et la grande anxiété de la séparation. La tentative d’être spécial est la tentative de fortifier la séparation. C’est la tentative de vous rendre supérieur au dépend des autres. Ceci rejette toujours la vie et la Connaissance, et conduit immanquablement à une plus grande confusion, une plus grande frustration et un plus grand désespoir.

En ce jour, vous êtes libéré de la tentative de vous rendre spécial, car de cette façon vous trouverez le véritable soulagement que vous avez cherché dans tous vos efforts passés. Ce qui est spécial en vous, c’est votre la forme unique de votre expression de ce qui est inhérent à toute vie. Ainsi, ce qui rallie la vie et qui est la vie même se trouve confirmé. Votre individualité est également confirmée, mais pas à l’exclusion de la valeur de toutes les autres expressions de la vie. Ici, vous n’êtes pas spécial. Vous êtes simplement vous. Vous êtes plus grand qu’un individu parce que vous faites partie de la vie, et pourtant vous êtes un individu parce que vous exprimez la vie d’une façon individuelle. Ici cessent tout conflit et toute confusion. Ce qui est limité exprime ce qui est illimité, et ce qui est unique exprime ce qui est inhérent et intrinsèque. Telle est la résolution que vous recherchez, car vous ne désirez pas vraiment être spécial. Vous désirez seulement que votre vie individuelle possède un but, un sens et une direction.

À chaque heure, réfléchissez à cela après avoir répété l’idée de ce jour. Lors de vos pratiques approfondies, entrez une fois encore dans la quiétude et la paix. N’implorez pas des réponses, parce que vous n’avez pas besoin de faire cela dans vos pratiques de méditation. Ce temps est à présent consacré à pratiquer le fait de recevoir la Connaissance, en laquelle votre individualité est honorée et confirmée dans son véritable but, et votre sentiment d’être spécial, qui n’a été qu’un lourd et impossible fardeau pour vous, est enlevé avec douceur de vos épaules. Ne cherchez pas à être spécial aujourd’hui, car cela n’est pas le but de votre vie. Alors toute peur de la mort et de la destruction vous quittera. Alors tout jugement et toute comparaison avec les autres vous quitteront. Alors vous serez capable d’honorer la vie et d’honorer vos relations, qui sont une expression de tout ce que la leçon d’aujourd’hui vous enseignera.

PRATIQUE 243 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

244ème PAS

JE SUIS HONORÉ QUAND LES AUTRES SONT FORTS.

Quand vous êtes fort, les autres sont honorés. Quand ils sont forts, vous êtes honoré. De cette manière, la Connaissance s’affirme dans le monde où la Connaissance a été oubliée. La Connaissance a seulement besoin d’être affirmée par l’expérience et l’expression afin d’être donnée aux autres. Votre enseignement le plus grand dans cette vie est la contribution de votre vie telle qu’elle est démontrée aux autres. En effet, c’est là votre don le plus précieux que vous puissiez vous faire, car à mesure que la valeur de votre vie vous sera démontrée votre propre estime sera réhabilité, et vous comprendrez votre véritable valeur à la hauteur de la vie même.

Ainsi, lorsque les autres sont forts, vous êtes honoré. En cela, vous ne chercherez pas à diminuer autrui pour vous renforcer vous-même. Vous ne chercherez pas à affirmer votre avantage en désavantageant autrui. Ainsi, aucune culpabilité n’accompagnera votre accomplissement, car personne n’a été trahi tandis que vous cherchiez à gagner de l’expérience et de l’avancement dans la vie.

La leçon d’aujourd’hui est très profonde, et demandera beaucoup de considération. À chaque heure, répétez l’idée d’aujourd’hui et considérez-la sérieusement dans toutes les circonstances où vous vous trouverez. Lors de vos pratiques approfondies aujourd’hui, entrez dans le silence et la quiétude. Accordez-vous ce cadeau, parce que l’idée d’aujourd’hui est très simple et très vraie. Elle n’est en aucune façon complexe, bien qu’elle exige une réflexion sérieuse, car vous êtes bien trop habitué à n’entretenir que des choses de valeur superficielle. Tout au long de notre entraînement en ces jours, semaines et mois, vous apprenez à engager votre mental pour qu’il reconnaisse ce qui est évident et apparent, mais qui ne l’est pas encore pour vous, qui vous êtes nourri de choses superficielles.

Par conséquent, que ce temps aujourd’hui soit donné à la Connaissance. Que ce temps soit donné à ce qui vous renforce et renforce tous les autres individus dans l’univers. Quand les autres sont forts, vous êtes honoré. En cela toute séparation prend fin et le don véritable devient apparent.

PRATIQUE 244 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

245ème PAS

L’ÉCHEC DES AUTRES ME RAPPELLE LE BESOIN DE LA CONNAISSANCE.

Que l’échec des autres vous rappelle votre besoin de la Connaissance. Ne sous-estimez pas votre besoin de la Connaissance. Vous n’avez ainsi pas à répondre par la condamnation ou par le jugement lorsque quelqu’un échoue, mais vous avez à prendre conscience de leur grand besoin et votre grand besoin. Ceci ne fera alors que confirmer la profondeur avec laquelle vous devez maintenant vous préparer. Car vous vous préparez non seulement pour votre propre avancement et pour votre propre accomplissement, mais également pour l’avancement et l’accomplissement de l’humanité. Il ne s’agit pas d’une vaine affirmation ou déclaration. C’est absolument vrai. En effet, chaque pas que vous faites en direction de la Connaissance, vous donnez votre accomplissement au monde et vous allégez le fardeau de tous ceux qui se débattent dans leurs propres illusions et leur sentiment d’échec.

Votre vie devient alors votre enseignement, car elle est une vie de Connaissance. Elle démontre la présence de la Connaissance dans le monde, qui est la présence de Dieu. Ceci est le résultat de votre service en tant que véhicule avancé de la Connaissance. Lors de votre avancement, toutes les capacités humaines sont développées, toutes les limitations humaines sont dissipées et ce qu’il y a de plus vrai et de plus authentique dans la vie d’un individu humain au sein de ce monde se trouve exalté. Et ce qui est au-delà de toute vie humaine mais qui englobe la vie humaine se trouve également confirmé. Ainsi, l’échec d’autrui appelle votre engagement envers la Connaissance. C’est quelque chose qui vous appelle à avancer et à vous renforcer, parce que vous êtes venu dans le monde pour donner.

Rappelez-vous cela à chaque heure et lors de vos deux longues séances de pratique, engagez activement votre mental dans la compréhension de cette idée. Pensez à chaque individu qui, selon vous, a échoué et prenez conscience du sens de la leçon d’aujourd’hui, en considérant que ces individus qui vous rendent un service. Prenez conscience du besoin de la Connaissance dans leurs vies et dans votre vie. Ils commettent des erreurs pour susciter votre engagement envers la Connaissance. Ils vous rendent service à cet égard, et cela appelle votre gratitude et non votre condamnation. Ils vous enseignent à estimer ce qui a de la valeur et à abandonner ce qui est vide de sens. Ne pensez pas qu’ils ne vous économisent pas du temps. Ils démontrent ce que vous avez à apprendre et à accepter. Par conséquent, engagez-vous pour leur bien-être, car ils vous apprennent à estimer la Connaissance. Le bénéfice de cette estime leur sera donné en retour, et ils seront renforcés et honorés par votre accomplissement.

PRATIQUE 245 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

246ème PAS

RIEN NE JUSTIFIE L’ÉCHEC DANS LE RÉTABLISSEMENT DE LA CONNAISSANCE.

Rien ne justifie l’erreur. Rien ne justifie le déni de la Connaissance. Il n’existe aucune véritable justification. Ne cherchez pas à justifier vos erreurs en vous jetant le blâme ou en accusant la vie de ne pas vous donner ce dont vous avez besoin. Ne justifiez vos erreurs en incombant la responsabilité de la situation actuelle à votre enfance, à vos parents ou à votre éducation. Les erreurs ne peuvent être justifiées. Tout ce qui ne peut pas être justifié peut être abandonné, car cela ne possède aucun sens, ni véritable valeur.

Ce jour est ainsi une forme de liberté, une expression de la liberté, pour vous qui, par habitude et par complaisance, cherchez toujours à justifier vos erreurs en attribuant le blâme et la responsabilité. Cela n’a aucun sens, car il vous est simplement donné aujourd’hui de venir à la Connaissance et de vous donner dans votre approche de la Connaissance. Vous ne pouvez justifier l’erreur qu’en tant excuse pour ne pas venir à la Connaissance, et puisque rien ne justifie l’erreur, il n’existe pour vous aucun raison pour ne pas venir à la Connaissance. Sans cette justification, vous êtes justifié, car vous êtes l’expression de la Connaissance. Telle est votre destinée et tel est votre but dans le monde. Si rien ne justifie l’erreur, alors sont données à la vérité toutes les justifications.

Permettez-vous de répéter cette idée à chaque heure. Venez-y lors de vos longues séances de pratique dans la quiétude et la réceptivité. Soyez reconnaissant aujourd’hui que vos erreurs aient été pardonnées. Soyez reconnaissant aujourd’hui que rien ne justifie la condamnation. Soyez reconnaissant aujourd’hui que vous ayez cette opportunité de venir à la Connaissance, ce qui affirmera ce qu’il y a de de plus vrai et de plus grand en vous. Soyez reconnaissant aujourd’hui que rien ne justifie le déni de cela, car sans culpabilité ni blâme, vous ne pouvez que recevoir ce que la vie a à vous offrir.

Que ce jour soit un jour de célébration de votre liberté. Que ce jour soit un jour de confirmation que vous êtes sans blâme, bien que vous soyez un étudiant de la Connaissance. Que ce jour soit un jour de confirmation que tous les problèmes du monde peuvent être résolus sans condamnation, car sans condamnation tous les problèmes du monde seront résolus.

PRATIQUE 246 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

247ème PAS

J’ÉCOUTERAI MES ENSEIGNANTS INTÉRIEURS AUJOURD’HUI.

Écoutez vos Enseignants intérieurs, car ils vous procurent de sages conseils. Acceptez leurs conseils et travaillez avec, en réalisant que vous ne comprendrez le sens et la valeur d’un conseil qu’en le suivant.

Prenez un moment à chaque heure pour vous rappeler que vos Enseignants Intérieurs sont avec vous. Réjouissez-vous aujourd’hui, de ces séances de méditation où vous serez dégagé des obligations et des engagements extérieurs pour passer du temps avec vos Enseignants Intérieurs. Ils vous parleront en ce jour et vous aideront à apprendre à écouter et à discerner leur voix des autres voix qui harcèlent votre mental. Ils représentent l’unique véritable voix qui parlera à votre âme. Ils ne sont pas les substituts que vous créez pour continuer à vous stimuler dans la peur. Par conséquent, développez votre confiance en eux comme ils ont développé leur confiance en vous, car ils vous confient la Connaissance dans le monde – une forme de confiance et de reconnaissance supérieure, que vous ne pouvez imaginer. Pour être le véhicule de la Connaissance dans le monde, il vous faut être le témoin de la grandeur de votre origine, de la grandeur de votre héritage et de la grandeur de l’estime que Dieu vous porte.

Ainsi, lors de vos deux pratiques approfondies de ce jour, dans la quiétude et le silence, tournez votre écoute vers l’intérieur. Écoutez intensément. Permettez-vous de devenir réceptif et vous saurez que vos Enseignants se tiennent en arrière-plan, vous observant, vous aimant et vous soutenant. Et ils vous parleront en ce jour de choses d’au-delà de ce monde et de choses de ce monde. Ils vous rappelleront votre but et votre fonction à mesure que vous apprendrez à écouter en ce jour.

PRATIQUE 247 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

248ème PAS

JE COMPTERAI SUR LA SAGESSE DE L’UNIVERS POUR M’INSTRUIRE.

Comptez sur la Sagesse de l’univers. Ne comptez pas sur vous seul, car seul vous ne savez rien. Seul, il n’y a aucune Connaissance, aucune relation. Comptez sur la Sagesse de l’univers qui vous est disponible au sein de votre Connaissance, laquelle est stimulée par la présence de vos Enseignants. Ne pensez pas que vous seul pouvez faire quoi que ce soit, car seul vous ne pouvez rien faire. Mais si vous êtes avec la vie, toutes les choses destinées à votre épanouissement et à votre grande contribution vous sont indiquées et promises.

Ainsi, rappelez-vous cette idée à chaque heure et dans vos pratiques de méditation, une fois encore, cherchez refuge en la Connaissance dans la quiétude et le silence. Permettez à la Sagesse de l’univers de s’exprimer pour vous qui apprenez à recevoir cette Sagesse dans l’ouverture et l’humilité.

Permettez à ce jour être un jour d’écoute, un jour de contemplation et un jour de réceptivité. Ne soyez pas la proie des jugements et des préoccupations habituelles, mais permettez à ce jour d’être un jour de véritable accès à la vie, afin que la vie puisse vous donner, à vous qui êtes son serviteur.

PRATIQUE 248 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

249ème PAS

SEUL JE NE PEUX RIEN FAIRE.

Seul, vous ne pouvez rien faire, car dans la vie rien ne se fait seul. C’est tellement évident si vous observez simplement l’activité autour de vous. Personne ne fait quoi que ce soit, seul. C’est tellement vrai ; Cela ne peut être nié, si vous regardez le monde avec honnêteté. Quand bien même vous seriez seul au sommet d’une montagne sans aucune autre âme en vue, vous ne seriez pas seul, car vos Enseignants seraient avec vous et tout ce que vous accompliriez là serait un effort conjoint, de même que tout ce que vous accomplissez avec d’autres personnes est un effort conjoint. Cela affirme la nature intrinsèque des relations et apporte la preuve complète que rien ne peut être fait seul. En cela vous devez apprendre à accorder de la valeur à vos relations, car elles sont les véhicules pour l’accomplissement dans tous les domaines et dans toutes les avenues d’expression.

Par conséquent, nous insistons sur la valeur de vos relations, vous qui cherchez à présent à rétablir la Connaissance. Ces relations doivent être imprégnées de la Connaissance que vous êtes en train de rétablir. Elles posséderont alors la stabilité, l’efficacité et la grâce que la Connaissance contient pour vous. En effet, seules les relations fondées sur la Connaissance peuvent porter la Sagesse que la Connaissance exercera dans le monde. Les relations fondées sur l’attraction personnelle ou la fantaisie personnelle ne possèdent pas la fondation pour porter la Connaissance, et échoueront brusquement devant les demandes et les exigences d’une vraie vie.

C’est pourquoi, à mesure que vous rétablissez la Connaissance, vous apprenez aussi les leçons sur les relations. Rappelez-vous en à chaque heure et voyez le caractère évident de la leçon d’aujourd’hui, quel que soit le contexte dans lequel vous vous trouvez. Si vous regardez, vous verrez que rien ne peut être réalisé seul – à aucun niveau, sur aucune route. Il n’existe aucune créativité individuelle. Il n’existe aucune contribution individuelle. Il n’existe aucune invention individuelle. La seule chose qui peut être produite seul est l’imagination, et énormément de choses ont été produites de cette façon. Mais même cela est partagé et consolidé, car chaque individu le fortifie dans sa propre imagination. Ainsi, même l’illusion est partagée et appuyée par des relations. Rien ne peut être fait seul. Même l’illusion ne peut être créée seule. Il n’existe aucune échappatoire à cela. Cependant, le fait qu’il n’existe aucune échappatoire à la vie constitue la véritable promesse de votre rédemption, car ici la vie vous sauvera, et tout ce que vous avez apporté dans le monde sera activé et porté à contribution.

Lors de vos temps de pratiques approfondies, venez à la Connaissance et venez à vos Enseignants dans la quiétude et l’humilité. Réalisez que vous ne pouvez rien faire seul. Même votre tentative de discipliner votre mental et de vous préparer pour la méditation est quelque chose que vous partagez avec les autres pratiquants et également avec vos Enseignants. Tout le pouvoir de Dieu peut être exprimé à travers vous, car rien ne peut être réalisé seul.

PRATIQUE 249 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

250ème PAS

JE NE ME TIENDRAI PAS A L’ÉCART AUJOURD’HUI.

Vous ne pouvez être seul que dans l’imagination, et l’imagination ne vous cédera rien qui ait de la valeur, rien qui soit permanent ni rien qui ait un sens. Ne trahissez pas votre Connaissance aujourd’hui en vous tenant à l’écart. Ne vous punissez pas pour des erreurs qui n’ont aucune substance et qui ne sont en réalité qu’une expression de la confusion. Rien ne justifie l’erreur et rien ne justifie que vous vous teniez à l’écart. Vous faites partie de la vie et vous aurez à compter sur vos relations avec les autres et avec la vie dans son ensemble pour accomplir quoi que ce soit, même pour survivre.

À mesure que vous penserez à ceci, la gratitude émergera naturellement en vous et vous réaliserez que le sol sur lequel vous marchez ainsi que chaque chose utile et bénéfique que vous voyez et que vous touchez est le résultat du don et de la coopération. Votre gratitude engendrera alors naturellement l’amour, et à partir de votre amour vous commencerez à comprendre comment toutes les choses sont accomplies dans l’univers. Ceci vous procurera la force et l’assurance de ce que vous-même devez apprendre à faire.

À chaque heure, rappelez-vous cela, et lors de vos méditations profondes, permettez-vous de recevoir. Ne vous tenez pas à l’écart de la Connaissance qui attend pour vous bénir dans vos pratiques de méditation. C’est le moment où vous venez à l’autel de Dieu pour vous présenter, et ici Dieu vous présente Dieu, à vous qui apprenez à recevoir la Connaissance.

PRATIQUE 250 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

251ème PAS

SI JE DEMEURE AVEC LA CONNAISSANCE, IL N’Y AURA AUCUNE CONFUSION DANS MES RELATIONS.

Si la Connaissance n’est pas confuse, comment pouvez-vous être confus, vous qui demeurez avec la Connaissance ? Demeurer avec la Connaissance, cependant, signifie que vous ne cherchez pas à solutionner, à comprendre, à contrôler ou à persuader sans la Connaissance. Vous ne cherchez pas à vous distinguer en vous servant d’autrui pour vous rehausser. Vous ne cherchez pas à justifier vos erreurs en rejetant le blâme sur d’autre.

Avec la Connaissance, il n’y a aucune confusion dans vos relations. Vous savez avec qui être, et avec qui ne pas être, et en cela il n’y a aucun blâme. Vous savez où vous dévouez, et où ne pas vous dévouez, et en cela il n’y a aucune condamnation. Vous choisissez ceci plutôt que cela, et non le juste plutôt que le faux. Vous allez ici et pas là, parce que c’est ici que vous devez aller. Tout cela est tellement simple et entièrement efficace. Cela affirme la Connaissance en tous les individus, et personne n’est condamné. Ici, les portails de l’enfer sont ouverts et tous sont libres de retourner à la Connaissance, car les portails de l’enfer sont déjà ouverts et la Connaissance appelle tous ceux qui y résident à retourner à Dieu. Car qu’est-ce que l’enfer sinon la vie sans Dieu et la vie sans la Connaissance ? C’est une vie imaginée, voilà tout.

Recevez donc l’appel de la Connaissance, qui est l’appel de Dieu pour vous, un appel à vous éveiller et à participer à la vie. Vous ne pouvez rien faire seul, et vos relations seront claires lorsque vous demeurerez avec la Connaissance. Souvenez-vous de ceci à chaque heure, et lors de vos deux longues séances de pratique aujourd’hui, consacrez-vous à l’observation active de chacune des relations majeures dans lesquelles vous vous êtes engagé. Reconnaissez-y les frustrations et la confusion, les grands espoirs et les profondes déceptions, l’amertume de l’erreur, le sentiment d’échec et le blâme jeté sur les autres. Réalisez alors qu’avec la Connaissance tout cela n’avait pas besoin d’être, car avec la Connaissance, le sens et le but de chaque relation seraient reconnus dès le départ de votre engagement et se trouveraient confirmés à la fin.

Réalisez que vos relations actuelles se clarifieront avec la Connaissance, et que vous pourrez avancer sans culpabilité ni blâme, et sans compulsion ni besoin. Avec la Connaissance, vous pouvez suivre ce qui est précisément bénéfique pour vous et pour ceux que vous aimez, car toutes les relations sont honorées et bénies grâce à la Connaissance, et tous les individus trouvent leur place juste les uns avec les autres. En cela, chaque personne est honorée et sa Connaissance est confirmée. Que cela soit votre compréhension aujourd’hui.

PRATIQUE 251 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

252ème PAS

RÉVISION

Que votre révision de chaque leçon des deux semaines passées soit une confirmation de la présence de la Connaissance dans votre vie. Révisez chaque leçon et chaque pratique. Révisez avec objectivité l’étendue de votre engagement et prenez conscience des opportunités que vous avez de vous donner plus pleinement et plus complètement. Réalisez à quel point votre déni est vain et à quel point la promesse de votre récompense est grande si vous participez à la vie. Vous réaliserez cela à mesure que vous réviserez vos pratiques, car vos pratiques illustrent votre ambivalence envers la Connaissance, ainsi que la présence de la Connaissance elle-même.

Vous apprendrez avec le temps que lorsque vous vous approchez de la Connaissance, tout ce qui a du sens et de la valeur est confirmé, tandis que lorsque vous vous éloignez de la Connaissance, vous entrez dans l’obscurité de votre propre imagination. Ceci vous convaincra alors de la direction dans laquelle vous devez vous appliquer. Ceci vous convaincra de la grande présence qui est avec vous pour vous assister. Ceci vous convaincra de votre inclusion dans la vie et de la présence de vos Enseignants avec vous. Tous les obstacles et toutes les inadéquations que vous pourrez reconnaître ou imaginer peuvent être facilement dépassés avec la Connaissance. C’est votre désir pour la Connaissance et votre capacité pour la Connaissance qui doivent être renforcées. Et dès que cela devient effectif, la Connaissance s’exprimera et vous serez le bénéficiaire du plus grand don de la vie.

Dans votre longue révision aujourd’hui, permettez-vous d’entreprendre votre pratique avec une grande profondeur et sincérité. Laissez ce jour confirmer votre position d’étudiant. Laissez ce jour confirmer que vous avez été sauvé.

PRATIQUE 252 : Une longue séance de pratique.

253ème PAS

TOUT CE DONT J’AI VRAIMENT BESOIN ME SERA FOURNI.

À cette affirmation, vous devez accorder une foi absolue, même si votre passé a été une série de découragements et de déceptions. Pourtant, même là vous pouvez prendre conscience que tout ce dont vous aviez vraiment besoin pour l’avancement de la Connaissance et pour l’avancement de vos véritables capacités mentales et physiques vous a été fourni.

Tout ce dont vous avez vraiment besoin sera fourni. C’est lorsque vous désirez ce dont vous n’avez pas vraiment besoin que votre perception en devient confuse, vous conduisant à de sombres spéculations et à d’amères désillusions. Ce dont vous avez besoin vous rendra heureux ; ce dont vous n’avez pas besoin vous rendra confus. C’est très simple, très franc et très direct. La Connaissance est toujours ainsi. La Connaissance affirme ce qui est essentiel. Votre approche de la vie devient ici simple et directe. Ainsi, vous faites l’expérience de la vie comme étant simple et directe.

Si vous approchez la vie de manière sournoise, la vie vous apparaîtra sournoise. Si vous approchez la vie avec simplicité et honnêteté, la vie vous apparaîtra simple et honnête. La Connaissance indiquera ce qui est vraiment nécessaire et ce qui est hors propos, ce qu’il vous faut assumer et ce qui ne représente que des bagages supplémentaires qui vous alourdiront. Si vous voulez ce qui n’est pas nécessaire et que vous vous adonnez à cela, vous perdrez contact avec ce qui est réel et authentique, et votre vie deviendra confuse et malheureuse.

Énoncez ces mots à chaque heure et prenez-les en considération. La vie autour de vous démontrera qu’ils sont la vérité. Lors de vos pratiques de méditation profonde, entrez à nouveau dans la quiétude. Faites ces efforts pour vous-même et votre mental répondra à vos ordres. C’est votre désir pour la Connaissance qui permettra à toutes choses de venir à vous. Cette confiance en la vie vous donnera l’assurance pour avancer. Cette confiance en la vie vous donnera l’assurance que votre vie est considérée comme très précieuse dans le monde. Cette confiance en la vie confirmera ce qui guide la vie même, car dans la vie il y a la Connaissance et il y a l’illusion, mais la vie même est la Connaissance.

PRATIQUE 253 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

254ème PAS

J’AI CONFIANCE EN MES ENSEIGNANTS QUI DEMEURENT À MES CÔTÉS.

Ayez confiance en vos Enseignants, car ils sont entièrement dignes de confiance. Ils sont ici pour initier la Connaissance en vous, pour vous rappeler votre origine et votre destinée et pour vous guider dans les petites choses comme dans les grandes. Ayez confiance en vos Enseignants. Ils ne prendront pas la place de votre Connaissance, mais s’effaceront lorsque la Connaissance émergera en vous. Ayez confiance en vos Enseignants, car ils ont déjà accompli ce que vous tentez à présent et ils vous l’enseignent en ce moment, afin qu’ils puissent accomplir leur destinée dans le monde. Ayez confiance en vos Enseignants, car ils n’ont pas d’autre objectif ni ambition que la Connaissance. Ainsi, leur approche envers vous est entièrement intègre et honnête – sans aucune duperie, ni confusion, ni esprit conflictuel.

À mesure que vous apprendrez à recevoir vos Enseignants, vous apprendrez à recevoir leur approche de la vie. En cela, ils vous fourniront l’harmonie, l’équilibre, le pouvoir et la direction. Vous ne pouvez pas répondre à l’honnêteté de façon malhonnête. Vous devez apprendre à répondre à l’honnêteté de façon honnête. Vous devez apprendre à répondre à la direction avec un désir pour la direction. Vous devez apprendre à répondre à l’engagement de manière engagée. Dans votre réponse à vos Enseignants, vous apprenez ainsi comment répondre. Vous apprenez à apprécier ce qui a de la valeur, et vous apprenez à abandonner ou à dépasser ce qui est dépourvu de sens.

En faisant confiance à vos Enseignants, vous vous ferez confiance. Souvenez-vous de cela à chaque heure. Dans vos deux grands moments de refuge et de bonheur, en méditation, retournez à vos Enseignants, en qui vous avez confiance à présent. Dans la quiétude et le silence ils demeureront avec vous et vous pouvez vous baigner dans la profondeur de leur amour. Vous pouvez faire l’expérience de leur affection universelle et recevoir leur grâce, ce qui ne stimulera que votre Connaissance, car seule votre Connaissance sera stimulée.

PRATIQUE 254 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

255ème PAS

LES ERREURS DE CE MONDE NE ME DISSUADERONT PAS.

Ne laissez pas la confusion vous dissuader, car toute erreur est issue de la confusion. Souvenez-vous que les gens ne peuvent que commettre des erreurs et exprimer leur confusion lorsqu’ils sont sans la Connaissance. Ils ne peuvent que pratiquer la confusion et ils ne peuvent que servir la confusion. Ceci vous apprendra ainsi à accorder de l’importance à ce qui a de la valeur et à reconnaître ce qui est dépourvu de sens. Ceci vous apprendra que vous êtes toujours au service de ce que vous à quoi vous accordez de l’importance ; vous renforcez toujours ce à quoi vous accordez de l’importance ; que vous pratiquez toujours ce à quoi vous accordez de l’importance.

À présent, vous apprenez à accorder de l’importance à la Connaissance. Vous apprenez à pratiquer la Connaissance. Vous apprenez à reconnaître la Connaissance. Vous apprenez à servir la Connaissance. Telle est la démonstration dont vous avez besoin. Ne laissez pas la confusion du monde vous dissuader, car elle vous rappelle votre grand besoin. Comment les erreurs du monde peuvent-elles vous dissuader quand elles devraient vous encourager ? Si elles sont correctement perçues, elles ne feront que vous inciter à vous consacrer encore plus pleinement à votre préparation. Cette préparation, dans laquelle vous vous engagez, détient la promesse d’activer la Connaissance en vous. Vous avez seulement à suivre ses pas.

Vous ne trouverez pas refuge dans le monde. Vous avez déjà essayé cela, et cela s’est révélé encore et toujours une impasse, et vous vous retrouverez dans cette même impasse si vous persistez à le faire. C’est vous qui devez donner au monde parce que c’est vous qui avez la Connaissance.

Par conséquent, recevez la Connaissance en ce jour lors de vos pratiques horaires et lors de vos séances approfondies de pratique. Ne laissez pas les erreurs du monde vous dissuader. Que les erreurs du monde vous incitent à la Connaissance et vous inspirent vers la Connaissance, car ceci constitue une partie du don que le monde vous offre. L’autre partie du don du monde réside dans le fait qu’il est un contexte au sein duquel vous permettez à la Connaissance de passer à travers vous pour se donner au monde. Ainsi, le monde est béni et vous êtes béni. Vous serez alors reconnaissant des erreurs du monde comme des accomplissements du monde, parce que les uns stimulent la Connaissance tandis que les autres accomplissent la Connaissance. Apprenez en ce jour à réfléchir correctement, de sorte que votre mental puisse servir utilement la Connaissance et afin que tous les aspects de vous-même puissent être honorés.

PRATIQUE 255 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

256ème PAS

LE MONDE ÉMERGE DANS LA GRANDE COMMUNAUTÉ DES MONDES.

Il s’agit d’une affirmation véridique sur l’évolution de votre monde. Elle donne un sens et une direction à la compréhension que vous avez de votre participation et de votre contribution au monde. Elle n’est pas destinée à vous effrayer, ni à générer incertitude ou angoisse, car avec la Connaissance l’incertitude et l’angoisse ne sont pas nécessaires. Avec la Connaissance, il n’existe aucune incertitude, car le calme de la Connaissance est votre certitude, la voix de la Connaissance est votre certitude et le mouvement de la Connaissance est votre certitude. Toutes vos capacités et facultés physiques et mentales peuvent servir à exprimer cela, quelle que soit l’avenue où vous êtes destiné à servir.

Cette affirmation selon laquelle le monde émerge dans la Grande Communauté des mondes est une déclaration de votre but, parce que votre perception, votre compréhension et votre appréciation du monde doivent croître. Votre compréhension des difficultés et des opportunités du monde doit croître. Vous ne pouvez pas vous en tenir à une vision rétrécie du monde et avoir la possibilité de comprendre le sens de votre propre Connaissance. Vous devez penser au sein d’un contexte plus grand. Vous ne devez pas seulement penser à vous-même – à vos désirs et à vos peurs – parce que vous êtes partie intégrante d’une vie plus grande que vous êtes venu servir. Le monde que vous servez à présent, et que vous apprendrez à servir dans l’avenir, est en train d’émerger dans la Grande Communauté des mondes.

Répétez cette idée à chaque heure et réfléchissez-y lorsque vous regardez le monde autour de vous. Lors de vos pratiques plus profondes, engagez activement votre mental pour tenter de comprendre la leçon d’aujourd’hui. La pratique de ce jour n’est pas focalisée sur la quiétude, mais sur la compréhension. Ici, le mental est utilisé dans un but précis, car le mental doit être utilisé ainsi ou bien pas du tout. Permettez-vous d’examiner toutes vos idées en rapport avec la leçon d’aujourd’hui. Cherchez à comprendre vos objections, vos croyances, vos peurs et vos préférences. Lorsque celles-ci auront été reconnues, vous serez en mesure de savoir. La Connaissance sera stimulée par la leçon d’aujourd’hui, car la leçon aujourd’hui est destinée à stimuler la Connaissance.

PRATIQUE 256 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

257ème PAS

LA VIE EST PLUS GRANDE QUE JE NE L’AVAIS JAMAIS RÉALISÉ.

La vie est plus grande que vous ne l’aviez jamais réalisé et certainement plus grande que vous ne l’aviez jamais imaginée. Sa grandeur vient du fait que vous vivez au sein d’une Grande Communauté de mondes. Sa grandeur vient du fait que la Connaissance est votre aspect fondamental et que vous la portez en vous. La grandeur de la vie est affirmée par la présence de vos Enseignants et par la présence de tous ceux qui se préparent à rétablir la Connaissance avec vous.

Ainsi, vous avez un but plus vaste dans un univers plus vaste. Ainsi, vous pouvez voir votre monde dans son véritable contexte. Ainsi, vous pouvez vous voir dans votre véritable contexte, car vous jouerez une petite part dans la grande évolution du monde, et votre part sera essentielle. Vous pourrez l’accomplir, car elle sera à votre niveau et à votre portée. Faire quelque chose de petit au service de ce qui est grand signifie que contribution la plus petite porte la grandeur de ce qui est servi. Ceci vous réhabilite vis-à-vis de vous-même ; ceci vous réhabilite vis-à-vis de la vie. Ceci bannit toute obscurité et dissipe toute imagination négative, car vous êtes au service d’une vie plus grande.

Lors de vos pratiques longues, engagez-vous dans la compréhension du sens de l’idée d’aujourd’hui. Utilisez votre mental d’une manière qui ait un sens. Utilisez-le de façon active et objective, car tel est le but de votre mental.

PRATIQUE 257 : Deux séances de pratique de 30 minutes.

258ème PAS

QUI SONT MES AMIS AUJOURD’HUI ?

Vos amis sont aujourd’hui tous ceux qui sont en train de rétablir la Connaissance et tous ceux qui ont rétabli la Connaissance. Vos amis seront demain tous ceux qui rétabliront la Connaissance. Ainsi tout un chacun est votre ami ou deviendra votre ami. C’est seulement une question de temps, et le temps ne peut paraître long qu’à ceux qui vivent en lui sans but. Cependant pour ceux qui vivent dans le temps avec un but, le temps s’écoule vite et amène ce grand résultat.

Qui sont vos amis aujourd’hui ? Tout un chacun est votre ami ou deviendra votre ami. Pourquoi donc avoir un ennemi ? Pourquoi appeler cet autre en opposition avec vous un ennemi, alors qu’il deviendra votre ami ? La Connaissance vous réunira. Vous êtes en train de rétablir la Connaissance, ouvrant ainsi la voie vers cette réconciliation.

Qui sont vos amis aujourd’hui ? Vos Enseignants et votre Famille Spirituelle et tous ceux qui rétablissent la Connaissance. La sphère de votre amitié est par conséquent énorme. Il existe de nombreuses voies dans le rétablissement de la Connaissance, cependant l’essence de l’apprentissage est toujours de s’engager avec la Connaissance elle-même et de permettre à la Connaissance de s’exprimer à travers vous. L’univers est ainsi rempli de vos amis – vous pouvez en reconnaître certains d’entre eux et ne pas être capable d’en reconnaître d’autres, vous pourrez vous impliquer avec certains d’entre eux et ne pas en être capable avec d’autres, vous pourrez accomplir des choses avec certains d’entre eux et ne pas en être capable avec d’autres. Tout est une question de temps.

Répétez cette idée à chaque heure. Considérez-la comme un signe indicateur de la réalité pour vous. Lors de vos pratiques approfondies, entrez dans la quiétude et le silence, afin que vous puissiez faire l’expérience de la profondeur de votre relation avec vos vrais amis. Votre vie est remplie d’amour. Elle est remplie du fruit de tous ceux qui réclament la Connaissance actuellement. Votre désir pour la Connaissance est motivé par tous ceux qui refusent encore de rétablir la Connaissance, car eux aussi seront vos amis dans l’avenir. De cette perspective, vous prendrez conscience que même ceux qui seront vos amis dans l’avenir sont en réalité vos amis aujourd’hui, car ils vous servent et demandent que vous les serviez dans votre accomplissement avec la Connaissance.

PRATIQUE 258 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

259ème PAS

JE SUIS VENU POUR ENSEIGNER DANS LE MONDE.

Vous êtes venu pour enseigner. Vous n’avez fait qu’enseigner depuis que vous êtes arrivé ici. Vos pensées et votre comportement sont les véhicules pour enseigner. Même lorsque vous étiez petit enfant vous enseigniez, ravissiez et frustriez ceux qui vous aimaient. Tout au long de votre vie, à chaque étape, vous avez enseigné, car l’enseignement est la fonction naturelle de manifestation de la vie. Vous possédez ainsi naturellement une fonction d’enseignant. Même si vous ne mettez pas cela en pratique de manière formelle avec les gens, votre vie est une démonstration et, par conséquent, une forme d’enseignement.

C’est pourquoi, à mesure que votre vie s’alliera avec la Connaissance et exprimera la Connaissance, votre vie deviendra l’enseignement même. Ainsi, quelle que soit la voie que vous serez amené à choisir pour vous exprimer d’une façon authentique, en accord avec votre nature, vous serez capable d’exprimer votre enseignement au travers de gestes grands comme petits, avec des mots comme sans mot, et au travers de réalisations dans toutes les avenues de la vie, parce que vous êtes venu dans le monde pour enseigner. Le monde peut seulement vous enseigner que vous avez besoin d’enseigner la vérité. Tel est l’enseignement du monde pour vous. Il vous enseigne le grand besoin de la Connaissance, et il vous enseigne la présence de la Connaissance. Ainsi, le monde sert et soutient votre véritable fonction, de même que vous servez et soutenez la véritable fonction de la vie.

Rappelez-vous cette idée à chaque heure. Lors de vos deux méditations approfondies, consacrez-vous à l’examen de tout cela avec le plus grand soin. Ce sont à présent des pratiques d’engagement du mental. Réfléchissez au sens de l’idée d’aujourd’hui. Prenez conscience du fait que vous avez toujours enseigné par la démonstration. Réfléchissez à ce que vous voulez enseigner avec votre vie et réfléchissez à ce que vous voulez fortifier avec votre vie. Réfléchissez à ce que vous voulez donner et réfléchissez à ce que le monde vous a donné pour stimuler ce véritable désir. Toutes ces choses généreront une pensée juste et une action juste, et par la pensée juste et par l’action juste la Connaissance circulera sans effort à travers vous pour bénir la vie autour de vous et pour apporter un but, un sens et une direction à vos relations.

PRATIQUE 259 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

260ème PAS

JE SUIS UN AMI DU MONDE AUJOURD’HUI.

Vous êtes un ami du monde aujourd’hui, et à mesure que vous ferez l’expérience de cela, vous expérimenterez le monde comme étant un ami pour vous, car le monde ne peut que refléter votre but tel que vous l’exprimez et tel que vous en faites l’expérience. Ici, vous ferez l’expérience d’un monde nouveau avec la Connaissance, un monde que vous n’aviez pas considéré auparavant, un monde dont vous n’aviez qu’une expérience momentanée auparavant.

Soyez un ami du monde aujourd’hui, car vous êtes venu pour être un ami du monde. Le monde est dans un grand besoin. Il démontre une grande confusion et une grande erreur, et cependant vous êtes venu pour être un ami du monde parce que le monde a besoin de votre amitié. En cela, vous recevez une récompense plus grande que tout ce que vous pourriez obtenir pour vous-même tout seul, car tout ce que vous pourriez obtenir pour vous-même seul, vous devez le prendre à la vie. En revanche, tout ce que vous donnez ou recevez en tant qu’ami du monde, la vie vous le donne et elle ne perd pas dans l’échange. Il n’y a ainsi aucune culpabilité à ce que vous donniez et receviez. Votre participation est saine et nette. Avec la Connaissance ceci devient évident et est démontré jour après jour, jusqu’à ce que vous appreniez enfin que cela est vrai sans exception.

À chaque heure, soyez un ami du monde. Reconnaissez que toute colère provient de la confusion, et que la Connaissance émerge à présent pour résoudre toute confusion. Par ce fait, votre vie est à présent engagée dans une véritable résolution plutôt qu’occupée à s’arranger avec les difficultés du monde. Votre vie est centrée sur la résolution, pas sur la difficulté. Soyez un ami pour le monde. Lors de vos deux séances approfondies de pratique dans la quiétude, consacrez-vous à être un ami du monde car cela soulagera la confusion du monde. À mesure que vous apprendrez à vous consacrer à cela avec sagesse et discernement, vous permettrez au monde de devenir un ami pour vous, car le monde désire également devenir votre ami.

PRATIQUE 260 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

261ème PAS

JE DOIS APPRENDRE À DONNER AVEC DISCERNEMENT.

Si vous donnez sans ambition personnelle, vous donnerez en accord avec la Connaissance et votre don sera spécifique et offert de telle façon qu’il vous renforcera et vous responsabilisera, ainsi que tous ceux qui peuvent recevoir votre don. C’est la Connaissance qui vous guide. Si vous tentez de donner pour vous grandir, si vous tentez de donner pour vous rassurer ou si vous tentez de donner pour soulager un sentiment persistant de culpabilité ou d’insuffisance qui vous habite, vous ne donnerez pas avec discernement. Votre don se révélera alors inadéquat et générera en vous un conflit et un découragement grandissants.

La vie ne fait rien au hasard. Chaque chose remplit un but. Aussi, votre don doit être effectué avec discernement, et le discernement est quelque chose qu’il vous faut apprendre pas à pas, jour après jour. Tel est le fonctionnement de la Sagesse dans le monde. Avec la Connaissance, vous devez apprendre cette Sagesse ; sans quoi vous ne serez pas capable de faire la contribution de vos véritables dons avec efficacité et vous interpréterez mal leurs résultats. La Connaissance vous donnera ce qui doit véritablement être donné et vous dirigera pour donner de façon authentique. Si vous n’interférez pas avec cela et n’ajoutez pas un fardeau supplémentaire à votre don, votre don sera totalement efficace et gratifiera à la fois le donneur et le receveur.

Rappelez-vous cela à chaque heure. Exercez le discernement. Il y a des gens à qui vous ne devriez pas donner d’une façon directe. Il y a des gens à qui vous devriez donner d’une façon directe. Il y a des situations auxquelles vous ne devriez pas prendre part. Il y a des situations auxquelles vous devriez prendre part. Il y a des problèmes dans lesquels vous ne devriez pas vous impliquer. Il y a des problèmes dans lesquels vous devriez vous impliquer. Comment pouvez-vous personnellement discerner où vos dons doivent être mis à contribution ? La Connaissance seule peut le discerner, et c’est seulement avec la Connaissance que vous serez capable de le faire. Ayez donc confiance en vos inclinations les plus profondes aujourd’hui. Ne laissez pas vos pulsions, qui sont nées de la culpabilité ou de la peur, vous guider ou vous influencer dans votre désir de donner. Exercez-vous en ce jour à apprendre le discernement. Exercez-vous en ce jour à vous aligner avec la Connaissance.

Lors de vos séances longues de pratique, plongez-vous une fois encore dans la compréhension de la leçon d’aujourd’hui. Ne vous contentez pas de suppositions erronées. Considérez tous les pensées et tous les sentiments pour ou contre l’idée d’aujourd’hui. Commencez à observer vos propres ambitions. Commencez à observer comment elles sont nées de vos peurs. Commencez à discerner combien il est simple de suivre la Connaissance. Avec la simplicité vient le pouvoir. Vous devez apprendre le discernement. Apprendre cela prendra du temps. De cette façon, vous apprendrez à utiliser toutes les expériences pour le bien, car aucune expérience ne devrait être condamnée. Elles devraient toujours être utilisées pour l’apprentissage et la préparation. De cette façon, vous ne justifierez pas l’erreur, mais l’utiliserez pour votre propre développement et pour l’avancement du monde.

PRATIQUE 261: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

262ème PAS

COMMENT PUIS-JE ME JUGER ALORS QUE JE NE SAIS PAS QUI JE SUIS ?

Si vous ne savez pas qui vous êtes, vous ne pouvez que juger ce que vous pensez être. Vos pensées vous concernant sont largement basées sur vos attentes et vos déceptions. Il est très difficile de vous observer vous-même de l’intérieur de votre conscience personnelle, car la conscience personnelle est constituée de vos pensées personnelles lesquelles ne sont pas issues de la Connaissance. Pour vous voir avec la Connaissance, vous devez être en relation avec la Connaissance. Ceci vous conduira à faire l’expérience de vous-même d’une façon entièrement nouvelle. Cette expérience doit être répétée et exprimée maintes et maintes fois, dans maintes et maintes situations. Vous commencerez alors à éprouver un sentiment réel de qui vous êtes et à en faire effectivement l’expérience. Ce sentiment et cette expérience ne naîtront pas de la condamnation et de la rancœur, car seule l’idée que vous vous faites de vous-même est susceptible de vous décevoir. En cela la vie vous décevra, car la vie ne peut vous satisfaire qu’en accord avec votre vraie nature et votre véritable Soi. Réaliser cela signifie que vous avez pris conscience de la valeur et du sens de la vie et de votre inclusion en son sein. Cela demande du discernement. Cela demande de la sagesse. Cela demande une préparation pas à pas. Cela demande de la patience et de la tolérance. Cela demande que vous appreniez à utiliser votre expérience à bon escient et non l’inverse.

Votre condamnation de vous-même n’est ainsi pas fondée. Elle n’est basée que sur des présomptions. Rappelez-vous cela à chaque heure et examinez-le à la lumière de tous les événements de cette journée, qui vous enseigneront le sens de la leçon d’aujourd’hui. Durant vos deux longues séances de pratique, engagez à nouveau activement votre mental dans la compréhension du sens de la leçon d’aujourd’hui.

Alors que vous pénétrez votre propre jugement sur vous-même, réalisez qu’il est né de votre peur et qu’il est basé sur des présomptions. Si vous prenez conscience que vous ne savez pas qui vous êtes et que vous êtes complètement confus à ce propos, vous serez alors en position de devenir un véritable étudiant de la Connaissance. Vous vous mettrez en position d’apprendre toutes choses, plutôt que de chercher à défendre vos présomptions. Voilà ce que c’est d’être étudiant. Votre fonction dans la vie est maintenant d’être un étudiant de la Connaissance. Utilisez votre mental à dessein aujourd’hui. Utilisez votre mental avec objectivité. Utilisez votre mental pour prendre conscience de ce que vous ne savez pas et de tout ce que vous avez besoin de savoir. Utilisez votre mental pour apprécier et utiliser les pas qui vous sont à présent donnés pour reconquérir la Connaissance dans le monde.

PRATIQUE 262 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

263ème PAS

AVEC LA CONNAISSANCE TOUT DEVIENT CLAIR.

Pourquoi vous engager dans des spéculations supplémentaires ? Pourquoi projeter plus de blâme ou de jugement ? Pourquoi rendre votre vie plus complexe et plus frustrante alors que tout devient clair avec la Connaissance ? Pourquoi rendre votre esprit plus complexe ? Pourquoi vous attribuer à vous-même de plus en plus de qualités ? Pourquoi inventer de nouveaux niveaux de pensée et d’être, alors qu’avec la Connaissance tout devient clair ? Pourquoi projeter toujours plus de différences sur le monde ? Pourquoi faire en sorte que le monde paraisse si désespérément complexe et dénué de sens, alors qu’avec la Connaissance tout devient clair ?

Il vous suffit d’apprendre à être avec la Connaissance pour voir ce que la Connaissance voit, pour faire ce que la Connaissance fait et pour avoir la paix de la Connaissance, la grâce de la Connaissance, l’inclusion de la Connaissance, les relations de la Connaissance et tout ce que la Connaissance contient et que le monde ne peut reproduire d’aucune façon.

Lors de vos deux pratiques approfondies, revenez à la Connaissance dans l’humilité et dans la simplicité, dans la quiétude et dans le silence. Inspirez la Connaissance. Laissez la Connaissance entrer et remplir votre corps. Laissez-vous vous immerger dans la Connaissance et tout deviendra clair, car avec la Connaissance tout devient clair et toutes les questions disparaissent.

PRATIQUE 263 : Deux séances de pratique de 30 minutes.

264ème PAS

J’APPRENDRAI DAVANTAGE SUR LA LIBERTÉ AUJOURD’HUI.

Aujourd’hui, vous aurez une opportunité d’en apprendre davantage sur la liberté. Le pas que vous faites aujourd’hui sera très important pour vous donner un point de vue nouveau sur la liberté, sur l’asservissement, sur la résolution de problème et sur la nature du véritable progrès.

Aujourd’hui, réfléchissez à votre leçon à chaque heure et réfléchissez à ce qu’est la liberté. Lors de vos deux plus longues séances de pratique, appliquez votre mental à réfléchir sur la liberté. C’est un sujet de focalisation très important aujourd’hui. Lors de vos méditations plus longues en particulier, consacrez entièrement votre activité mentale à la révision de vos idées concernant la liberté. Qu’est ce qui constitue la liberté, selon vous ? Qu’est ce qui empêche les gens d’être libres, selon vous ? Qu’est ce qui génère une liberté durable et sûre ? Comment cela peut-il être réalisé ? Qu’est ce qui soutiendra cette liberté dans l’avenir ? Après avoir passé environ 30 minutes à y réfléchir lors de chaque pratique, entrez dans la quiétude et le silence. Ouvrez-vous afin de permettre à la Connaissance de vous parler. Demeurez là, avec vos Enseignants. Après avoir épuisé vos idées, entrez dans la quiétude et réceptivité.

Il est très important que vous preniez conscience de vos propres idées concernant la liberté, parce que jusqu’à ce qu’elles soient reconnues et ajustées, elles continueront à projeter leurs influences sur vous. Elles continueront à dominer vos pensées et donc votre comportement. Une plus grande liberté vous est disponible à présent, mais vous devez apprendre comment l’approcher. Aujourd’hui, vous apprendrez davantage sur la liberté – sur ce que vous pensez de la liberté et sur ce que la liberté est réellement.

PRATIQUE 264 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

265ème PAS

IL EXISTE UNE PLUS GRANDE LIBERTÉ QUI M’ATTEND.

La Connaissance exigera que vous soyez libre du passé et libre de l’inquiétude envers l’avenir. Elle exigera que vous soyez présent à la vie. Elle exigera que vous soyez ouvert et honnête. Elle exigera de vous foi et application de soi constante. Elle exigera que vous ne soyez pas en conflit. Elle exigera que vous ayez un grand amour et un grand respect pour vous-même et une grande appréciation pour le monde. Elle exigera que vous soyez en mesure de faire l’expérience de votre Famille Spirituelle et que vous reconnaissiez votre vraie place dans l’univers.

La Connaissance exige cela de vous, afin que vous vous développiez pleinement pour l’accepter. De cette façon, vous devenez libre en apprenant à devenir libre. Vous serez guidé par la Connaissance en apprenant à être guidé par la Connaissance. Vous atteignez ici l’objectif en faisant les pas. Il n’existe pas de formule magique où vous devenez soudainement libre. Il n’existe pas de système de croyance magique qui, une fois adopté, vous libère des contraintes de votre passé et des inquiétudes concernant votre avenir. Vous apprenez cette vraie liberté en vous appliquant, pas à pas. Ainsi, en même temps que vous apprenez à rétablir la Connaissance, la Connaissance vous rétablit. Et, à mesure que vous apprenez ce qu’est la liberté, vous devenez réellement libre.

Votre part est très petite et notre part est très grande. Vous avez seulement à suivre les pas et à les utiliser. Les pas qui sont donnés garantiront le résultat. Une plus grande liberté vous attend, et à mesure que vous vous en approchez, vous adoptez cette liberté et bénéficiez de toutes les qualités de cette liberté et démontrez tous les aspects de cette liberté. Telle est la nature d’un Plan parfait qui est au-delà de la compréhension humaine. Il est si parfait que vous ne pouvez pas le ruiner si vous le suivez fidèlement. Cela vous restaure et vous restitue votre foi en vous-même, votre confiance en vous-même, votre amour de vous-même et votre compréhension de vous-même dans le monde.

Réfléchissez à cette idée à chaque heure aujourd’hui, et lors de vos séances de méditation profonde, entrez dans la quiétude et dans la liberté. C’est une grande liberté que d’avoir cette opportunité de vous immerger dans la Connaissance, de vous immerger en présence et de vous immerger dans la substance réelle d’une véritable relation dans l’univers. À mesure que vous vous en approcherez, vous saurez que c’est votre liberté, et vous saurez que vous êtes en train de devenir libre pour adopter. Ainsi, vous allez aujourd’hui faire un grand pas dans la réalisation qu’un plus grand avenir vous attend. Ce grand pas vous soulagera de plus en plus de l’inquiétude, de l’anxiété, de la douleur et de la déception dans votre passé. Ceci vous montrera qu’une plus grande liberté vous attend.

PRATIQUE 265 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

266ème PAS

RÉVISION

Comme auparavant, révisez aujourd’hui les deux dernières semaines de préparation. Profitez de l’opportunité de votre longue séance de pratique d’aujourd’hui pour revoir tout ce qui est ressorti durant ces deux dernières semaines concernant les instructions données dans cette préparation, concernant vos expériences des pratiques et leurs résultats globaux sur votre vie. Menez cette révision avec autant d’objectivité que vous le pouvez, spécialement en ce qui concerne les résultats dans votre vie, dont vous ne pouvez pas encore, pour la plupart, apprécier avec objectivité la valeur.

Beaucoup de choses changeront à mesure que vous progresserez dans votre étude. Certaines choses se détacheront de de vous ; d’autres choses commenceront à se construire. Des problèmes du monde feront pression sur vous et exigeront votre engagement et votre application. D’autres choses que vous considériez comme des problèmes s’avèreront de plus en plus lointaines et ne seront plus l’objet de votre préoccupation. Ainsi, votre vie extérieure s’ajuste d’elle-même afin que vous puissiez reconnaître où il est vous est nécessaire de vous appliquer à présent. Alors, votre vie intérieure et votre vie extérieure peuvent se refléter l’une l’autre. C’est très important. Vous commencez à apprendre comment apprendre, et vous voyez le monde changer en conséquence. La qualité de votre expérience sera transformée avec le temps, de sorte que toutes les choses, ordinaires comme extraordinaires, soient perçues d’un point de vue différent d’auparavant. Vous pouvez alors apprendre à tirer profit de toutes les opportunités et ainsi apprendre à apprécier la vie, même dans ses désillusions.

Pratiquez cela dans la révision d’aujourd’hui. Soyez très minutieux dans votre investigation. Commencez avec la première leçon de la période des deux semaines et poursuivez un jour après l’autre. Prenez conscience de ce qui s’est produit dans votre vie durant chacun de ces jours. Essayez de vous souvenir. Essayez ici de vous concentrer. De cette façon, vous ressentirez le mouvement de votre propre vie. C’est en prenant conscience de ce mouvement sur une certaine période et en voyant comment les différentes parties de votre vie progressent que vous réaliserez que vous êtes bien engagé sur la route de la Connaissance. Vous verrez alors qu’il y aura de moins en moins de choses derrière vous pour vous retenir en arrière et que l’avenir s’ouvrira de plus en plus pour vous accueillir. Telle est la bienfaisance de la vie s’inclinant devant vous, qui devenez un étudiant de la Connaissance.

PRATIQUE 266 : Une longue séance de pratique.

267ème PAS

IL EXISTE UNE SOLUTION SIMPLE À TOUS LES PROBLÈMES QUI SE PRÉSENTENT À MOI AUJOURD’HUI.

Il existe une réponse très simple à tous les problèmes qui se présentent à vous en tant qu’individu. Comment trouverez-vous cette réponse ? Allez-vous la trouver en luttant avec vous-même ? Allez-vous la trouver en essayant toutes les résolutions possibles qui vous passent par la tête ? Allez-vous la trouver en vous faisant du souci et du tracas ? Allez-vous la trouver en l’ignorant et en recherchant à la place des stimulations agréables ? Allez-vous la trouver en plongeant dans la dépression et en pensant que la vie est si dure pour vous que vous ne pouvez répondre aux exigences de votre propre situation ?

Il existe une réponse simple aux problèmes qui se présentent à vous aujourd’hui. Elle est à trouver en la Connaissance. Cependant, pour trouver la Connaissance vous devez entrer dans la quiétude, devenir observateur et apprendre à vous dégager de la peur et de l’anxiété. Vous serez occupé à résoudre des problèmes durant la majeure partie de votre vie et c’est en apprenant comment le faire de façon efficace, responsable, et même avec enthousiasme, que vous accomplirez ce que vous êtes venu ici accomplir.

Rappelez-vous cette idée tout au long de la journée et ne vous laissez pas mystifier par la complexité des problèmes. Les problèmes ne sont complexes que si vous cherchez à tirer un bénéfice de leur résolution ou de leur déni. Quand vous avez une préférence qui gouverne votre mental, vous ne pouvez pas voir l’évidence. En apprenant maintenant à regarder chaque problème avec la Connaissance, vous verrez que leur résolution est évidente. Vous verrez que ne pouviez pas reconnaître celle-ci auparavant parce que vous aviez d’une certain manière peur de l’issue ou que vous craigniez que la résolution du problème ne vous laisse démuni et pauvre. Vous aurez une vision différente aujourd’hui.

Lors de vos deux séances approfondies de pratique, demeurez avec la Connaissance. Ne tentez pas d’apporter une réponse à vos problèmes, mais demeurez simplement dans la quiétude et la réceptivité. La Connaissance est consciente de ce qui doit être traité et elle projettera son influence sur vous, afin que vous puissiez lui répondre et suivre sa direction. Sans votre continuelle interférence, l’évidence apparaîtra et vous apprendrez quoi faire pas à pas. Ce faisant, vous réaliserez qu’il existe une réponse simple à tous les problèmes qui se présentent à vous. Ce sera une affirmation de la Connaissance, et vous serez heureux que la vie vous procure ces problèmes, afin que vous puissiez exercer vos vraies capacités pour y répondre.

PRATIQUE 267 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

268ème PAS

JE NE ME LAISSERAI PAS TROMPER PAR LA COMPLEXITÉ AUJOURD’HUI.

Les problèmes dans le monde deviennent complexes lorsqu’une difficulté qui nécessite une correction et un développement se trouve mêlée aux préférences de chacun, au désir de chacun de protéger ce qu’il a et à la compétition que chacun entretient avec autrui. C’est ainsi que les problèmes dans le monde deviennent complexes, et qu’importe ce que vous essayez de faire pour les régler, quelqu’un se trouve privé de ses droits ; quelqu’un se trouve contrarié ; quelqu’un est perdant. Dans vos sociétés, ceci est manifeste. Cependant, cela ne représente que les peurs et les ambitions des gens en contraste avec leur Connaissance. Dans la Connaissance, vous êtes prêt à renoncer à tout ce qui fait obstacle à la Connaissance. Vous êtes prêt à renoncer à tout ce qui est nuisible pour vous ou pour les autres. Vous êtes prêt à vous dégager de toute situation qui s’avère ne plus être bénéfique pour vous ou pour les autres. C’est parce que la Connaissance rend possible une véritable honnêteté. Il s’agit d’une forme désintéressée d’engagement dans le monde, contribuant ainsi au bénéfice de tous.

Par conséquent, lorsque vous regardez un problème apparemment complexe dans le monde, il est de prime abord très difficile de simplement voir la nature exacte du problème. Or, la solution est toujours très directe. C’est la peur des gens qui les rend incapables de reconnaître l’évidence. Il vous est donné aujourd’hui de réaliser qu’il existe une solution directe à tous les problèmes requérant une solution. Quelquefois une solution est évidente d’un seul coup. Quelquefois elle doit être approchée pas à pas. Mais chaque pas est très direct dès lors que vous suivez la Connaissance.

Pour approcher les problèmes de cette façon, vous devez les approcher sans peur ni préférence. Vous devez suivre la Connaissance et ne pas chercher à utiliser la Connaissance pour résoudre les choses selon vos propres plans. Vous ne pouvez pas vous servir de la Connaissance de cette manière, mais vous pouvez suivre la Connaissance, et en suivant la Connaissance, vous suivrez une voie de résolution. C’est une voie que peu de gens seront capables de reconnaître au premier abord, mais c’est une voie qui s’avérera parfaitement efficace avec le temps, car elle libérera toutes les parties impliquées et fournira les moyens permettant la participation efficace de chacun. L’homme ou la femme de la Connaissance dans le monde devient ainsi une source de résolution et de réparation dans le monde. Et leur présence et leurs activités influenceront toujours chaque situation pour le bien.

Ne vous laissez pas tromper par la complexité apparente des problèmes du monde, car avec la Connaissance tout est résolu avec simplicité. La Connaissance ne peut être trompée, et en apprenant à être avec la Connaissance, vous ne serez pas trompé non plus.

Rappelez-vous cette idée à chaque heure et lors de vos deux pratiques approfondies de méditation, entrez encore une fois dans le sanctuaire de la quiétude en vous. Accoutumez-vous à la quiétude car la Connaissance est quiétude. Accoutumez-vous à la quiétude car dans la quiétude vous affirmez votre bonté et votre valeur. Un esprit en paix n’est pas un esprit en guerre. Un esprit en paix n’est pas dupé par le monde.

PRATIQUE 268 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

269ème PAS

LE POUVOIR DE LA CONNAISSANCE SE DÉPLOIERA DE MOI.

Le pouvoir de la connaissance se déploiera de vous, qui recevez la Connaissance. Au début ce sera très subtil, mais à mesure que vous continuerez à vous développer et à vous appliquer, le pouvoir de la Connaissance deviendra de plus en plus fort. Il sera une force d’attraction pour certains. Il sera une force de répulsion pour d’autres qui se trouveront dans l’incapacité d’y répondre. Il influencera tout le monde. C’est pourquoi vous devez apprendre à faire preuve d’un grand discernement dans les relations, car à mesure vous progresserez en tant qu’étudiant de la Connaissance, votre influence sur les autres sera plus grande. Vous ne devez pas vous servir de cette influence à des fins égoïstes, ou vos activités se révéleront destructrices pour vous et pour les autres.

La Connaissance procure cette retenue dont nous avons parlé, et vous devez l’exercer pour votre bien. Si vous êtes ambitieux avec la Connaissance, vous vous exposerez à de très grands risques et vous exposerez les autres à de très grands risques, car la Sagesse, la compassion, la retenue et le contrôle de soi doivent accompagner le développement de la Connaissance. Si vous tentez d’utiliser la Connaissance à vos propres fins égoïstes, ou pour ce dont vous pensez que le monde a besoin, vous vous égarerez et la Connaissance ne vous accompagnera pas.

Acceptez la retenue et le développement qui sont à présent requis, car ils vous protégeront et vous rendront apte à transmettre vos dons avec un minimum de discorde et de risque personnel. Ils garantiront la complétude et le mérite de votre contribution, car elle ne sera pas entachée de motivations égoïstes. Pratiquez à chaque heure et entrez profondément en méditation à deux reprises aujourd’hui. Répétez votre idée du jour et entrez à nouveau dans la quiétude. Laissez ce jour être un jour où la Connaissance est fortifiée.

PRATIQUE 269 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

270ème PAS

AVEC LE POUVOIR VIENT LA RESPONSABILITÉ.

Avec le pouvoir vient la responsabilité. La Connaissance vous donnera du pouvoir et vous devez être responsable envers la Connaissance. Voilà pourquoi vous devez devenir un suiveur. En devenant un suiveur, vous devenez un meneur, car vous êtes capable de recevoir et vous êtes capable d’être guidé. Ainsi, vous apprendrez aux autres à recevoir et vous leur fournirez un conseil. Tel est l’extension naturelle du don que vous recevez actuellement, lequel trouvera avec le temps une expression à travers vous dans votre vie.

Il est très important que vous reconnaissiez la relation entre le pouvoir et la responsabilité. La responsabilité requiert de l’autodiscipline, de la retenue et du contrôle de soi. Elle requiert une objectivité vis-à-vis de votre propre vie que très peu de gens ont atteinte dans ce monde. La responsabilité est un fardeau jusqu’à ce qu’elle soit reconnue comme une source de protection. Elle est la garantie et l’assurance que votre don trouvera une expression saine et opportune en vous, et que vous serez avancé et accompli par l’apport de votre contribution.

Il est très commun dans le monde que les gens désirent le pouvoir sans la responsabilité, car leur idée de la liberté est qu’ils ne sont pas redevables de quoi que ce soit. Ceci s’avère complètement contre-productif et génère des conséquences dangereuses pour ceux qui persistent dans cette tentative. Vous, qui êtes un étudiant de la Connaissance devez apprendre à accepter les responsabilités qui vous sont attribuées, car elles fournissent la protection et la gouverne dont vous avez besoin afin de vous développer convenablement, positivement et complètement. Elles sont l’assurance que votre préparation produira le grand résultat qu’elle est destinée à produire.

Réfléchissez à cette idée à chaque heure et ne l’oubliez pas aujourd’hui. Lors de vos pratiques approfondies, réfléchissez très attentivement à ce que signifie cette affirmation. Pensez à vos idées concernant le pouvoir et reconnaissez combien elles doivent répondre à une Source supérieure pour être utilisées et exprimées de façon appropriée. Ces deux séances de pratique seront des temps d’activité et d’application mentales. Réfléchissez très soigneusement à toutes vos idées concernant la leçon d’aujourd’hui. Il est tout à fait essentiel que vous examiniez vos propres opinions et croyances, car vous devez comprendre votre construction mentale actuelle pour réaliser son impact sur votre vie extérieure. La leçon d’aujourd’hui peut désillusionner au début, mais avec le temps elle vous donnera la confiance et l’assurance dont vous aurez besoin pour progresser sans réserve.

PRATIQUE 270 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

271ème PAS

J’ACCEPTERAI LA RESPONSABILITÉ AUJOURD’HUI.

Acceptez la responsabilité, qui est votre capacité à répondre. Acceptez-la, cultivez-la, chérissez-la et accueillez-la. C’est ce qui vous rendra fort. C’est ce qui fera de vous une personne dévouée. C’est ce qui vous apportera les relations que vous avez toujours désirées. C’est la restitution du pouvoir dont vous avez si désespérément besoin et que vous apprenez à présent à rétablir pour vous-même. Avec la restitution de ce pouvoir, viennent les conditions de cette restitution : que vous répondiez à la Connaissance et suiviez la Connaissance, que vous vous reteniez vis-à-vis de toute motivation qui ne soit pas issue de la Connaissance, que vous deveniez objectif envers vous-même et envers vos motivations, que vous vous interrogiez sans douter de vous-même, et que vous vous entouriez d’individus qui puissent soutenir l’émergence de la Connaissance en vous et qui soient libres de vous faire part de leurs propres perceptions. Ceci est essentiel pour votre bien-être et développement. Ceci vous protégera de vos propres erreurs qui, à mesure que vous deviendrez plus puissant, auront un impact de plus en plus grand sur vous et sur les autres.

Acceptez la responsabilité aujourd’hui. Acceptez-la, car elle représente votre besoin le plus vrai et le plus essentiel. La responsabilité vous rendra capable d’aimer et de vous développer dans le monde.

À chaque heure, réfléchissez à l’idée d’aujourd’hui. Et lorsque vous entrerez en méditation à deux reprises aujourd’hui, prenez l’entière responsabilité d’être un étudiant de la Connaissance et entrez dans la quiétude et le silence avec votre être tout entier. Ne laissez aucune pensée, ni aucun doute vous dissuader. Ne permettez pas à l’ambivalence de vous retenir en arrière. Persévérez. Ouvrez-vous. Entrez dans le mystère de votre vie afin que vous puissiez y répondre, car tel est le sens de la responsabilité.

PRATIQUE 271 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

272ème PAS

MES ENSEIGNANTS ME GUIDERONT À MESURE QUE J’AVANCE.

Vous aurez besoin de vos Enseignants à mesure que vous avancerez sur le chemin de la Connaissance, car vous vous aventurerez loin au-delà de vos propres concepts et de vos propres suppositions. Vous serez engagé dans une vie que vous n’avez pas encore saisie. Vous accéderez à un pouvoir et à des ressources que vous n’avez pas encore pleinement reconnus. Vous vous aventurerez plus profondément dans la vie, au-delà des suppositions humaines, au-delà des croyances humaines et au-delà des conventions humaines. Une gouverne très forte vous sera nécessaire, provenant à la fois de la Connaissance et de vos relations essentielles. Vos Enseignants intérieurs représentent vos relations les plus essentielles, car ces relations sont entièrement basées sur la Connaissance et elles vous sont données pour cultiver la Connaissance sûrement et complètement.

Par conséquent, acceptez vos limitations en tant qu’étudiant de la Connaissance, afin que vous puissiez avancer avec l’assistance qui sera nécessaire. Soyez reconnaissant qu’une si grande assistance puisse vous être donnée et qu’elle puisse imprégner toute circonstance parce qu’elle est invisible à vos yeux. Soyez reconnaissant que vous puissiez en faire l’expérience en toutes circonstances et que vous puissiez recevoir le conseil de vos Enseignants à ces tournants de la vie où cela est nécessaire.

Affirmez aujourd’hui la présence de vos Enseignants, afin qu’un grand courage et qu’un grand enthousiasme accompagnent votre soutien à l’émergence de la Connaissance. À chaque heure, rappelez-vous que vos Enseignants sont avec vous. Lors de vos deux séances approfondies, entrez avec eux dans la quiétude et le silence afin qu’ils puissent vous apporter leur présence et leurs conseils, si besoin est. Acceptez votre statut d’étudiant, afin que vous puissiez apprendre à donner au monde.

PRATIQUE 272 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

273ème PAS

MES ENSEIGNANTS GARDENT POUR MOI LA MÉMOIRE DE MON ANCIENNE DEMEURE.

Vos Enseignants représentent votre Famille Spirituelle qui se trouve au-delà du monde. Ils gardent pour vous la mémoire de votre origine et de votre destinée, que vous devez apprendre à réaliser au travers de votre expérience dans le monde. Ils ont parcouru les chemins du monde. Ils connaissent ses opportunités et ses difficultés. Ils connaissent les potentielles erreurs que vous pouvez commettre, et ils sont au courant des erreurs que vous avez déjà commises. Ils sont pleinement préparés pour vous guider. Ils ont la Sagesse et l’accomplissement pour le faire.

Aussi, ne sous-estimez pas leur valeur pour vous et rappelez-vous toujours qu’ils sont présents dans votre vie pour vous initier à la Connaissance. Ils souhaitent que vous deveniez fort en la Connaissance, un jour aussi fort qu’ils sont devenus. Ils servent ainsi votre besoin et votre but les plus grands, et vous devez les suivre, les recevoir et honorer leur présence comme un étudiant honore un enseignant. Cela vous permettra de recevoir leurs dons complètement et vous libérera de toute fausse association que vous pourriez faire les concernant. C’est une relation très responsable et vous gagnerez en maturité en son sein.

Acceptez alors la présence de vos Enseignants. Acceptez-la à chaque heure alors que vous vous rappelez qu’ils sont avec vous, et acceptez-la lors de vos deux pratiques de méditation approfondie lorsque vous vous ouvrez pour les recevoir. Il s’agit d’une grande opportunité pour la Connaissance. Vos Enseignants vous initieront à la Connaissance, car ils peuvent seulement être connus. Vos images ou vos concepts à leur égard sont relativement insignifiants, si ce n’est que ceux-ci risqueraient de limiter votre approche. Vous devez faire l’expérience de l’essence de vos Enseignants, qui est leur présence, pour pleinement les connaître. Et, vous découvrirez dans cette expérience, à mesure qu’elle se développera, que c’est ainsi que vous pourrez faire l’expérience de la vie dans sa totalité.

Bien que vos sens percevront la forme des choses, votre cœur fera l’expérience de l’essence des choses, et c’est ainsi que les choses seront connues. Une fois qu’elles seront connues, vous prendrez conscience de la manière dont vous aurez à y prendre part. Toutes vos facultés mentales seront ainsi utilisées dans un unique grand but, car la Connaissance utilisera toutes vos facultés et les facultés du monde pour la rédemption du monde, qui est la rédemption de la Connaissance dans le monde.

PRATIQUE 273 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

274ème PAS

JE CHERCHE À ME LIBÉRER DE L’AMBIVALENCE AUJOURD’HUI.

Cherchez à vous libérer de l’ambivalence, car celle-ci est la source de toute confusion, de toute misère et de toute frustration humaines. L’ambivalence est l’indécision quant au fait de prendre part ou non à la vie. C’est l’indécision quant au fait d’être ou non dans la vie. C’est l’indécision quant au fait d’être vivant. De cette indécision, sont générées toutes sortes de contraintes imposées à soi-même, toutes sortes d’attaques et toutes sortes de confrontations. C’est à cause de cette indécision que les gens vivent dans l’imagination sans la Connaissance.

Prenez donc garde à l’ambivalence. Elle est un signe que vous fonctionnez sans la Connaissance, et que vous essayez de prendre vos décisions en vous basant uniquement sur la spéculation, les préférences personnelles et la peur. C’est la prise de décision ne reposant sur aucune fondation qui égare l’humanité. C’est la prise de décision ne reposant sur aucune fondation qui vous a égaré. La Connaissance dissipe l’ambivalence, car elle établit une direction claire. Elle ne s’embarrasse pas de choix et de délibérations, car elle sait simplement ce qui est correct et vous conduit vers votre accomplissement, pas à pas, avec certitude et avec une inébranlable conviction.

Souvenez-vous à chaque heure que vous souhaitez vous échapper de l’ambivalence. Prenez conscience, lorsque vous répétez votre leçon, à quel point votre vie a été gaspillée à tenter de décider entre ceci et cela, en vous demandant : « Que devrais-je faire maintenant ? », en vous questionnant au sujet de ce qui est juste et de ce qui est faux et en vous préoccupant et en vous souciant du meilleur choix et de ses conséquences possibles. La Connaissance vous libère de cette application pénible et inutile de votre mental. La Connaissance ne délibère pas. Elle attend simplement le moment pour agir et alors elle agit. Elle est absolument certaine de sa direction. Elle est inébranlable dans sa conviction. Si vous suivez ce qui est le plus grand don que vous fait Dieu, vous qui vivez dans le monde de l’ambivalence et de la confusion, vous découvrirez que vous possédez un but, un sens et une direction et que jour après jour ils vous seront très disponibles.

Lors de vos méditations approfondies, essayez de vous donner de tout cœur à votre pratique. Ne soyez pas ambivalent vis-à-vis de votre pratique. Ne vous retenez pas par peur et par incertitude, car vous prenez part à cette préparation parce que la Connaissance vous a appelé à le faire, et chaque jour vous vous donnez parce que la Connaissance vous appelle à le faire. Ainsi, à mesure que nous avançons dans notre préparation ensemble, votre Connaissance est renforcée jour après jour, car elle est la base de votre participation ici. Quelle autre raison possible pourriez-vous avoir de devenir un étudiant de la Connaissance ?

Par conséquent, lors de vos pratiques approfondies et lors de vos rappels horaires, renforcez votre conviction comme quoi vous devez vous échapper de l’ambivalence. Prenez conscience du coût dramatique de l’ambivalence. Voyez comment elle garde les gens perdus dans leurs idées, déniant leur engagement avec la vie. Voyez le coût humain autour de vous. Il est énorme. Prenez conscience qu’avec la certitude chacun trouvera sa juste place. Le monde avancera sans les frictions qu’il doit endurer actuellement. De cette façon, toutes choses recherchent l’épanouissement mutuel dans l’inclusion dans la vie. Telle est la Voie de la Connaissance.

PRATIQUE 274 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

275ème PAS

AUJOURD’HUI JE CHERCHE À ME LIBÉRER DE L’INCERTITUDE.

Chercher à vous libérer de l’incertitude signifie que vous recherchez une liberté qui est authentique, qui est réelle et qui mérite vraiment le nom de liberté. En essence, ou bien vous savez ce que vous faites, ou bien vous ne le savez pas. Si vous ne savez pas ce que vous faites, vous attendez simplement la Connaissance. Si vous savez ce que vous faites, vous suivez simplement ce que vous savez. C’est aussi simple que ça. Spéculer de manière inutile, tenter de prendre des décisions prématurées fondées sur la peur ou sur la préférence, exiger d’avoir la certitude que vous n’avez pas et vous blâmer vous-même ou les autres pour les échecs de votre prise de décision médiocre, ces choses-là constituent tout ce qui éprouve votre esprit, votre corps et votre monde. C’est cela que vous souhaitez fuir aujourd’hui, afin que vous puissiez trouver la liberté dans la certitude que Dieu vous a donnée. C’est cette certitude que vous devez découvrir et suivre. Ce faisant, vous en récolterez toutes les récompenses et deviendrez un contributeur de ces récompenses dans le monde.

À chaque heure, rappelez-vous l’idée d’aujourd’hui et voyez sa complète pertinence à votre égard dans le monde. Lors de vos séances approfondies de pratique, donnez-vous à la quiétude. Donnez-vous à cette rencontre avec la Connaissance. Donnez-vous complètement et ne laissez ni l’ambivalence, ni l’incertitude vous retenir en arrière. Ce faisant, vous exercerez la force de la Connaissance en suivant la Connaissance, et avec le temps vous deviendrez aussi fort que l’est en vérité la Connaissance. Par conséquent, aujourd’hui, cherchez à fuir l’incertitude et tout ce qui l’accompagne, car ceci a détruit l’inspiration de l’humanité et a conduit cette dernière à entrer en guerre avec elle-même et avec le monde.

PRATIQUE 275 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

276ème PAS

LA CONNAISSANCE EST MON SALUT.

La Connaissance est votre salut, car elle vous conduit hors de votre situation difficile et désespérée, une situation issue de votre tentative de vivre dans le rêve et l’imagination. Elle vous conduit dans la lumière et la clarté de la réalité. Elle guide vos actions et vos pensées, afin que toutes les deux puissent être efficaces et mener à la véritable réalisation de soi. Ainsi, Dieu vous a donné le plus grand don possible, le moyen en vous de corriger toute erreur, de dissiper toute confusion et de résoudre tout conflit, et d’orienter votre vie sur un cap authentique menant à votre véritable destinée. Vous y retrouvez votre pouvoir personnel, vous y êtes honoré, et votre valeur personnelle est rétablie. C’est votre valeur qui doit vous être restituée. Dieu ne demande pas que la valeur de Dieu soit rétablie, car elle n’a jamais été perdue. Vous, en revanche, avez perdu votre valeur, et celle-ci ne peut être rétablie qu’en suivant un Plan plus grand qui n’est pas de votre propre fabrication, mais qui a été créé pour votre plus grand bien.

Lorsque vous réaliserez combien votre vie a été gaspillée en ambivalence et le peu que cela vous a apporté, vous reconnaîtrez alors le grand besoin de la Connaissance. Cela vous donnera la force et la conviction pour avancer dans votre préparation en vous y engageant de votre mieux. Une fois que vous aurez reconnu votre vrai besoin, vous serez alors capable de reconnaître le véritable remède qui a été fourni.

Ainsi, vous qui êtes un étudiant de la Connaissance, prendrez conscience de ce qui est nécessaire avec une clarté d’esprit et la simplicité de la vérité, car la Connaissance est votre salut. Rappelez-vous cela à chaque heure et réfléchissez-y à la lumière de vos pratiques récentes. Lors de vos méditations approfondies, permettez-vous d’entrer dans la quiétude complètement, en étant conscient que vous vous engagez avec ce qui constitue la clé de votre propre salut, et par votre intermédiaire, du salut du monde.

PRATIQUE 276 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

277ème PAS

MES IDÉES SONT PETITES, MAIS LA CONNAISSANCE EST GRANDE.

Réaliser la vérité de cette affirmation vous permettra de vous aligner avec la source de toute Connaissance. Vous pourrez alors vous échapper de l’obscurité du monde de l’imagination. L’imagination est instable, et même ses moments les plus brillants peuvent virer à l’obscurité en l’espace d’une seconde. Même ses inspirations les plus grandes peuvent être amèrement découragées par la plus faible des provocations. Ici, il n’y a pas de certitude. Ici, il n’y a pas de réalité. Ici, rien n’est digne de confiance, car seul le changement est à escompter. Ce qui est talentueux et précieux sera inéluctablement perdu. Ce qui est sombre et destructeur inéluctablement vous poursuivra.

Telle est une vie vécue dans l’imagination. Telle est une vie vécue dans l’isolement de votre propre pensée. Ne sous-estimez pas le pouvoir de la Connaissance pour vous libérer de cette situation désespérée dans laquelle rien d’authentique ne peut être perçu, dans laquelle aucun sens véritable ne peut être acquis et dans laquelle rien qui soit permanent et réel ne peut être réalisé et établi. C’est votre salut hors de l’obscurité de votre imagination séparée qui vous conduira dans la réalité de la vie et vous y réhabilitera.

Réalisez ici que même vos plus grandes idées, même ces idées nées de la Connaissance, sont petites comparées à la Connaissance elle-même. La Connaissance est la grande source de votre être à mesure qu’elle trouve expression dans votre vie individuelle. Par conséquent, honorez ce qui est grand et réalisez ce qui est petit. Prenez conscience qu’à mesure que la Connaissance commencera à émerger en vous avec le temps, et à mesure que vous lui permettrez de s’exprimer toujours plus librement, vous commencerez à reconnaître ces pensées qui émanent de la Connaissance et ces pensées qui sont seulement imaginées. Cependant, même les pensées issues de la Connaissance, lesquelles sont bien plus puissantes et efficaces que toute autre pensée que vous puissiez imaginer, même ces pensées, qui constituent les germes d’une véritable compréhension dans le monde, s’avèrent petites comparées à la Connaissance.

Rappelez-vous le pouvoir de cette idée à chaque heure, car elle est donnée pour vous libérer de votre propre confusion et des fausses présomptions. Lors de vos séances plus approfondies de pratique aujourd’hui, appliquez activement votre mental. Essayez de regarder chaque idée qui vous tient à cœur, qu’elle soit positive ou négative. Regardez toute idée à laquelle vous croyez ou adhérez. Examinez votre relation envers les principales idées qui gouvernent votre vie. Après avoir regardé chacune d’elle, rappelez-vous alors que la Connaissance est bien plus grande que cette idée. Vous réaliserez ici qu’il existe un moyen pour vous d’échapper au monde des idées et d’entrer dans un monde de relation, dans lequel tout est vivant, réel et basé sur une fondation qui ne peut jamais changer.

PRATIQUE 277: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

278ème PAS

CE QUI EST IMMUABLE S’EXPRIMERA À TRAVERS MOI.

La vérité est immuable, mais elle s’exprime dans un monde aux circonstances changeantes et à la compréhension changeante. Ainsi, la vérité paraît changeante, cependant la source de la vérité n’est pas changeante. Vous qui vivez dans un monde de changement et subissez vous-même le changement, devez réaliser que votre Source est immuable. En réalisant ceci, vous acquerrez le fondement de la confiance en votre Source. La confiance ne peut être véritablement établie que lorsqu’elle est fondée sur ce qui ne peut pas être changé, attaqué ou détruit. En cela, votre foi et votre confiance reposeront sur une vraie fondation. Vous réaliserez que ce qui est immuable, et qui est la source de votre confiance et le bénéficiaire de votre confiance, s’exprimera dans le monde changeant de façon changeante. Son expression répondra ainsi à chacun de vos besoins. Elle vous servira en toutes circonstances. Elle fonctionnera à tous les niveaux de compréhension. Elle s’actualisera dans toute entreprise humaine. Ainsi, la vérité paraîtra changeante, car elle opère de différentes manières dans des environnements différents, et elle est reconnue différemment selon des points de vue différents. Cependant, la vérité en elle-même, qui est la Connaissance même, est à jamais immuable, à jamais aimante et à jamais authentique.

Par conséquent, comprenez aujourd’hui combien vos idées sont relatives et changeantes, et combien vous vous identifiez avec ce qui est changeant, ce qui n’a pas de solidité intrinsèque. A mesure que votre identité reposera sur la Connaissance et non simplement sur des idées, sur de la spéculation ou des croyances, vous commencerez à faire l’expérience de la permanence et de la sécurité que seule la Connaissance peut conférer. A mesure que vous réaliserez que votre vraie vie est immuable, alors vous vous sentirez libre de lui permettre de s’exprimer dans des circonstances changeantes. Vous échapperez alors à toute peur de la mort ou de la destruction. Vous trouverez alors la paix dans le monde, car le monde est changeant, mais vous ne l’êtes pas.

PRATIQUE 278 : Lisez trois fois cette leçon aujourd’hui.

279ème PAS

JE DOIS FAIRE L’EXPÉRIENCE DE MA LIBERTÉ POUR EN PRENDRE CONSCIENCE.

La liberté n’est pas un concept ou une idée. C’est une expérience. Par conséquent, vous devez en prendre conscience en des circonstances très nombreuses et très différentes pour en percevoir l’application universelle. Il vous est donné du temps pour accomplir cela. Cela apportera un sens, un but et une valeur à toutes vos activités. Ainsi, vous n’aurez aucune raison valable pour vous condamner, ou pour condamner le monde, car chaque chose renforcera votre compréhension de la nécessité de la Connaissance et chaque chose se fera le réceptacle de la Connaissance.

Par conséquent, consacrez-vous à la pratique, à la préparation et à l’application. Ne vous identifiez pas seulement aux idées, car même la plus grande des idées est destinée à être une forme d’expression dans des circonstances changeantes et sera de ce fait instable elle-même. Pour posséder une stabilité authentique dans le monde, vous devez vous identifier avec la Connaissance et permettre à la Connaissance de démontrer son pouvoir, son efficacité et sa bienveillance dans le monde. Vous devez faire l’expérience de votre liberté pour l’apprécier et pour comprendre son sens dans le monde. C’est pourquoi vous êtes un étudiant de la Connaissance. Et c’est pourquoi vous devez appliquer tout ce que vous êtes en train d’apprendre ici dans votre préparation.

Souvenez-vous de cela à chaque heure alors que vous êtes engagé dans le monde. Souvenez-vous de cela lors de vos pratiques de méditation approfondie lorsque vous êtes engagé dans votre vie intérieure. Dans ces deux domaines, la Connaissance doit prévaloir. Dans ces deux domaines, votre liberté doit être mise en application pour que vous en preniez conscience. Lors de vos méditations approfondies, utilisez la force de votre mental pour lui permettre d’entrer dans le silence et la quiétude. Ne laissez pas la peur ou l’ambivalence vous dominer en ce jour. Vous pratiquez et exercez votre liberté, car vous ne pouvez être libre que lorsque vous êtes calme à l’intérieur, et si vous êtes calme à l’intérieur, vous êtes déjà libre.

PRATIQUE 279 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

280ème PAS

RÉVISION

Révisez les deux semaines passées, en commençant votre révision par la première leçon, puis en continuant avec chaque jour jusqu’à la dernière leçon. Essayez d’obtenir une vision d’ensemble de tout ce qui s’est passé durant les deux semaines passées. Essayez de voir comment vous pourriez approfondir et améliorer votre pratique. Prenez conscience du temps et de l’énergie qui sont gaspillés dans l’ambivalence et la spéculation futile. Réalisez combien votre énergie est gaspillée en doute et en confusion, alors que vous avez seulement à demeurer avec la Connaissance. Votre capacité à suivre ce qui se trouve au-delà de votre compréhension, ce qui est une nécessité ici, vous conduira à la plus grande des certitudes possible que la vie puisse vous fournir. Par cette certitude, vos idées, vos actions et vos perceptions atteindront une uniformité qui leur permettra d’être une puissante expression dans le monde dans lequel l’humanité est confuse et perdue dans l’ambivalence de l’imagination. C’est en suivant que vous êtes capable de donner et que vous êtes capable de guider. Vous reconnaîtrez cela avec le temps, à mesure que vous exercerez votre liberté et permettrez à votre liberté de s’exercer à travers vous.

Vous êtes à présent un étudiant de la Connaissance. Consacrez-vous à la mise en application de votre préparation avec un dévouement et un engagement croissants. Permettez aux erreurs de votre passé de vous motiver. Elles n’ont pas besoin d’être une source de récrimination contre vous-même et ne devraient pas l’être. Elles sont maintenant destinées à être comprises comme étant une démonstration de votre besoin de la Connaissance. Ainsi, vous devriez être très reconnaissant que la Connaissance vous soit donnée, car vous êtes en train de réaliser que, par-dessus tout, c’est la Connaissance que vous recherchez.

PRATIQUE 280 : Une longue séance de pratique.

281ème PAS

JE RECHERCHE LA CONNAISSANCE PAR-DESSUS TOUT.

Par-dessus tout recherchez la Connaissance, car la Connaissance vous donnera tout ce dont vous avez besoin. Vous rechercherez la Connaissance avec une conviction totale, lorsque vous réaliserez que tout autre entreprise et toute autre utilisation de votre mental et de votre corps seront sans espoir et vous conduiront à une plus grande confusion. En effet, sans la Connaissance, vous ne pouvez qu’apprendre que vous avez besoin de la Connaissance, et avec la Connaissance tout véritable apprentissage peut avancer. Votre passé vous a déjà enseigné le grand besoin de la Connaissance. Vous n’avez pas besoin d’apprendre ceci encore et encore. Pourquoi répéter la même leçon encore et encore, en pensant qu’elle produira un résultat différent ?

De vous-même, vous ne pouvez rien faire. Sans la Connaissance vous ne pouvez que générer plus d’imagination. Par conséquent, il existe une réponse unique à votre unique besoin fondamental, et cette réponse unique répondra à tous les autres besoins qui émanent de votre grand et unique besoin. Votre besoin est essentiel et la réponse à votre besoin est essentielle. Il n’y a aucune complexité ici, car en essence vous avez besoin de la Connaissance pour vivre une vie pleine de sens. Vous avez besoin de la Connaissance pour progresser. Vous avez besoin de la Connaissance pour réaliser votre Soi Véritable. Vous avez besoin de la Connaissance pour accomplir votre destinée dans le monde. Sans la Connaissance, vous ne ferez que tourner en rond et en viendrez à réaliser une fois de plus que vous avez besoin de la Connaissance.

Ce jour est un jour d’action de grâce, car vos prières ont été exaucées. Votre besoin a été comblé. Le don vous a été accordé pour rétablir votre Connaissance. Par-dessus tout, cherchez ce qui servira toutes choses à travers vous. En cela, votre besoin et le remède pour votre vie deviendront simples, et vous serez capable d’avancer dans la certitude et la patience, en devenant un étudiant constant de la Connaissance. Jour après jour, vous réclamez votre Soi Véritable. Jour après jour, vous vous échappez de tout ce qui cherche à vous tirer dans l’obscurité de la confusion. Jour après jour, ce qui est irréel commence à se désintégrer et ce qui est authentique commence à émerger.

À chaque heure aujourd’hui rappelez-vous cette grande vérité et affirmez-là — que vous cherchez la Connaissance par-dessus tout. Lors de vos pratiques de méditation approfondie, permettez-vous d’entrer dans la quiétude. Permettez à votre vie d’être transformée. Permettez à la Connaissance d’émerger, afin que vous puissiez être un véhicule pour son expression, car en ceci vous trouverez le bonheur.

PRATIQUE 281 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

282ème PAS

J’APPRENDRAI À ACCEPTER LA RESPONSABILITÉ DE PORTER LA CONNAISSANCE DANS LE MONDE.

Porter la Connaissance dans le monde requiert de la responsabilité. Votre responsabilité est de suivre la Connaissance et d’apprendre à exprimer la Connaissance de manière adéquate et intentionnelle. En cela, il sera nécessaire que vos capacités humaines soient cultivées et élevées. Il sera nécessaire que le discernement et toutes les autres qualités de valeur en vous soient également cultivés, car vous devez apprendre à exprimer ce que vous portez. Vous devez apprendre à suivre cela et à en devenir le digne véhicule. Tel est le vrai sens de tout développement individuel. C’est ici que le développement individuel possède un but authentique. C’est également ici que votre croissance et votre avancement ont une direction.

Par conséquent, permettez-vous de faire l’expérience du sens de l’idée d’aujourd’hui. Permettez-vous d’accepter la responsabilité. Ce n’est pas un poids sur vos épaules. C’est pour vous un rite de passage et ainsi, tout ce qui vous a rendu confus et frustré intérieurement, recevra une application nouvelle et qui ait un sens. Réalisez que la Connaissance apporte la responsabilité. Il est donc nécessaire que vous la traitiez avec le sérieux qu’elle requiert, et cependant avec ce sérieux, vous recevez la grandeur et la paix qu’elle vous octroiera. Avec le temps, vous deviendrez dans le monde un véhicule accordé très, très finement à la Connaissance. En cela, tout ce qui a besoin d’être développé se trouvera développé, et tout ce qui ne fait qu’empêcher votre progrès sera abandonné.

Lors de vos pratiques approfondies dans la quiétude aujourd’hui, reconnaissez que vous avez la responsabilité de cultiver les facultés de votre mental en tant qu’étudiant de la Connaissance. Exercez ces responsabilités et ne dérivez pas dans l’imagination. Engagez-vous en tant qu’étudiant de la Connaissance conformément aux exigences de votre préparation, car vous devenez à présent une personne de responsabilité et une personne de pouvoir.

PRATIQUE 282 : Deux séances de pratique de 30 minutes.

283ème PAS

LE MONDE EST AMBIVALENT, MAIS JE NE LE SUIS PAS.

Regardez autour de vous dans le monde et vous verrez que le monde de l’humanité est perdu dans sa propre ambivalence. Elle souhaite avoir ceci et elle souhaite aller là. Elle veut garder tout ce qu’elle a acquis et ne rien perdre et pourtant elle veut plus que ce dont elle a besoin. Elle est dans la confusion vis-à-vis de sa situation difficile. Elle est dans la confusion vis-à-vis de la solution. Elle est dans la confusion quant à son identité. Elle est dans la confusion en ce qui concerne ce à quoi accorder de la valeur et ce à quoi ne pas accorder de valeur. Toutes les disputes et tous les débats, tous les conflits et toutes les guerres sont engagés en faisant preuve de cette ambivalence.

Tandis que vous demeurez avec la Connaissance, vous observerez le monde et reconnaîtrez sa complète confusion. Ceci vous enseignera et vous rappellera le grand besoin de la Connaissance dans le monde. La Connaissance ne s’attaquera jamais elle-même, et la Connaissance n’est pas en conflit avec elle-même. Par conséquent, deux individus, ou deux nations, ou même deux mondes, n’auront aucun sujet de litige s’ils sont guidés par la Connaissance, car la Connaissance cherchera toujours à rassembler les individus d’une manière qui ait un sens, et à clarifier leurs interactions mutuelles. Il n’est pas possible que la Connaissance soit en conflit avec elle-même, car il n’existe aucune opposition en la Connaissance. Elle organise toutes les activités vers un seul but et vers un unique objectif. Elle amène toutes les formes d’opposition à servir un but et une direction uniques. Ainsi, elle est la grande conciliatrice dans le monde. A mesure que vous demeurerez avec la Connaissance, vous en deviendrez le véhicule d’expression. Vous enseignerez alors la paix, parce que la paix elle-même enseignera à travers vous.

Regarder la Connaissance de cette manière vous rendra capable de reconnaître votre véritable engagement et votre véritable responsabilité en tant qu’étudiant de la Connaissance. Le monde est dans l’ambivalence. Il est dans la confusion et il souffre de toutes les conséquences de cela. Mais vous, qui apprenez à être un témoin du monde sans jugement ni condamnation et qui apprenez à être un témoin du monde à partir de la certitude de la Connaissance, vous pourrez reconnaître simplement la situation difficile dans laquelle se trouve le monde et vous saurez alors que vous portez le remède en vous en ce moment même.

Lors de vos pratiques approfondies, entrez dans la quiétude une fois encore et utilisez le mot RAHN si nécessaire pour vous aider. Parce que vous apprenez à demeurer dans la quiétude, vous apprenez à être certain. Tout individu qui peut acquérir la quiétude dans le monde deviendra une source de Connaissance dans le monde, car la Connaissance s’exprimera dans le monde partout où un esprit s’ouvre. Votre esprit commence maintenant à s’ouvrir, afin que la Connaissance puisse s’exprimer.

PRATIQUE 283 : Deux séances de pratique de 30 minutes.

284ème PAS

LA QUIÉTUDE EST MON CADEAU AU MONDE.

Comment la quiétude peut-elle être un cadeau, pourriez-vous demander. Elle est un cadeau, parce qu’elle est une expression de certitude et de paix. Comment la quiétude peut-elle être un cadeau pour le monde ? Parce que votre quiétude permet à la Connaissance de s’exprimer à travers vous. Comment la quiétude peut-elle être un cadeau pour le monde ? Parce que votre quiétude permet à tous les autres esprits d’être dans la quiétude, afin qu’ils puissent savoir. Un esprit en conflit ne peut être dans la quiétude. Un esprit qui cherche désespérément la résolution de problèmes ne peut être dans la quiétude. Un esprit qui s’agite dans ses propres jugements ne peut être dans la quiétude. Ainsi, lorsque vous présentez au monde la quiétude que vous êtes à présent en train de cultiver, vous donnez à tous les autres esprits qui vous reconnaissent l’opportunité et la démonstration qui leur permettront d’entrer eux-mêmes dans la quiétude. En essence, vous communiquez que la paix et la liberté sont possibles et qu’il existe une grande présence de la Connaissance dans le monde, qui appelle tous les esprits séparés et tourmentés.

Votre quiétude est un cadeau. Elle calmera tous les esprits. Elle apaisera toutes les controverses. Elle aura un effet calmant et apaisant sur tous ceux qui souffrent sous le poids de leur propre imagination. Il s’agit ainsi d’un grand cadeau. Ce n’est pas votre seul cadeau, car vous donnerez aussi par l’intermédiaire de vos idées, de vos actions et de vos réalisations dans le monde. Vous démontrerez ici les qualités en termes de développement de l’esprit qui sont exigées de vous en tant qu’étudiant de la Connaissance. Cependant, de tout ce que vous pourriez contribuer au monde, c’est votre quiétude qui aura l’effet le plus important, car dans la quiétude vous entrerez en résonance avec tous les autres esprits, vous calmerez tous les autres esprits et vous porterez une vraie paix au sein du monde, et la liberté qu’elle démontre.

Aujourd’hui, souvenez-vous de l’importance de la quiétude à chaque heure. Regardez autour de vous dans ce monde de turbulences et prenez conscience de sa grande application. Lors de vos deux pratiques de méditation approfondie, donnez-vous encore à la quiétude. Permettez-vous d’échapper à l’ambivalence et à l’incertitude qui vous hantent et qui vous retiennent en arrière. Rapprochez-vous du royaume de la quiétude, qui est le royaume de la Connaissance, car c’est ici que vous trouverez la paix et la certitude. C’est le cadeau que vous fait Dieu, et tel sera votre cadeau au monde.

PRATIQUE 284 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

285ème PAS

DANS LA QUIÉTUDE TOUT PEUT ÊTRE CONNU.

Dans la quiétude, tout peut être connu, car le mental est capable de répondre à la Connaissance. La Connaissance trouvera alors son expression dans vos pensées et activités spécifiques. Votre mental était destiné à servir la Connaissance comme votre corps était destiné à servir votre mental. En cela, la contribution apportée de votre Demeure Véritable peut s’exprimer dans le monde de l’exil. Ici, le Ciel et la Terre se touchent, et quand ils se touchent, une véritable communication commence à exister, et le transfert de la Connaissance est effectué dans le monde.

Vous vous préparez à devenir un véhicule pour la Connaissance, afin que tout ce que vous accomplissiez de grand et de petit, d’unique et d’ordinaire, exprime la présence de la Connaissance. Par conséquent, votre fonction dans le monde n’est pas grandiose ; elle est simple. C’est ce qui se trouve exprimé à travers de votre activité qui est important, car l’action la plus simple faite avec la Connaissance est un grand enseignement de la Connaissance et impressionnera et influencera toutes les consciences dans le monde.

Par conséquent, rappelez-vous à chaque heure aujourd’hui l’importance de cultiver la quiétude et ce qu’elle octroie comme libération immédiate de l’anxiété et du conflit. Permettez à vos séances approfondies de pratique aujourd’hui d’être des moments de vraie dévotion où vous venez à l’autel de Dieu pour vous offrir. Ceci est, en essence, la véritable église. Telle est la véritable chapelle. Tel est le lieu où la prière devient réelle et où votre esprit, qui est une expression de l’Esprit de Dieu, s’abandonne à sa grande source, dans la quiétude, l’humilité et l’ouverture. En cela, Dieu vous bénit et vous donne un cadeau à offrir au monde, lequel est le fruit de votre propre développement.

Tout ceci émane dans la quiétude, car dans la quiétude le transfert de la Connaissance peut être accompli. Ceci est absolument naturel et totalement au-delà de votre compréhension. Par conséquent, vous n’avez pas besoin de dépenser de l’énergie et du temps à spéculer, à vous questionner ou à essayer d’en saisir le mécanisme. Ceci n’est pas nécessaire. Il vous est simplement demandé d’être un réceptacle de la Connaissance. Ne vous tenez pas à l’écart pour tenter de le comprendre.

Ne vous tenez pas à l’écart aujourd’hui mais entrez dans la quiétude, car ceci est le cadeau de Dieu pour vous. Dans la quiétude, le transfert de la Connaissance se fera. Grâce à cela, vous devenez un véhicule de la Connaissance dans le monde.

PRATIQUE 285 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

286ème PAS

JE PORTE LA QUIÉTUDE AVEC MOI DANS LE MONDE AUJOURD’HUI.

Portez la quiétude avec vous. Laissez votre vie intérieure demeurer dans la quiétude, tandis que vous vous mouvez dans un monde des turbulences et de la confusion. Vous n’avez rien à résoudre dans vos pensées en ce moment, car vous apprenez à être avec la Connaissance. La Connaissance organisera votre pensée et lui donnera une vraie uniformité et une vraie direction. Portez la quiétude en vous et soyez assuré que tous vos conflits internes seront résolus par la Connaissance, car vous suivez la source de leur résolution. Chaque jour vous rapprochera de la paix et de l’accomplissement. Et ce qui vous hantait auparavant et obscurcissait votre esprit de grands nuages sombres sera tout simplement écarté à mesure que vous marcherez sur la voie de la Connaissance.

Portez la quiétude avec vous dans le monde. Cela vous permettra d’être vraiment observateur. Cela vous permettra de voir le monde tel qu’il est. Cela vous permettra de dissiper les conflits du monde, car ici vous enseignez la paix en étant en paix. Ce n’est pas une fausse paix que vous enseignez. C’est le fruit d’une véritable association avec la Connaissance, car vous suivez ici la Connaissance. Vous permettez à la Connaissance de fournir une direction. Vous ne pouvez faire cela que dans la quiétude.

Ne pensez pas que la quiétude vous rendra incapable de toute activité authentique dans le monde. Vous serez actif dans le monde, et vous participerez à son mécanisme, mais pour ce faire vous devrez demeurer en la quiétude. Vous trouverez, à votre grand ravissement, que vous êtes bien plus compétent, bien plus efficace et bien plus réceptif aux autres, en étant bien plus efficace et productif, lorsque vous portez cette quiétude dans le monde. Votre énergie peut ici être exprimée dans le monde d’une manière qui ait un sens. Tous les pouvoirs de votre mental et de votre corps sont ici mis à contribution et ne sont pas gaspillés en conflits internes. Ainsi, vous devenez plus puissant et plus efficace, plus certain et plus productif lorsque vous portez la quiétude dans le monde.

Tout au long de la journée, rappelez-vous que vous portez la quiétude dans le monde, et lors de vos deux pratiques de méditation profonde, cherchez le refuge de la quiétude. Soustrayez-vous au monde que vos sens rapportent, et entrez dans la sérénité et le sanctuaire de la quiétude et de la Connaissance. Vous trouverez à mesure que vous avancerez, que vos deux longues séances de pratique seront des moments de grand repos et de soulagement, de grands moments de rajeunissement. Ce sont des moments où vous fréquentez chaque jour la sainte chapelle de l’Esprit Saint. Ce sont des moments où Dieu et vous vous rencontrez grâce à la Connaissance.

Ces moments de pratique deviennent ainsi les temps forts de chaque journée où vous apprenez à recevoir les dons qui vous sont présentés. Vous attendrez avec impatience vos sessions de pratique comme une opportunité de vous régénérer et de vous rafraîchir, de trouver une vraie inspiration et un vrai réconfort, et de permettre à votre mental de devenir de plus en plus fort avec la Connaissance, afin que vous puissiez porter la paix et la quiétude dans le monde.

PRATIQUE 286 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

287ème PAS

AVEC LA CONNAISSANCE JE NE PEUX PAS ÊTRE EN GUERRE.

Avec la Connaissance, vous ne pouvez pas être en guerre. Vous ne pouvez pas être en guerre en vous-même ou avec les autres, car avec la Connaissance, il n’existe que la Connaissance et la confusion dans le monde. La confusion ne requiert pas l’attaque. Par conséquent, avec la Connaissance vous n’êtes pas en guerre car vous avez un seul esprit, un seul but, une seule responsabilité, une seule direction et un seul sens. Plus votre esprit sera uniforme, plus votre vie extérieure deviendra également uniforme. Comment pouvez-vous être en guerre en vous-même lorsque vous suivez la Connaissance ? La guerre est issue de l’ambivalence dans laquelle des systèmes de valeurs s’opposent, entrent en conflit les uns avec les autres pour obtenir votre reconnaissance. Des idées, des émotions, des valeurs qui rivalisent, et qui toutes entrent en guerre les unes contre les autres, et vous êtes pris au milieu de leurs grandes batailles.

Avec la Connaissance, tout cela est évité. Avec la Connaissance, vous ne pouvez pas être en guerre en vous-même. Avec le temps, votre doute de soi, votre incertitude, votre peur et votre angoisse s’évanouiront entièrement. À mesure que cela se produit, vous sentirez de plus en plus que vous n’êtes pas en guerre et vous vous réjouirez du bienfait d’être en paix. Vous serez alors en mesure de tourner vos yeux vers le monde avec toute la force de votre engagement, car l’intégralité de votre énergie mentale et physique vous sera dorénavant disponible pour contribuer au monde. Cette contribution sera plus grande que vos actions ou vos mots car vous porterez la quiétude et la paix dans le monde.

Ici, vous ne serez en opposition à personne, bien que d’autres puissent choisir d’être opposés à vous. Ici, vous ne serez en guerre contre personne, même si d’autres choisissent d’être en guerre avec vous. Ceci sera votre plus grande contribution, et c’est là ce que votre vie enseignera en en faisant la démonstration. Ici, la Connaissance s’offrira au monde et enseignera les grandes leçons que vous apprenez maintenant à recevoir pour vous-même. Cet enseignement viendra naturellement. Vous n’avez nul besoin de l’imposer au monde, et vous n’avez nul besoin d’essayer de changer quelqu’un d’autre, car la Connaissance réalisera sa véritable tâche à travers vous.

À chaque heure, prenez conscience du sens de l’idée d’aujourd’hui et prenez conscience du pouvoir qu’à la Connaissance de mettre fin à toute votre souffrance, et au final à la souffrance du monde. Lors de vos séances approfondies de pratique, retournez à votre grand sanctuaire, et devenez à nouveau un réceptacle de la Connaissance dans l’ouverture et l’humilité. Vous serez alors en mesure de porter votre relation constante avec la Connaissance dans le monde avec une certitude de plus en plus grande. Alors, tout ce qui doit être porté à contribution rayonnera de vous sans effort.

PRATIQUE 287 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

288ème PAS

LES ENNEMIS SONT SIMPLEMENT DES AMIS QUI N’ONT PAS APPRIS À S’UNIR.

Il n’existe pas de vrais ennemis dans la vie, car toutes les guerres et tous les conflits naissent de la confusion. Ceci, vous devez le comprendre. Une vie sans la Connaissance ne peut qu’être confuse, et doit créer son propre système de gouverne intérieure, lequel n’est constitué que d’idées et de croyances auxquelles on s’identifie. Ainsi, les individus ont leur raison d’être personnelle et leur propre identité. Ces évaluations se heurtent à celles d’autres individus, et ainsi d’individu à individu, de groupe à groupe, de nation à nation et de monde à monde, la guerre est générée et déclenchée.

En la Connaissance ceci n’est pas possible, car en la Connaissance tous sont vos amis. Vous reconnaissez le fait que chaque personne se situe au niveau de développement auquel elle est actuellement engagée. Vous pouvez vous impliquer avec certaines d’entre elles, et avec certaines d’autres vous ne le pouvez pas. Certaines d’entre elles peuvent être capables de recevoir votre contribution directement, tandis que d’autres ne pourront la recevoir qu’indirectement. Cependant tous sont vos amis. Il n’existe aucune opposition au sein de la Connaissance, car il n’existe qu’une Connaissance unique dans l’univers. Elle s’exprime à travers chaque individu. À mesure que chaque individu devient plus purifié en tant que véhicule de la Connaissance, à mesure que chaque individu devient un plus grand réceptacle de la Connaissance, à mesure que chaque individu suit la Connaissance et devient responsable vis-à-vis de la Connaissance, alors l’opportunité pour celui-ci ou celle-ci d’entrer en conflit diminuera et finalement disparaîtra.

Reconnaissez donc que toute guerre ou tout conflit n’est, pour tous ceux concernés, que l’expression d’une incapacité à s’unir. Lorsque des individus s’unissent, ils reconnaissent un besoin commun qui devient leur besoin essentiel. Il doit naître de la Connaissance et non de l’idéalisme pour être mené à bien. Il doit naître de la Connaissance et non de la simple philosophie pour conduire à une véritable action et à un véritable engagement. Ainsi, vous devenez un artisan et un gardien de la paix dans le monde lorsque vous suivez en tant qu’étudiant de la Connaissance. Plus forte sera en vous la Connaissance, plus faible seront votre peur et votre ambivalence. De cette manière, la guerre prendra fin en vous et votre vie sera une démonstration de l’inutilité de la guerre.

Consacrez-vous aujourd’hui à mettre fin à la guerre dans le monde en mettant fin à la guerre en vous-même, afin que vous puissiez être un artisan et un gardien de la paix. A chaque heure, rappelez-vous la leçon d’aujourd’hui et appliquez-la au monde que vous voyez autour de vous. Appliquez-la à tous les conflits dans le monde dont vous êtes conscient. Essayez de comprendre sa totale pertinence pour ces conflits. Pour réaliser tout l’impact et tout le sens de l’idée d’aujourd’hui, il est nécessaire que vous regardiez ces conflits d’un point de vue différent. C’est ce point de vue que vous devez cultiver, car vous devez apprendre à voir comme la Connaissance voit, à penser comme la Connaissance pense et à agir comme la Connaissance agit. Vous accomplirez sans aucun doute tout cela à mesure que vous suivrez la Connaissance chaque jour.

Lors de vos séances de pratique approfondie, retournez au calme et à la quiétude, afin que vous puissiez renforcer votre capacité à vous développer et à vous préparer pour être un émissaire de la Connaissance dans le monde. Telle est votre responsabilité aujourd’hui. Ceci imprégnera toutes vos autres activités et leur donnera de la valeur et du sens, car aujourd’hui vous êtes un étudiant de la Connaissance.

PRATIQUE 288: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

289ème PAS

AUJOURD’HUI JE SUIS UN ÉTUDIANT DE LA CONNAISSANCE.

Soyez un véritable étudiant aujourd’hui. Consacrez-vous entièrement à votre processus d’enseignement. Ne présumez de rien, car les véritables étudiants ne présument de rien, et c’est ce qui leur permet de tout apprendre. Réalisez que vous ne pouvez pas comprendre la Connaissance ; vous ne pouvez que la recevoir. Vous ne pouvez que faire l’expérience de son extension à travers votre vie dans le monde.

Ainsi, permettez-vous d’être réceptif à la Connaissance. Ne vous permettez pas de recevoir l’ambivalence qui imprègne le monde. Gardez vos distances avec cette ambivalence, car vous n’êtes pas encore assez fort en la Connaissance pour faire face à l’ambivalence et pour apporter votre don dans un monde ambivalent. Ne soyez pas ambitieux à cet égard, sans quoi vous dépasserez votre capacité et échouerez en conséquence. A mesure que la Connaissance va grandir et se développer en vous, elle vous guidera vers des domaines où vous serez capable de servir. Elle vous conduira vers des situations, dans lesquelles vous aurez la capacité requise pour la restituer.

Soyez un étudiant aujourd’hui. N’essayez pas d’utiliser l’apprentissage pour satisfaire vos ambitions personnelles. Ne laissez pas vos idées personnelles vous guider aujourd’hui, mais soyez un étudiant de la Connaissance. Lorsque vous êtes certain de quelque chose, menez-le de l’avant aussi sagement et adéquatement que possible. Lorsque vous n’êtes pas certain de quelque chose, retournez à la Connaissance, et soyez simplement en paix avec la Connaissance, car la Connaissance vous guidera. De cette façon vous deviendrez un véritable agent de la Connaissance actif dans le monde. La Connaissance s’étendra à travers vous dans le monde, et tout ce que vous recevrez sera donné dans le monde à travers vous.

Lors de vos pratiques approfondies aujourd’hui, renforcez votre capacité à entrer dans le royaume de la Connaissance. Aujourd’hui, allez plus profondément que vous n’êtes jamais allé auparavant. Aujourd’hui, soyez un étudiant de la Connaissance. Entrez dans la Connaissance. Faites l’expérience de la Connaissance. De cette manière, vous vous engagerez de plus en plus avec son pouvoir et sa grâce. De cette manière, vous prendrez conscience de son but dans le monde, ce qui ne peut être réalisé qu’en y prenant part.

PRATIQUE 289 : Deux séances de pratique de 30 minutes.

290ème PAS

JE NE PEUX QU’ÊTRE UN ÉTUDIANT.

PAR CONSÉQUENT, JE SERAI UN ÉTUDIANT DE LA CONNAISSANCE.

Dans le monde vous êtes un étudiant – toujours. Chaque jour, chaque heure et chaque minute vous apprenez et vous essayez d’assimiler votre apprentissage. Vous êtes soit un étudiant de la Connaissance, soit un étudiant de la confusion. Vous êtes soit un étudiant de la certitude, soit un étudiant de l’ambivalence. Vous êtes soit un étudiant de la complétude et de l’intégrité, soit un étudiant du conflit et de la guerre. De votre présence dans le monde, vous ne pouvez qu’apprendre et faire la démonstration du résultat de votre apprentissage.

Par conséquent, il n’existe aucun choix dans le fait d’être ou non un étudiant, car vous serez un étudiant même si vous décidez de ne pas l’être. Si vous décidez de ne pas être un étudiant, vous ne ferez qu’étudier un autre programme. Vous n’avez en cela aucun choix, car être dans le monde c’est apprendre et faire la démonstration du résultat de votre apprentissage. Conscient de cela, votre décision consiste donc à déterminer où vous serez un étudiant et ce que vous apprendrez. Tel est le pouvoir de décision qui vous est donné. La Connaissance vous guidera naturellement pour prendre la bonne décision et vous conduira jusqu’à celle-ci, car elle vous est donnée pour donner au monde. Aussi, à mesure que vous approcherez de la Connaissance, vous vous sentirez comme engagé dans un grand retour chez vous. Vous sentirez une grande intégration en vous et vous sentirez que votre conflit et votre guerre avec vous-même commencent à diminuer et à disparaître.

Soyez un étudiant de la Connaissance aujourd’hui, car étudiant vous êtes. Choisissez le programme qui vous a choisi. Choisissez le programme qui vous sauvera, et par vous, sauvera le monde. Choisissez le programme qui accomplit votre but ici, et qui illustre votre vie d’au-delà de ce monde, laquelle souhaite s’exprimer ici. Devenez un étudiant de la Connaissance.

Prenez conscience du pouvoir de l’idée d’aujourd’hui et souvenez-vous en à chaque heure. Souvenez-vous de toujours lire la leçon du jour avant d’entrer dans le monde, afin que vous puissiez commencer à utiliser sa pratique pour ce jour. Confirmez votre statut d’étudiant de la Connaissance. Renforcez votre engagement en tant qu’étudiant de la Connaissance. Suivez la pratique d’aujourd’hui avec une ardeur croissante.

Lors de vos deux séances de pratique approfondie, engagez activement votre mental dans la considération de ce que signifie être un étudiant dans le monde. Mettez à contribution votre mental pour comprendre le message d’aujourd’hui, et essayez de prendre conscience que vous êtes un étudiant en toutes circonstances. Essayez de réaliser que vous n’avez pas le choix ici, car vous devez apprendre, assimiler et faire la démonstration de votre apprentissage. Telle est la fondation pour un véritable enseignement. Réalisez que votre but dans le monde est de devenir un étudiant de la Connaissance, d’assimiler la Connaissance et de permettre à la Connaissance de s’exprimer, de sorte que vous puissiez faire la démonstration de la Connaissance dans le monde. Exprimée de la manière la plus simple, voilà l’expression de votre but, et de ce but émergera une vocation spécifique pour vous guider dans le monde de façon spécifiquement accordée à votre nature et à la manière dont vous êtes conçu.

Aussi, aujourd’hui vous allez vous renforcer en tant qu’étudiant de la Connaissance. Lors de vos deux longues séances de pratique, mettez activement à contribution votre mental, afin d’essayer de pénétrer l’idée d’aujourd’hui et de reconnaître sa complète pertinence pour votre vie.

PRATIQUE 290 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

291ème PAS

JE SUIS RECONNAISSANT ENVERS MES FRÈRES ET MES SŒURS QUI COMMETTENT DES ERREURS À MON ENCONTRE.

Soyez reconnaissant envers ceux qui manifestent le besoin de la Connaissance. Soyez reconnaissant envers ceux qui vous enseignent qu’il est sans espoir de s’engager dans une quelconque poursuite dans le monde sans la Connaissance. Soyez reconnaissant envers ceux qui vous font gagner du temps en démontrant les résultats de ces choses que vous envisagez actuellement pour vous-même. Soyez reconnaissant envers ceux qui vous montrent votre propre grand besoin dans le monde. Soyez reconnaissant envers ceux qui démontrent ce que vous devez donner au monde. Soyez reconnaissant envers tous ceux qui semblent commettre des erreurs à votre encontre, car ils vous montreront ce qui est nécessaire dans votre vie, et ils vous rappelleront que la Connaissance est votre unique vrai but, votre unique vrai objectif et votre unique vraie expression.

En cela, tous ceux qui commettent des erreurs à votre encontre deviennent vos amis, car même dans leur misère, ils vous servent et vous appellent à les servir. Ici, toute la bêtise, l’erreur, la confusion, l’ambivalence, tous les conflits et toutes les guerres dans le monde peuvent vous conduire à la conviction de la Connaissance. De cette manière, le monde vous sert, vous soutient, et vous prépare à le servir dans son grand besoin. Ainsi, vous recevez les accomplissements du monde et les erreurs du monde vous sont données comme rappels. De cette manière, votre amour et votre compassion pour le monde verront le jour.

Aujourd’hui, rappelez-vous à chaque heure ce message et essayez d’en saisir le sens dans le contexte de toutes vos activités, afin que tout ce qui arrive aujourd’hui illustre l’idée de ce jour. Lors de vos périodes de pratique approfondie, mettez activement votre mental à contribution pour tenter de pénétrer l’idée de cette journée. Remémorez-vous chaque personne qui, selon vous, a commis une erreur à votre encontre. Voyez comment cette personne vous a servi de rappel et continuera à le faire. Ceci peut vous économiser beaucoup de temps et d’énergie en vous amenant plus près de la Connaissance, en accroissant votre détermination pour la Connaissance et en vous rappelant qu’il n’existe pas d’alternative à la Connaissance. Lors de vos périodes de pratique plus longues, pensez à toutes les personnes qui, selon votre ressenti, ont commis une erreur à votre encontre et réalisez, de ce point de vue, le service considérable qu’elles vous ont rendu.

Permettez à ce jour d’être un jour de pardon et un jour d’acceptation, où vous reconnaissez et étendez votre gratitude à ceux qui ont commis des erreurs à votre encontre. La vie conspire pour vous amener à la Connaissance. À mesure que vous entrerez dans la Connaissance, vous prendrez conscience du grand service que la vie vous rend, à la fois par ses accomplissements et par ses échecs. Recevez ce don, car dans l’amour et la gratitude vous vous tournerez vers le monde et souhaiterez contribuer ce qui est la plus grande de toutes les contributions. Ici, vous donnerez la Connaissance avec gratitude et au service du monde qui vous a lui-même servi.

PRATIQUE 291 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

292ème PAS

COMMENT PUIS-JE ÊTRE EN COLÈRE CONTRE LE MONDE, ALORS QU’IL NE FAIT QUE ME SERVIR ?

Comment pouvez-vous être en colère quand le monde vous sert ? Lorsque vous vous rendrez compte à quel point le monde vous sert, ce qui ne peut être réalisé que dans la Connaissance, vous mettrez alors fin à toute votre haine envers le monde, à toute votre condamnation du monde et à toute votre résistance au monde. Ceci confirmera votre véritable destinée, votre véritable origine et le véritable but de votre existence dans le monde.

Vous êtes venu dans le monde pour apprendre et pour désapprendre. Vous êtes venu dans le monde pour reconnaître ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Vous êtes venu dans le monde pour être quelqu’un qui donne au monde, un contributeur qui a été envoyé d’au-delà du monde pour servir ici. Telle est la véritable nature de votre présence ici, et bien qu’elle semble entrer en conflit avec votre évaluation de vous-même, elle est néanmoins vraie et demeurera vraie peu importe votre point de vue, peu importe vos idéaux et vos croyances, peu importe les éventuelles quêtes que vous pourriez entreprendre à des fins intéressées. La vérité patiente en vous, et attend que vous soyez prêt à lui accorder de l’importance.

À chaque heure, rappelez-vous l’idée de ce jour et voyez son application partout, alors que vous regardez le monde autour de vous. Lors de vos deux pratiques approfondies, portez encore une fois votre attention sur toutes les personnes qui, d’après votre ressenti, ont commis des erreurs à votre encontre, et, une fois encore, essayez de comprendre la contribution qu’elles vous ont faite en vous amenant à la Connaissance, en vous enseignant à accorder de l’importance à la Connaissance et en vous enseignant cette prise de conscience qu’il n’existe aucun espoir hors de la Connaissance. Il n’existe aucun espoir sans la Connaissance. L’idée d’aujourd’hui générera de l’amour et de la gratitude envers le monde et renforcera ce point de vue, ce qui vous sera nécessaire pour regarder le monde avec certitude, avec amour et avec la Connaissance.

PRATIQUE 292: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

293ème PAS

JE NE DÉSIRE PAS SOUFFRIR AUJOURD’HUI.

Renforcez votre résolution de ne pas souffrir aujourd’hui, en étant un étudiant de la Connaissance, en adhérant à la Connaissance et en vous consacrant à la Connaissance. Ne laissez pas le monde vous entraîner dans ses poursuites insensées, dans ses entreprises désespérées et dans ses conflits révoltés. Toutes ces choses vous attirent encore, mais ne vous permettez pas de vous y adonner aujourd’hui, car les persuasions du monde sont issues de la grande inquiétude et de la grande peur du monde. L’inquiétude et la peur sont comme des maladies qui affectent les esprits. Ne permettez pas à votre esprit d’être ainsi affecté aujourd’hui. Vous ne voulez pas souffrir aujourd’hui, et vous souffrirez si vous suivez les persuasions du monde. Prenez part au monde et remplissez vos responsabilités ordinaires, mais renforcez votre résolution d’être un étudiant de la Connaissance, car ceci vous libérera de toute souffrance et vous donnera la grandeur que vous êtes censé donner au monde.

À chaque heure, confirmez que vous ne voulez pas souffrir aujourd’hui, et réalisez l’inévitabilité de votre souffrance si vous tentez de vous engager dans le monde sans la Connaissance. Le monde ne peut que vous rappeler votre unique but et votre unique responsabilité à présent, qui sont de devenir un étudiant de la Connaissance. Soyez reconnaissant que le monde vous soutienne de la seule manière qu’il puisse, et soyez reconnaissant que, depuis votre Ancienne Demeure, Dieu ait étendu la Grâce dans le monde pour que vous la receviez et appreniez à la donner.

PRATIQUE 293 : Pratique horaire.

294ème PAS

RÉVISION

Commencez cette révision des deux semaines par cette invocation :

« Je suis maintenant un étudiant de la connaissance. J’apprendrai le sens et le but de la Connaissance par ma participation. Je poursuivrai ma participation sans essayer d’en modifier la méthode ou les leçons d’aucune manière, parce que je souhaite apprendre. Je suis un étudiant de la Connaissance dans un monde où la Connaissance semble être absente. Pour cette raison, j’ai été envoyé ici pour me préparer à donner ce que la Connaissance désirera donner au monde. Je suis un étudiant de la Connaissance. Je suis assuré dans ma responsabilité. En cela je recevrai tout ce que je désire vraiment, car je désire vraiment aimer le monde. »

Après cette invocation, commencez votre révision des deux semaines. Commencez par le premier jour de cette période de deux semaines, lisez la leçon de ce jour et remémorez-vous votre pratique. Continuez de cette manière pour couvrir tous les jours de cette période de deux semaines, et essayez ensuite d’avoir une vue d’ensemble de votre vie durant ce temps de pratique. Commencez à voir ce qui s’est passé dans votre vie au cours de cette période de deux semaines.

Lorsque vous développerez une vue d’ensemble, vous commencerez à percevoir le mouvement de votre vie. Peut-être que cela sera subtil au début, mais vous commencerez bientôt à prendre conscience que votre vie progresse rapidement et que vos valeurs et votre expérience de vous-même sont en train de changer. Vous êtes en train de changer radicalement. Vous devenez enfin vous-même. Vous réaliserez que la guerre, qui sévit encore en vous de temps en temps, diminuera et deviendra moins fréquente. C’est seulement avec une vision d’ensemble consciente et objective que cela peut être reconnu, et lorsque ce sera reconnu, cela vous procurera la confiance et la conviction pour avancer, car vous saurez que vous suivez votre véritable voie et votre véritable destinée. Vous saurez que vous êtes un véritable étudiant de la Connaissance et que vous avez pris la bonne décision concernant votre statut d’étudiant.

PRATIQUE 294 : Une longue séance de pratique.

295ème PAS

JE PÉNÈTRE À PRÉSENT LE MYSTÈRE DE MA VIE.

Vous pénétrez le mystère de votre vie, qui cherche à se révéler à vous. Le mystère de votre vie est la source de tout ce qui est manifeste dans votre vie. Tout ce qui sera manifeste ou qui est destiné à être manifeste s’incarne dans le mystère de votre vie. Par conséquent, votre engagement actuel en tant qu’étudiant de la Connaissance est absolument fondamental pour tout ce que vous ferez dans le monde et pour tout ce que vous réaliserez et accomplirez dans cette vie. C’est absolument fondamental à votre besoin.

Laissez le mystère être mystérieux. Laissez-le manifeste être manifeste. De cette façon, vous entrerez dans le mystère de la Connaissance avec révérence et ouverture, et vous vous engagerez dans le monde avec une démarche pratique et une approche concrète. Ceci vous rendra capable d’être un pont depuis votre Ancienne Demeure jusqu’à ce monde transitoire. Vous traiterez alors la vie dans l’univers avec révérence et respect, et vous traiterez votre application personnelle dans le monde avec concision et responsabilité. Ici, toutes vos facultés seront convenablement cultivées et intégrées, et vous serez un véhicule pour la Connaissance.

Nous allons à présent commencer une section plus avancée de votre programme. Vous réaliserez peut-être que vous ne pouvez pas encore comprendre tout ce que vous apprenez. Nombre de pas qui vont suivre serviront à activer votre Connaissance, à la rendre plus forte et plus présente en vous et à évoquer en vous l’ancienne mémoire de vos vraies relations dans l’univers et le sens de votre but ici. C’est ainsi que nous commencerons une série de leçons que vous ne serez pas capable de comprendre, mais à laquelle vous devez vous appliquer. Vous pénétrez à présent le mystère de votre vie. Le mystère de votre vie détient toute la promesse de votre vie.

Remémorez-vous votre leçon durant la journée. Récitez-la à chaque heure, et lors de vos séances approfondies de pratique, entrez dans la quiétude et la paix. Permettez-vous de pénétrer le mystère de votre vie, afin que le mystère de votre vie puisse vous être révélé. Car tout sens, tout but et toute direction sont issus de votre origine et de votre destinée. Vous êtes un visiteur dans le monde, et votre participation ici doit illustrer votre plus grande vie au-delà du monde. De cette manière, le monde est béni et exaucé. De cette manière, vous ne vous trahirez pas, car vous êtes né d’une vie supérieure, et la Connaissance demeure avec vous pour vous rappeler cela.

PRATIQUE 295: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

296ème PAS

NASI NOVARE CORAM*

Les mots anciens d’aujourd’hui stimuleront la Connaissance. Leur sens peut être traduit ainsi : “ La présence des Enseignants de Dieu est avec moi. ” C’est une traduction simple de ces mots, mais leur pouvoir dépasse de loin leur signification première. Ils peuvent susciter en vous une réponse profonde, car ils sont une invocation de la Connaissance issue d’un ancien langage qui n’est originaire d’aucun monde. Ce langage représente le langage de la Connaissance et il sert tous ceux qui parlent un langage et qui ont encore besoin d’un langage pour communiquer.

En vous remémorant la leçon d’hier, n’essayez pas de comprendre l’origine de ces mots ou leur mode opératoire, mais recevez leur don. À chaque heure, récitez l’invocation d’aujourd’hui, et, lors de vos deux séances de pratique approfondie, répétez l’invocation et entrez ensuite dans le silence et la quiétude pour ressentir le pouvoir de ces mots. Laissez-les vous assister pour pénétrer dans la profondeur de votre propre Connaissance. À la fin de chaque longue séance de pratique, alors que vous retournez au monde de l’action et de la forme, récitez une nouvelle fois l’invocation et soyez reconnaissant que le mystère de votre vie soit en train d’être pénétré. Soyez reconnaissant que votre Ancienne Demeure soit venue avec vous dans le monde.

*NdT : prononcer « nassi novaré coram »

PRATIQUE 296: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

297ème PAS

NOVRE NOVRE COMEY NA VERA TE NOVRE*

L’invocation d’aujourd’hui parle du pouvoir de la quiétude de votre mental et du pouvoir que la quiétude de votre mental aura sur le monde. Que votre invocation soit récitée à chaque heure avec une grande révérence. Permettez à présent au mystère de votre vie de se révéler devant vous, afin que vous puissiez le voir et le porter avec vous dans votre aventure dans le monde.

Lors de vos deux séances approfondies de pratique, répétez l’invocation d’aujourd’hui et pénétrez à nouveau dans la profondeur de la quiétude, en vous donnant complètement à votre pratique. À la fin de votre pratique, répétez l’idée d’aujourd’hui une nouvelle fois. Permettez-vous de ressentir la Présence qui est avec vous en faisant cela, car votre Ancienne Demeure demeure avec vous alors que vous demeurez dans le monde. L’ancienne mémoire de votre Demeure et la mémoire de toutes les relations véritables que vous avez réclamées jusqu’ici durant toute votre évolution sont ainsi remémorées par l’idée d’aujourd’hui. Car dans la quiétude tout peut être connu, et tout ce qui est connu se révélera à vous.

*NdT : prononcer « novré novré comeil na véra té novré »

PRATIQUE 297: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

298ème PAS

MAVRAN MAVRAN CONAY MAVRAN*

L’invocation d’aujourd’hui fait appel à ceux qui pratiquent la Connaissance avec vous dans la Grande Communauté, afin que la force de leur engagement et de leurs grands accomplissements puissent embellir toutes vos tentatives et toutes vos pratiques en tant qu’étudiant de la Connaissance. L’invocation d’aujourd’hui engage votre conscience avec toutes les consciences qui sont engagées dans le rétablissement de la Connaissance dans l’univers, car vous êtes un citoyen d’une Grande Communauté aussi bien qu’un citoyen de votre monde. Vous faite partie d’une grande entreprise qui existe à la fois dans le monde et au-delà, car Dieu est partout à l’œuvre. La Vraie Religion est alors le rétablissement de la Connaissance. Elle trouve son expression dans chaque monde et dans chaque culture, au sein desquels elle acquiert son symbolisme et ses rituels, mais son essence est universelle.

Pratiquez à chaque heure en répétant l’invocation d’aujourd’hui et lorsque vous le faites, prenez un moment pour en ressentir l’impact. Vous pouvez trouver un moyen de le faire en toutes circonstances dans votre journée et ceci vous rappellera votre Ancienne Demeure et la puissance de la Connaissance que vous portez en vous. Lors de vos séances de pratique approfondie, répétez votre invocation et entrez ensuite dans le sanctuaire de la Connaissance dans la quiétude et l’humilité. Au moment où votre temps de pratique s’achève, répétez à nouveau l’invocation d’aujourd’hui. Permettez à votre esprit de s’engager avec ce qui est au-delà de la portée limitée de l’engagement humain, car la Connaissance parle d’une plus grande vie dans le monde et au-delà. C’est cette grande vie que vous devez à présent envisager. C’est cette grande vie que vous devez à présent recevoir, car vous êtes un étudiant de la Connaissance. La Connaissance est plus grande que le monde, mais la Connaissance est venue dans le monde pour servir.

*NdT : prononcer « mèvrane mèvrane coneil mèvran »

PRATIQUE 298: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

299ème PAS

NOME NOME CONO NA VERA TE NOME*

L’invocation d’aujourd’hui fait à nouveau appel au pouvoir des efforts des autres dans la réclamation de la Connaissance pour vous assister dans la vôtre. C’est une fois encore une confirmation du pouvoir de ce que vous êtes en train de faire et une confirmation de votre totale inclusion dans la vie. Elle affirme la vérité dans un plus grand contexte et elle affirme la vérité dans des mots que vous n’avez pas utilisés pendant des siècles, mais qui vous deviendront familiers lorsqu’ils résonneront profondément dans votre esprit.

Pratiquez à chaque heure et prenez un moment pour ressentir l’efficacité de l’affirmation d’aujourd’hui. Utilisez-la comme invocation pour commencer vos deux longues séances de pratique, et comme bénédiction pour les terminer. Permettez-vous de pénétrer le mystère de votre vie, car le mystère de votre vie est la source de tout sens dans votre vie, et c’est ce sens que vous recherchez aujourd’hui.

*NdT : prononcer « nomé nomé cono na véra té nomé »

PRATIQUE 299: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

300ème PAS

J’ACCUEILLE TOUS CEUX QUI FORMENT MA FAMILLE SPIRITUELLE AUJOURD’HUI.

Accueillez ceux qui forment votre Famille Spirituelle, qui vous guident, vous assistent, et dont les efforts au nom de la Connaissance, supplémentent les vôtres, et dont la présence dans votre vie est une confirmation que la véritable communauté existe au service de la Connaissance. Laissez leur réalité clarifier la vôtre, dissiper toute obscurité de l’isolement et toute faiblesse de l’individualité, de sorte que votre individualité puisse trouver la force de sa véritable contribution. Ne demeurez pas seul dans vos pensées aujourd’hui, mais entrez dans la présence de votre Famille Spirituelle, car vous êtes né d’une communauté et dans une communauté vous entrez à présent, car la vie est communauté – communauté sans exclusion et sans opposition.

Rappelez-vous cela à chaque heure aujourd’hui. Lors de vos longues séances de pratique, mettez activement votre mental à contribution pour essayer de comprendre le message qui vous est donné aujourd’hui. Essayez de comprendre ce que Famille Spirituelle signifie réellement. Essayez de comprendre qu’elle vous est intrinsèque. Vous ne l’avez pas choisie. Vous êtes simplement né d’elle. Elle représente votre accomplissement dans la Connaissance jusqu’ici. Tout accomplissement dans la Connaissance est le rétablissement de relations, et votre Famille Spirituelle est constituée de ces relations que vous avez rétablies jusqu’ici dans votre retour à Dieu.

Ceci se situera au-delà de votre compréhension, mais votre Connaissance résonnera avec le message d’aujourd’hui et avec les invocations que vous avez pratiquées les jours précédents. La Connaissance révèlera ce que vous devez savoir et ce que vous devez faire. Vous n’avez pas à vous charger en tentant de comprendre ce qui se trouve au-delà de votre compréhension. Mais vous avez la responsabilité de répondre à la communication qui vous est adressée par le mystère de votre propre vie, et qui provient du pouvoir de Dieu dans votre vie.

Vous faites partie d’une Famille Spirituelle. Vous la recevez par l’intermédiaire de votre expérience, une expérience qui confirmera votre participation à la vie et le but supérieur que vous êtes venu servir.

PRATIQUE 300: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

301ème PAS

JE NE ME PERDRAI PAS DANS L’ANXIÉTÉ AUJOURD’HUI.

Ne permettez pas à l’habitude que vous avez de vous perdre dans l’anxiété d’accaparer votre mental en ce jour. Acceptez le fait que vous entriez dans une vie plus grande avec un plus grand sens du but. Permettez-vous d’avoir confiance en la certitude de la Connaissance en vous, et en sa confirmation de vos relations véritables. Soyez en paix en ce jour. Permettez à la quiétude de demeurer avec vous pendant que vous marchez à travers le monde.

Répétez à chaque heure l’idée d’aujourd’hui. Lors de vos pratiques approfondies, utilisez-la comme invocation pour commencer votre méditation et comme bénédiction pour la terminer. Dans vos méditations, permettez-vous de demeurer dans la quiétude. Ne laissez pas l’incertitude s’emparer de vous aujourd’hui. Ne laissez pas l’inquiétude vous emporter. Vous demeurez avec la Connaissance, qui est la source de toute certitude dans le monde. Vous demeurez avec elle, et vous lui permettez d’étendre son pouvoir et ses dons sur vous, qui apprenez à présent à rétablir la certitude. Laissez ce jour être une confirmation de votre statut d’étudiant. Laissez ce jour être une expression de la Connaissance.

PRATIQUE 301: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

302ème PAS

JE NE RÉSISTERAI PAS AU MONDE AUJOURD’HUI.

Ne résistez pas au monde, car le monde est le lieu que vous êtes venu servir. Il est le lieu où la Connaissance s’exprimera à mesure que vous apprendrez à devenir un véhicule pour la Connaissance. Laissez le monde être tel qu’il est, car sans votre condamnation il sera bien plus facile pour vous d’être dans le monde, d’utiliser ses ressources et de reconnaître ses opportunités.

Ne résistez pas au monde, car vous venez d’au-delà du monde. Le monde n’est plus une prison pour vous, mais le lieu de votre contribution. Peu importe le mal que vous avez eu à vous adapter au monde et combien il vous a été difficile d’être dans le monde, vous regardez à présent le monde d’une nouvelle manière. Vous avez voulu que le monde remplace la Connaissance, et vous réalisez à présent que la Connaissance vous est donnée par votre Source. Le monde n’est ainsi plus utilisé comme substitut à la Connaissance et peut maintenant devenir une toile sur laquelle vous pouvez exprimer le pouvoir de la Connaissance. Le monde prend ainsi sa place légitime dans votre vie. Pour cette raison, vous n’avez pas à résister au monde aujourd’hui.

Alors que vous traversez le monde en ce jour, rappelez-vous cette idée à chaque heure, et permettez-vous d’être présent quelle que soit les circonstances dans lesquelles vous vous trouvez. Permettez à votre vie intérieure de demeurer dans la quiétude, afin que la Connaissance puisse exercer son influence sur vous et vous prodiguer ses conseils. Permettez-vous de porter la certitude aujourd’hui – la certitude de la Connaissance. C’est une certitude que vous n’avez pas inventée ou édifiée pour vous-même. Elle demeure continuellement avec vous, en dépit de votre confusion.

Ne résistez pas au monde aujourd’hui, car la Connaissance est avec vous. Lors de vos longues séances de pratique, souvenez-vous de cette idée, à la fois avant et après vos méditations. Dans vos méditations, retirez-vous du monde dans le sanctuaire de la quiétude. Plus votre engagement dans le sanctuaire de la quiétude sera profond, plus vous serez à l’aise dans le monde, car vous n’essayerez pas d’utiliser le monde comme substitut de votre Ancienne Demeure. Ici, le monde vous devient bénéfique et vous devenez bénéfique pour le monde.

PRATIQUE 302: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

303ème PAS

JE PRENDRAI DU RECUL PAR RAPPORT AUX PERSUASIONS DU MONDE AUJOURD’HUI.

Prenez du recul par rapport aux persuasions du monde. Reconnaissez ce qui est certain et ce qui est confus. Reconnaissez ce qui est dévoué et ce qui est ambivalent. Ne laissez pas le pouvoir de la frustration et de la confusion du monde vous rattraper aujourd’hui, mais maintenez la lumière de Dieu dans votre cœur. Gardez-la ardente en vous pendant que vous vous aventurez dans le monde. Ainsi, vous traversez le monde indemne et intègre parce que vous demeurez avec la Connaissance. Sans la Connaissance, le monde vous emporte tout simplement dans sa propre frénésie. Il vous emporte dans ses tentations et dans ses poursuites insensées.

Aujourd’hui, vous demeurez avec la Connaissance, et vous êtes ainsi libre des persuasions du monde. Répétez l’idée d’aujourd’hui à chaque heure et reconnaissez combien elle est importante au maintien de votre équilibre intérieur, au sens que vous avez de vous-même et à votre certitude. Réalisez à quel point l’idée d’aujourd’hui est importante pour vous permettre de garder vivante la quiétude en vous, de sorte que vos méditations profondes aujourd’hui, durant lesquelles vous pratiquerez de nouveau la quiétude, puissent exercer leur influence et leurs effets sur l’ensemble de vos activités, car tel est leur but.

Reconnaissez les persuasions du monde et prenez du recul. Il vous est donné de le faire, car vous avez ici le pouvoir de décision. Vous pouvez le faire une fois que vous prenez conscience des persuasions du monde et que vous réalisez à quel point la Connaissance est importante. Ceci vous rendra apte à exercer le pouvoir de décision en votre faveur. Alors le monde ne vous récupérera pas, et vous serez ici une force pour le bien dans le monde, car tel est votre but.

Lors de vos pratiques approfondies de méditation, utilisez encore une fois l’idée d’aujourd’hui comme une invocation pour vous préparer. Dans la quiétude et le silence, entrez dans le sanctuaire de la Connaissance afin que vous puissiez vous y régénérer et vous y raviver. Trouvez-y un répit hors de vos propres conflits internes et des conflits qui sévissent dans le monde. Lorsque vous reviendrez de votre sanctuaire, rappelez-vous que vous ne serez pas récupéré par la confusion du monde. Rappelez-vous que vous ne deviendrez pas la proie des persuasions du monde. Vous porterez alors la sécurité que vous apprenez actuellement à recevoir dans le monde autour de vous.

PRATIQUE 303: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

304ème PAS

JE NE SERAI PAS UN ÉTUDIANT DE LA PEUR AUJOURD’HUI.

Rappelez-vous que vous êtes toujours un étudiant – chaque jour, chaque heure et chaque instant. Aussi, en même temps que vous devenez plus consciencieux, vous devez sélectionner ce que vous allez apprendre. Ici s’offre à vous un choix réel, car vous êtes soit un étudiant de la Connaissance, soit un étudiant de la confusion. Ne soyez pas un étudiant de la confusion aujourd’hui. Ne soyez pas un étudiant de la peur aujourd’hui, car sans la Connaissance, il y a l’incertitude et il y a la peur. Sans la Connaissance, il y a des poursuites issues de la peur qui perpétuent une peur et un sentiment de vide plus grands.

Prenez conscience de votre responsabilité d’étudiant. Prenez-en conscience et acceptez-la avec soulagement, car vous avez ici un choix qui a un sens – être un étudiant de la Connaissance ou être un étudiant de la confusion. La Connaissance projettera son influence sur vous pour vous permettre de faire le bon choix, pour choisir ce qui vous redonne une certitude, un but, un sens et une valeur dans le monde. Vous devenez alors une force au service de la Connaissance dans le monde pour dissiper la confusion, les ténèbres et la peur de toutes les consciences qui peinent sous leur poids oppressant.

Ne soyez pas un étudiant de la peur. Prenez cette résolution en vous-même à chaque heure alors que vous prenez conscience des persuasions apeurées du monde, de la confusion du monde et de sa sombre influence sur tous ceux qui éprouvent cette oppression. Permettez-vous d’être une âme libérée dans le monde. Gardez le joyau de l’amour en votre cœur. Gardez la lumière de la Connaissance en votre cœur. Lorsque vous retournerez à vos deux pratiques de méditation profonde aujourd’hui, répétez l’idée de ce jour afin de pouvoir entrer dans la quiétude et le silence en votre sanctuaire. Régénérez-vous dans la Connaissance et ravivez-vous, car la Connaissance est la grande lumière que vous portez. Plus vous viendrez en sa présence, plus elle rayonnera sur vous et plus elle brillera sur vous et, à travers vous, sur le monde.

PRATIQUE 304: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

305ème PAS

JE RESSENS LE POUVOIR DE L’AMOUR AUJOURD’HUI.

Si vous n’êtes pas pris par les persuasions du monde, vous ressentirez le pouvoir de l’amour. Si vous n’êtes pas séduit par l’ambivalence du monde, vous ressentirez le pouvoir de l’amour. Si vous êtes avec la Connaissance, vous ressentirez le pouvoir de l’amour. Ceci vous est naturel, c’est quelque chose de naturel à votre être, à votre nature et à la nature de tous ceux qui résident ici avec vous. Ainsi, à mesure que votre statut d’étudiant de la Connaissance se confirmera, votre expérience de l’amour s’approfondira.

Permettez à l’amour d’être dans votre vie aujourd’hui, car la Connaissance et l’amour sont un. Permettez-vous d’en être le réceptacle aujourd’hui, car en cela vous êtes honoré et votre sentiment d’indignité est dissipé. Recevez le pouvoir de l’amour à chaque heure et recevez-le dans vos pratiques approfondies de méditation, durant lesquelles vous pratiquez la vraie réceptivité.

Permettez à la Connaissance de vous révéler la nature de l’amour. Permettez à votre amour pour la Connaissance de générer la Connaissance pour vous, car la Connaissance vous aime comme faisant partie d’elle, et à mesure que vous apprendrez à aimer la Connaissance comme faisant partie de vous, votre sentiment d’être séparé de la vie disparaîtra. Vous serez ainsi préparé à être un contributeur dans le monde, car vous ne voudrez alors que contribuer ce que vous avez reçu. Vous réaliserez alors qu’il n’y a aucun autre don qui ne puisse égaler le don de la Connaissance qui est le don de l’amour. Ceci, vous désirerez l’offrir au monde de tout votre cœur. Vos Enseignants deviendront ici plus actifs pour vous, car ils vous prépareront à contribuer avec efficacité, afin que vous puissiez accomplir votre destinée dans le monde.

PRATIQUE 305: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

306ème PAS

JE ME REPOSERAI EN LA CONNAISSANCE AUJOURD’HUI.

En la Connaissance, vous trouverez repos et répit vis-à-vis du monde. En la Connaissance, vous trouverez le réconfort et l’assurance. En la Connaissance tout ce qu’il y a de plus vrai dans la vie demeurera avec vous, car en la Connaissance le Christ et le Bouddha sont un. En la Connaissance, toutes les véritables réalisations des grands Émissaires Spirituels s’unissent et vous sont révélées. En cela, leurs promesses sont accomplies, car ils se sont donnés à ce but. Ainsi, la Connaissance que vous recevez aujourd’hui est le fruit de ce qu’ils ont donné, car la Connaissance a été gardée vivante dans le monde pour vous. Elle a été gardée vivante par ceux qui l’ont reçue et qui l’ont offerte. Leurs vies procurent ainsi une fondation à la vôtre. Ce qu’ils ont donné procure ainsi une fondation pour ce que vous donnerez. Leur acceptation de la Connaissance renforce votre acceptation de la Connaissance.

Le but de tout véritable enseignement spirituel est l’expérience et la manifestation de la Connaissance. Ceci peut imprégner le plus simple des dons et le plus grand des dons, l’action la plus ordinaire et l’action la plus extraordinaire. Vous êtes en grande compagnie, vous qui pratiquez la Connaissance. Vous recevez le don du Christ et du Bouddha. Vous recevez le don de tous les vrais Émissaires Spirituels qui ont réalisé leur Connaissance. C’est ainsi que sont données force et fondation à votre participation aujourd’hui, alors que vous poursuivez le grand dessein qui consiste à garder la Connaissance vivante dans le monde.

Aujourd’hui, à chaque heure et lors de vos deux pratiques approfondies de méditation, reposez-vous en la Connaissance qui vit en vous en ce moment-même.

PRATIQUE 306: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

307ème PAS

LA CONNAISSANCE VIT EN MOI EN CE MOMENT MÊME.

La Connaissance vit en vous, et vous apprenez à vivre avec la Connaissance. Ainsi, toute obscurité et toute illusion se dissiperont de votre esprit lorsque vous réaliserez ce que votre vie a toujours été et ce qu’elle sera toujours. Lorsque vous réaliserez que votre véritable existence est immuable, vous réaliserez de quelle manière elle désire s’exprimer dans un monde de changements. Votre Connaissance est plus grande que votre mental, plus grande que votre corps et plus grande que vos définitions de vous-même. Elle est immuable, bien que toujours changeante dans son expression. Au-delà de la peur, du doute et de la destruction elle demeure en vous, et lorsque vous apprendrez à demeurer avec elle, toutes ses qualités deviendront vôtres.

Il n’y a rien que le monde puisse fournir qui puisse d’une quelconque manière lui être comparé, car tous les dons du monde sont momentanés et transitoires. Lorsque vous les honorez, votre peur de les perdre grandira. Lorsque vous les serrez contre vous, votre inquiétude de la mort et de la destruction est accrue et vous entrez à nouveau dans la confusion et la frustration. Mais avec la Connaissance, vous pouvez posséder des choses dans le monde sans vous identifier à celles-ci. Vous pouvez les recevoir et les abandonner selon la nécessité de le faire. La grande inquiétude du monde ne vous affectera alors pas, mais le pouvoir de la Connaissance que vous portez affectera le monde. De cette manière, vous affecterez le monde davantage qu’il ne vous affectera. De cette manière, vous serez un contributeur pour le monde. De cette manière, le monde sera béni.

Régénérez-vous dans la Connaissance lors de vos séances de pratique profonde en la quiétude, et rappelez-vous à chaque heure le pouvoir de la Connaissance que vous portez en ce jour. Ne laissez aucun doute ni incertitude vous dissuader, car ici, le doute et l’incertitude sont entièrement contre-nature. Vous apprenez à devenir naturel, car qu’est-ce qui pourrait bien être plus naturel que d’être vous-même ? Et qu’est-ce qui pourrait être plus vous-même que la Connaissance elle-même ?

PRATIQUE 307: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

308ème PAS

RÉVISION

Durant votre longue séance de pratique aujourd’hui, entreprenez la révision des deux semaines d’entraînement passées en accord avec nos instructions antérieures. Il s’agit d’une séance de révision très importante, car vous réviserez les invocations qui vous ont été données, et vous réviserez également la puissance de la tâche que vous avez entreprise en tant qu’étudiant de la Connaissance. Identifiez dans ces deux semaines passées votre propre peur de la Connaissance. Réalisez votre propre peur du mystère de votre vie. Reconnaissez toutes les tentatives que vous pourriez avoir effectuées pour retourner dans l’illusion et dans l’imagination. Prenez conscience de ce contraste dans votre apprentissage, car il est tellement essentiel à votre compréhension.

Révisez cela avec objectivité et compassion. Sachez que votre ambivalence envers la vie doit être reconnue et qu’elle continuera à s’exprimer, mais avec une force qui ne fera que décroître à mesure que vous vous approcherez de plus en plus près de la Connaissance. Rappelez-vous que la Connaissance est la vie même, l’essence même de la vie. Elle ne change pas et pourtant elle s’exprime constamment à travers le changement. Pour en faire l’expérience, vous devez renforcer votre participation en tant qu’étudiant de la Connaissance et vous souvenir que vous êtes un étudiant débutant de la Connaissance, si bien que vous ne pouvez pas compter sur vos suppositions. Vous devez recevoir le programme et être guidé dans son application. De cette façon, vous serez à l’abri de toute mauvaise application, de toute mauvaise interprétation et ainsi protégé de l’erreur.

Cette révision est très importante, car vous atteignez à présent un grand tournant dans votre participation en tant qu’étudiant de la Connaissance. La Connaissance commence à prendre force maintenant. Vous commencez à sentir son pouvoir. Vous commencez à réaliser son importance absolue pour vous. Vous qui avez été injuste avec la vie dans le passé, réalisez à présent que la vie est complètement avec vous et qu’elle demandera que vous soyez complètement avec elle. Ceci est votre salut et votre rédemption, car ici toute séparation, toute peur et toute misère sont dissipées. Que pouvez-vous finalement perdre en recevant un tel don ? Vous perdez seulement votre imagination, qui vous a hanté, qui vous a menacé et qui vous a effrayé. Pourtant, même votre imagination servira un plus grand but avec la Connaissance, car elle est destinée à vous servir d’une manière différente.

Menez votre révision avec une grande profondeur et une grande sincérité. Ne vous souciez pas du temps que cela peut prendre. Votre temps ne peut pas être mieux utilisé. Révisez les deux semaines passées afin de pouvoir observer l’avancement de la Connaissance en vous. Vous aurez besoin de cette compréhension, si vous devez dans l’avenir soutenir d’autres personnes dans le rétablissement de la Connaissance en elles.

PRATIQUE 308 : Une longue séance de pratique.

309ème PAS

LE MONDE QUE JE VOIS ESSAIE DE DEVENIR UNE SEULE COMMUNAUTÉ.

Le monde que vous voyez essaie de devenir une seule communauté, car telle est son évolution. Comment le monde peut-il évoluer quand il est fragmenté ? Comment l’humanité peut-elle avancer lorsqu’elle s’oppose à elle-même ? Comment le monde peut-il être en paix quand une faction entre en compétition avec une autre ? Le monde que vous voyez est comme le mental dont vous faites l’expérience en vous-même – un mental en guerre contre lui-même, sans but ni raison. Le monde que vous voyez essaie de devenir une seule communauté, car tous les mondes sur lesquels la vie intelligente a évolué doivent devenir une seule communauté.

La manière dont ceci sera accompli et quand cela sera accompli sont des choses qui se trouvent au-delà de votre portée actuelle, mais lorsque vous regardez le monde sans jugement, vous verrez en chaque personne l’aspiration à s’unir. Vous verrez le désir de voir la séparation prendre fin. Les problèmes urgents du monde ne font qu’illustrer son dilemme et appellent la création d’une communauté unie dans le monde. Ceci est évident si vous regardez bien. De même que vous, en tant qu’étudiant de la Connaissance, devenez une personne entière et êtes en train de guérir en vous toutes les plaies, le monde lui aussi tente de devenir un monde uni et de guérir toutes ses plaies, tous ses conflits et toutes ses séparations internes. Pourquoi cela ? Parce que la Connaissance est dans le monde.

Alors que vous découvrez la Connaissance en vous, rappelez-vous que la Connaissance est latente en chaque personne, et que, même dans cet état de latence, elle projette son influence et étend sa direction. Le monde contient la Connaissance également. C’est une représentation plus large de vous-même que vous considérez ici. Ainsi, en devenant un étudiant de la Connaissance et en étant capable de reconnaître objectivement votre préparation, vous commencerez à avoir une vraie vision de l’évolution du monde. Ici, votre point de vue ne sera pas déformé par des préférences ou des peurs personnelles, car l’évolution du monde vous sera simplement évidente. L’évolution du monde est évidente pour vos Enseignants qui regardent le monde d’au-delà de ses limites. Mais, vous qui êtes dans le monde, qui ressentez l’influence du monde et qui partagez le doute et l’incertitude du monde, vous devez à votre tour apprendre à regarder le monde sans ces limitations.

Le monde tente de devenir une seule communauté. Rappelez-vous cela à chaque heure, et lors de vos deux séances approfondies de pratique, mettez activement à contribution votre mental pour essayer de comprendre l’idée d’aujourd’hui. Réfléchissez aux problèmes du monde et aux solutions qu’ils appellent. Pensez aux conflits dans le monde et à la nécessité qu’ils soient réglés. Réalisez que si un quelconque individu ou groupe d’individus s’oppose à ces résolutions et à ces nécessités, ceci l’induira à mener une guerre contre le monde et contre les autres. Les conflits que vous percevez sont simplement la tentative de préserver la séparation. Cependant, le monde tente de devenir une seule communauté et quelle que soit la résistance à cela, il tentera sans relâche de le faire, car telle est son évolution. C’est le véritable désir de tous ceux qui demeurent ici, car toute séparation doit cesser et toute contribution doit être apportée. Tel est votre but et le but de tous ceux qui sont venus ici.

Rappelez-vous, vous avez été appelé et vous êtes en train de répondre à votre unique et véritable but. Avec le temps, d’autres seront appelés et répondront. Ceci est inévitable. Vous accomplissez l’inévitable, ce qui prendra beaucoup de temps et demandera de nombreux pas. La Connaissance est votre source et la Connaissance est le résultat. Vous pouvez donc être certain de l’issue finale de vos actions. Quelle que soit la manière dont le monde procèdera dans sa préparation et dans ses difficultés, il doit accomplir cet unique et véritable but. Vous pouvez donc avancer avec certitude.

Lors de vos plus longues méditations, essayez de pénétrer l’idée d’aujourd’hui. Ne soyez pas complaisant ici, mais mettez activement votre mental à contribution de la manière dont votre mental était censé être utilisé. Essayez de prendre conscience de votre propre ambivalence à propos du fait que le monde devienne une seule communauté. Essayez de reconnaître vos peurs et vos inquiétudes à ce sujet. Essayez de reconnaître également votre désir pour une communauté unie et votre compréhension de cette nécessité. Lorsque vous aurez fait l’inventaire de vos pensées et de vos sentiments au sujet de l’idée d’aujourd’hui, vous comprendrez pourquoi le monde se trouve dans son dilemme actuel. Le monde a une certaine destinée et une certaine direction à suivre, et pourtant il est ambivalent à tout propos. Le monde lui-même doit ainsi désapprendre l’ambivalence, tout comme vous apprenez maintenant à le faire, et vos accomplissements l’assisteront dans sa grande entreprise, car telle est votre contribution au monde.

PRATIQUE 309 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

310ème PAS

JE SUIS LIBRE PARCE QUE JE DÉSIRE DONNER.

Votre liberté sera réalisée, votre liberté sera achevée et votre liberté sera rétablie pour toujours grâce à la contribution de vos véritables dons au monde. Vous qui vous consacrez maintenant à donner et qui apprenez de la nature de votre don et de votre responsabilité en tant que donneur, vous préparez le terrain pour votre propre liberté et pour assurer votre liberté dans le monde. Ne soyez pas découragé que le monde ne détienne pas vos valeurs et ne soyez pas consterné que le monde ne partage pas votre engagement, car nombreux sont ceux qui, dans le monde et au-delà du monde, entreprennent la même préparation que vous. Nombreux sont ceux qui ont accompli votre préparation actuelle et qui servent à présent le monde de tout leur cœur et de toute leur âme.

Vous faites donc partie d’une vaste communauté d’apprentissage. Ce que vous apprenez en ce moment, le monde entier devra finalement l’apprendre, car tous doivent rétablir la Connaissance. Telle est la Volonté de Dieu. Nous cherchons à présent à minimiser le temps que cela prendra et les difficultés qui seront rencontrées. Cependant, nous comprenons que l’évolution doit suivre son cours en chaque individu et également en l’humanité. Ainsi, la Connaissance s’étend pour soutenir la véritable évolution de la vie, de sorte que la vie puisse se réaliser et s’accomplir. Ce processus se poursuit en vous et dans le monde. Vous qui revendiquez votre statut d’étudiant de la Connaissance, revendiquerez votre statut d’avocat de la Connaissance. En cela, vous deviendrez de plus en plus une force pour le bien dans le monde – une force qui dissipe l’ambivalence, la confusion et le conflit, une force de paix, une force de certitude et une force de coopération et de relations véritables.

Remémorez-vous cette idée à chaque heure tout au long de la journée et, lors de vos deux séances approfondies de pratique, mettez activement votre mental à contribution pour réfléchir à cela. Laissez votre mental être un instrument d’investigation utile. Une fois de plus, révisez l’ensemble de vos idées et de vos croyances qui sont associées à l’idée d’aujourd’hui. Une fois encore, réalisez combien l’ambivalence continue à vous voler l’inspiration, à vous voler la motivation, à vous voler le courage et à vous voler les relations. Renforcez votre statut d’étudiant et votre soutien en faveur de la Connaissance, afin d’échapper encore davantage à l’ambivalence aujourd’hui, et de recevoir la certitude qui est votre héritage.

PRATIQUE 310: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

311ème PAS

LE MONDE M’APPELLE.

JE DOIS ME PRÉPARER POUR LE SERVIR.

Vous êtes venu pour servir le monde, cependant, vous devez vous préparer pour le servir. Vous ne pouvez pas vous préparer vous-même, car vous ne savez pas à quoi vous vous préparez et vous ne connaissez pas les méthodes de préparation, car elles doivent vous être fournies. Mais vous savez bien que vous devez vous préparer et vous savez bien que vous devez suivre les étapes de la préparation, car ces choses sont déjà présentes en votre Connaissance.

Vous êtes venu pour servir le monde. Si ceci est nié ou négligé, vous tomberez dans un désarroi intérieur. Si votre but n’est pas servi et poursuivi, vous vous sentirez étranger à vous-même, et vous tomberez dans les ténèbres de votre propre imagination. Vous vous condamnerez et croirez que Dieu vous condamne également. Dieu ne vous condamne pas. Dieu vous appelle à reconnaître votre but et à l’accomplir.

Ne laissez pas l’ambition vous amener prématurément dans le monde. Souvenez-vous que vous êtes un étudiant de la Connaissance. Vous suivez la Connaissance dans le monde parce que vous vous préparez à être un véhicule pour sa contribution et un réceptacle de ses dons. Ceci exigera de vous de la retenue. Ceci exigera votre adhésion à une préparation supérieure. Un étudiant a seulement besoin de suivre les directives de l’enseignement. Un étudiant a seulement a seulement besoin d’avoir confiance en le pouvoir de l’enseignant. Votre Connaissance confirmera cela et chassera ici votre incertitude, car votre Connaissance retourne à sa Demeure et à sa Source. Elle retourne vers ce à quoi elle doit retourner. Elle répond à ce qu’elle doit accomplir dans le monde.

Ne haïssez pas le monde ni ne lui résistez, car il est le lieu où vous accomplirez votre destinée. Aussi mérite-t-il votre gratitude et votre appréciation. Cependant, souvenez-vous également de respecter le pouvoir de sa confusion et de ses incitations. Vous devez ici être fort avec la Connaissance, et bien que vous appréciiez le monde parce qu’il fortifie votre résolution pour la Connaissance, vous prenez également note de sa confusion et entrez dans le monde avec précaution, discernement et adhésion à la Connaissance. Tout cela est important et nous vous le rappellerons à mesure que nous avancerons, car cela vous est essentiel pour apprendre la Sagesse en tant qu’étudiant. Ce sont à la fois votre désir pour la Connaissance et votre capacité pour la Connaissance que nous devons cultiver et que vous devez apprendre à recevoir.

PRATIQUE 311 : Lisez la leçon trois fois aujourd’hui.

312ème PAS

IL EXISTE POUR MOI DE PLUS GRANDS PROBLÈMES À RÉSOUDRE DANS LE MONDE.

Nombres de vos problèmes personnels seront résolus alors que vous vous donnerez à un appel supérieur. Vous aurez à vous occuper de certains de vos problèmes personnels, mais même là, vous trouverez que le poids qu’ils exercent sur vous diminuera à mesure que vous entrerez dans une plus grande arène de participation à la vie. La Connaissance vous donne de plus grandes choses à faire, mais elle ne néglige aucun détail de ce que vous devez accomplir. Par conséquent, les petits détails et les grands détails, les petits ajustements et les grands ajustements, tous sont inclus. Rien n’est omis. Vous ne pouvez pas vraiment ajuster votre préparation par vous-même, car vous ne sauriez pas comment établir vos priorités entre ce qui est grand et ce qui est petit. Essayer de le faire ne ferait que vous pousser plus profondément dans la confusion et la frustration.

Soyez alors reconnaissant que vous n’ayez pas à tenter l’impossible pour vous-même, car ce qui est réel vous est donné. Ce que vous devez faire est devenir un étudiant et un véhicule de la Connaissance. Ceci activera tout développement individuel significatif et toute éducation individuelle significative. Ceci exigera de vous davantage que ce que vous avez exigé de vous-même, et ce qui est exigé se réalisera et vous cèdera sa véritable promesse.

À chaque heure, rappelez-vous cela et trouvez votre courage en la promesse d’un plus grand engagement qui vous permettra d’échapper à votre misère individuelle. Lors de vos séances approfondies de pratique en ce jour, mettez activement à contribution votre mental pour revoir tous vos petits problèmes personnels. Examinez tout ce qui vous semble vous retenir en arrière et tout ce qui vous pensez devoir résoudre par vous-même. À mesure que vous regarderez chaque élément objectivement, sans déni, souvenez-vous et rappelez-vous qu’un plus grand appel vous est adressé, lequel corrigera ces choses, ou rendra leur correction inutile. Rappelez-vous que la Connaissance fournira sa correction à tous les niveaux, à mesure que votre vie deviendra uniforme et dirigée, à mesure que votre Connaissance commencera à émerger et à mesure que votre véritable perception de vous-même émergera dans votre conscience et sera reçue.

PRATIQUE 312 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

313ème PAS

LAISSEZ-MOI RECONNAÎTRE QUE CE QUI EST COMPLEXE EST SIMPLE.

Vous pensez que vos problèmes personnels sont complexes. Vous pensez que les problèmes du monde sont complexes. Vous pensez que votre avenir et votre destinée sont complexes. C’est parce que vous avez vécu dans l’imagination et que vous avez essayé de répondre sans certitude aux questions. Ceci résulte de l’utilisation de vos croyances personnelles pour organiser l’univers selon vos goûts. Ceci résulte de la tentative de réaliser l’impossible et ceci résulte de l’échec devant l’impossible.

Vous avez été sauvé car la Connaissance est avec vous. Vous avez été sauvé car vous apprenez à recevoir la Connaissance. En cela, tous les conflits seront résolus et vous trouverez un but, un sens et une direction véritables dans le monde. Vous verrez que vous essayerez toujours de résoudre vos problèmes par vous-même, et ceci vous rappellera simplement que vous avez besoin de la Connaissance pour vous guider, car tout ce que peuvent faire vos propres efforts en l’absence de la Connaissance est de vous rappeler votre besoin de la Connaissance.

Aussi, aujourd’hui, souvenez-vous à chaque heure que la Connaissance est avec vous et que vous êtes un étudiant de la Connaissance. Ayez confiance que tout problème que vous percevez – grand ou petit, en vous ou en dehors de vous – sera résolu en la Connaissance. Rappelez-vous également que cela ne vous met pas dans un état de passivité. Cela exigera votre engagement actif en tant qu’étudiant de la Connaissance et le développement actif de vos capacités dans un but véritable. En effet, vous étiez passif auparavant car vous avez tenté l’impossible et avez échoué devant l’impossible. A présent vous devenez actif, et ce qui est actif en vous est la Connaissance, car vous recevez actuellement votre Véritable Soi.

Lors de vos deux longues pratiques, engagez-vous activement avec l’idée d’aujourd’hui. Essayez de pénétrer son sens. Examinez l’ensemble des idées et croyances que vous entretenez actuellement à son égard. Permettez-vous de faire l’inventaire de vos pensées et de vos croyances, afin que vous puissiez arriver à reconnaître le travail qui doit être accompli en vous. Vous êtes le premier destinataire de la Connaissance, et une fois que vous aurez atteint un certain degré d’accomplissement ici, la Connaissance s’écoulera naturellement par votre intermédiaire. Vos activités seront alors engagées de façon croissante au service du monde autour de vous, et de plus grands problèmes vous seront présentés afin que vous puissiez être sauvé de votre propre dilemme.

PRATIQUE 313 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

314ème PAS

JE N’AURAI PAS PEUR DE SUIVRE AUJOURD’HUI.

N’ayez pas peur de suivre, car vous êtes un suiveur. N’ayez pas peur d’être un étudiant, car vous êtes un étudiant. N’ayez pas peur d’apprendre, car vous êtes un apprenti. Acceptez simplement ce que vous êtes et utilisez-le pour le bien. Vous mettez ainsi fin à la guerre contre vous-même, dans laquelle vous avez essayé d’être ce que vous n’êtes pas. Apprenez à vous accepter et vous réaliserez que vous êtes accepté. Apprenez à vous aimer et vous réaliserez que vous êtes aimé. Apprenez à vous recevoir et vous réaliserez que vous êtes reçu. Comment pouvez-vous vous aimer, vous accepter et vous recevoir ? En étant un étudiant de la Connaissance, car ici tous ces accomplissements sont naturels. Vous devez les accomplir pour être avec la Connaissance, et la Connaissance les accomplira. Un moyen simple vous est donc donné pour résoudre un dilemme en apparence complexe.

Ne doutez pas du pouvoir de la Connaissance en vous et de ce qu’il peut accomplir, car vous ne pouvez pas comprendre le sens de la Connaissance, la source de la Connaissance ou le mécanisme de la Connaissance. Vous pouvez seulement en recevoir les bienfaits. En ce jour, il vous est seulement demandé de recevoir. Il vous est seulement demandé d’être un réceptacle de la Connaissance.

À chaque heure, souvenez-vous de votre idée et accordez-lui une considération sérieuse tout au long de la journée. Prenez conscience des nombreuses opportunités de pratique en ce jour, maintenant que votre mental est détourné de l’illusion et de la confusion. Prenez conscience du temps et de l’énergie qui vous sont disponibles. Vous serez stupéfait de voir à quel point votre vie va s’ouvrir et quelles grandes opportunités commenceront à émerger pour vous.

Lors de vos pratiques approfondies aujourd’hui, entrez à nouveau dans la quiétude. À nouveau, prenez refuge loin des vicissitudes et de la confusion du monde. À nouveau, entrez dans le sanctuaire de la Connaissance pour vous donner. C’est dans ce don que vous recevez. C’est das ce don que vous trouverez ce que vous cherchez en ce jour.

PRATIQUE 314: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

315ème PAS

AUJOURD’HUI JE NE SERAI PAS SEUL.

Aujourd’hui, ne soyez pas seul. Ne vous isolez pas dans votre peur ou dans votre imagination négative. Ne vous isolez pas dans vos illusions. Ne pensez pas que vous êtes seul, car cela est une illusion. Aujourd’hui, ne soyez pas seul. Réalisez que ceux qui sont avec vous ne sont pas influencés par vos erreurs ou consternés par vos échecs, mais reconnaissent votre véritable nature et votre Connaissance. Ceux qui sont avec vous aujourd’hui vous aiment sans exception. Recevez leur amour, car ceci confirmera que vous n’êtes pas seul et ceci confirmera que vous ne désirez pas être seul. Pourquoi voudriez-vous être seul, si ce n’est pour cacher votre douleur, votre sentiment d’échec et votre sentiment de culpabilité ? Toutes ces choses qui viennent de votre sentiment de séparation ne font que vous isoler davantage.

Cependant, vous n’êtes pas seul aujourd’hui. Ne choisissez donc pas d’être seul, et vous verrez que vous ne l’avez jamais été. Choisissez de ne pas vous isoler, et vous verrez que vous faites déjà partie de la vie. Confirmez ceci à chaque heure et prenez à nouveau conscience des nombreuses opportunités de considérer cela tout au long de la journée. Lors de vos pratiques de méditation profonde, commencez par l’invocation du message d’aujourd’hui. Entrez ensuite dans la quiétude et le silence, où n’existe aucune séparation. Permettez-vous de recevoir les grands dons d’amour qui vous sont dus et qui dissiperont tout sentiment d’inadéquation et d’indignité, lesquels ne sont que le résidu de votre vie séparée et imaginée. Aujourd’hui vous n’êtes pas seul. Aussi, il y a de l’espoir pour le monde.

PRATIQUE 315 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

316ème PAS

JE FERAI CONFIANCE À MES ASPIRATIONS LES PLUS PROFONDES AUJOURD’HUI.

Vos aspirations les plus profondes émanent de la Connaissance. À mesure que votre mental se libère de ses limites et à mesure que votre vie commence à s’ouvrir à l’appel supérieur qui émerge à présent pour vous, ces aspirations plus profondes deviendront plus puissantes et plus évidentes. Vous serez capable de les discerner plus facilement. Ceci demandera une grande confiance en soi, ce qui demandera bien sûr un grand amour de soi. Avoir foi en vos aspirations les plus profondes, suivre la Connaissance et être un étudiant de la Connaissance rétabliront votre amour pour vous-même et le placeront sur une fondation stable que le monde ne pourra pas ébranler.

Ici, vous êtes racheté à vos propres yeux. Ici, vous êtes amené en relation avec la vie. Ici, l’amour que vous avez pour vous-même engendre de l’amour pour les autres, car il n’existe là aucune inégalité. Vous êtes réintégré et par votre réintégration, la Connaissance commence à s’exprimer dans le monde. Vous êtes son premier bénéficiaire, mais son impact sur le monde est encore plus grand. En effet, par votre don, vous rappellerez au monde qu’il n’est pas sans espoir, qu’il n’est pas seul, que vous n’êtes pas seul, que les autres ne sont pas seuls, et que toutes les aspirations les plus profondes pour l’espoir, la vérité et la justice que d’autres ressentent ne sont pas sans fondement, mais sont nées de la Connaissance en eux. Ainsi, vous serez une force de confirmation dans le monde, ainsi qu’une force pour confirmer la Connaissance en les autres.

Rappelez-vous votre idée à chaque heure et tâchez d’utiliser toutes les situations que vous rencontrerez aujourd’hui dans le but de rétablir la Connaissance. De cette façon, vous verrez que votre vie entière peut être utilisée pour pratiquer. À mesure que cela se fera, chaque chose qui arrive vous servira, et vous éprouverez de l’amour pour le monde. Vos aspirations les plus profondes raviveront et encourageront les aspirations les plus profondes chez les autres, et vous serez ainsi une force pour la Connaissance dans le monde.

Lors de vos deux pratiques approfondies de méditation, en la quiétude prenez refuge dans le temple de la Connaissance en vous. Essayez de demeurer dans la quiétude et ressentez simplement le pouvoir de la Connaissance dans votre vie. N’apportez pas vos questions, car elles trouveront leurs réponses en la Connaissance lorsque celle-ci émergera en vous. Venez avec ouverture, cherchant le repos, cherchant le réconfort, cherchant la force et cherchant la certitude. Vous en ferez l’expérience parce qu’ils émanent de l’essence de la Connaissance en vous. Laissez ce jour être un jour où vous avez foi en vous, et donc un jour où vous éprouvez de l’amour pour vous-même.

PRATIQUE 316: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

317ème PAS

JE N’AI QU’À RENONCER À MON AMBIVALENCE POUR CONNAÎTRE LA VÉRITÉ.

Comme il est simple de connaître la vérité quand la vérité est vraiment désirée. Comme il est facile de reconnaître l’ambivalence et de voir son impact dévastateur sur votre vie. Comme il est simple de voir l’évidence de l’ambivalence dans le monde autour de vous et à quel point elle sape les inclinations plus profondes de tous ceux qui demeurent ici. Cherchez donc à vous libérer de l’ambivalence, car il s’agit là de confusion. Cherchez donc à vous alléger du fardeau des décisions à prendre et autre choix à faire en permanence, car il s’agit là d’un fardeau.

L’homme et la femme de la Connaissance n’ont pas à s’alourdir du fardeau d’une constante délibération sur ce qu’ils doivent faire, comment ils doivent être, qui ils sont et où ils vont dans la vie, car ces choses sont connues lorsque chaque pas est anticipé et fait. Ainsi, le grand poids que vous portez dans le monde est ôté de vos épaules. Vous commencez alors à prendre confiance en vous et en le monde. Ici, la paix est possible et assurée, même pour ceux qui sont actifs dans le monde, car ils portent en eux la quiétude et l’ouverture. Ils ont été soulagés de leur fardeau et sont à présent en position d’apporter leur véritable contribution.

Rappelez-vous votre leçon à chaque heure et lorsque vous regarderez le monde, voyez l’effet et l’influence de l’ambivalence. Voyez à quel point elle est invalidante et de quelle manière elle émane de la confusion et soutient cette dernière. Elle résulte de la tentative de valoriser ce qui est dépourvu de sens et d’ignorer ce qui a un sens. Ici, chez ceux qui les perçoivent, les choses sans valeur entrent en compétition avec celles qui possèdent une vraie valeur. Reconnaissez ceci alors que vous observez le monde. Ne laissez pas passer une heure aujourd’hui sans pratiquer, car de cette façon cette journée vous enseignera l’importance de la Connaissance. Elle vous enseignera qu’il faut fuir l’ambivalence et que cette dernière constitue la malédiction de la confusion dans le monde.

Lors de vos séances approfondies de pratique, fuyez votre propre ambivalence, et entrez à nouveau dans le sanctuaire de la Connaissance où, dans la quiétude et la paix, vous pouvez pleinement faire l’expérience du pouvoir de la Connaissance et de la vérité de votre propre nature. Ceci est un jour de liberté. C’est un jour pour comprendre votre dilemme et pour réaliser que l’issue est à votre portée. Faites ce pas avec confiance, car aujourd’hui vous pouvez échapper à l’ambivalence.

PRATIQUE 317: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

318ème PAS

IL Y A UN GRAND POUVOIR À L’ŒUVRE DANS LE MONDE.

Il y a un grand pouvoir à l’œuvre dans le monde car il y a un grand pouvoir à l’œuvre dans votre vie, et ce grand pouvoir est à l’œuvre dans la vie de tous ceux qui demeurent ici. Même si la majorité des habitants de votre monde ne sont pas encore prêts à entreprendre le rétablissement de la Connaissance, la Connaissance demeure néanmoins en eux et exerce son influence sur eux – une influence qui les affectera dans certains domaines et qu’ils ignoreront dans d’autres. Cependant, à mesure que vous deviendrez le réceptacle et le représentant de la Connaissance et à mesure que vous deviendrez le véhicule pour l’expression de la Connaissance dans le monde, vous aurez le pouvoir d’activer et d’influencer tous ceux qui ont besoin de recevoir la Connaissance en eux. De cette manière, tout ce que vous faites, grand ou petit, devient une bénédiction sur le monde. Vous qui apprenez actuellement à abandonner toute auto-condamnation et à fuir l’ambivalence, vous verrez l’efficacité de votre propre Guidage Interne à projeter son étincelle de vie sur le monde. Ainsi, vous ferez partie de la force pour le bien, une force qui sert un Pouvoir Supérieur dans le monde.

Le monde démontre ses erreurs avec gravité et ampleur, mais ces erreurs sont compensées par la présence d’un pouvoir supérieur dans le monde. Sans ce pouvoir supérieur, l’humanité n’aurait pas évolué jusque-là. Sans ce pouvoir supérieur, tout ce qui a été bénéfique dans vos expressions, tout ce qui a servi et inspiré l’humanité et tout ce qui a exprimé la grandeur de la Connaissance, directement ou indirectement, n’auraient pas eu lieu. Le pouvoir supérieur dans le monde a permis à l’évolution de l’humanité de se poursuivre et a gardé la Connaissance vivante dans le monde grâce à des individus comme vous qui, à la lueur de leur propre Connaissance, ont été appelés à se préparer afin que la Connaissance puisse être rétablie, exprimée et ainsi gardée vivante.

Ayez donc de l’espoir car un pouvoir supérieur est dans le monde. Mais ne croyez pas que ceci vous rende passif. Ne croyez pas que ceci enlève de vos épaules la responsabilité qui accompagne toujours la réclamation de la Connaissance. Ce pouvoir supérieur dans le monde exige que vous soyez préparé à le recevoir et à l’exprimer. Votre voix est sa voix ; vos mains sont ses mains ; vos yeux sont ses yeux ; vos oreilles sont ses oreilles ; votre mouvement est son mouvement. Il compte sur votre préparation et sur votre démonstration, comme vous comptez sur celui-ci pour la certitude, et comme vous comptez sur celui-ci pour le but, le sens et la direction. Ainsi, c’est parce que vous dépendez de la Connaissance et que la Connaissance dépend de vous que votre union avec la Connaissance est totalement rétablie.

À chaque heure, rappelez-vous qu’un pouvoir supérieur est à l’œuvre dans le monde. Considérez ceci lorsque vous regardez l’ambivalence et l’erreur du monde. Considérez ceci lorsque vous regardez la magnificence et les expressions inspirantes du monde. Si seulement vous pouvez regarder sans jugement, vous verrez l’extraordinaire présence de la Connaissance dans le monde. Ceci vous donnera confiance en le monde comme vous apprenez à présent à avoir confiance en vous.

Lors de vos séances approfondies de pratique aujourd’hui, entrez à nouveau dans votre sanctuaire où vous venez vous donner à un pouvoir supérieur qui est dans le monde et qui est en vous. Laissez votre mental demeurer dans la quiétude afin que vous puissiez recevoir ce pouvoir supérieur et en faire l’expérience dans votre vie. Ici, vous apprenez à recevoir ce qui vous reçoit. Ici, vous apprenez à reconnaître ce qui reçoit le monde et qui donne au monde son seul et véritable espoir.

PRATIQUE 318: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

319ème PAS

POURQUOI DEVRAIS-JE AVOIR PEUR ALORS QU’UN POUVOIR SUPÉRIEUR EST DANS LE MONDE ?

Chaque fois que vous tombez dans l’obscurité de la peur, vous vous retirez de la Connaissance et entrez dans l’obscurité de l’imagination. Chaque fois que vous tombez dans l’obscurité de votre propre peur, vous déniez la réalité d’un pouvoir supérieur dans le monde et perdez ainsi sa bienfaisance pour vous. Chaque fois que vous tombez dans l’obscurité de votre propre peur, vous suivez l’enseignement de la peur qui sévit dans le monde. Vous vous permettez d’être un étudiant de la peur. Vous vous permettez d’être gouverné par la peur. Reconnaissez cela et vous réaliserez que ceci n’a pas lieu d’être, que vous avez le pouvoir de réorienter votre position d’étudiant et que vous avez la capacité d’entrer à nouveau dans une véritable préparation.

Réfléchissez sérieusement à ceci aujourd’hui. Pourquoi devriez-vous avoir peur alors qu’un pouvoir supérieur est dans le monde ? Ce pouvoir supérieur que vous apprenez maintenant à recevoir est la source de votre rédemption. Que pourriez-vous donc perdre, alors que cette source est en train d’être reconnue, alors que vous apprenez à entrer en relation avec cette source, alors que vous servez cette source et lui permettez de vous servir ? Que peut vous retirer le monde alors que la source de la Connaissance est en vous ? Que peut s’infliger le monde alors que la source de la Connaissance est dans le monde ?

Cette prise de conscience appelle votre totale participation au monde et votre service total à la Connaissance. Elle vous appelle à vous engager entièrement dans votre contribution aux autres, parce que vous êtes un véhicule du pouvoir supérieur dans le monde. De plus, vous comprenez également à travers cette participation active que l’éveil de toutes les consciences à la lumière de la Connaissance en elles n’est qu’une question de temps. Ceci peut prendre un temps très long, mais le temps est avec vous et vous pouvez avancer avec patience et confiance, car qu’est-ce qui pourrait entraver votre préparation et votre contribution si ce n’est le doute de soi et la peur ? Qu’est-ce qui pourrait vous dissuader d’avancer avec une certitude et un engagement total, si ce n’est le doute de l’existence de la Connaissance dans le monde ?

Aussi, à chaque fois que vous entrerez dans la peur aujourd’hui, appliquez-vous à reconnaître qu’un pouvoir supérieur est dans le monde. Servez-vous de cette reconnaissance pour vous sortir de la peur en vous souvenant qu’un pouvoir supérieur est dans le monde et en vous souvenant qu’un pouvoir supérieur est dans votre vie. Réfléchissez-y à chaque heure, et lors de vos deux séances de pratique de méditation profonde, entrez à nouveau dans votre sanctuaire où en la quiétude et la confiance vous accueillez le pouvoir supérieur qui est dans le monde. Vous devez ici réaliser que votre préparation requiert que vous vous écartiez de la peur et de l’obscurité, et que vous avanciez dans la lumière de la vérité. Ces deux activités confirmeront votre nature et ne trahiront rien de ce qui est réel en vous ou dans le monde.

Lorsque vous observerez le monde sans jugement et lorsque vous vous observerez vous-même sans jugement, vous verrez qu’un pouvoir supérieur est à l’œuvre. Ceci rétablira chez vous la joie, car vous réaliserez que vous avez amené votre Ancienne Demeure avec vous et que votre Ancienne Demeure est aussi ici. Ceci dissipera de votre esprit le fardeau de la peur, l’oppression de l’anxiété et la confusion de l’ambivalence. Vous vous souviendrez alors de la raison de votre venue, et vous dévouerez votre vie à contribuer ce que vous êtes venu donner. Votre vie sera alors une expression de joie et d’inclusion, et tous ceux qui vous verront se souviendront qu’eux aussi sont venus de votre Ancienne Demeure.

PRATIQUE 319: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

320ème PAS

JE SUIS LIBRE DE TRAVAILLER DANS LE MONDE.

Lorsque le monde ne vous oppresse pas, vous êtes libre de travailler dans le monde. Lorsque le monde ne vous intimide pas, vous êtes libre de travailler dans le monde. Lorsque vous reconnaissez que le monde est un lieu qui demande votre contribution, vous êtes libre de travailler dans le monde. Ainsi, plus votre expérience de la Connaissance dans votre vie est grande, plus vous êtes libre de travailler dans le monde. Et travailler dans le monde, c’est ce que vous ferez avec le temps, et votre travail sera bien plus efficace, bien plus intéressant et bien plus complet que tout ce que vous avez fait jusqu’ici. Par le passé, vous avez eu peur du monde, vous avez été intimidé par le monde, irrité par le monde et déprimé par le monde. Aussi, votre contribution au monde par le passé a été limitée par ces réactions. Vous avez été ambivalent vis-à-vis de votre existence dans le monde, parce que vous avez eu peur du monde. Peut-être avez-vous cherché refuge dans des choses spirituelles, mais votre vraie nature spirituelle vous réorientera dans le monde et elle vous y ramènera avec un plus grand pouvoir, une plus grande certitude et un plus grand but, car vous êtes venu pour être dans le monde.

En comprenant cela, vous prendrez à nouveau conscience de l’importance de la Connaissance. Vous confirmerez à nouveau combien vous désirez donner au monde, et combien cela vous est douloureux lorsque ce don est entravé ou refusé. Vous êtes venu travailler dans le monde, et vous voulez faire cela complètement, de sorte que lorsque vous quitterez le monde, vous le quitterez en y ayant laissé vos dons et en ayant tout offert. Vous n’avez rien d’autre à emporter du monde avec vous dans votre Demeure que le rétablissement des relations. Avec cette compréhension, vous deviendrez libre d’être dans le monde.

À chaque heure, répétez l’idée d’aujourd’hui et reconnaissez que, quel que soit le degré actuel de votre ambivalence d’être dans le monde, celle-ci est causée et perpétuée par votre propre intimidation face au monde et votre peur de celui-ci. Souvenez-vous de cela à chaque heure afin que vous puissiez apprendre la grande leçon qui est enseignée aujourd’hui, la grande leçon selon laquelle vous êtes en train de devenir libre dans le monde. Ici, vous amenez votre Ancienne Demeure avec vous. Ici, vous n’essayerez pas de fuir le monde simplement parce qu’il vous effraie, vous menace ou vous déprime.

Vous êtes ici pour donner au monde, car la Connaissance est plus grande que le monde – le monde étant seulement un lieu temporaire où la Connaissance a été temporairement oubliée. En ceci, vous réaliserez ce qui donne et ce qui reçoit, ce qui est grand et ce qui est petit. Votre travail dans le monde peut à présent recevoir votre complète attention et votre complète dévotion. Votre travail peut à présent recevoir votre plein engagement. Ainsi, votre vie physique peut prendre tout son sens, posséder un but et une grande valeur.

Lors de vos deux pratiques approfondies de méditation aujourd’hui, ravivez en vous le feu de la Connaissance en pénétrant de nouveau dans votre sanctuaire. Souvenez-vous de demeurer dans la quiétude. Souvenez-vous de vous donner à la pratique. Ce travail est à votre portée. A partir de celui-ci, la liberté d’expression sera donnée à votre travail dans le monde, et à vous qui êtes dans le monde seront donnés la certitude et le réconfort que votre Ancienne Demeure est avec vous.

PRATIQUE 320: Deux séances de pratique 30 minutes. Pratique horaire.

321ème PAS

LE MONDE ATTEND MA CONTRIBUTION.

Le monde attend bel et bien votre contribution, mais souvenez-vous que votre contribution s’exprimera dans toutes les choses que vous faites, qu’elles soient grandes et petites. Ainsi, n’imaginez pas pour vous un rôle grandiose, ou un rôle terriblement difficile. Ceci n’est pas la Voie de la Connaissance. La Connaissance s’exprimera au travers de toutes vos activités, car elle est une présence que vous portez avec vous. A mesure que votre esprit et votre vie seront libérés des conflits, cette présence s’exprimera à travers vous de façon croissante et vous serez un témoin de la Connaissance à l’œuvre, à la fois en vous et dans votre vie. Ici, vous commencerez à comprendre ce qu’apporter la Connaissance dans le monde signifie.

Votre imagination vous a peint des images grandioses et des cauchemars dévastateurs. Elle n’est pas en harmonie avec la vie. Elle surcharge la vie par son espoir et sa peur. Elle surcharge votre perception de vous-même, surtout dans le sens de votre propre autodépréciation. Lorsque votre imagination sera réorientée par la Connaissance, elle fonctionnera d’une manière entièrement nouvelle. Elle servira un but entièrement nouveau. Alors, vous serez capable d’être libre, et votre imagination ne vous trahira pas.

Le monde vous appelle. A présent, vous vous préparez. Dans son grand besoin, vous reconnaissez votre grande contribution. Mais souvenez-vous toujours que votre contribution se donne d’elle-même, et que votre désir qu’elle se donne d’elle-même est votre désir de donner. Votre désir que votre vie devienne un véhicule d’expression est votre désir que votre vie soit libre du conflit et de son ambivalence. Votre désir de donner est votre désir de devenir libre et entier. Tel est votre désir – que votre vie soit un véhicule pour la Connaissance.

Votre tâche est donc grande, mais pas à la mesure de votre imagination, car votre tâche est de perfectionner votre véhicule afin que la Connaissance puisse s’exprimer librement. Vous n’avez pas besoin de vous demander ou d’imaginer comment cela peut être accompli, car cela est accompli aujourd’hui et sera accompli demain. À mesure que vous suivrez les pas de votre préparation actuelle et apprendrez à suivre les pas au-delà de cette préparation, vous verrez que vous n’avez rien d’autre à faire pour avancer que de suivre les pas tels qu’ils sont donnés.

À chaque heure, rappelez-vous votre leçon et n’oubliez pas. Observez le monde et réalisez qu’il vous appelle à contribuer. Lors de vos méditations plus profondes, entrez de nouveau dans votre sanctuaire dans la quiétude et la réceptivité. Ce faisant, réalisez que la Connaissance a besoin que vous deveniez son véhicule. Elle a besoin que vous deveniez son réceptacle. Elle a besoin de s’accomplir à travers vous. Ainsi, vous et la Connaissance vous épanouissez ensemble.

À chaque heure et lors de vos pratiques approfondies aujourd’hui, réalisez l’importance de votre rôle. Réalisez également que toute assistance véritable vous est donnée pour vous préparer, et demeurera avec vous dans votre contribution à mesure que vous apprendrez à exprimer la Connaissance et à permettre à la Connaissance de s’exprimer à travers vous.

PRATIQUE 321: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

322ème PAS

RÉVISION

Révisons à présent les deux semaines de préparation passées. Une fois de plus, révisez chaque pas, en relisant attentivement les instructions et en vous rappelant votre pratique pour ce jour en particulier. Poursuivez ainsi pour tous les jours de cette période de deux semaines. Soyez objectif et reconnaissez les moments où votre pratique aurait pu être plus profonde ou plus consciencieuse. Reconnaissez à quel point vous permettez encore au monde de vous submerger, et à quel point vous avez à vous appliquer de nouveau avec une certitude et une détermination plus grandes. Faites cela objectivement. La condamnation ne fera que vous décourager et vous conduire à l’abandon de votre participation, car la condamnation n’est autre que la décision de ne pas participer et le prétexte pour ne pas participer.

Aussi, ne tombez pas dans cette habitude, mais voyez votre participation avec objectivité. Ici, vous apprendrez comment apprendre, et vous apprendrez comment vous préparer et vous régir. Vous devez choisir de participer, et vous devez choisir d’approfondir votre participation. Chaque décision que vous prenez au nom de la Connaissance est soutenue par les décisions de tous ceux qui prennent la même décision, ainsi que par le pouvoir et la présence de vos Enseignants qui sont avec vous. Ainsi, votre décision en faveur de la Connaissance, chaque fois qu’elle est prise et soutenue, se trouve grandement amplifiée par la présence de tous ceux qui pratiquent avec vous et par la présence de vos Enseignants spirituels. Ceci est certainement ce qu’il vous faut pour surmonter n’importe quel obstacle que vous voyez en vous ou dans votre monde.

Le pouvoir de décision vous est donné. Ici, le pouvoir de décision consiste à voir votre participation avec objectivité et à reconnaître où elle peut être approfondie et renforcée. Prenez la résolution de poursuivre durant les deux prochaines semaines de pratique ce que vous avez reconnu comme nécessaire en ce jour. Ici, vous agirez avec grand pouvoir en votre nom, et votre pouvoir sera appliqué au service de la Connaissance, car vous vous préparez à recevoir la Connaissance. Ici, votre volonté et votre détermination sont confirmées, car elles se mettent au service d’un grand bien.

PRATIQUE 322 : Une longue séance de pratique.

323ème PAS

MON RÔLE DANS LE MONDE EST TROP IMPORTANT POUR ÊTRE NÉGLIGÉ.

Votre rôle dans le monde est trop important pour être négligé. Aussi, ne le négligez pas aujourd’hui. Mettez en œuvre la détermination que vous a donné la révision d’hier. Mettez en œuvre ce que vous avez à faire pour approfondir votre pratique, pour utiliser votre pratique, pour utiliser votre expérience dans le monde en vue de la pratique, pour porter votre pratique dans le monde et pour permettre à votre monde de soutenir votre pratique. Ne négligez pas ceci, car en le négligeant vous ne faites que vous négliger et négliger votre certitude, votre accomplissement et votre bonheur.

Ne négligez pas la préparation en cours actuellement. Chaque jour vous la renforcez, et en faisant cela chaque jour vous défendez la Connaissance. Vous défendez votre participation à la vie. En effet, même dans votre préparation actuelle vous êtes en train d’enseigner la Connaissance et de renforcer la Connaissance dans le monde. Peut-être ne pouvez-vous pas encore le voir, mais avec le temps cela vous deviendra si évident que vous apprendrez à accorder de la valeur à chaque instant, à chaque rencontre, à chaque pensée et à chaque souffle. Vous accorderez de la valeur à chaque expérience de la vie parce que vous y serez présent, et vous réaliserez qu’en chacune d’elle vous pouvez exprimer la Connaissance et faire l’expérience de la Connaissance qui s’exprime.

Souvenez-vous à chaque heure d’aujourd’hui. Prenez la résolution, au début de cette journée et au début de tous les jours qui suivront, d’utiliser vos pas aussi complètement que possible. Lors de vos deux séances approfondies de pratique, entrez de nouveau dans la quiétude pour reposer votre mental. Renforcez votre capacité et votre résolution pour permettre à votre mental devenir silencieux et réceptif. Vous devez renforcer cela chaque jour, car cela fait partie de votre pratique. Vous devez vous y donner chaque jour, car c’est ainsi que vous donnez, à vous-même et au monde.

Ne sous-estimez pas l’importance de votre rôle, mais ne vous accablez pas en pensant que votre rôle se trouve hors de votre portée, car qu’est ce qui pourrait vous être plus naturel que d’accomplir le rôle pour lequel vous êtes venu ? Qu’est ce qui pourrait confirmer plus pleinement l’importance et la valeur de votre vie que de mener à bien ce pourquoi votre vie a été conçue ? Il vous est donné aujourd’hui de renforcer et d’appliquer votre pouvoir de décision, cependant le Pouvoir Supérieur derrière votre décision est bien plus grand que votre décision. Ce Pouvoir Supérieur demeure auprès de vous à présent. Ne négligez pas votre préparation. Ne négligez pas de progresser vers la réalisation et l’accomplissement de votre rôle dans le monde, car à mesure que vous en approcherez, le bonheur s’approchera de vous.

PRATIQUE 323: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

324ème PAS

JE NE JUGERAI PAS AUTRUI AUJOURD’HUI.

A nouveau, exercez-vous à affirmer cette idée. A nouveau, mettez-la en application dans vos expériences réelles. A nouveau, renforcez votre compréhension que la Connaissance est avec vous et qu’elle n’a pas besoin de votre jugement, ni de votre évaluation.

Ne jugez pas autrui aujourd’hui. Apprenez à voir. Apprenez à entendre. Apprenez à regarder. Il n’existe pas une personne dans le monde qui ne puisse pas vous donner quelque chose de bénéfique lorsque vous ne la jugez pas. Il n’existe pas une personne dans le monde qui, par ses accomplissements ou par ses erreurs, ne puisse confirmer l’importance de la Connaissance et ne puisse démontrer son besoin dans le monde. Ainsi, ceux que vous aimez et ceux que vous méprisez, tous vous offrent des dons d’une égale valeur. Ceux que vous pensez être vertueux et ceux que vous pensez ne pas être vertueux, tous vous livrent ce qui est essentiel pour vous. Le monde, en vérité, démontre tout ce que cette préparation vous procure, si seulement vous pouvez regarder le monde sans le juger ni le condamner. Vous vous jugerez vous-même à la mesure de votre jugement que vous portez sur les autres. Le fait de regarder autrui avec un jugement vous conduira à vous juger vous-même. Vous ne voulez pas de votre jugement sur vous-même, alors ne jugez pas autrui.

Souvenez-vous à chaque heure. Ne négligez pas votre pratique aujourd’hui, car elle est essentielle à votre bonheur. Elle est essentielle au bien-être et à l’avancement du monde. Lors de vos deux séances approfondies de pratique, entrez de nouveau dans la quiétude. Venez pour vous donner à la pratique. Venez pour vous donner. Vous ressentirez votre force à mesure que vous ferez cela. Ici, il vous appartient d’user du pouvoir de décision. À mesure que vous l’exercerez, ce pouvoir deviendra plus puissant et efficace pour dissiper tout ce qui fait obstacle. Souvenez-vous que vous êtes un étudiant de la Connaissance, et les étudiants doivent pratiquer pour avancer et se développer. Ne jugez pas autrui aujourd’hui et vous avancerez dans la vérité.

PRATIQUE 324: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

325ème PAS

LE MONDE ÉMERGE DANS LA GRANDE COMMUNAUTÉ DES MONDES. AUSSI, JE DOIS ÊTRE ATTENTIF.

Le monde émerge dans la grande Communauté des mondes. Comment pouvez-vous reconnaître cela si vous êtes préoccupé par vos propres soucis, vos propres espérances et vos propres ambitions ? Comment pouvez-vous reconnaître ce qui se passe dans votre monde ? Comment pouvez-vous voir ces forces qui influencent votre vie extérieure et gouvernent vos affaires dans une si grande mesure ? Devenir fort en la Connaissance consiste en partie à devenir attentif. Vous ne pouvez devenir attentif que si votre mental n’est pas préoccupé par ses propres rêves et illusions.

Le monde se prépare à émerger dans la Grande Communauté des mondes, et ceci sous-tend actuellement son évolution et tous ses avancements. C’est la raison pour laquelle des conflits éclatent dans le monde, car ceux qui s’opposent à l’évolution du monde se battront contre cela. Ceux qui souhaitent favoriser l’avancement du monde tenteront de renforcer la bonté de l’humanité et le sentiment que l’humanité est une seule communauté, qui doit prendre soin d’elle-même et se soutenir intrinsèquement au-delà de toutes les divisions entre nations, races, religions, cultures et tribus. Ainsi, vous, qui devenez un représentant et un réceptacle de la Connaissance, fortifierez la paix, l’unité, la compréhension et la compassion dans le monde. Tout ceci fait partie de la préparation du monde en vue de son émergence dans la Grande Communauté des mondes, car telle est l’évolution du monde. Telle est la manifestation de la Connaissance dans le monde.

La Connaissance dans le monde n’encourage en aucune façon le conflit. Elle ne fait pas la promotion de la haine ou de la division. Elle ne fait pas la promotion de quoi que ce soit qui divise ou qui soit cruel ou destructeur. C’est l’expérience collective de la Connaissance dans le monde qui met en mouvement le monde vers l’union et la communauté. Parce que votre monde fait partie d’une Grande Communauté, il évolue vers l’union et la communauté du fait de sa propre évolution et en réponse à la Grande Communauté dont il fait partie. Vous ne pouvez connaître l’importance de cette idée à moins d’être attentif au monde, et vous ne pouvez connaître l’importance de cela pour vous-même, vous qui êtes venu servir cette émergence, à moins d’être attentif à vous-même.

Souvenez-vous une fois encore que vous ne pouvez que perdre le contact avec vous-même si vous entrez de nouveau dans l’imagination ou dans la fantaisie, parce que c’est là la seule alternative au fait d’être attentif à vous-même et à votre monde. Réveillez-vous donc de vos rêves et devenez attentif. Souvenez-vous à chaque heure de porter un regard sans jugement sur le monde, et vous verrez que le monde tente de devenir une seule communauté, car il cherche à s’étendre dans la Grande Communauté. La Grande Communauté représente une communauté qui appelle l’humanité à entrer et à participer. Vous ne pouvez pas comprendre le mécanisme de cela, car il est bien trop grand pour vos yeux et pour vos capacités mentales actuellement, mais ce mouvement est tellement évident et apparent, si seulement vous prenez la peine de regarder.

À chaque heure, regardez et lors de vos pratiques de méditation profonde, appliquez activement votre mental à la considération de cette idée. La pratique d’aujourd’hui n’est pas une pratique de la quiétude, mais une pratique d’application active et utile de votre mental. Considérez votre propre réaction à l’idée d’aujourd’hui. Prenez note de vos pensées, celles qui sont en sa faveur et celles qui s’y opposent. Prenez note de vos inquiétudes, en particulier au sujet du monde devenant une communauté unique dans son émergence et dans sa participation à la Grande Communauté. Prenez note de ces choses, car de cette façon vous comprendrez ce qui, en vous, soutient votre progrès et ce qui le renie. À mesure que vous apprendrez à regarder ces choses sans condamnation, mais avec une véritable objectivité, vous comprendrez pourquoi le monde est en conflit. Vous comprendrez cela et vous ne le verrez pas avec haine, malice ou envie. Vous le verrez avec compréhension et compassion. Ceci vous enseignera, alors, la manière dont vous devez apprendre à œuvrer dans le monde, afin de pouvoir accomplir votre but ici.

PRATIQUE 325: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

326ème PAS

LA GRANDE COMMUNAUTÉ EST QUELQUE CHOSE QUE JE PEUX RESSENTIR MAIS QUE JE NE PEUX COMPRENDRE.

Comment pouvez-vous comprendre la Grande Communauté alors que vous pouvez à peine comprendre la communauté dans laquelle vous vivez, sans parler de la nation dans laquelle vous vivez et du monde dans lequel vous vivez ? Ici, vous devez seulement comprendre qu’il existe une Grande Communauté, et qu’il s’agit d’un contexte élargi dans laquelle la vie s’exprime. À mesure que l’humanité essaiera de s’unifier en une seule communauté et à mesure que vous essayerez de devenir une seule personne au lieu de plusieurs, vous réaliserez que vous émergez dans le monde en tant que personne plus grande et que le monde émerge dans la Grande Communauté en tant que communauté élargie. Ici, toute individualité recherche la communauté, car c’est dans la communauté qu’elle trouve sa véritable expression, sa véritable contribution et son véritable rôle. Ceci est aussi vrai pour vous que ça l’est pour le monde.

Vous pouvez sentir cela. C’est si évident. Vous pouvez savoir cela, car cette idée est née de la Connaissance. Ne vous alourdissez pas en essayant de tout comprendre, car la compréhension n’est pas nécessaire ici. Il vous suffit de savoir et de ressentir la réalité de cela. Ce faisant, votre compréhension grandira naturellement. Elle ne naîtra pas de votre illusion ou de votre idéalisme, mais naîtra au contraire de la Connaissance et de l’expérience. Ainsi, elle demeurera avec vous, vous servira et rendra votre vie plus réelle et plus efficace.

Souvenez-vous que vous comprendrez à mesure que vous vous avancerez, car la compréhension s’acquiert par la rétrospective et une véritable application. Ayez ainsi confiance en le fait que votre compréhension grandira avec votre participation. Vous n’avez pas besoin de comprendre l’univers, mais vous avez besoin d’en faire l’expérience. Vous avez besoin de le sentir en vous et autour de vous. Vous avez besoin de vous voir en tant qu’une personne seule et unique, vous avez besoin de voir votre monde comme une seule et unique communauté, vous avez besoin de voir votre univers comme une Grande Communauté qui, au sein d’une plus vaste sphère de participation, essaie de s’unifier également. Ainsi, la Connaissance se trouve à l’œuvre dans tous les domaines et à tous les niveaux de participation – en chaque personne, dans chaque communauté, dans chaque monde, entre chaque monde et au sein l’univers tout entier. C’est pourquoi la Connaissance est si grande et c’est pourquoi, bien que vous la receviez en vous, elle est bien plus grande que vous ne pouvez la concevoir.

Ainsi donc vous pouvez à présent faire l’expérience de la Grande Communauté, et ne pas vous en séparer en essayant de la comprendre. La compréhension vient avec la participation. À chaque heure, rappelez-vous l’idée d’aujourd’hui et lors de vos deux séances approfondies de pratique, tentez encore une fois de réfléchir activement au sens de cette leçon. Appliquez-la à votre expérience. Appliquez-la à votre perception du monde. Prenez conscience de ces pensées qui lui sont favorables et de celles qui s’y opposent. Prenez conscience de l’inspiration et de l’espoir que cette leçon vous livre et reconnaissez les inquiétudes qu’elle peut soulever. Faites l’inventaire de vos pensées et de vos expériences concernant l’idée d’aujourd’hui, mais ne la jugez pas, car elle émane de la Connaissance. Elle est destinée à vous libérer du handicap de votre propre imagination. Elle est destinée à vous libérer ainsi que le monde.

Aujourd’hui, utilisez votre mental et votre corps pour devenir un étudiant de la Connaissance. En cela, vous apprendrez à comprendre le sens de votre individualité, du monde et de la Grande Communauté des Mondes.

PRATIQUE 326: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

327ème PAS

JE SERAI EN PAIX AUJOURD’HUI.

Vous pouvez être en paix aujourd’hui, quand bien même vous considérez de plus grandes choses dans le monde et au-delà du monde. Vous pouvez être en paix aujourd’hui, quand bien même vous relevez le défi de devenir un étudiant de la Connaissance, et celui d’observer votre monde avec objectivité. Comment pouvez-vous être si actif, faire face à de tels défis et quand même demeurer en paix ? La réponse est que la Connaissance est avec vous. A mesure que vous demeurez avec la Connaissance, ressentez la Connaissance et portez la Connaissance dans le monde, en vous-même vous serez calme, même lorsque vous êtes activement engagé à l’extérieur. Il n’existe aucune contradiction entre la paix et le mouvement, entre la quiétude intérieure et l’engagement extérieur. Bien que le monde soit un lieu d’existence difficile et frustrant, il est un réceptacle naturel de la Connaissance. Ses difficultés et ses frustrations n’ont pas à affecter votre état intérieur, qui devient toujours plus unifié et toujours plus harmonieux.

Rappelez-vous à chaque heure d’être en paix lorsque vous êtes dans le monde. Laissez s’en aller toute peur et toute anxiété, et fortifiez votre adhésion à la Connaissance en faisant cela. Lors de vos deux séances approfondies de pratique, durant lesquelles vous vous refugiez hors du monde, rallumez le feu de la Connaissance et trouvez réconfort en sa présence chaleureuse. Prenez conscience que, dans ce feu, tout ce qui est imaginaire et malfaisant se trouve consumé. Le feu de la Connaissance ne vous brûlera pas, mais il réchauffera votre âme. Vous pouvez entrer dans ce feu sans crainte de la douleur ou du mal. Il vous purifiera et vous nettoiera, car il est le feu de l’amour. Aujourd’hui soyez en paix, car aujourd’hui est un jour de paix, et en ce jour il vous est donné de recevoir la paix.

PRATIQUE 327: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

328ème PAS

AUJOURD’HUI J’HONORERAI CEUX QUI M’ONT DONNÉ.

Encore une fois nous affirmons cette leçon qui affirmera la réalité de l’amour et du don dans le monde. Vos idées au sujet du don sont bien trop étroites et limitées. Il leur faudra grandir afin que vous puissiez reconnaître l’étendue du don dans le monde.

À chaque heure, pensez à vous souvenir de ceux qui vous ont donné. Ne pensez pas seulement à ceux dont vous êtes certain qu’ils vous ont donné, mais souvenez-vous de ceux dont vous avez le sentiment qu’ils vous ont blessé, qu’ils vous ont rejeté ou qui se sont mis en travers de votre chemin. Souvenez-vous d’eux, car ils vous ont également donné quelque chose. Ils vous ont rappelé que la Connaissance est nécessaire, et ils vous ont fait la démonstration d’une vie sans la Connaissance. Ils vous ont démontré que la Connaissance cherche également à émerger en eux. Qu’ils acceptent ou résistent à cette émergence, elle est toujours présente et se manifeste toujours.

Vous avancez parce que d’autres vous ont fait la démonstration de leur inspiration et de leurs erreurs – leur acceptation de la Connaissance et leur rejet de la Connaissance. S’il n’y avait aucun rejet de la Connaissance dans le monde, vous ne pourriez pas apprendre ici. Vous ne pourriez pas reconnaître l’importance de la Connaissance. En matière d’enseignement, le contraste vous apprendra ce qui a de la valeur et ce qui n’en a pas, et cela vous enseignera à être compatissant et à être aimant. Comprendre cela vous permettra de servir dans le monde.

À chaque heure, prenez conscience de ceux qui sont en train de vous donner en ce moment et de ceux qui vous ont donné par le passé. Ainsi, ce jour sera un jour de gratitude et d’appréciation. Vous comprendrez à quel point votre préparation est importante et combien nombreux sont ceux qui se sont donnés à vous afin de vous servir et afin que vous puissiez entreprendre cette préparation.

Lors de vos deux pratiques approfondies de méditation, répétez l’idée d’aujourd’hui et permettez ensuite à chaque individu qui attend d’être reconnu et béni de vous, d’émerger dans votre esprit. Ce faisant, tous les individus qui en ont besoin se présenteront à vous. Regardez et voyez comment ils vous ont servi et remerciez-les pour vous avoir servi. Remerciez-les pour vous avoir aidé à reconnaître votre propre besoin de la Connaissance. Remerciez-les pour vous avoir montré qu’il n’existe aucune alternative à la Connaissance. Et remerciez-les pour avoir renforcé votre participation à la Connaissance. Bénissez chacun, puis laissez l’individu suivant vous venir à l’esprit. De cette façon, vous bénirez tous ceux qui ont été dans votre vie et tous ceux qui sont actuellement dans votre vie. De cette façon, vous apprendrez à apprécier votre passé et à ne pas le condamner. De cette façon, l’amour émanera naturellement de vous, car l’amour doit naître de la gratitude, et la gratitude doit naître de la véritable reconnaissance. C’est la véritable reconnaissance que vous pratiquerez aujourd’hui.

PRATIQUE 328 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

329ème PAS

JE SUIS LIBRE D’AIMER LE MONDE AUJOURD’HUI.

Seuls ceux qui sont libres peuvent aimer le monde, car seuls ceux qui sont libres peuvent donner au monde. Eux seuls peuvent reconnaître totalement les besoins du monde et leur propre contribution. Seuls ceux qui sont libres peuvent aimer le monde parce qu’eux seuls peuvent voir le fait que le monde les a soutenus et les a servis afin qu’ils puissent devenir libres et contribuer au monde. Parce que le monde aspire tant à votre contribution, il s’est donné à votre préparation de sorte que vous puissiez apprendre à être un contributeur. Il a renforcé cela grâce à la vérité qui existe dans le monde et grâce au déni de la vérité qui existe dans le monde.

Par tous les chemins, le monde sert l’émergence de la Connaissance. Même si le monde contredit la Connaissance et semble la nier, la rejeter et l’attaquer, vu sous cette perspective, vous réaliserez qu’en réalité il sert la Connaissance. Comment quoi que ce soit pourrait donc rivaliser avec la Connaissance ? Comment quoi que ce soit pourrait donc dénier la Connaissance ? Tout ce qui semble rejeter la Connaissance ne fait qu’appeler la Connaissance et plaider pour la venue de la Connaissance. Tous ceux qui sont dans la confusion, l’obscurité et le désespoir aspirent au soulagement et au réconfort. Et bien que ces derniers ne comprennent pas le message de leur propre détresse, ceux qui sont avec la Connaissance peuvent la percevoir et apprendront grâce à la Sagesse à servir ces individus, tous les individus et le monde dans son ensemble.

Aujourd’hui, à chaque heure, rappelez-vous qu’à mesure que vous deviendrez libre, vous serez capable d’aimer le monde. À mesure que vous apprendrez à aimer le monde, vous serez capable de devenir libre, car vous êtes dans ce monde sans être de ce monde. Parce que vous êtes dans ce monde, vous représentez ce que vous avez apporté avec vous de votre Ancienne Demeure. Comme ceci est clair et simple avec la Connaissance, et comme c’est cependant difficile à saisir dès lors que vous vous trouvez dans votre propre imagination et que vous entretenez vos propres idées de séparation. Telle est la raison de votre pratique – vous permettre de confirmer ce qui vous est naturel et vous éloigner de ce qui vous est contre-nature.

Lors de vos pratiques de méditation approfondie, recevez à nouveau la liberté qui vient à vous dans la quiétude et la réceptivité. Un mental qui demeure dans la quiétude est un mental sans entrave et libre. Il se développera naturellement, et dans ce développement, il exprimera ce qui lui est le plus naturel. Ainsi, lors de vos méditations approfondies vous vous exercez à recevoir, et lors de vos pratiques horaires vous vous exercez à donner. Vous êtes libre d’aimer le monde aujourd’hui, et le monde a besoin de votre liberté car il a besoin de votre amour.

PRATIQUE 329: Deux séances de 30 minutes. Pratique horaire.

330ème PAS

JE NE NÉGLIGERAI PAS LES PETITES CHOSES DANS MA VIE.

Une fois encore, nous affirmons cette idée que vous ne devez pas négliger ces simples tâches pratiques qui vous permettent d’être un étudiant de la Connaissance. Souvenez-vous que vous ne cherchez pas à échapper au monde, mais œuvrez à devenir puissant dans le monde. Aussi, ne négligez pas ces simples petites choses qui vous permettent de devenir un étudiant de la Connaissance et vous en donnent la liberté. Ici, l’ensemble de vos activités, même les plus ordinaires et répétitives peuvent être perçues comme une forme de service et de contribution. Ainsi, toutes les petites choses, même ordinaires et répétitives, peuvent servir le monde parce que par leur intermédiaire vous honorez votre Véritable Soi. Il s’agit du Soi qui existe en tous les individus, du Soi qui existe dans le monde et du Soi qui existe dans la Grande Communauté des Mondes.

Soyez attentif aux petites choses que vous faites en ce jour et ne les négligez pas. Si vous ne les craignez pas, vous ne leur résisterez pas. Si vous ne leur résistez pas, vous serez capable de vous en occuper. Et, à mesure que vous vous en occuperez, vous serez capable de vous donner à elles. Ainsi la Connaissance s’exprimera à travers toute activité et la Connaissance sera enseignée et renforcée à travers toute activité. Le monde a besoin de cette démonstration, car le monde pense que Dieu, l’amour, le véritable pouvoir et la vraie inspiration n’existent que dans un état idéal et en des circonstances idéales. Le monde ne comprend pas que Dieu exprime Dieu partout et que la Connaissance s’exprime partout et en toutes choses.

Lorsque vous en viendrez à comprendre cette grande vérité, vous verrez la présence de la Connaissance en toutes choses. Vous verrez la Connaissance dans le monde. Vous verrez la Connaissance en vous. Cela vous donnera une entière confiance en votre participation et en votre service à la Connaissance. Vous réaliserez alors que vous faites gagner du temps au monde dans son évolution, dans sa progression et dans son salut. C’est tellement important pour votre confiance. Il vous est cependant plus important encore de réaliser la grandeur de la Connaissance et la grandeur dont vous ferez l’expérience en vous à mesure que vous apprendrez à la recevoir.

À chaque heure, souvenez-vous de l’idée d’aujourd’hui et mettez-la en application, afin de pouvoir être consciencieux en chaque heure. Lors de vos deux pratiques approfondies de méditation, entrez de nouveau dans la quiétude afin de pouvoir raviver votre expérience du feu de la Connaissance et de permettre au feu de la Connaissance de purifier et de nettoyer votre mental, et de le libérer de toute contrainte. Vous pourrez ainsi être dans le monde de manière plus complète, et les petites choses ne seront pas négligées.

PRATIQUE 330: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

331ème PAS

CE QUI EST PETIT EXPRIME CE QUI EST GRAND.

Regardez la nature autour de vous. Observez la plus minuscule des créatures et prenez conscience du mystère de l’existence de cette créature, de la merveille de son mécanisme physique et de la vérité de sa complète inclusion dans la nature toute entière. La plus petite créature peut exprimer la plus grande des vérités. La chose la plus simple peut exprimer le pouvoir de l’univers. Une petite créature exprime-t-elle moins la vie et l’inclusion dans la vie qu’une créature qui est grande ? Utilisez cette analogie pour prendre conscience que la plus petite des activités peut incarner le plus grand des enseignements. Réalisez que le mot le plus simple, le geste le plus ordinaire, peut exprimer le plus profond des sentiments et la plus profonde des émotions. Réalisez que la chose la plus simple peut accroître votre pratique et confirmer la présence de la Connaissance en vous.

À mesure que vous prêterez attention à la vie, vous commencerez à être témoin du mystère de la vie en toutes choses. Quelle grandeur ce sera pour vous, qui êtes maintenant en train de vous réveiller du sommeil de votre propre imagination séparée. Le mystère de la vie vous inspirera et vous appellera. Il confirmera le mystère de votre propre vie, qui s’avérera de plus en plus réel et de plus en plus démonstratif pour vous.

Vous pouvez vous sentir petit, mais vous exprimez ce qui est grand. Vous n’avez pas besoin d’être grand pour exprimer ce qui est grand parce que la grandeur est en vous et votre véhicule physique est petit en comparaison. Votre réalité est née de la grandeur qui est avec vous, et qui désire s’exprimer dans la simplicité de votre petit véhicule. Ici, vous comprenez que vous faites partie de ce qui est grand et que vous œuvrez à travers de ce qui est petit. Ici, vous ne démentez pas la relation qui existe entre ce qui est grand et ce qui est petit, et dans laquelle ce qui est petit doit exprimer ce qui est grand, ce qu’il fait naturellement. Est-ce qu’une petite créature doit essayer d’exprimer ce qui est grand ? Non. Ce qui est grand s’exprime simplement à travers la petite créature.

Ainsi, dans votre vie – qui à tout moment pourrait vous sembler petite, qui à tout moment pourrait paraître séparée et confinée – la grandeur est avec vous. Ainsi, ce qui est petit est utilisé, confirmé, honoré et béni. Il n’existe alors aucun fondement à l’auto-condamnation et à la haine. Toutes choses grandes et petites sont alors appréciées, car toutes choses grandes et petites sont unies.

Ainsi, à chaque heure, dans n’importe quelle petite tâche, dans n’importe quelle forme d’expression ou geste et dans n’importe quelle petite perspective, permettez à ce qui est grand de s’exprimer. Lors de vos deux pratiques approfondies, venez de nouveau à proximité de ce qui est grand en vous. Entrez de nouveau dans le feu de la Connaissance qui vous purifie. Prenez refuge dans le sanctuaire de la Connaissance. Là, vous rencontrez ce qui est grand de façon complète. C’est au-delà de toute forme. Là ce qui imprègne toutes formes et leur confère un but, un sens et une direction, attend que vous le receviez. Ce qui est petit exprime ce qui est grand, et ce qui est grand bénit ce qui est petit.

PRATIQUE 331: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

332ème PAS

JE COMMENCE SEULEMENT À COMPRENDRE LE SENS DE LA CONNAISSANCE DANS MA VIE.

Vous commencez seulement à comprendre ceci, car votre compréhension naîtra de l’expérience, de la prise de conscience et résultera de votre application. Parce que vous êtes un étudiant débutant de la Connaissance, vous avez une compréhension débutante. Prenez courage en cela, car ceci vous libère de la tentative de tirer des conclusions sur votre participation et sur votre vie. Vous n’avez ainsi pas à tenter l’impossible, et pouvez soulager votre esprit d’un grand fardeau, qui sans cela éclipserait votre bonheur et disperserait votre sentiment de paix et de la poursuite d’une activité qui ait un sens aujourd’hui. Lorsque vous acceptez que vous commencez à peine à comprendre le sens de votre vie et le sens de la Connaissance dans votre vie, cela vous libère pour participer et apprendre davantage. Sans le fardeau du jugement, qu’autrement vous placeriez sur votre vie, vous êtes libre de participer et votre participation vous rendra libre.

Rappelez-vous à chaque heure que vous commencez à peine à comprendre le sens de la Connaissance dans votre vie. Lors de vos séances approfondies de pratique, entrez une fois encore dans votre sanctuaire de la Connaissance afin que votre capacité pour la Connaissance puisse croître, que votre désir pour la Connaissance puisse croître et que votre expérience de la Connaissance puisse croître. C’est seulement lorsque ces choses croîtront que votre compréhension pourra croître. Par conséquent, vous êtes libéré du jugement. Vous êtes libre de participer, là où toute compréhension émergera.

PRATIQUE 332: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

333ème PAS

IL Y A UNE PRÉSENCE AVEC MOI. JE PEUX LA SENTIR.

Ressentez aujourd’hui la présence de vos Enseignants qui demeurent avec vous et qui surveillent votre préparation d’étudiant de la Connaissance. Ressentez leur présence aujourd’hui et vous ressentirez votre propre présence, car vous êtes réunis en cette présence que vous ressentez. Souvenez-vous que vous n’êtes pas seul, et vous ne vous isolerez pas dans vos propres pensées. Vous ne vous isolerez pas dans vos propres considérations craintives.

À chaque heure, faites l’expérience de cette présence, car cette présence est avec vous à chaque heure. Ressentez cette présence peu importe là où vous vous trouvez aujourd’hui, que vous soyez au travail ou à la maison, seul ou avec quelqu’un d’autre, car cette présence est avec vous partout où vous allez.

Lors de vos deux pratiques approfondies de méditation, permettez-vous de faire l’expérience de la présence de l’amour, qui est la présence de la Connaissance, qui est la présence de la Sagesse, qui est la présence de la certitude, qui est la source de votre but, de votre sens et de votre direction dans le monde et qui contient pour vous votre appel dans le monde. Venez en la proximité de cette présence et faites l’expérience de cette présence lors de vos méditations approfondies. Ne négligez pas ceci, car ici vous faites l’expérience de l’amour de soi, de la confiance en soi et de la véritable inclusion dans la vie. Prenez cette présence avec vous aujourd’hui et recevez cette présence dans vos méditations approfondies, et vous saurez que la présence est avec vous tous les jours.

PRATIQUE 333 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

334ème PAS

LA PRÉSENCE DE MES ENSEIGNANTS EST AVEC MOI TOUS LES JOURS.

Tous les jours, où que vous soyez, où que vous alliez, la présence de vos Enseignants est avec vous. Le but de cette idée est de vous rappeler que vous n’êtes pas seul. Le but de cette idée est de vous offrir une opportunité de sortir de l’isolement de votre propre imagination, de faire l’expérience de cette présence et de recevoir le don de cette présence. Au travers de ce don, vos Enseignants vous délivreront les idées et l’inspiration dont vous avez besoin. Par ce fait, vous exprimerez ce que vous avez reçu et ainsi confirmerez ce que vous avez reçu.

Souvenez-vous de cela à chaque heure en vous concentrant une fois encore sur la présence qui est avec vous. Vous avez seulement à vous détendre pour la sentir, car il est certain qu’elle est avec vous. Lors de vos pratiques approfondies, entrez de nouveau dans la quiétude, dans le sanctuaire de la Connaissance, afin que vous puissiez recevoir cette présence et la grande confirmation et le grand réconfort qu’elle vous donne. Permettez-vous d’abandonner votre doute de soi et le sentiment d’être indigne qui l’accompagnent, car ces choses seront consumées dans le feu de la Connaissance et épurées de votre esprit. Lorsque ce sera fait, vous n’aurez pas besoin de vous prodiguer des idées grandioses sur vous-même. Vous n’aurez pas besoin de donner une fausse image de vous-même en essayant d’échapper à votre sentiment de culpabilité et d’inadéquation, car la culpabilité et l’inadéquation se consument dans le feu de la Connaissance. Par conséquent, livrez toutes choses qui entravent votre participation et toutes peurs qui vous hantent et vous oppressent au feu de la Connaissance afin qu’elles puissent être consumées. Vous vous assiérez devant ce feu, et vous les verrez se consumer, et vous sentirez votre esprit être baigné et nettoyé dans le feu aimant de la Connaissance. La présence est avec vous tous les jours. Le feu de la Connaissance est avec vous tous les jours.

PRATIQUE 334: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

335ème PAS

LE FEU DE LA CONNAISSANCE EST AVEC MOI TOUS LES JOURS.

Où que vous alliez, quoi que vous fassiez, le feu de la Connaissance brûle en vous. Sentez le brûler. À chaque heure, sentez le brûler. Sans vous préoccuper de ce que vous voyez, ni de ce que vous pensez, sentez le feu de la Connaissance brûler. Telle est la présence de la Connaissance que vous ressentirez en vous, de même que vous ressentirez la présence de vos Enseignants tout autour de vous. Le feu de la Connaissance brûle et à mesure que vous en faites l’expérience, il consumera tout ce qui vous retient en arrière – tout ce qui vous hante et vous oppresse, tout sentiment d’indignité et de culpabilité, toute souffrance et tout conflit. À mesure que ces choses se consumeront, elles cesseront de projeter leur influence sur votre vie, et votre vie deviendra naturellement plus uniforme et plus harmonieuse.

Aujourd’hui, vous faites un pas majeur dans cette direction en vous souvenant du feu de la Connaissance et en faisant l’expérience à chaque heure. Lors de vos deux séances approfondies de pratique, entrez de nouveau en le feu de la Connaissance dans le sanctuaire de la Connaissance. Souvenez-vous que ce feu vous réconfortera et vous libérera. Il ne vous brûlera pas mais ne fera que réchauffer votre âme. Il vous procurera réconfort et encouragement. Il vous donnera la confirmation du sens et du but de votre vie, et de la grandeur que vous portez en vous.

Ne négligez pas votre pratique aujourd’hui, mais réalisez son entier bienfait pour vous. Rien de ce que vous pouvez voir dans le monde ne peut vous donner la certitude, le pouvoir, la paix et le sentiment d’inclusion que le feu de la Connaissance peut octroyer. Rien ne peut davantage vous rappeler votre entière inclusion à la vie que la présence de vos Enseignants qui demeurent avec vous. Aussi, vous avez déjà l’expérience dont vous avez besoin, et, de là, vous apprendrez avec le temps à l’étendre à toutes vos relations – avec les autres, avec le monde et avec la Grande Communauté des Mondes dans laquelle vous vivez.

PRATIQUE 335 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

336ème PAS

RÉVISION

Commencez votre révision des deux semaines en révisant la première leçon de cette période de deux semaines, en relisant la leçon et en vous rappelant votre pratique pour ce jour. Continuez ainsi pour chacun des jours qui s’ensuivent. Revoyez votre pratique. Réalisez à quoi sert votre pratique et prenez conscience de ce que votre pratique renforce en vous. Réalisez à quel point vous voulez que ce renforcement se produise et prenez conscience du cadeau inestimable que vous recevez et tentez de recevoir alors que vous vous préparez en tant qu’étudiant de la Connaissance. Laissez votre révision d’aujourd’hui être une confirmation de l’importance de votre préparation. Réalisez combien vous avez besoin de renforcer votre participation, et combien vous avez besoin de mettre de côté les idées qui vous minent ou qui nient l’existence de la Connaissance dans votre vie. Souvenez-vous que la Connaissance est avec vous et que vos Enseignants sont avec vous, et qu’il vous est possible d’en faire l’expérience et de les recevoir à tout moment. À mesure que vous apprendrez à recevoir cela, vous l’exprimerez naturellement.

Durant votre unique longue séance de pratique aujourd’hui, revoyez les deux semaines passées de pratique et prenez conscience de ce qui vous est offert. Réalisez à quel point vous avez besoin de recevoir. Réalisez à quel point vous voulez recevoir.

PRATIQUE 336: Une longue séance de pratique.

337ème PAS

SEUL JE NE PEUX RIEN FAIRE.

Seul vous ne pouvez rien faire, mais vous n’êtes pas seul. Oui, vous êtes un individu, mais vous êtes plus grand qu’un individu. C’est pour cela que vous ne pouvez pas être seul, et c’est pour cela que votre individualité contient une grande promesse et un grand but dans le monde. C’est pour cela que la partie de vous qui fait partie d’une grandeur plus grande que votre individualité, et la partie de vous qui fait partie de votre individualité deviennent une entité entière et unique. En cela, tout ce que vous avez construit pour vous-même est transformé pour le bien. À toutes vos créations sont donnés un but, un sens, une direction et une inclusion à la vie. Ainsi, votre vie est rachetée et rétablie, et vous devenez une partie de la vie et un véhicule pour son expression unique. Tel est le sens véritable de la leçon aujourd’hui.

Il n’y a que dans les ombres et l’obscurité de l’imagination que vous pouvez vous cacher de la lumière de la vérité. Vous devez croire que vous êtes seul pour penser que vos illusions sont réelles. Apprendre que vous n’êtes pas seul peut sembler au départ effrayant, parce que vous avez peur que vos illusions et votre culpabilité ne soient révélées. Cependant, lorsque vous étudiez cela avec honnêteté et sans condamnation, vous réalisez que cela signifie que vous avez été rétabli, régénéré, et que vous êtes à présent préparé à recevoir le pouvoir qui demeure en vous, le pouvoir qui est votre Source et votre Véritable Soi.

À chaque heure, répétez l’idée d’aujourd’hui et réalisez qu’elle est une affirmation de votre force et de votre inclusion dans la vie. Lors de vos méditations approfondies, dans le sanctuaire de la Connaissance, permettez-vous d’entrer de nouveau dans la quiétude, là où il deviendra évident que vous n’êtes pas seul. Ici, vous êtes dans un véritable mariage avec la vie et dans une véritable union avec ceux qui sont venus pour vous servir et pour vous guider et avec ceux qui pratiquent avec vous à présent. Dans votre inclusion réside votre bonheur. Dans votre isolement se trouve votre misère. Votre misère n’est pas fondée, car vous n’êtes pas seul et votre succès est garanti, car seul, vous ne pouvez rien faire.

PRATIQUE 337: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

338ème PAS

AUJOURD’HUI JE SERAI ATTENTIF.

Soyez attentif aujourd’hui, de sorte que vous puissiez voir ce qui se passe autour de vous. Soyez attentif aujourd’hui, de sorte que vous puissiez faire l’expérience de vous-même dans le monde. Soyez attentif aujourd’hui, de sorte que vous puissiez faire l’expérience du feu de la Connaissance qui brûle en vous. Soyez attentif aujourd’hui, de sorte que vous puissiez faire l’expérience de la présence de vos Enseignants qui est avec vous. Soyez attentif aujourd’hui, de sorte que vous puissiez voir le feu de la Connaissance brûler dans le monde et également la réalité de la présence de vos Enseignants dans le monde. Ces choses viendront à vous naturellement lorsque vous êtes attentif, car sans condamnation vous verrez ce qui se passe réellement. Ceci confirmera votre nature spirituelle et votre but spirituel dans le monde. Ceci confirmera votre véritable identité et donnera un sens à votre vie individuelle.

Soyez attentif à chaque heure aujourd’hui, et soyez confiant que le fait d’être attentif vous conféra ses véritables résultats. Sans jugement ni évaluation, vous verrez à travers toutes les apparences effrayantes que le monde peut vous présenter. Vous verrez à travers toutes les apparences effrayantes que votre imagination peut vous présenter, car toutes les apparences effrayantes sont issues de l’imagination et nourries par elle. En étant attentif au monde, vous prenez conscience de la confusion du monde et de son besoin de la Connaissance. Cela confirmera votre propre confusion et votre propre besoin de la Connaissance, et vous rendra heureux d’être actuellement en train de vous préparer à recevoir la Connaissance elle-même.

Lors de vos pratiques de méditation approfondie, soyez attentif, soyez présent, et donnez-vous à la quiétude dans le sanctuaire de la Connaissance. Vous avez seulement à être attentif. Le jugement n’est pas nécessaire. Soyez attentif, et vous percerez ce qui est faux et vous recevrez ce qui est vrai. Car la véritable attention vous donnera toujours ce qui est vrai, et la fausse attention vous donnera toujours ce qui est faux.

Aujourd’hui vous renforcez cette faculté du mental, cette capacité d’être attentif. Vous la renforcez pour vous-même et pour le monde, qui a besoin d’être reconnu. Car le monde a besoin d’être aimé, et l’amour ne vient que par une véritable reconnaissance des choses.

PRATIQUE 338: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

339ème PAS

LA PRÉSENCE DE L’AMOUR EST AVEC MOI MAINTENANT.

La présence de l’amour est avec vous, en le feu de la Connaissance en vous. Comme la présence de vos Enseignants en est l’exemple, cette présence pénètre toutes choses dans le monde. C’est le contexte dans lequel le monde existe. Elle est tranquille ; ainsi elle demeure auprès de chaque chose. Pouvez-vous, vous qui percevez le monde, percevoir cette présence constante ? Pouvez-vous, vous qui agissez dans le monde, voir l’effet de cette présence dans le monde. Si cette présence n’était pas dans le monde, le monde se serait détruit depuis longtemps et il n’existerait aucun espoir pour votre salut. Il n’existerait aucun espoir pour une véritable communauté et pour tout ce dont les êtres humains sont capables dans leur vie temporaire ici. Aucune chose de véritable valeur n’émanerait, car l’obscurité de l’imagination et l’obscurité de la peur recouvriraient le monde en permanence, et tous vivraient dans une totale obscurité. Sans la présence de l’amour dans le monde, cela serait le cas. Votre vie ici serait scellée dans l’obscurité, et jamais vous ne seriez capable de vous évader.

C’est la raison pour laquelle votre vie dans le monde est temporaire. Elle ne pourrait pas être permanente, car vous êtes né de la lumière à laquelle vous retournerez. Comment pourriez-vous vivre en permanence dans l’obscurité alors que vous êtes né de la lumière à laquelle vous retournerez ? Vous avez été envoyé dans le monde pour apporter la lumière dans le monde, pas pour confirmer l’obscurité du monde. La volonté de Dieu est que vous ameniez la lumière dans le monde, pas que vous soyez banni dans l’obscurité du monde. Vous êtes ici pour apporter la lumière dans le monde.

Vous qui êtes un étudiant de la Connaissance apprenez à présent à recevoir pas à pas la lumière de la Connaissance et le feu de la Connaissance. À mesure que vous en ferez l’expérience en vous, vous verrez le feu de la Connaissance brûler dans le monde, car il est la présence de l’amour. Tel est Dieu dans le monde. Ce que Dieu fait dans le monde, Dieu le fera à travers vous, mais la présence de Dieu dans le monde active la Connaissance dans tous les esprits et appelle tous les esprits à se réveiller. Ceci démontre, confirme et renforce l’émergence de la Connaissance partout là où elle a lieu.

La présence de Dieu est permanente. Le monde lui-même est temporaire. L’univers physique est temporaire. La présence de Dieu est permanente. Pouvez-vous alors voir ce qui est grand et ce qui est petit ? Pouvez-vous alors voir ce qui donne et ce qui doit apprendre à recevoir ? Pouvez-vous alors réaliser l’importance de votre préparation ? Pouvez-vous alors réaliser l’importance de votre service dans le monde ?

À chaque heure soyez attentif et faites l’expérience de la présence de l’amour dans le monde. Si vous êtes attentif, vous en ferez l’expérience. Lors de vos pratiques de méditation profonde, faites l’expérience de la présence de l’amour en vous, laquelle est le feu de la Connaissance. Souvenez-vous en considérant ceci, dans votre monde et en vous-même, que de la quiétude de cette présence émanent toutes les œuvres pour le bien, toutes les idées importantes et la motivation de toute activité importante. C’est ce qui mène l’humanité et même la Grande Communauté des mondes vers la Connaissance et, avec la Connaissance, vers l’établissement d’une communauté unique.

PRATIQUE 339 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

340ème PAS

MA PRATIQUE EST MA CONTRIBUTION AU MONDE.

Vous êtes un étudiant débutant de la Connaissance. En tant qu’étudiant débutant, vous vous engagez complètement dans votre pratique. N’imaginez pas pour vous-même un grand rôle en tant que sauveur ou rédempteur dans le monde, car cela ne ferait que vous décourager, car vous n’êtes pas encore préparé à porter en avant ce qui est grand. Votre devoir consiste à suivre les pas tels qu’ils sont donnés. C’est ce qui est requis. Avec le temps, la grandeur croîtra en votre expérience, et vous ferez l’expérience de la grandeur dans le monde. Cependant, comme nous l’avons si souvent indiqué dans notre préparation jusqu’ici, la grandeur dont vous ferez l’expérience s’exprimera dans des choses simples et ordinaires. Par conséquent, n’imaginez pas des idées grandioses de vous-même en sauveur. Ne vous voyez pas crucifié dans le monde, car ces images sont issues de l’ignorance et vous ne saisissez pas leur véritable sens.

Suivez chaque pas, car chacun d’entre eux demandera votre attention complète et votre engagement total. En n’essayant pas d’ajouter ce qui n’est pas nécessaire à votre préparation, vous pourrez ainsi pleinement vous engager dans votre préparation. Ceci vous engagera totalement, et élèvera l’ensemble de vos capacités physiques et mentales et leur fournira un but et une direction uniformes. Votre pratique est votre don au monde. À partir de votre pratique, tous les dons que vous donnerez dans l’avenir pourront être donnés avec confiance, avec amour et avec certitude.

À chaque heure, rappelez-vous que votre pratique est votre don au monde. Si vous souhaitez vraiment servir le monde et si vous souhaitez vraiment illustrer dans le monde ce qui vous est le plus cher et ce que vous honorez en vous, donnez-vous alors à votre pratique et ne la négligez pas en ce jour. Lors de vos méditations approfondies donnez-vous à la pratique, car la pratique est un acte de don. Et vous, qui apprenez à présent à recevoir, vous vous donnez aussi pour apprendre à recevoir. Ainsi, vous apprenez également à donner. Si vous ne pouvez pas vous donner à la pratique, vous ne serez pas capable de donner au monde, car donner au monde est également une forme de pratique. Souvenez-vous que tout ce que vous pouvez faire, c’est de pratiquer. Peu importe ce que vous faites, vous pratiquez quelque chose, vous affirmez quelque chose, vous confirmez quelque chose et vous étudiez quelque chose. Ceci étant compris, donnez-vous à votre véritable préparation, car tel est votre don à vous-même et au monde.

PRATIQUE 340 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

341ème PAS

JE SUIS HEUREUX CAR JE PEUX A PRÉSENT RECEVOIR.

Apprenez à recevoir et vous apprendrez à être heureux. Apprenez à donner et votre bonheur sera confirmé. Dit avec les mots les plus simples, c’est là ce que vous êtes en train d’entreprendre. Si vous ne rendez pas cela compliqué par vos idées et attentes, vous serez capable de voir la vérité toujours présente de ceci, et vous apprendrez exactement ce que cela signifie et ce que cela demandera. Souvenez-vous que la complexité est une dénégation de la simplicité de la vérité. La vérité avancera dans son activité chaque jour, pas à pas, de même que vous avancerez dans votre préparation chaque jour, pas à pas. A mesure que vous apprenez à devenir un étudiant de la Connaissance, vous apprenez à vivre la vérité. Cette simplicité vous est toujours présente, car la vérité est simple et évidente pour tous ceux qui recherchent la vérité et pour tous ceux qui portent un regard dénué du poids de la condamnation ou du jugement.

Souvenez-vous de votre pratique à chaque heure, et lors de vos méditations approfondies renforcez encore une fois votre capacité et votre désir pour la quiétude. Car si vous faites l’expérience d’un petit peu plus de quiétude chaque jour, elle croîtra encore et encore, remplira votre vie et émanera de votre vie telle une grande lumière, car vous êtes ici pour être une lumière dans le monde.

PRATIQUE 341: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

342ème PAS

JE SUIS UN ÉTUDIANT DE LA CONNAISSANCE AUJOURD’HUI.

Aujourd’hui vous êtes un étudiant de la Connaissance. Vous suivez votre préparation pas à pas. Vous apprenez à être déchargé du fardeau de votre propre jugement et de votre propre anxiété. Vous apprenez à être confirmé par la présence de la Connaissance en vous et par la présence de l’amour dans votre vie. Vous apprenez à vous honorer et vous apprenez à apprécier votre monde. Vous apprenez à reconnaître votre responsabilité et vous apprenez à reconnaître le besoin qu’a le monde que cette responsabilité soit assumée. Vous apprenez à être silencieux à l’intérieur et à vous engager utilement à l’extérieur. Vous apprenez à recevoir. Vous apprenez à donner. Vous apprenez à reconnaître que votre vie est en train d’être sauvée.

Soyez un étudiant de la Connaissance aujourd’hui, et suivez les directives de ce jour aussi complètement et aussi explicitement que possible. Rappelez-vous à chaque heure que vous êtes un étudiant de la Connaissance et prenez un moment à chaque heure pour réfléchir à ce que cela signifie, en particulier dans vos circonstances actuelles dans lesquelles vous vous trouvez. Lors de vos séances approfondies de pratique, mettez activement votre mental à contribution pour réfléchir à ce qu’est un étudiant de la Connaissance. Rappelez-vous ce qui a été enseigné jusqu’ici. Prenez conscience de ce qui est fortifié pas à pas, et de que vous êtes encouragé à abandonner. Vos deux séances de pratique sont des périodes d’engagement mental actif durant lesquelles vous considérez l’idée d’aujourd’hui et cherchez à percevoir son sens dans les conditions de votre vie. Quand vous pensez, pensez de manière constructive, car toute pensée doit être constructive. Quand penser n’est pas nécessaire, la Connaissance vous portera. Dans le monde vous devez avoir la Connaissance, et vous devez apprendre à penser de manière constructive car vous êtes un étudiant de la Connaissance. Aujourd’hui, soyez un étudiant de la Connaissance et vous honorerez ce qui vous guide, vous mène et vous bénit. Vous représenterez la Connaissance, car vous êtes un étudiant de la Connaissance.

PRATIQUE 342: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire

343ème PAS

AUJOURD’HUI J’HONORERAI LA SOURCE DE MA PRÉPARATION.

Honorez la source de votre préparation en étant un étudiant de la Connaissance aujourd’hui. Souvenez-vous de cela à chaque heure et réfléchissez encore à ce que signifie être un étudiant de la Connaissance. Essayez de vous rappeler tout ce qui vous a été donné et tout ce qui se trouve renforcé, et essayez de prendre conscience de manière objective de ce qui vous fait obstacle et qui vous retient en arrière. Renforcez votre foi. Renforcez votre participation. Exercez votre pouvoir de décision à cette fin, et souvenez-vous, en faisant cela, que vous honorez et représentez ce qui vous guide et ce que vous servez.

Lors de vos deux séances approfondies de pratique, employez activement votre mental à la considération du sens de l’idée d’aujourd’hui. Souvenez-vous que vous ne pouvez servir que ce à quoi vous accordez de la valeur. Si vous accordez de la valeur à la Connaissance, vous servirez la Connaissance. Si vous accordez de la valeur à l’ignorance et à l’obscurité, vous servirez cela. Ce à quoi vous accordez de la valeur est votre maître, et votre maître vous donnera ce que vous devez apprendre. Vous êtes un étudiant de la Connaissance. Vous êtes un étudiant de la Connaissance parce que vous avez choisi que votre statut d’étudiant et le maître qui vous guide reflètent la Connaissance et la vérité dans le monde. Ici, vous n’avez que deux choix, car vous ne pouvez que servir la Connaissance ou bien ce qui essaie de se substituer à la Connaissance. Puisque rien ne peut réellement se substituer à la Connaissance, le désir de servir ce qui se substitue à la Connaissance est le désir de ne rien servir, de ne rien être et de ne rien avoir. C’est ce que nous voulons dire lorsque nous parlons de pauvreté. C’est un état dans lequel on ne sert rien, dans lequel on n’est rien et dans lequel on n’a rien.

Aussi, honorez ce qui vous sert. Honorez ce qui reconnaît votre réalité, le sens et la valeur de votre présence dans le monde, et vous servirez quelque chose de réel, vous serez quelque chose de réel et vous aurez quelque chose de réel. C’est ainsi que vous qui apprenez à servir serez la personne qui apprend à recevoir.

PRATIQUE 343 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

344ème PAS

MA CONNAISSANCE EST LE DON QUE J’OFFRE AU MONDE.

La Connaissance est votre don au monde, mais vous devez au préalable devenir un véhicule afin que celle-ci puisse s’exprimer. Vous devez l’accepter, la recevoir, apprendre d’elle et donner ce qu’elle vous donne à donner. Vous devez vous ouvrir, de sorte qu’elle puisse naturellement briller sur le monde à travers vous. Tout découlera de votre Connaissance – toutes les activités significatives, toutes les contributions importantes, toutes les pensées importantes, toutes les expressions importantes de l’émotion et toute la motivation pour rassurer, pour réconforter, pour aimer, pour guérir, pour rejoindre et pour libérer les autres. Cela signifie simplement que votre véritable vous s’exprime enfin. Tel est votre don au monde.

À chaque heure, rappelez-vous cela et sentez le feu de la Connaissance brûler en vous. Ressentez-vous comme un véhicule qui porte la Connaissance dans le monde. Soyez heureux que vous n’ayez pas à vous tourmenter en essayant d’arriver à comprendre comment vous donnerez la Connaissance, comment la Connaissance se donnera et quel sera le résultat de tout cela. Vous suivez simplement les pas. Comme vous l’avez vu jusque-là, les pas requièrent que vous développiez vos capacités mentales et que vous les appliquiez de façon appropriée. Ils demandent que vous soyez mentalement présent. Ils demandent que vous équilibriez et harmonisiez votre vie. Même parvenu à ce point de votre préparation, vous réaliserez que vous savez beaucoup de choses concernant votre vie que vous n’avez pas encore acceptées ou mises en œuvre. La Connaissance a été avec vous tout le temps et même maintenant dans votre préparation débutante, à mesure que vous avancez avec les autres qui avancent avec vous, le pouvoir et l’efficacité de la Connaissance vous deviennent toujours plus réels. Tel est votre don au monde.

Lors de vos deux longues séances de pratique aujourd’hui, dans la quiétude et la réceptivité, exercez-vous à recevoir le pouvoir de la Connaissance de sorte qu’il puisse croître en vous et que vous puissiez en acquérir une expérience de plus en plus grande à mesure que vous vous aventurerez au dehors dans le monde. Ces longues séances de pratique sont tellement vitales à votre préparation, car elles augmentent votre capacité, elles augmentent votre compréhension, elles augmentent votre expérience et elles vous rendent toujours plus accessible l’expérience de la Connaissance lorsque vous êtes dans le monde. Car votre Connaissance est votre don au monde, et votre Connaissance est votre don à vous-même.

PRATIQUE 344: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

345ème PAS

MA CONNAISSANCE EST MON DON À MA FAMILLE SPIRITUELLE.

Votre Connaissance est votre don à votre Famille Spirituelle, car vous êtes venu dans le monde non seulement pour votre propre avancement et pour celui du monde, mais aussi pour celui de votre Famille Spirituelle. Votre groupe d’apprentissage spécifique requiert que vous avanciez afin qu’il puisse lui-même avancer, car il recherche également une plus grande union. Au cours du temps, vous avez cultivé la gamme de vos relations et votre capacité à vous y engager. Toutes vos réussites jusqu’à ce jour, sont reflétées dans l’expression et l’évidence de votre Famille Spirituelle.

Le retour à Dieu est le retour à l’inclusion dans la relation. Cela dépasse votre capacité de compréhension et certainement vos idées et votre idéalisme. Cela peut seulement être expérimenté. Cela doit être expérimenté, et à travers cette expérience, vous comprendrez que vous êtes venu ici non seulement pour votre propre rédemption, non seulement pour servir le monde, mais aussi pour servir ceux qui vous ont envoyé. En cela, votre rôle devient encore plus important. En cela, votre préparation devient encore plus importante. Si vous réfléchissez à cela, vous saurez que c’est vrai.

Aujourd’hui, à chaque heure, réfléchissez à cette idée et souvenez-vous de votre Famille Spirituelle, dont vous apprenez à présent à vous souvenir. Lors de vos deux pratiques de méditation approfondie, entrez de nouveau dans votre sanctuaire de la Connaissance et essayez de faire l’expérience de la présence de votre Famille Spirituelle. Si votre mental est silencieux, vous réaliserez qu’ils sont avec vous en ce moment. Comment pourraient-ils être séparés de vous qui ne pouvez pas être séparé d’eux, et alors que vous êtes dans le monde, ils sont avec vous en ce moment.

PRATIQUE 345: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

346ème PAS

JE SUIS DANS LE MONDE POUR TRAVAILLER.

Vous êtes dans le monde pour travailler. Travailler est ce que vous voulez faire. Travailler est ce pour quoi vous êtes venu. Mais quel est ce travail dont nous parlons ? S’agit-il de votre emploi actuel, auquel vous vous opposez et avec lequel vous avez des difficultés ? S’agit-il des nombreuses tâches que vous considérez comme vôtres et que vous vous assignez ? Votre véritable travail peut être exprimé dans n’importe laquelle de ces activités, mais il est véritablement plus grand. Ce sera pour vous un bonheur et un accomplissement de mener à bien chaque étape de votre véritable travail. Votre véritable travail dans le monde consiste à découvrir votre Connaissance et à permettre son expression à travers vous. Votre véritable travail dans le monde consiste à répondre à votre appel spécifique qui vous engage avec certaines personnes de certaines façons, de sorte que vous puissiez accomplir votre destinée individuelle dans le monde.

Tel est votre travail. Ne pensez pas que vous pouvez comprendre à cet instant ce qu’est ce travail, et n’essayez pas de lui donner une définition au-delà de ce que nous vous avons donné. C’est normal de ne pas savoir complètement ce que cela signifie. C’est normal de ressentir le mystère de votre vie sans essayer de lui attribuer de forme.

Vous êtes dans le monde pour travailler. Aussi, appliquez-vous de sorte que votre application puisse vous révéler la source de votre but, de votre sens et de votre direction. C’est par votre travail et vos activités importantes que vous ferez l’expérience de votre valeur – la valeur de votre vie individuelle et la promesse de votre véritable destinée. Votre travail véritable vous garantit toutes les choses de valeur et vous fournit une échappatoire à tout ce qui vous dissimule et vous rend impuissant et misérable.

Rappelez-vous l’idée d’aujourd’hui à chaque heure. Lors de vos deux pratiques approfondies, une fois encore, appliquez activement votre mental à la considération de l’idée d’aujourd’hui. Réfléchissez à la manière dont vous percevez votre travail et à toutes les choses qui s’y associent. Revoyez la manière dont vous avez réagi au travail par le passé – votre désir de travailler, votre ambivalence vis-à-vis du travail et votre résistance à travailler. Prenez conscience que tout désir de fuir le travail s’est révélé être un désir de découvrir la Connaissance. Réalisez que la Connaissance vous engagera dans le travail avec un nouveau but, un nouveau sens et une nouvelle direction. Examinez vos pensées. Vous devez comprendre vos pensées, car elles influencent encore très efficacement votre perception et votre compréhension. Lorsque vous deviendrez objectif envers votre propre mental, vous serez capable de permettre à la Connaissance de rayonner sur lui, et vous serez capable d’user du pouvoir de décision pour vous préparer et pour travailler avec le contenu de votre mental. Ceci est efficace au niveau de participation qui est le vôtre, car il ne vous appartient pas de déterminer le but, le sens et la direction de la Connaissance, mais de devenir le réceptacle de la Connaissance, de faire l’expérience de la Connaissance et de permettre à la Connaissance de s’exprimer à travers vous.

Aussi, lors de vos deux longues séances de pratique, appliquez activement votre mental. Concentrez-vous sur cette seule idée. Prenez conscience de toutes les pensées et de tous les sentiments qui y sont associés. Dans la dernière partie de chaque longue séance de pratique, permettez à toute pensée de vous quitter. Entrez à nouveau dans la quiétude et la réceptivité afin que puissiez savoir. La Connaissance ne demande pas que vous pensiez lorsque vous faites l’expérience de la Connaissance elle-même, car toute pensée est un substitut à la Connaissance. La Connaissance dirigera cependant toutes vos pensées au service d’un but supérieur.

PRATIQUE 346: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

347ème PAS

JE PERMETS À MA VIE DE SE DÉVELOPPER AUJOURD’HUI.

Permettez à votre vie de se développer aujourd’hui. Sans votre propre désorientation intérieure, sans l’obscurité de votre propre imagination et sans votre propre confusion et vos propres conflits, vous pouvez être le témoin du développement de votre vie. Ce jour représente un pas dans le développement de votre vie, dans l’émergence de votre Connaissance, dans la culture de votre véritable compréhension et dans l’expression de vos vrais accomplissements. Soyez attentif en cette journée et apprenez à observer avec objectivité votre vie extérieure et votre vie intérieure. De cette manière, vous pouvez faire l’expérience de ce qui est vraiment là, et vous aimerez ce qui est vraiment là, car ce qui est vraiment là est vrai et reflète l’amour même.

À chaque heure, rappelez-vous d’observer votre vie se développer. Lors de vos pratiques de méditation profonde, dans la quiétude et dans la réceptivité, observez votre vie intérieure se développer. Observez votre vie extérieure et votre vie intérieure se développer ensemble, comme elles le doivent. Ici, vous ressentirez le mouvement de votre vie. Ici, vous saurez que votre vie est guidée et dirigée. Ici, vous saurez que tout ce à quoi vous accordez de la valeur, tout ce qui vous tient le plus à cœur et tout ce que nous avons indiqué dans notre préparation jusque-là prennent naissance. Ici, vous permettez à certaines choses de se dissiper et à certaines choses d’émerger. Ici, vous gouvernez la partie de votre vie qu’il vous revient de gouverner : votre pensée et votre comportement. Ici, vous permettez à cette partie de votre vie que vous ne pouvez pas gouverner : votre but, votre sens et votre direction, d’émerger et de s’exprimer naturellement. Ici, vous êtes le témoin de votre vie qui en ce jour émerge et se développe.

PRATIQUE 347: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

348ème PAS

AUJOURD’HUI JE SERAI LE TÉMOIN DU DÉVELOPPEMENT DU MONDE.

Sans vos spéculations effrayées, sans vos réactions anxieuses aux apparences effrayantes et sans vos ambitions et dénis, vous pourrez voir le monde se développer aujourd’hui. Vos yeux verront cela, vos oreilles l’entendront, votre peau le sentira et vous le ressentirez avec l’intégralité de votre être physique et mental. Vous le saurez parce que votre être sait, tandis que votre mental pense et que votre corps agit. C’est ainsi que le pouvoir de la Connaissance est le pouvoir de l’être, dont vous faites partie.

C’est avec ce pouvoir que vous pouvez observer le monde se développer, car le monde possède un être, un mental et un corps. Son être sait, son mental pense et son corps agit. La nature est son corps. Votre pensée collective est son mental. La Connaissance est son être. Ainsi, à mesure que vous commencerez à prendre conscience de la Connaissance dans votre vie, vous prendrez conscience de la Connaissance dans le monde. De même que vous voyez la Connaissance nettoyer et purifier votre mental, vous verrez la Connaissance nettoyer et purifier tous les mentaux dans votre monde. De même que vous voyez la Connaissance vous guider dans un mode d’action efficace, vous verrez la Connaissance dans le monde guider les autres dans un mode d’action efficace. Ainsi, de même que vous apprenez à éprouver de la compassion envers vous-même, vous apprendrez à éprouver de la compassion envers le monde. De même que vous êtes le témoin du développement de votre vie, vous serez le témoin du développement du monde.

Aujourd’hui à chaque heure, répétez cette idée et témoignez du développement du monde. Lors de vos deux longues séances de pratique aujourd’hui, les yeux ouverts, contemplez le monde autour de vous. Passez ces moments, seul, à contempler le monde autour de vous. Regardez sans jugement. Ressentez le monde se développer. Vous n’avez pas besoin d’essayer de le ressentir. Vous le ressentirez parce que c’est naturel. Sans obstruction ni intervention de votre part, cette expérience vous sera toujours présente et disponible. Ressentez le monde se développer, car ceci confirmera tout ce que vous apprenez à présent, et tout ce que vous apprenez à présent servira le monde dans son développement.

PRATIQUE 348 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

349ème PAS

JE SUIS HEUREUX DE POUVOIR ENFIN SERVIR LA VÉRITÉ.

C’est votre plus grande joie, votre plus grand bonheur et votre plus grande satisfaction que de pouvoir enfin servir la vérité. Votre passé a été frustré et maussade car vous avez essayé de servir des choses qui ne possèdent ni fondement, ni sens. Vous avez essayé de vous identifier à des choses qui ne possèdent ni but, ni direction. Ceci vous a donné le sentiment d’être dénué de but, de sens et de direction. Réjouissez-vous de pouvoir à présent représenter la vérité et servir la vérité, car la vérité vous donne tout ce qui est vrai. Elle vous donne un but, un sens et une direction, qui sont ce que vous avez recherché dans tous vos engagements, dans toutes vos relations, dans toutes vos activités et dans tous vos efforts. C’est là ce que vous avez recherché dans tous vos fantasmes, dans toutes vos préoccupations et dans tous vos espoirs.

Tout ce que vous avez vraiment désiré vous est à présent donné. Apprenez maintenant à recevoir ce que vous avez vraiment désiré, et vous prendrez conscience de ce qui est vrai. Vous prendrez conscience également ce que vous avez toujours vraiment désiré. Cela permet à la vérité de devenir simple et évidente. Cela permet à votre propre nature individuelle de devenir simple et évidente, car dans la simplicité tout est su. Dans la complexité tout se trouve dissimulé. Seul ce qui est mécanique dans le monde peut être complexe, cependant son essence est simple et peut être expérimenté de façon directe. C’est seulement en contrôlant ce qui est mécanique dans la vie, ce que vous devez faire jusqu’à un certain point, que surgissent les complexités, mais même ces complexités sont simples à résoudre pas à pas. Votre approche de la vie doit donc être simple, que vous ayez affaire à la simplicité ou à la complexité. La complexité dont nous parlons ici, qui est une forme de déni, représente la complexité de votre propre pensée et la confusion dans votre propre approche.

Soyez alors heureux que vous puissiez servir ce qui est vrai, car cela simplifiera toutes choses et vous permettra de traiter la complexité de ce qui est mécanique d’une manière directe et efficace. Soyez ainsi heureux que votre vie possède un but, un sens et une direction, car vous servez ce qui a un but, un sens et une direction. Souvenez-vous de cela à chaque heure, et lors de vos deux pratiques approfondies, entrez de nouveau dans la quiétude avec une grande réceptivité et une grande dévotion. Souvenez-vous que vous vous donnez ici, que la pratique est don, que vous êtes en train d’apprendre à donner et que vous êtes en train d’apprendre à servir. Vous donnez ce qui est vrai et vous servez ce qui est vrai, et c’est ainsi que vous faites l’expérience de ce qui est vrai et que vous recevez ce qui est vrai. Par conséquent, aujourd’hui est un jour de bonheur parce que vous servez ce qui est vrai.

PRATIQUE 349 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

350ème PAS

RÉVISION

Une fois encore, révisez les deux semaines passées de votre apprentissage, en lisant chaque leçon et en revoyant chaque jour de pratique. Une fois encore, développez votre capacité à être objectif. Une fois encore, prenez conscience du mouvement global de votre vie – les lents mais très importants et très substantiels changements qui se produisent dans vos valeurs, dans vos engagements avec les autres, dans vos activités et, le plus important, dans votre perception de vous-même toute entière.

Gardez à l’esprit que tout changement important est graduel et qu’il suit souvent son cours sans être remarqué jusqu’à ce que ses résultats deviennent évidents. Réalisez qu’un changement mineur ou insignifiant est souvent associé à un grand bouleversement émotionnel où les gens pensent qu’il s’est passé quelque chose d’extraordinaire. Le grand changement est plus profond et change tout. Un petit changement marginal affecte votre point de vue de façon immédiate, mais son effet global ne dure pas tant que ça. La seule exception à cela est lorsque vos Enseignants interviennent dans votre sphère personnelle pour manifester leur présence ou pour délivrer un message d’une grande force et dont vous avez absolument besoin à cet instant. Ces interventions sont rares mais peuvent se produire à l’occasion, quand cela est nécessaire pour vous.

Ainsi, voyez le mouvement global de votre vie. Voyez votre vie se développer. Ceci vous prépare pour l’avenir, car ce programme vous prépare pour l’avenir. Tout ce qui est enseigné ici, vous devez l’utiliser et le renforcer, et vous devez pratiquer à la fois dans le cadre de cette préparation et bien au-delà de celui. Lors de vos longues séances de pratique aujourd’hui, faites-vous le sage observateur de votre propre développement. Prenez conscience de là où votre pratique a besoin d’être renforcée. Réalisez que ceci émane de votre Connaissance. Suivez cela au mieux de votre capacité alors que nous approchons maintenant des leçons finales à ce niveau des Pas vers la Connaissance.

PRATIQUE 350: Une longue séance de pratique.

LEÇONS FINALES

Vous êtes sur le point de commencer les derniers pas dans notre préparation. Ce ne sont pas les derniers pas de votre approche globale de la Connaissance, ou de votre utilisation et de votre expérience de la Connaissance. Cependant, ce sont les derniers pas à ce grand niveau de développement dans lequel vous êtes à présent engagé. Aussi, donnez-vous à la prochaine section de pratique avec un désir et une intensité accrus. Permettez à la Connaissance de vous diriger dans votre participation. Permettez-vous d’être aussi puissant, aussi fort et aussi engagé. Ne pensez pas à votre passé, mais prenez conscience de la réalité de la Connaissance dans l’instant et de sa grande promesse pour l’avenir. Vous êtes honoré, vous qui honorez la source de votre préparation. Vous êtes honoré en ce jour alors que vous débutez les derniers pas de ce niveau essentiel de votre développement.

351ème PAS

JE SERS UN BUT SUPÉRIEUR, DONT JE COMMENCE À PRÉSENT À FAIRE L’EXPÉRIENCE.

Répétez cette idée à chaque heure et ne l’oubliez pas. À mesure que vous renforcerez cette compréhension, elle deviendra de plus en plus réelle et évidente pour vous. À mesure qu’elle deviendra plus réelle, toutes les autres idées et notions qui rivalisent avec elle s’évanouiront, car cette grande vérité a de la substance. Tout ce qui prétend être la vérité et qui s’oppose à elle s’évanouira par leur manque de substance. Ce qui est vrai existe que vous le vouliez ou non, que vous y croyiez ou non et que vous y adhériez ou non. C’est ce qui le rend vrai.

Vous avez pensé par le passé que tout existe par le simple fait de votre vouloir. Ceci n’est vrai que dans le royaume de l’imagination, un royaume duquel vous apprenez actuellement à vous échapper. Et même dans le royaume de l’imagination, vous apprenez à accorder de la valeur à ce qui est le plus proche de la vérité afin de pouvoir vous échapper du royaume de l’imagination. Car le royaume de l’imagination n’est pas le royaume de la Création. Ce qui crée, crée à partir de la Connaissance. C’est une Création qui est permanente, qui a un sens et possède un vrai pouvoir et une véritable valeur, même dans le monde. Ce n’est pas le royaume de l’imagination.

Lors de vos séances approfondies de pratique, entrez dans la quiétude. Venez avec une grande vénération à ce que vous tentez de faire. Rappelez-vous l’importance de ces périodes de quiétude. Rappelez-vous que ce sont des instants d’adoration, des instants de véritable consécration, des instants où vous vous ouvrez et des instants où la Connaissance s’ouvre. Permettez à ce jour d’être un jour de plus grande compréhension. Permettez à ce jour être un jour d’une plus grande dévotion, car vous êtes aujourd’hui un véritable étudiant de la Connaissance.

PRATIQUE 351 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

352ème PAS

JE SUIS UN VÉRITABLE ÉTUDIANT DE LA CONNAISSANCE AUJOURD’HUI.

Affirmez cela à chaque heure, et lors de vos deux pratiques de méditation, entrez dans vos périodes de silence avec une grande révérence et une grande dévotion. Ce sont vos temps d’adoration. Vous allez vraiment à l’église à présent – non pas par obligation, non pas par peur ou par inquiétude, et non pas par un sentiment de devoir envers un Dieu qui n’est pas aimant, mais poussé par un sentiment de grande joie et par un désir de vous donner à ce qui se donne à vous. Soyez un véritable étudiant de la Connaissance. Souvenez-vous de tout ce qui vous a été dit jusqu’ici, et utilisez-le chaque heure qui passe. Engagez-vous dans la pratique de manière significative, à la fois en vous et à l’extérieur de vous. Fortifiez ce jour. Donnez ce jour à la Connaissance comme la Connaissance vous donne ce jour afin que vous puissiez apprendre de la présence de la Connaissance dans votre vie.

La Connaissance est le don que vous fait Dieu, car la Connaissance est l’extension de Dieu vers vous. Ainsi, la Connaissance sera Dieu pour vous mais exprimera une grandeur qui va au-delà d’elle, car la Connaissance est ici pour vous permettre d’entrer en relation avec vous-même, avec les autres et avec la vie d’une manière qui ait un sens. Grâce à cela, vous serez capable de rétablir vos relations et ainsi de vous acheminer vers votre Véritable Demeure en Dieu.

PRATIQUE 352: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

353ème PAS

MA VÉRITABLE DEMEURE EST EN DIEU.

Votre véritable Demeure est en Dieu. Votre Véritable Demeure est. Votre Demeure est vraie. Vous êtes vrai. Vous êtes chez vous en ce moment-même, alors que vous êtes dans le monde, et bien que le monde ne soit pas votre Véritable Demeure. Parce que vous êtes chez vous en étant dans le monde et parce que vous êtes avec la Connaissance, vous pouvez donner au monde et lui fournir exactement ce dont il a besoin, et vous voudrez donner ce sentiment de chez-soi au monde, un monde qui se sent sans foyer et perdu.

À chaque heure, répétez cette idée et observez les gens dans le monde et voyez combien ils semblent sans foyer. Souvenez-vous à quel point ils sont vraiment chez eux sans en avoir conscience. Comme vous-même, ils sont endormis chez eux. Vous apprenez à présent à sortir de votre sommeil, et à réaliser que vous êtes toujours chez vous, parce que votre Famille Spirituelle est avec vous, que la Connaissance est avec vous et que vos Enseignants sont avec vous.

C’est ainsi que vous êtes chez vous en Dieu, quand bien même vous paraissez loin de votre Véritable Demeure actuellement. Vous avez amené avec vous votre Véritable Demeure. Comment pouvez-vous être là où Dieu n’est pas si Dieu est partout ? Comment pouvez-vous ne pas être avec vos Enseignants s’ils vous accompagnent ? Comment pouvez-vous ne pas être avec votre Famille Spirituelle si votre Famille Spirituelle est toujours présente ? Cela peut paraître contradictoire que vous puissiez vous trouver loin de votre Véritable Demeure et être cependant chez vous, mais vous ne paraissez être loin de votre Demeure que lorsque vous regardez le monde en vous identifiant avec le monde que vous voyez. Cependant, en vous, vous portez la Connaissance qui est un rappel que vous êtes vraiment chez vous et que vous êtes dans le monde pour étendre votre Véritable Demeure jusque dans le monde. Car votre Véritable Demeure souhaite se donner au monde, de sorte que le monde puisse trouver son chemin pour retourner à la Demeure.

À chaque heure souvenez-vous de cela, et lors de vos deux méditations profondes rentrez chez vous en la Connaissance. Rentrez chez vous dans le sanctuaire de votre temple intérieur. Ici, vous faites l’expérience de votre Véritable Demeure et celle-ci vous devient plus réelle. À mesure qu’elle vous deviendra plus réelle, elle demeurera de plus en plus avec vous dans votre expérience. Vous devez faire l’expérience de votre Véritable Demeure pendant que vous êtes dans le monde.

PRATIQUE 353: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

354ème PAS

JE DOIS FAIRE L’EXPÉRIENCE DE MA VÉRITABLE DEMEURE PENDANT QUE JE SUIS DANS LE MONDE.

Dans votre Véritable Demeure vous êtes heureux, vous êtes inclus, vous êtes complet, vous êtes en relation, vous participez entièrement, vous êtes essentiel et vous avez du sens. Votre Véritable Demeure vous est incompréhensible lorsque vous êtes dans le monde. En fait, votre véritable Demeure vous sera incompréhensible jusqu’à ce que vous soyez complètement arrivé à votre Véritable Demeure, jusqu’à ce que votre Famille Spirituelle ait rejoint toutes les autres Familles Spirituelles et jusqu’à ce que l’union soit complète dans l’univers.

Cependant, même si votre Véritable Demeure est incompréhensible, ne pensez pas qu’elle soit hors de votre portée. Il vous est donné aujourd’hui de faire l’expérience de votre véritable Demeure, car vous portez la Connaissance en vous. Votre seule limitation ici est votre capacité à faire l’expérience de la Connaissance et à l’exprimer. Cependant, à mesure que vous faites chaque pas et que vous recevez chaque pas dans votre préparation, votre capacité à faire l’expérience de la relation et de la communication grandit. À mesure que vous cherchez de plus en plus à vous libérer de votre propre imagination et de votre propre pensée isolée, vous faites l’expérience de votre inclusion dans la vie à un degré toujours plus élevé. Ainsi, votre évolution peut être évaluée par votre capacité croissante à faire l’expérience de la relation et de la communication, et par votre capacité croissante à faire l’expérience de la Connaissance et à l’exprimer. Ainsi, vous êtes chez vous alors que vous êtes dans le monde, car votre Véritable Demeure se développe en vous dans votre propre expérience. Le feu de la Connaissance s’accroit en puissance et son insatiable bienveillance devient toujours plus évidente à mesure que votre mental devient libre, entier et focalisé.

À chaque heure, rappelez-vous cela et lors de vos séances approfondies de pratique, retournez à votre Véritable Demeure. Vous êtes chez vous dans le monde. Aussi, vous pouvez être en paix dans le monde.

PRATIQUE 354: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

355ème PAS

JE PEUX ÊTRE EN PAIX DANS LE MONDE.

Il est possible d’être en paix dans le monde, car vous avez amené la source de la paix avec vous. Vous pouvez être en paix dans le monde même si le monde est un lieu d’engagement actif, un lieu de difficultés, un lieu de défis et un lieu de réalisations nécessaires, à cause de la paix que vous portez en vous, et à cause du feu de la Connaissance. De la Connaissance émergent toute pensée et toute activité significatives – toute véritable inspiration, toutes les idées importantes et toutes les grandes expressions. Cependant, la Connaissance est plus grande que ses expressions, car elle est une lumière dans le monde.

Vous êtes en paix dans le monde parce que vous êtes avec la lumière du monde, même si vous êtes engagé dans le monde parce que vous êtes venu ici pour travailler. C’est seulement en participant et en suivant chaque pas que vous pourrez réaliser qu’il n’existe aucune contradiction entre la paix et le travail. Il n’existe aucune séparation entre la quiétude et l’activité. Vous devez faire pleinement l’expérience de cela, car c’est une expérience intégrale, et votre capacité pour cette expérience doit être développée de plus en plus. Votre compréhension et votre entendement doivent se développer continuellement. Votre engagement avec la vie doit devenir de plus en plus harmonieux et uniforme. Votre discernement à l’égard des relations doit être accru et réellement appliqué. Toutes les qualités associées à la culture de la Connaissance doivent également être développées. Cela vous permettra d’être en paix dans le monde, car vous étiez destiné à être en paix dans le monde. La paix dans le monde est une expression de votre Véritable Demeure dans le monde, et en cela vous vous trouverez.

PRATIQUE 355: Lisez la leçon trois fois aujourd’hui.

356ème PAS

JE TROUVERAI MON SOI AUJOURD’HUI.

Votre Soi dépasse votre capacité actuelle à en faire l’expérience. Vous pouvez cependant trouver votre Soi et en faire l’expérience dans le champ de votre capacité actuelle. Souvenez-vous qu’il s’agit de votre grand désir. Souvenez-vous de cela à chaque heure. Souvenez-vous que vous voulez trouver votre Soi, car sans votre Soi, vous êtes perdu dans votre propre pensée et dans la pensée erratique du monde. Sans votre Soi, vous vous sentirez aussi temporaire et aussi changeant que le monde. Sans votre Soi, vous vous sentirez aussi menacé et aussi menaçant que le monde. Par conséquent, votre véritable désir est de rétablir votre Soi, et avec votre Soi toutes les qualités intrinsèques à votre Soi qui sont issues de votre seule et unique Véritable Source, qui sont exprimées par votre Connaissance et qui vivent dans votre Ancienne Demeure.

Aujourd’hui lors de vos séances approfondies de pratique, venez de nouveau à la Connaissance. Venez vous donner. Venez prier. Venez avec dévotion et révérence, afin que vous puissiez accroître votre capacité à faire l’expérience de vous-même, à la fois lorsque vous pratiquez la méditation et lorsque vous êtes dans le monde. Vous êtes venu dans le monde pour rétablir votre Connaissance et pour permettre à votre Connaissance de s’exprimer. Vous exprimerez alors votre Soi, car vous êtes dans le monde pour exprimer votre Soi.

PRATIQUE 356: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

357ème PAS

JE SUIS DANS LE MONDE POUR EXPRIMER MON SOI.

Tout ce que vous avez jamais dit et tout ce que vous avez jamais fait a été une tentative d’exprimer votre Soi. Votre dilemme dans le passé vient du fait que vous avez tenté d’exprimer un soi qui n’est pas votre Soi. Ce soi temporaire, ce soi personnel, a été utilisé comme substitut à votre Véritable Soi, alors qu’il est seulement destiné à servir d’intermédiaire entre votre Véritable Soi et le monde. Parce qu’il a été utilisé comme substitut, sa propre confusion intrinsèque et son manque de fondement ont rendu impossibles votre communication et votre expression. C’est ainsi que vous n’avez pas trouvé la source de votre expression, ou le meilleur véhicule pour votre expression.

Il est évident, dans toutes vos activités passées, que votre Véritable Soi désire s’exprimer, si vous voulez bien les comprendre avec objectivité. Tout ce que vous avez jamais communiqué à quelqu’un d’autre contient une graine d’expression vraie. Tout ce que vous avez jamais fait ou essayé de démontrer contient la graine d’une véritable démonstration et expression. Il vous suffit de purifier votre expression pour qu’elle soit complète et représente vraiment votre nature, et qu’elle vous soit ainsi réellement satisfaisante.

Parce que vous êtes ici pour exprimer votre Soi, vous devez aussi apprendre comment exprimer votre Soi, de quelle manière votre expression vraie affectera les autres et comment cet effet peut être utilisé d’une façon appropriée à votre bien-être et également à leur bien-être. Ici, vous apprenez ce que vous souhaitez exprimer et comment l’exprimer. Et vous apprenez aussi à prendre conscience de son impact sur le monde. Cela exige que vous cultiviez la Connaissance en vous, que vous cultiviez vos capacités personnelles et que votre être personnel soit transformé de l’état de substitut de la Connaissance à l’état d’intermédiaire de la Connaissance. En qualité d’intermédiaire, votre être personnel doit être développé et activé correctement. Celui-ci sert ici un Soi Supérieur en vous, tout comme votre Soi Supérieur sert le Soi Supérieur de l’univers. Tout trouve ici sa juste place et son expression uniforme.

Rappelez-vous à chaque heure que vous désirez exprimer votre Soi, et lors de vos expériences de méditation profondes, où vous entrez dans la quiétude et dans la dévotion, laissez votre Véritable Soi s’exprimer à vous. Au-delà des mots et au-delà des actions, votre Véritable Soi s’exprimera et vous connaîtrez son expression. Vous saurez que vous désirez recevoir son expression et étendre son expression dans le monde. Le monde est l’endroit où vous êtes venu exprimer votre Soi, parce que le monde est l’endroit où vous désirez être chez vous.

PRATIQUE 357: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

358ème PAS

JE DÉSIRE ÊTRE CHEZ MOI DANS LE MONDE.

Vous désirez être chez vous dans le monde. Vous n’êtes pas venu ici pour fuir le monde. Vous êtes venu ici pour être chez vous dans le monde. Comprendre cela vous permettra d’accorder de la valeur à votre contribution et de vous engager complètement dans son expression. Fuir le monde sans contribuer au monde ne fera qu’aggraver votre dilemme, et vous retournerez vers votre Famille Spirituelle avec vos cadeaux sans qu’ils aient été ouverts ni remis. Vous réaliserez alors que vous devez revenir parce que le travail que vous aviez l’intention d’accomplir dans le monde n’a pas été accompli.

Soyez donc heureux d’être actuellement dans le monde, et de ne pas avoir à attendre pour y revenir. Vous êtes déjà là. Vous avez progressé jusque-là. Vous êtes en parfaite position d’accomplir votre destinée ici. Vous avez amené avec vous votre Ancienne Demeure – dans la graine et dans la lumière de votre Connaissance, qui à présent croît, émerge et se développe.

Le monde n’est pas votre Demeure, mais vous êtes destiné à être chez vous dans le monde. A chaque heure, réfléchissez-y et réalisez à quel point vous désirez être chez vous dans le monde. Réalisez à quel point vous ne désirez pas condamner le monde, ou simplement vous échapper du monde. Quand vous serez chez vous dans le monde, vous serez capable de vous mouvoir au-delà du monde pour servir d’une manière supérieure et pour faire l’expérience d’une réalité supérieure à ce que le monde peut vous présenter. Mais vous ne partirez pas avec regret, colère ou déception. Vous partirez avec bonheur et satisfaction. C’est ainsi que votre expérience ici sera achevée. C’est ainsi que le monde sera béni et que vous serez béni, vous qui vous êtes béni vous-même et avez béni le monde alors que vous étiez dans le monde.

Lors de vos pratiques de méditation profonde, permettez-vous de considérer sérieusement ce qu’être chez soi signifie pour vous. De nouveau, ceci est une pratique d’engagement actif de votre mental. Utilisez votre mental pour considérer les choses importantes qui sont en train de vous être données à présent. Il vous faudra examiner toutes les pensées que vous entretenez en rapport avec l’idée d’aujourd’hui pour comprendre la manière dont vous approchez l’idée d’aujourd’hui et vos réactions à son sujet. Le pouvoir de décision vous appartient, mais vous devez comprendre le contenu actuel de votre mental. Ce faisant, vous serez capable de prendre une décision adéquate et sage en votre faveur, dans le champ de votre responsabilité. Vous êtes destiné à être chez vous dans le monde. Amenez votre Demeure avec vous, de sorte que les autres puissent se sentir chez eux dans le monde. Ainsi, le monde est béni parce qu’il n’est plus un lieu séparé. Ne fuyez pas le monde aujourd’hui, mais soyez présent pour servir le monde.

PRATIQUE 358 : Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

359ème PAS

JE SUIS PRÉSENT POUR SERVIR LE MONDE.

Soyez présent pour servir le monde, et la présence qui sert le monde parlera à travers vous. Soyez présent pour servir le monde, et vous serez présent à cette présence. Vous serez engagé dans chaque activité, et chaque activité sera importante et significative. Vous ne chercherez alors pas à fuir votre expérience, vous ne chercherez pas à fuir le monde et vous ne chercherez pas un endroit sombre où vous cacher, car vous réaliserez que la lumière de la Connaissance est totalement bienfaisante. Vous désirerez vous y baigner de plus en plus et l’exprimer de plus en plus dans le monde. Tel est votre devoir ici et tel est votre grand amour.

À chaque heure, rappelez-vous que vous désirez être présent pour servir le monde. Rappelez-vous aussi que vous désirez être présent pour que le monde vous serve. Rappelez-vous que vous devez apprendre comment recevoir et comment donner, et c’est pourquoi vous êtes un étudiant débutant de la Connaissance. Ne vous alourdissez pas d’attentes vous concernant au-delà de ce qui est indiqué dans votre programme de préparation. Vos Enseignants reconnaissent votre niveau actuel et ils reconnaissent votre étape actuelle. Ils ne sous-estiment pas votre pouvoir, mais ils ne surestiment pas non plus vos capacités actuelles. C’est la raison pour laquelle vous aurez besoin d’eux pour avancer avec certitude, honnêteté et fiabilité.

Lors de vos pratiques approfondies, soyez présent pour vous donner à votre pratique dans la quiétude. Souvenez-vous encore que toute pratique est un don. Vous vous donnez de sorte que votre Véritable Soi puisse vous être donné. Ici, vous amenez ce qui est petit à ce qui est grand et ce qui est grand vient à ce qui est petit. Ici, vous réalisez que vous aussi êtes grand, et que le petit est destiné à exprimer la grandeur dont vous faites partie. Le monde réclame désespérément que cette grandeur soit révélée, vous devez cependant apprendre comment révéler la grandeur dans le monde.

PRATIQUE 359: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

360ème PAS

JE DOIS APPRENDRE COMMENT RÉVÉLER LA GRANDEUR AU MONDE.

Avec simplicité, humilité et sans fausses présomptions, en vous rappelant que vous êtes un étudiant débutant de la Connaissance, vous serez capable d’apprendre comment révéler la grandeur au monde. Ceci est tout à fait essentiel, parce que le monde est ambivalent vis-à-vis de la grandeur, vis-à-vis de la Connaissance et vis-à-vis de l’amour. Si vous présentez au monde son propre désir alors qu’il est dans un état d’ambivalence, il ne saura pas comment réagir. Aussi, sa réaction démontrera ou bien l’acceptation de votre contribution ou son rejet. Tout individu, toute communauté ou tout monde assailli par l’ambivalence, réagira de plus d’une façon, parce qu’il est ambivalent. Pour cette raison vous devez apprendre à approcher l’ambivalence avec Sagesse, car ceux qui sont ambivalents doivent apprendre comment recevoir leur certitude, comme vous apprenez actuellement à le faire.

Reconnaissez ainsi à quel point vous avez été ambivalent jusqu’ici à l’égard de votre vie et à l’égard de cette préparation. Réalisez que c’est la raison pour laquelle cette préparation vous a été donnée sous forme de pas très progressifs, un pas à la fois, jour après jour. Un pas à la fois, vous apprenez à développer et à accepter votre désir et votre capacité pour la Connaissance et vous apprenez également à exprimer la Connaissance. Être un étudiant signifie que vous êtes là pour apprendre, et à mesure que vous apprendrez, vous démontrerez, enseignerez et produirez les grands résultats que la Connaissance désire produire. Cependant, la Connaissance ne peut pas aller au-delà de vos limites parce que la Connaissance prend soin de vous et vous protège le véhicule que vous êtes. Parce que vous faites partie de la Connaissance, vous souhaiterez également prendre soin de votre véhicule. C’est pourquoi vous devez prendre le plus grand soin de votre mental et de votre corps à mesure que vous avancez.

Aujourd’hui, lors de vos temps de pratique approfondie, permettez-vous d’être instruit sur la manière de révéler la grandeur dans le monde. Prenez conscience de l’ambivalence du monde et acceptez cela, car tel est l’état actuel du monde. Réalisez que vous devez donner avec Sagesse et discernement. Et réalisez que vous devez laisser la Connaissance se donner d’elle-même et ne pas essayer de donner selon votre propre ambition ou selon votre besoin d’échapper à un sentiment d’inadéquation. Permettez à votre don être vrai et votre don sera vrai. Votre don se donnera alors de lui-même de manière appropriée, ce qui vous préservera et honorera ceux qui recevront votre don. Ceci les sortira de leur ambivalence, tout comme vous-même êtes à présent guidé vers la lumière.

PRATIQUE 360: Deux séances de pratique de 30 minutes.

361ème PAS

JE SUIS GUIDÉ VERS LA LUMIÈRE DE LA CONNAISSANCE AUJOURD’HUI.

Vous portez la lumière. Portez-la en vous à chaque heure et en toute circonstance. Utilisez votre journée toute entière pour vous exercer à porter la Connaissance. N’essayez pas d’exprimer la Connaissance, car la Connaissance le fera d’elle-même lorsque ce sera approprié. Votre tâche aujourd’hui consiste à porter la Connaissance, à être attentif et à vous souvenir que la Connaissance est avec vous. Que vous soyez seul ou avec d’autres personnes, que vous soyez au travail ou chez vous, que vous soyez dans une situation plaisante ou déplaisante, portez la Connaissance en vous. Sentez la brûler dans votre cœur. Sentez-la remplir le vaste espace de votre mental.

Lors de vos deux séances approfondies de pratique, entrez de nouveau dans le sanctuaire de la Connaissance afin de pouvoir être revigoré et renouvelé, afin de pouvoir être béni et honoré et afin de pouvoir trouver le répit et la liberté. Plus vous trouverez cela dans votre vie intérieure, plus vous serez capable de le porter dans votre vie extérieure, car vous êtes destiné à porter la Connaissance dans le monde aujourd’hui.

PRATIQUE 361: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

362ème PAS

J’APPRENDS À APPRENDRE CAR AUJOURD’HUI JE PORTE EN MOI LA CONNAISSANCE.

Vous apprenez à apprendre. Vous apprenez à recevoir la Connaissance. Vous apprenez à accorder de la valeur à la Connaissance. Vous apprenez à porter la Connaissance. Vous apprenez à exprimer la Connaissance. Vous apprenez à cultiver toutes les facultés physiques et mentales qui sont essentielles à l’ensemble de cette préparation. Vous êtes un étudiant accompli. Aussi, soyez totalement engagé avec votre statut d’étudiant aujourd’hui, ce qui vous libérera des fausses présomptions et vous évitera de placer d’impossibles fardeaux sur vos épaules. Vous serez capable de mettre en œuvre de façon naturelle ce qui est donné dans la vérité, car vous êtes naturellement créé pour le faire. Vos véhicules mental et physique, qui sont liés à ce monde, seront naturellement engagés dans votre véritable accomplissement.

Apprenez à apprendre. Apprendre à apprendre signifie que vous apprenez à participer. Cela signifie que vous suivez et guidez tout à la fois. Vous suivez vos Enseignants et leur programme de développement, et vous guidez vos véhicules mental et physique. De cette façon, guider et suivre deviennent la même chose, comme donner et recevoir sont la même chose. C’est ainsi que ceux qui reçoivent donneront et ceux qui suivent guideront. C’est ainsi que ceux qui donnent auront besoin de continuer à recevoir, et ceux qui guident auront besoin de continuer à suivre. Ici, la dualité de telles choses disparaît. Leurs natures uniformes et complémentaires sont reconnues parce que cela est simple, parce que cela est évident et parce que cela est vrai.

Souvenez-vous de cette idée à chaque heure, et utilisez vos deux séances de pratique pour vous engager avec la Connaissance dans la quiétude et dans la simplicité. Permettez à ces séances finales de pratique d’être d’une grande profondeur. Donnez-vous y aussi complètement que vous le pouvez, car en faisant cela vous accroîtrez votre capacité pour la Connaissance et votre expérience de la Connaissance. À mesure que votre capacité et votre expérience de la Connaissance croîtront, votre désir pour la Connaissance croîtra également, car la Connaissance est votre vrai désir.

PRATIQUE 362: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

363ème PAS

LA CONNAISSANCE EST MON VRAI DÉSIR CAR JE SUIS UN ÉTUDIANT DE LA CONNAISSANCE.

La Connaissance est votre vrai désir. Ne pensez pas que vos désirs soient faux, car tout désir, s’il est reconnu, est un désir de la Connaissance. C’est parce que vous avez mal interprété vos désirs ou que vous avez essayé de vous en servir dans le but de fortifier d’autres choses qu’ils vous ont égaré. N’essayez pas d’être sans désir, car la vie est désir. Le désir est but. Le désir est sens et direction. Cependant, vous devez reconnaître votre vrai désir, qui est le désir que la Connaissance s’accomplisse et s’affirme, le désir que la Connaissance vous sauve et que vous sauviez la Connaissance. Comment pouvez-vous sauver la Connaissance ? En la maintenant en vous, en étant un étudiant de la Connaissance, en portant la Connaissance partout où vous allez, en renforçant votre conscience de la Connaissance, en étant simple avec la Connaissance et en n’essayant pas de vous servir de la Connaissance pour réaliser vos propres objectifs et vos propres buts.

Poursuivez les activités normales de la journée, mais portez la Connaissance en vous. Si la Connaissance n’est pas dans le doute, vous n’avez pas à être dans le doute. Si la Connaissance n’a pas peur, vous n’avez pas à avoir peur. Si la Connaissance ne change pas la situation, vous n’avez pas à changer la situation. Cependant, si la Connaissance vous retient, retenez-vous. Si la Connaissance change la situation, changez la situation. Si la Connaissance vous dit de quitter une situation particulière, quittez cette situation. Si la Connaissance vous dit de rester dans une situation particulière, restez dans cette situation. Ici, vous devenez aussi simple et aussi puissant que la Connaissance. Ici, vous devenez la Connaissance elle-même.

À chaque heure, répétez l’idée pour aujourd’hui et faites-en l’expérience. Dans votre vie intérieure, faites-en également l’expérience lors de vos pratiques de méditation profonde. Votre vie intérieure et votre vie extérieure sont là où vous vous appliquez et là où vous vous donnez. Elles sont là où vous portez la Connaissance. Avec le temps, vous verrez que la Connaissance vous portera.

PRATIQUE 363: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

364ème PAS

LA CONNAISSANCE ME PORTE CAR JE SUIS UN ÉTUDIANT DE LA CONNAISSANCE.

En même temps que vous portez la Connaissance, vous sentirez que la Connaissance vous porte. Vous sentirez la Connaissance vous guider et vous diriger, vous préserver, vous protéger, vous préserver des engagements difficiles et préjudiciables, vous engageant avec des individus avec lesquels vous devez vous engager et vous écartant des engagements discordants et dépourvus de but. C’est ainsi que vous devenez un guide et un suiveur, car vous suivez la Connaissance et vous vous guidez. Vous vous soumettez à la Connaissance, et cependant vous exercez le pouvoir de décision en votre propre nom. C’est ainsi que vous devenez un grand suiveur et un grand guide. Ainsi, vous êtes en position de servir, et vous vous sentirez de plus en plus comme porté par la Connaissance à travers la vie. Et vous sentirez que vous portez également la Connaissance. Vue correctement, vous réaliserez votre vraie relation à la Connaissance. Vous réaliserez que vous portez la Connaissance en vous et que la Connaissance porte votre bien-être en elle. C’est parfaitement complémentaire. C’est parfait car c’est né de la perfection même.

Soyez un véritable étudiant de la Connaissance. Engagez-vous dans la pratique. Donnez-vous à la pratique. Ne changez pas votre pratique. Ne négligez pas votre pratique. Tout ce que vous avez à faire est de pratiquer et d’être attentif, pratiquer et être attentif. À chaque heure et lors de vos deux pratiques de méditation profonde, où vous entrez dans la quiétude pour être avec la quiétude elle-même, exercez-vous à pratiquer, exercez-vous à apprendre et apprenez à apprendre. Aujourd’hui vous apprenez à apprendre. Aujourd’hui vous êtes un étudiant de la Connaissance.

PRATIQUE 364: Deux séances de pratique de 30 minutes. Pratique horaire.

365ème PAS

JE M’ENGAGE À APPRENDRE À APPRENDRE.

JE M’ENGAGE À DONNER CE QUE JE SUIS CENSÉ DONNER.

JE M’ENGAGE CAR JE FAIS PARTIE DE LA VIE.

JE FAIS PARTIE DE LA VIE CAR JE NE FAIS QU’UN AVEC LA CONNAISSANCE.

Qu’est-ce que l’engagement, sinon l’expression naturelle de votre vrai désir ? Il vous libère ; il ne vous attache pas. Il vous engage ; il ne vous oblige pas. Il vous fortifie ; il ne vous limite pas. Le véritable engagement est issu de la véritable Connaissance, de laquelle vous-même êtes issu. Dans ce dernier pas à ce stade de votre préparation, donnez-vous et donnez votre journée entière à la pratique.

Honorez-vous pour avoir accompli une tâche remarquable et substantielle en terminant cette année de préparation. Honorez votre Connaissance pour vous avoir donné le désir de participer et la force de participer. Honorez votre Connaissance pour vous avoir donné la vision qui est maintenant en train d’émerger. Honorez tous ceux qui vous ont servi dans votre vie – votre famille, vos parents, vos amis et ceux qui paraissent vos ennemis et vos adversaires. Honorez tous ceux qui vous ont permis d’accorder de la valeur à la Connaissance et qui vous ont donné la force et la résolution d’entreprendre la préparation pour la Connaissance. Souvenez-vous également de vos Enseignants, car ils se souviennent de vous et demeurent avec vous en ce moment-même. Souvenez-vous que vous êtes un étudiant de la Connaissance, et avec cela vous serez capable de poursuivre votre préparation.

Aujourd’hui à chaque heure et lors de vos deux pratiques approfondies de méditation, donnez-vous. Considérez tout ce qui vous est donné. Que ce jour soit un jour d’accomplissement et de gratitude. Que ce jour soit un jour pour honorer la réalité de la Connaissance en vous et votre réalité en la Connaissance. Ouvrez-vous au prochain pas au-delà de ce programme. Le prochain pas vous attend – un pas qui vous engagera de façon significative avec d’autres étudiants de la Connaissance, un pas qui vous engagera de façon significative avec ceux qui ont avancé au-delà de ce que vous avez accompli jusqu’ici, un pas qui vous engagera au service de ceux qui commencent seulement à avancer vers le niveau que vous venez de terminer. Ainsi, vous recevez de ceux qui vous sont devant vous et vous donnez à ceux qui sont derrière vous. Ainsi, tous sont nourris et soutenus dans leur retour à la Demeure en Dieu. C’est ainsi que vous suivez et que vous guidez, que vous recevez et que vous donnez. C’est ainsi que toutes vos activités deviennent uniformes et que vous vous libérez de toute imagination négative. C’est ainsi que vous êtes un étudiant de la Connaissance. Et c’est ainsi que la Connaissance vous bénit, vous dont la destinée est de bénir le monde.

Nasi Novare Coram

Si vous avez pu suivre deux fois le cursus des Pas vers la Connaissance, contactez-nous !