Tel que révélé à
Marshall Vian Summers
le 1er janvier 1989
à Albany, New York

À propos de ce texte

Ce que vous lisez dans ce texte est la transcription de la voix originale de l’Assemblée Angélique parlant à travers le Messager Marshall Vian Summers.

Ici, la communication originale de Dieu, qui existe au-delà des mots, est traduite en un langage et un entendement humains par l’Assemblée Angélique qui veille sur le monde. L’Assemblée apporte alors le Message de Dieu à travers le Messager.

Dans ce processus remarquable, la Voix de la Révélation parle à nouveau. La Parole et le Son sont dans le monde. Pour la première fois dans l’histoire, l’enregistrement de la révélation parlée originale est accessible pour que vous en fassiez l’expérience.

Puissiez-vous recevoir ce don de Révélation et puissiez-vous vous ouvrir à son Message unique pour vous et pour votre vie.

Note aux lecteurs :
Cette traduction a été fournie à la Society par des étudiants du Nouveau Message qui se sont portés volontaires pour traduire le texte original en anglais. Nous rendons cette traduction publique sous cette forme perfectible pour que les gens aient une chance de découvrir une portion du Nouveau Message dans leur propre langue.

C’est dans le domaine des relations avec les autres que se déroule le véritable apprentissage. Dans vos relations avec les autres, vous apprenez comment séparer ce que vous savez de ce que vous désirez ou croyez. C’est l’environnement et le contexte au sein duquel on apprend à discerner et à savoir ce qu’est la véritable découverte de soi. Ceci est vrai pour des raisons qui sont évidentes et pour d’autres qui sont moins évidentes.

Peut-être avez-vous déjà découvert qu’il vous est très difficile de vous percevoir avec objectivité. En fait, votre capacité à vous percevoir est limitée. Le regard de quelqu’un d’autre vous est nécessaire pour vous révéler les aspects de vous-même dont vous êtes inconscient ou que vous ne pouvez pas voir clairement. Vous avez besoin du point de vue des autres pour comprendre les raisons de votre comportement et ce que celui-ci communique aux autres. Vous avez aussi besoin d’apprendre du comportement des autres, car les gens autour de vous font la démonstration de toutes sortes d’erreurs et de toutes les formes de tromperie et de déni de soi. Cependant, ils vous font également la démonstration de l’honnêteté et de la communication vraie de nombreuses façons. Si vous regardez les autres et le monde sans condamnation et sans tenter de justifier vos propres idées, vous serez capable de discerner à la fois la vérité et l’erreur. Vous serez capable de bénéficier de l’observation des deux, car les deux sont destinées à vous servir.

Dieu veut que vous guérissiez votre relation avec les autres, car en faisant cela, vous serez naturellement capable de rétablir Dieu en vous-même. Dieu veut que vous guérissiez votre relation avec les autres, car ici vous apprendrez enfin à devenir objectif envers vous-même. Avec le temps, vous apprendrez à reconnaître vos erreurs et vos obstacles. Vous apprendrez à prendre conscience de ce qui vous oppresse. Et vous apprendrez aussi à reconnaître la présence de la Connaissance dans votre vie. Tout ce qui est faux et tout ce qui est authentique peut être découvert dans le contexte de vos relations avec les autres.

Quantités de choses ont été écrites sur les relations, et il y a beaucoup de choses qui sont très utiles à certains niveaux de compréhension. Cependant, vous avez besoin d’une perspective plus large pour vous permettre d’apprendre à devenir aimant, honnête et capable de discernement. Ici, au lieu de condamner le monde pour ses erreurs, vous réalisez qu’il s’agit d’un terrain d’apprentissage parfait pour le rétablissement de la Connaissance.

Les gens vous apprennent toutes sortes d’erreurs, de tromperies et de manquements envers soi, et vous font la démonstration des résultats de cela dans le cadre de leurs relations personnelles et de leurs activités dans le monde. Ils en font aussi la démonstration dans le rapport qu’ils ont avec leur corps et leur mental et dans l’utilisation qu’ils font de ces derniers. Cela est démontré de si nombreuses façons que, si vous regardez attentivement avec le désir d’apprendre, vous ne pourrez que voir que les relations qui sont utilisées pour satisfaire l’illusion et l’idéalisme sont vouées à s’égarer et à finir dans la colère et la déception.

Dans toutes vos relations, vous servez soit la Connaissance, soit les substituts à la Connaissance. Les substituts à la Connaissance sont reflétés dans vos propres idées. Si vous êtes au service de vos idées, vous tenterez d’utiliser les autres pour renforcer et justifier vos propres idées, principalement vos idées sur vous-même. Vous tenterez alors de faire correspondre la vie à vos définitions. Vous aurez des attentes, à la fois conscientes et inconscientes, dans lesquelles vous essaierez d’ajuster votre expérience, vos croyances et vos évaluations des autres. Si cela est fait inconsciemment, vous générerez toujours et encore des résultats regrettables dans vos interactions avec les autres. Cela aura tendance à renforcer votre méfiance et votre condamnation d’eux et de vous-même.

D’un point de vue objectif, les autres vous enseignent tout ce que vous avez besoin d’apprendre. Vous découvrirez, à mesure que vous observerez le comportement des autres sans jugement ni condamnation, que l’erreur suit des schémas très simples. Bien que les manifestations de ces schémas puissent être très variées, vous découvrirez que dans tous les cas les gens tentent ainsi de protéger une certaine idée d’eux-mêmes. Ils tentent de protéger la survie de leur corps et de leurs idées en se conduisant d’une certaine manière, qui est prescrite et dont ils sont à peine conscients dans la plupart des cas. Cependant, ils suivront fidèlement ce schéma jusqu’à ce qu’ils apprennent à le percevoir avec objectivité, ce qui leur donnera l’opportunité de choisir autre chose.

Vous, qui êtes en train d’apprendre à rétablir la Connaissance, qui contient votre identité et votre pouvoir spirituels, vous devez alors être reconnaissant envers ceux qui vous enseignent l’erreur, car ils vous font gagner du temps. Ils vous font gagner du temps en vous enseignant ce que vous devez apprendre là maintenant. Leur démonstration vous montrera qu’il n’existe aucune alternative à la Connaissance pour trouver l’accomplissement et le bonheur dans la vie. Il n’existe aucune alternative réelle. Par la bêtise et le découragement, par la tromperie et la déconvenue, d’autres vous apprendront à estimer la Connaissance avant toute autre chose, en vous montrant qu’il n’y a rien à gagner à essayer de réaliser vos idées et vos rêveries. Ils vous montreront toutes les façons d’éviter la Connaissance et ils vous montreront les résultats de cela. Comment pourriez-vous éprouver autre chose que de la gratitude envers ceux qui vous montrent comment et pourquoi vous devez apprécier votre propre Connaissance. Cela ne détermine pas toujours la manière dont vous vous associez avec les gens, mais détermine certainement la meilleure façon de les percevoir.

En même temps, les autres vous enseignent aussi la vérité. Au sein de leur pensée et de leur comportement tordus se trouve le germe de la vérité. Car tout acte et toute communication contient en son sein un germe de vérité. Bien que leurs actes et leur communication puissent, dans leur expression finale, être déformés ou destructifs et engendrer le conflit et le malheur, en eux, les gens essaient d’exprimer quelque chose de réel. Tout échec humain est une tentative ratée de communication. A mesure que vous apprendrez à renforcer votre lien à la Connaissance, vous serez capable de commencer à discerner les germes de vérité dans les communications des gens. Alors même ceux qui soutiennent ouvertement l’erreur peuvent vous apprendre qu’ils sont en train d’essayer d’exprimer quelque chose de réel.

Comprendre ceci vous permettra d’apprendre la loi du pardon. Car vous ne pouvez ignorer une erreur dans le but de la pardonner, vous ne pouvez nier l’erreur dans le but de la pardonner et vous ne pouvez pas appeler l’erreur par un autre nom. Vous devez voir que l’erreur est une erreur. Cependant, elle peut constituer une forme de service, à la fois par sa démonstration du besoin de la Connaissance et par les germes de vérité qu’elle contient. Ce n’est pas quelque chose que vous devez chercher à comprendre intellectuellement, car vous le saurez, et cela vous viendra naturellement à mesure que votre mental deviendra ouvert à la Connaissance que Dieu vous a donnée. Vous serez alors en mesure de voir que toutes les démonstrations d’erreur dans le monde, peu importe combien irréfléchies, cruelles ou destructrices, démontrent que tous les substituts à la Connaissance sont voués à l’échec et généreront souffrance et misère pour tout ceux qui sont impliqués. Ce sont des tentatives ratées de communication authentique.

Les gens font la démonstration de l’erreur ; cependant ils font aussi la démonstration de la vérité, pas seulement à partir du germe de vérité contenu dans leurs communications ratées, mais également à partir de leur communications authentiques. Car dans les circonstances adéquates et avec l’encouragement approprié, la plupart des gens peuvent être héroïques, dévoués, altruistes, authentiques et généreux. Cela, en fait, est illustré dans la vie de chacun, bien que peut-être seulement de façon momentanée et très rarement. Certains rares individus sont capables d’en faire la démonstration de façon plus régulière. Si vous souhaitez voir cela chez les gens, vous le verrez.

Ici, il est nécessaire d’être capable de voir objectivement à la fois l’erreur et la vérité. Ne pensez pas que vous pourrez voir la vérité en niant l’erreur. Et ne pensez pas que vous pourrez comprendre l’évolution et le comportement des humains uniquement par leurs aspects positifs, car vous devez tout voir. Votre Connaissance tirera de tout cela ce qui est réel et authentique, et à partir de cela, elle vous enseignera comment voir, comment agir et, par conséquent, comment vivre.

Le pardon vous permet de voir l’autre, d’entendre l’autre et de faire l’expérience de l’autre. Cependant, jusqu’à ce que vous en arriviez au pardon, ce sont vos idées de l’autre dont vous ferez l’expérience et vous ne serez en fait pas véritablement avec l’autre. Ici, vous êtes plutôt en relation avec les idées que vous vous faites d’une autre personne qu’en relation avec la personne elle-même. Il est possible que des gens soient ensemble depuis des années et des années et qu’ils ne fassent jamais l’expérience l’un de l’autre. Les gens peuvent passer de longues périodes à interagir avec les autres en ne faisant que renforcer leurs idées et leurs jugements sur les autres. A cause de cela, il y a peu ou pas d’expérience authentique de la relation et de l’amour, qui est une expérience d’affinité et d’identité partagée. Ce manque de reconnaissance appropriée de l’autre se produit constamment et est illustré partout autour de vous. Vous êtes encouragé à observer cela. Cependant, vous serez seulement capable de le voir si vous observez sans critiquer. Car pourquoi critiqueriez-vous les autres alors qu’ils vous fournissent exactement ce dont vous avez besoin pour vous motiver à suivre la Connaissance en vous ?

L’apprentissage authentique ne peut naître que du contraste. Il vous faut observer où mène le fait de vivre selon ses idées et comment cela contraste avec le fait de vivre selon l’expérience réelle. Cela est vital et nécessaire. Cela vous montre la différence entre vivre avec la vie et vivre séparé de la vie, isolé par vos propres idées.

A mesure que votre mental commence à servir un Pouvoir Supérieur et grâce à votre propre développement, vous apprendrez à voir comment votre imagination et vos pensées peuvent être bénies, harmonisées et dotées d’un but véritable, de manière à ce qu’elles aussi puissent vous servir de toutes les manières possibles. Car vous continuerez à avoir une imagination, et vous continuerez à avoir des pensées. C’est le but qu’elles servent qui reflète leur valeur.

Dans certains enseignements spirituels, l’accent est mis sur le fait que tous les gens sont égaux et ne font qu’un. Cela est vrai, mais pas au niveau auquel vous faites l’expérience de la vie dans le monde. Vous faites l’expérience de la vie dans ce monde afin d’atteindre certains objectifs en agissant de concert avec certaines personnes. Ceci engendre une division nécessaire du travail, parce que le monde est un endroit pour travailler et pour apprendre. Ici, les gens fonctionnent avec des capacités différentes, dans des rôles différents, avec des champs de compétences différents et des spécialisations différentes. Même dans un sens absolu, ceci serait encore vrai dans le monde.

Par conséquent, il existe une inégalité de rôle et de fonction. Cela ne dénigre ni ne condamne cependant personne, parce qu’en vérité tous sont en train de servir le rétablissement de la Connaissance. Chacun est un étudiant, tout le monde apprend et tout le monde apporte la vérité et l’erreur dans une certaine mesure. Voir cela, c’est voir parfaitement les choses. Mais vous devez ici accepter que vous ne pouvez pas faire l’expérience d’une relation harmonieuse avec tous ceux que vous rencontrez, parce que vous avez été conçu pour faire quelque chose de spécifique avec certaines personnes. Parce que vous avez été conçu ainsi, vous avez besoin de trouver ces personnes qui ont été conçues de la même façon. Vous aurez alors l’occasion d’assortir parfaitement vos spécificités avec les leurs, afin d’atteindre le résultat souhaité. La Connaissance, à la fois en vous et en elles, vous aidera à vous retrouver.
Cependant, vous ici devez être très prudent, parce que vos propres passions, croyances et affections personnelles peuvent brouiller votre vision et se faire passer pour la Connaissance. Cela demande un grand discernement pour reconnaître quelqu’un dont le dessein est fait pour complémenter le votre. Même là, vous devez être certain que vous êtes préparé pour une telle rencontre, car la réussite de cette relation ne repose pas seulement sur un potentiel, mais aussi sur une compétence avérée et sur le fait d’être prêt. Ceci exige de la retenue et du discernement. La Connaissance vous montrera en vous tout ce que vous aurez besoin de savoir, si seulement vous suivez la Connaissance. Mais suivre la Connaissance requiert perfectionnement et préparation. Cela requiert à la fois d’apprendre et de désapprendre. Cela requiert que vous appreniez à prendre conscience du but et de la valeur de vos relations.

Vos Enseignants Intérieurs, qui veillent sur vous, accordent une grande valeur à vos interactions avec les autres, car c’est ce qui ou renforcera, ou bien niera la vérité en vous. Ces interactions fourniront l’environnement au sein duquel ou vous rétablirez votre Soi Véritable, ou bien vous épaissirez l’obscurité de votre séparation et de votre doute de vous-même. Vos Enseignants Intérieurs ne vous offrent pas un échappatoire à cela, mais vous offrent plutôt un engagement avec les autres qui a du sens.

Il n’est ainsi pas approprié de chercher à vous plonger dans l’étude spirituelle pour échapper aux difficultés de vos relations avec les autres. Bien que vous puissiez atteindre une certaine compétence dans la pratique spirituelle, vous n’obtiendrez aucun avancement véritable sans acquérir discernement, authenticité et efficacité dans vos relations. Dieu est la somme de toutes les relations. Pour que vous fassiez l’expérience de Dieu, votre désir et votre capacité pour les relations doivent s’accroître et être cultivés. Ceci se produit dans la sphère de vos relations personnelles. Ce n’est pas la seule arène pour votre développement, mais c’en est une qui est fondamentale. Si vous souhaitez trouver Dieu, vous devez faire l’expérience de Dieu dans vos relations avec les autres. Ceci mettra fin à toute ambition cachée d’utiliser la spiritualité pour échapper à vos responsabilité.

La spiritualité peut avoir l’air très attirante par contraste avec le monde, et nombreux sont ceux qui y cherchent refuge. Cependant, vous découvrirez que votre développement spirituel véritable exigera que vous entriez de nouveau dans le monde et que vous affrontiez les dilemmes réels qui s’y trouvent. Vous pouvez réussir cela parce que vous portez la Connaissance en vous.

Construire des relations personnelles authentiques est un défi qui fera appel à la fois à votre conscience spirituelle et à vos compétences mondaines. Cela exigera que vous soyez alerte, capable de discernement et objectif, et que vous vous absteniez de condamner et de fantasmer, de façon à ce que vous puissiez voir les autres clairement et agir de façon efficace grâce à cela.

Un véritable avancement spirituel est le résultat d’un désir de faire l’expérience de la Connaissance en vous-même, d’une capacité croissante à le faire et de la présence de compassion, d’affinité et de sens dans vos relations. Ceci constitue une définition pratique de l’avancement spirituel. Les grandes vérités, les pratiques spirituelles puissantes, le fait d’être conscient de l’existence des anges et des forces spirituelles, tout cela peut être tout à fait intriguant et captivant, mais ces choses ne peuvent reposer sur une fondation qui n’est pas établie sur la progression sur la voie de la Connaissance. Sans cela, ces éléments peuvent seulement vous fournir de nouvelles choses dans lesquelles investir votre imagination et votre pensée. Le véritable développement finira cependant toujours dans l’arène des relations que vous entretenez avec vous-même et avec les autres.

Vos Enseignants Intérieurs sont qualifiés pour enseigner cela grâce à leur compétence dans les relations. Ils sont capables de parler à la fois individuellement et d’une seule voix. Ils sont capables de se rejoindre par-delà les contraintes physiques. Ils sont capables de communiquer à travers des dimensions différentes. Ils ont appris à transcender les barrières qui semblent vous limiter actuellement. Ils souhaitent vous transmettre ce qu’ils ont réussi à faire, afin que votre vie ait un but, soit significative et heureuse.

En tant qu’individu, vous êtes conçu de manière spécifique et vous possédez un but spécifique, qui constitue votre appel dans la vie. Par conséquent, avec qui vous vous associez est très important. Bien que de nombreuses personnes soient disponibles pour vous enseigner les chemins de l’erreur, il est rare qu’il vous soit demandé de vous associer étroitement avec elles, à moins que la Connaissance ne vous appelle effectivement à le faire. Mais cela constitue une exception. Ce qui est important est que vous trouviez ces individus avec lesquels vous êtes censé vous engager et que vous distinguiez cette reconnaissance de l’autre de vos propres attirances et obsessions personnelles. Vous découvrirez qu’il y a de nombreuses personnes dans la vie que vous pourriez aimer et vis-à-vis desquelles vous pourriez éprouver une grande attirance. Cependant, peu d’entre elles vous feront le don de la Connaissance. Car le but des relations authentiques n’est pas seulement de désapprendre les illusions en passant par des déceptions, mais de prendre conscience de votre réalité spirituelle en accomplissant ensemble un but supérieur. Même ici, la forme de votre relation doit être discernée avec précaution, car deux personnes peuvent être destinées à servir un but supérieur ensemble, et pourtant il peut ne pas s’avérer approprié pour elles de se marier ou d’adopter une autre forme de relation privilégiée.

Il y a à la fois l’essence et la forme. Elles ne doivent pas être confondues. Si vous étiez entièrement avec la Connaissance, il n’y aurait ici aucun problème. Cependant, parce que vous vivez selon vos idées et vos prescriptions dans un monde de séparation, vous devez apprendre à faire la distinction entre l’essence et la forme des choses. Vous pouvez aimer quelqu’un, mais il peut ne pas être approprié pour vous d’adopter une forme de relation intime ensemble. Il est ici habituellement nécessaire d’attendre, de façon à vraiment discerner quelle forme est la plus appropriée pour votre relation. C’est la sagesse. La sagesse est le fait d’apprendre comment faire les choses pour générer un résultat vrai.

Pensez-y de la manière suivante : vous êtes comme une pièce d’un plus grand puzzle ; vous vous agencez parfaitement avec d’autres pièces, mais seulement avec certaines pièces. Avec de nombreuses pièces du puzzle, ce sera un agencement partiel. Vous vous agencerez presque, et comme lorsque l’on essaye d’emboîter deux pièces d’un puzzle ensemble qui ne se correspondent pas exactement, vous allez peut-être forcer une relation avec quelqu’un parce que l’emboîtement paraît si proche. Cependant, si vous pouviez prendre du recul et voir ce que votre image illustre, vous verriez que, bien qu’il puisse y avoir une grande attirance, vous n’êtes pas faits pour être ensemble.

Vous vivez dans le monde, et c’est pourquoi vous ne pouvez pas voir le monde à partir d’une perspective plus élevée, tout au moins pas encore. Mais vous pouvez apprendre à vous agencer avec les autres et apprendre comment accepter que d’autres ne puissent pas s’agencer avec vous. Ceci serait évident si vous pouviez voir cela clairement, sans préférence ni déni. Cependant, la plupart des gens tentent de construire leur vie entière sur la préférence et le déni. Vous pouvez apprendre comment vous agencer naturellement avec les autres, mais vous devez apprendre cela patiemment en passant par l’expérience directe avec les gens. Il est ici nécessaire d’accélérer votre processus d’apprentissage, afin qu’il vous économise des années d’apprentissage difficile et de déceptions. Ceci vous fera gagner du temps.

Si vous pouviez prendre du recul et regarder le tissu des relations humaines, vous verriez qu’il crée une image. L’ensemble des pièces crée une image. Pour vous, les pièces semblent jetées pêle-mêle, et il n’existe aucune relation apparente entre elles. Cependant, vos Enseignants Intérieurs, qui se trouvent par-delà le monde, peuvent voir l’image que dessine votre puzzle. Ils voient aussi que, de votre point de vue, le puzzle est en complet désordre. Apprendre la sagesse et le discernement dans le domaine des relations vous permettra de trouver ces pièces avec lesquelles vous vous agencez parfaitement. Cependant, cela exigera patience et retenue de votre part. Il sera nécessaire de cultiver ces deux capacités.

Vous rencontrerez de nombreuses situations où vous vous agencez presque parfaitement avec une autre personne, mais pas tout à fait. Et vous serez peut-être tenté de forcer cet union et de nier ou négliger les raisons évidentes pour lesquelles vous ne pouvez pas vous assembler. Ici, vous justifierez peut-être vos efforts au nom du développement personnel, surtout s’il existe une résonance spirituelle entre vous et l’autre personne. Vous justifierez peut-être vos efforts au nom de l’amour, en pensant que, si vous aimez suffisamment l’autre personne, vous serez capable de vous unir à elle. Mais afin de découvrir ces individus avec lesquels vous êtes destiné à vous unir, vous devez vous libérer de ces autres tentatives de relation. Vous devez vous en éloigner. Faite ceci avec courage, bien que cela puisse s’avérer douloureux.

Vous vous ouvrez et vous préparez ici pour un engagement véritable. Si vous avez développé la patience et le discernement nécessaires, vous serez capable de reconnaître cet engagement sans grande spéculation ou évaluation. Car lorsque vous rencontrez ces individus avec lesquels vous êtes destiné à accomplir un but supérieur dans la vie, ils seront simplement reconnus. être à proximité d’eux ne déclenchera pas une frénésie d’émotions. Vous ne serez pas emporté passionnément ni captivé frénétiquement par leur manière de se présenter. Non. Ce sera calme. Ce sera simple. Ce sera profond. Ils seront connus. Vous vous accorderez facilement, parce que deux pièces qui sont faites pour s’emboîter ensemble le font facilement. Et bien que des problèmes personnels se présenteront le long du chemin, et bien qu’il puisse y avoir quelques désagréments et de la discorde, vos natures essentielles se complémenteront l’une l’autre parfaitement, et vous réaliserez que les relations sont les moyens et non pas la finalité pour faire l’expérience d’un but plus grand dans la vie.

Par conséquent, ne pensez pas que, si vous êtes illuminé, vous pouvez vous unir à n’importe quelle personne qui vous attire. Ne pensez pas que, si votre mental était clair et que votre cœur était pur, vous pourriez être en relation intime avec quiconque vous désireriez. Ne supposez pas que, si votre nature spirituelle à tous les deux était activée, vous pourriez guérir toutes les blessures d’une relation et venir à bout de tous les obstacles, car ce n’est sûrement pas le cas. Il n’y a que dans vos rêveries que cela pourrait être envisagé sérieusement. La vie vous démontrera encore et toujours, à travers de nombreuses situations, que ce n’est pas le cas.

Vous êtes comme une pièce de puzzle. Vous ne pouvez pas encore voir clairement votre propre forme, parce que vous êtes à l’intérieur de votre forme. Mais si vous pouviez voir votre forme de loin, avec objectivité, si vous pouviez vous voir dans une relation véritable avec les autres, vous en apprendriez bien plus sur votre nature et la manière spécifique dont vous avez été conçu.

Les gens ont souvent trop peur de se condamner pour se regarder avec objectivité, parce qu’ils pensent qu’ils ne verront que leur propre erreur. Ils ont peur d’être découragés de façon permanente et complète s’ils découvrent la vérité sur eux-mêmes. Mais ce qu’ils vont commencer à voir, c’est qu’ils ont été conçus d’une manière spécifique.

Vous avez en effet été conçu pour quelque chose que vous n’avez pas encore découvert. Et jusqu’à ce que vous le découvriez, vous aurez tendance à mal interpréter votre conception spécifique ou à la nier entièrement. La reconnaissance de sa conception spécifique conduit à l’acceptation de soi et à la confiance en soi. Ceci rend l’appréciation de soi possible, parce qu’ici, il n’y a pas de tromperie. Mais votre conception spécifique ne peut être discernée sans les autres, car c’est seulement en relation avec les autres qu’elle prend son sens. Votre forme unique n’est pertinente qu’en relation avec ceux avec lesquels vous vous agencez dans le puzzle. C’est pourquoi seul, vous ne pouvez entièrement vous connaître vous-même. C’est pourquoi votre relation avec les autres est l’arène dédiée au développement.

Soyez très prudent ici. Dans le contexte d’un début de relation, agissez avec mesure et prudence, car il est ici très facile de faire une erreur. Si vous êtes sincèrement engagé avec quelqu’un d’autre, le fait d’être prudent n’empiétera pas sur votre destinée ensemble. Mieux vaut avancer avec mesure que rapidement. La Connaissance indiquera si quelque chose de radical a besoin d’être fait. Cependant, soyez prudent, parce que les relations ont une grande influence sur vous, tout comme vous avez votre influence sur elles.

Votre capacité à réussir dans la vie sera très dépendante de la découverte des personnes appropriées. Sans préférence ni déni, ces relations essentielles peuvent être trouvées et reconnues, bien que vous aurez à attendre qu’elles arrivent. Pourquoi aurez-vous à attendre ? Parce que votre développement doit coïncider avec le développement de ces personnes. Si elles sont retardées, vous devrez attendre. Si elles s’égarent, vous devrez attendre. Par conséquent, votre réussite dans la vie ne dépend pas seulement de vous. Cela vous paraîtra parfaitement sensé si vous y réfléchissez objectivement.

Faites preuve de prudence et de discernement lorsque vous faites la connaissance de quelqu’un. Il est très tentant de justifier un engagement inapproprié en pensant que vous pouvez attendre le développement de l’autre, en croyant qu’il ou elle finira par être capable de vous rejoindre. Ce n’est cependant pas approprié. Dans les relations véritables, la participation doit dépendre du fait d’être prêt et pas du potentiel.

Vos Enseignants Intérieurs reconnaissent votre potentiel, mais ils ne sont pas trompés par ce que vous pensez pouvoir faire en ce moment. C’est pourquoi ils vous donnent ce que vous pouvez réellement accomplir pour que chaque pas de votre progression soit assuré et fondé sur la réussite. Sans cela, vous tenterez de vivre ou bien très en-deçà ou bien très au-delà de votre capacité. Vous tenterez de justifier des activités et des engagements avec d’autres qui ne peuvent être justifiés. Vous tenterez de maintenir des relations sans promesse, tout cela pour légitimer vos croyances et vos idées.

Vous devez ici examiner votre situation très attentivement, tout en étant très honnête envers vous-même. Il n’y a aucun intérêt à défendre quelque chose qui ne marchera pas. Si vous regardez ce que démontrent les relations autour de vous, vous verrez l’énorme coût que cela a. Si vous regardez très attentivement, vous verrez que protéger quelque chose qui ne marchera pas est sans espoir. Cela ne fera que prolonger le temps qu’il vous faudra pour découvrir la vérité. Ici, le temps peut être assimilé à de la souffrance. La volonté de Dieu est de vous soulager de votre souffrance et de vous permettre de l’éliminer complètement. Ceci requiert que vous trouviez les moyens les plus opportuns pour apprendre par l’expérience comment mettre en application la Connaissance. Votre relation avec les autres est votre arène d’apprentissage, et vous découvrirez ici qu’il y a plus à désapprendre qu’à apprendre. Car votre mental doit être débarrassé et libéré de ses restrictions, de ses suppositions et de ses demandes accablantes de façon à ce qu’il suive son cours naturel, ce qu’il fera, s’il est guidé par la Connaissance.

La préparation est nécessaire. Vous pouvez vous préparer pour la relation véritable sans labeur et sans avoir à passer par une succession d’engagements terriblement décevants. Cependant, pour cela, vous devez apprendre à regarder, à ressentir et à savoir. Vous devez devenir objectif quant à vos motifs et quant à vos suppositions, et apprendre de la démonstration que font les gens autour de vous à la fois de la vérité et de l’erreur. Si vous êtes ouvert et si vous êtes en train d’apprendre à faire confiance à la Connaissance, quel que soit le degré auquel vous en faites l’expérience, vous serez capable d’avancer et d’apprendre ce qui est essentiel pour vous assumer et pour être heureux.
Cependant, il existe de nombreuses embûches au cours de ce voyage, et nombre d’entre elles seront illustrées dans ce livre. Il y a de nombreuses occasions de faire des erreurs, et il y a de nombreuses situations où vous ne pourrez pas savoir ce que vous avez à apprendre. Cependant, si vous regardez les autres et si vous vous observez lorsque vous fonctionnez avec eux, de façon objective et sans condamnation, vous serez capable d’apprendre avec un minimum de difficultés et de déconvenues. Oui, il est vrai que de nombreuses idées que vous entretenez sur vous-même devront être mises de côté. Mais que sont des idées de vous-même comparées à la gloire de votre nature spirituelle et au pouvoir de vos relations authentiques dans la vie ? Combien petit est ce que vous sacrifiez pour quelque chose d’aussi grand ! Votre sacrifice est si petit qu’il est inexistant. Il consiste essentiellement à abandonner ce qui vous entrave et vous accable, ce qui vous oppresse et vous rend esclave de petites choses. Vous abandonnez cela pour avoir la liberté de trouver la relation vraie et le véritable accomplissement dans le monde.

Par conséquent, ne pensez pas à votre progression spirituelle en terme de sacrifice. Considérez qu’il s’agit de vous libérer d’une prison que vous avez vous-même fabriquée. Pensez-y comme à une pleine utilisation de vos compétences et de vos capacités inhérentes. Pensez-y comme à un véritable engagement, que ce soit dans le cadre d’une communauté ou d’un mariage authentique, de telle sorte que vous puissiez continuer de l’avant avec certitude.

Vous avez une bonne raison d’aimer les autres, parce qu’ils vous enseignent tout ce que vous avez besoin d’apprendre. Vous n’avez aucune raison de les condamner, peu importe combien graves furent leurs erreurs. Même l’erreur la plus grave vous montrera votre propre besoin de la Connaissance et votre propre besoin de permettre à votre nature spirituelle de s’exprimer par vous. Vous pouvez ici honorer les réalisations de l’humanité, et vous pouvez apprendre avec justesse de ses erreurs et de ses difficultés. C’est la fondation pour l’amour dans le monde. C’est la fondation pour la véritable objectivité.

Pour atteindre cela, cependant, vous devez vous engager à rétablir votre Connaissance et à suivre la voie de la Connaissance. C’est l’engagement à découvrir votre nature spirituelle. Construire cet engagement dans le temps vous procurera la capacité, la perspective et l’opportunité de considérer les relations d’une façon entièrement nouvelle. Il n’y a vraiment aucune autre alternative qui soit bénéfique d’une quelconque manière. Sans cet engagement, vous redeviendrez isolé dans votre propre condamnation et votre propre misère. Vous ne vivrez que selon vos idées, et elles vous mèneront la vie dure, et vous serez leur esclave.

Il est ici important de se souvenir que la séparation en elle-même est une compétition pour le pouvoir. Elle consiste à essayer de vivre sans Dieu dans l’univers. Ou bien, en d’autres mots, la séparation consiste à être dans la vie sans la Source de votre vie. Dans le contexte d’une relation, c’est essayer d’être en relation avec quelqu’un sans réellement être avec cette personne. C’est essayer d’avoir de l’amour sans donner de l’amour.

Si vous avez fait une évaluation précise de vos relations passées, vous verrez qu’elles vous ont appris à valoriser votre propre gouverne intérieure et votre propre intuition, et à faire confiance à votre discernement plus profond. Car dans de nombreux cas, vous pourrez voir que vous aviez conscience de l’issue d’une relation dès son tout début. Dans de nombreux cas, vous saviez qu’elle ne marcherait pas, mais vous avez choisi la satisfaction immédiate que vous procurait le fait d’être ensemble, au prix de votre bonheur et bien-être futurs. Si cela a été votre expérience, apprenez d’elle et ne vous condamnez pas, parce que cette prise de conscience est nécessaire pour vous permettre d’estimer la Connaissance et de donner à votre Connaissance la priorité sur la satisfaction de vos désirs et de vos préférences. Cela fait partie de la maturité nécessaire pour une progression véritable.

Pour que vous trouviez votre but supérieur dans la vie, vous ne devez pas succomber à de nombreuses attirances le long du chemin. Ces engagements attirants avec les autres vous déposséderont de votre Connaissance et empêcheront vos relations authentiques de voir le jour. Comme il a été dit, les autres vous enseigneront par la démonstration toutes les manifestations de l’erreur. Cependant, il est important de réaliser que nombre de ces manifestations de l’erreur seront attirantes et séduisantes. C’est la raison pour laquelle vous devez apprendre de quelqu’un d’autre qui illustre l’erreur, mais qu’il vous est rarement conseillé d’être à proximité immédiate de cette personne. Choisissez vos engagements avec prudence, entrez-y doucement et permettez à votre Connaissance, par opposition à votre ambition, de guider vos actions. Vous ne perdez rien en allant doucement ; vous risquez tout en allant vite. Si vous ne pouvez vous permettre d’aller doucement, vous avez déjà de bonnes raisons de vous méfier de vos motivations.

La Connaissance en vous indiquera où vous avez besoin d’être, comment vous aurez besoin de vous associer aux autres et dans quelle mesure vous devrez vous consacrer à une relation. Votre capacité à discerner votre Connaissance, à accepter votre Connaissance et à suivre votre Connaissance est la clé de votre réussite. C’est l’essence même du développement spirituel. La Connaissance doit être illustrée dans vos relations, car celles-ci constituent le domaine dans lequel il est le plus difficile d’être impartial. C’est le domaine dans lequel il est le plus difficile d’agir sans peur, culpabilité ou préférence. Et c’est le domaine où il est le plus difficile de lâcher prise de ce qui ne vous sert pas.