Tel que révélé à
Marshall Vian Summers
le 21 octobre 1993
à Boulder, Colorado

À propos de ce texte

Ce que vous lisez dans ce texte est la transcription de la voix originale de l’Assemblée Angélique parlant à travers le Messager Marshall Vian Summers.

Ici, la communication originale de Dieu, qui existe au-delà des mots, est traduite en un langage et un entendement humains par l’Assemblée Angélique qui veille sur le monde. L’Assemblée apporte alors le Message de Dieu à travers le Messager.

Dans ce processus remarquable, la Voix de la Révélation parle à nouveau. La Parole et le Son sont dans le monde. Pour la première fois dans l’histoire, l’enregistrement de la révélation parlée originale est accessible pour que vous en fassiez l’expérience.

Puissiez-vous recevoir ce don de Révélation et puissiez-vous vous ouvrir à son Message unique pour vous et pour votre vie.

Note aux lecteurs :
Cette traduction a été fournie à la Society par des étudiants du Nouveau Message qui se sont portés volontaires pour traduire le texte original en anglais. Nous rendons cette traduction publique sous cette forme perfectible pour que les gens aient une chance de découvrir une portion du Nouveau Message dans leur propre langue.

La participation de Dieu au monde est omniprésente, mais elle n’est pas aisément reconnue. À partir du moment où les gens acceptent que Dieu soit une réalité, ils manifestent beaucoup d’attentes face à Lui. Ils s’attendent à ce que Dieu résolve leurs problèmes personnels, à ce que Dieu les sauve de leurs propres calamités, à ce que Dieu guérisse leurs êtres chers quand ils sont malades, à ce que Dieu éloigne la mort et les difficultés de ceux qu’ils aiment, à ce que Dieu apporte la paix et la sérénité chez les tribus en guerre, à ce que Dieu effectue des changements considérables sans inquiéter personne ni compromettre leurs priorités, et à ce que Dieu produise des miracles, petits et grands, mais de manière telle que personne ne soit offensé ou mis au défi et que personne n’ait à changer. Étant donné ces types d’attentes qui imprègnent vos cultures et font partie de la plupart des religions du monde, il devient très difficile d’apprécier qui est Dieu et comment Dieu fonctionne dans le monde.

Alors, permettez-nous de vous proposer une approche et une compréhension qui soient plus novatrices. Cependant, avant que nous ne le fassions, précisons que lorsque nous présentons une idée simple, elle ne sera pas simple à comprendre. Plus l’idée est simple, plus elle est difficile à intégrer, à expérimenter et à appliquer. Par conséquent, ce qui paraît facile peut être en fait plus difficile. La manière rapide et aisée peut s’avérer la plus laborieuse. Une idée simple est plus difficile à comprendre et à assimiler complètement. Laissez-nous vous donner une idée simple à présent.

Dieu réclame ceux qui sont séparés de Dieu grâce à la Connaissance. En d’autres termes, Dieu fait appel à vous, et vous avez une occasion de répondre, de répondre à un niveau profond. Dieu fait appel à Dieu en vous — la partie de vous qui est une partie de Dieu, la partie de vous qui est en relation intrinsèque avec Dieu et avec toute vie, la partie de vous qui contient votre but supérieur, votre mission et votre destinée dans le monde, la partie de vous qui peut reconnaître vos vrais alliés, vos vrais partenaires et vos vraies tâches dans le monde. Si vous n’êtes pas en contact avec cet aspect plus profond de vous-même ou conscient de cet aspect, qui est la Connaissance, alors Dieu vous paraîtra très déconcertant et très complexe. Dieu paraîtra même contradictoire. Vous penserez peut-être : « Bon, Dieu promet la paix, mais où est la paix ? Dieu promet la consolation, mais où est la consolation ? Dieu promet le réconfort, mais où est le réconfort ? Je ne vois rien de tout cela autour de moi ; je ne le ressens pas à l’intérieur de moi. Alors Dieu est ou cruel, ou confus, ou faible. »

Dieu vous ramène à Dieu dans le contexte de la relation. Vous ramenez Dieu dans votre vie dans le contexte de la relation. Ensemble, vous rétablissez votre relation. Votre relation avec Dieu n’avait jamais pris fin ; elle était simplement déniée et oubliée, et d’autres éléments étaient venus en prendre la place. Vous entrez en ce monde comme un enfant abandonné. Par l’intermédiaire de votre expérience ici, une opportunité vous est offerte de vous souvenir de ceux qui vous ont envoyé, les membres de votre Famille Spirituelle, et des relations que vous partagez ensemble, et de vous souvenir également de votre relation avec la Source de toutes les relations.

Nous enseignons la réclamation de la Connaissance. La réclamation de la Connaissance est expérimentée par l’intermédiaire de la réclamation des relations car seul, vous ne pouvez rien savoir. Seul, votre Connaissance ne sera pas validée ni vérifiée. Pour en faire l’expérience complète, elle doit avoir un impact dans le contexte des relations véritables — non pas une relation avec une idée, une théorie ou un principe mais une relation avec autrui.

Dieu travaille par l’intermédiaire de la Connaissance en vous. Dieu ne s’immisce pas dans vos vies parce que Dieu n’est pas vraiment le bienvenu ici. Les gens attendent de grandes choses du Divin — des miracles, une compassion et un pardon sans borne — mais ils ne veulent aucune interférence. Personne ne veut d’un sauveur à moins d’être désespéré. Personne ne veut la liberté à moins de se sentir véritablement emprisonné. Si Dieu répondait à toutes vos prières, vous seriez obligé de permettre à Dieu de prendre votre vie en charge. Dieu ne fera pas cela.

Vous pouvez avoir une vie ici qui soit imaginaire ou une vie qui ici soit réelle. Dieu vous ramène à la vie réelle, la vie que vous pouvez connaître, la vie que vous pouvez embrasser et à laquelle vous pouvez vous consacrer. Sans cela, il n’y a pas de vraie dévotion, il n’y a pas d’engagement réel, il n’y a aucune véritable compréhension et il n’y a aucune sécurité tangible.

Dieu ne s’immisce pas. Pour comprendre cela entièrement, vous auriez besoin d’une compréhension de Dieu qui soit intégrale. Cela dépasse de loin vos capacités actuelles et le contexte de votre vie. Cependant, vous pouvez en avoir un aperçu en constatant combien vous ne voulez pas d’interférence dans vos plans et vos objectifs. Les gens sont comme les adolescents qui désirent pouvoir faire ce qu’ils veulent avec le moins d’interférence possible. C’est seulement quand ils ont des ennuis ou qu’ils sont en danger ou en péril qu’ils veulent que leurs parents interviennent. Ils veulent que ces derniers les tirent d’affaire ou viennent à leur secours ou payent les frais, mais cela n’est ni la confirmation ni le reflet d’une véritable relation. C’est une forme de dépendance et de rébellion. Et ces formes de dépendance et de rébellion sont très présentes dans le monde. La complexité de la situation est accentuée par le fait que les gens utilisent la religion et leur prétendue relation avec le Divin pour justifier pour toutes sortes d’actes de cruauté et d’attaques. Par conséquent, la vraie religion est calomniée, malmenée, compromise et invalidée à cause de la manière dont les ambitieux et les peureux l’utilisent.

Vous ne pouvez pas venir à Dieu avec une attitude de mendiant ou de voleur parce que Dieu ne vous connaît pas comme étant l’un ou l’autre. Vous devez venir en tant qu’élément de la Création, de votre propre chef, en reconnaissant votre place dans la vie et en reconnaissant le plus grand contexte dans lequel vous vous situez et dont vous faites partie. L’apprentissage de cet état de fait et de cette conscience des choses nécessite qu’une nouvelle forme d’éducation entre en jeu. S’asseoir sur la touche et attendre ou demander ou supplier ou cajoler le Divin afin qu’Il intercède selon votre volonté, sur votre ordre, qu’Il soit votre domestique et qu’Il aille chercher des choses pour vous, est une attitude si clairement ridicule, ignorante et présomptueuse que vous pouvez voir à quel point cela n’a pas de sens et est totalement erroné. Vous pouvez voir que rien de ce qui possède une valeur et un mérite véritables ne peut ressortir de cette approche et de ce comportement.

Dieu est à l’œuvre dans le monde par l’intermédiaire de la Connaissance. Dieu ne quitte pas un endroit, quelque part ailleurs, pour venir ici. Dieu est Dieu de toute la Grande Communauté. Ceci est évident. Cependant, les religions du monde ne présentent pas cette réalité. Il est souvent présumé que Dieu est préoccupé par ce monde à l’exclusion de toute autre chose. On croit qu’il y a Dieu, le monde et soi-même. Tout le reste servirait simplement de toile de fond à ce grand théâtre entre l’humain et le Divin.

Cependant, Dieu est Dieu de la Grande Communauté, pas seulement de la Grande Communauté que nous avons décrite mais de toute la vie, partout. Dieu ne vient pas porter une attention spéciale à la planète sur laquelle vous vivez. Dieu ne laisse pas tomber ses responsabilités ailleurs pour se montrer exceptionnellement intéressé ou préoccupé par les affaires, les demandes ou les attentes des humaines. Dieu est au travail partout, réclamant ceux qui sont séparés de Dieu au moyen de la Connaissance. Et la réclamation doit se faire par l’intermédiaire de la Connaissance, parce que la Connaissance est ce qui vous ramène à vous-même et à la vie.

Votre mental personnel ne peut pas connaître Dieu. Votre mental personnel peut seulement céder à la Connaissance en vous, et la Connaissance en vous cède à la Connaissance dans l’univers. Toutes choses se trouvent ainsi en ordre. Et avec le bon ordre des choses vient la relation vraie. Avec la vraie relation vient un flot de communication constant. Cela vous rend capable de contribuer dans le monde. Ainsi, vous n’êtes pas simplement un individu courant ça et là à essayer de faire en sorte que les choses se produisent et à tenter d’obtenir des choses pour lui-même. Vous devenez un traducteur et un communicateur au service de quelque chose de plus grand. Ceci est mystérieux et dépasse toute définition. Cela va même au-delà des théologies de votre monde. C’est pur. C’est immaculé. Cela ne peut pas être utilisé ou exploité à des fins politiques ou économiques. C’est partout. C’est naturel. C’est omniprésent. Cela ne peut pas être corrompu par l’interférence humaine. L’interférence des humains peut seulement tromper celui qui perçoit, mais l’essence du travail de Dieu échappe à toute contamination humaine et à toute contamination venant de n’importe quelle race où qu’elle se trouve dans la Grande Communauté. Comprenez cela et vous serez capable d’une approche différente dans votre relation avec le Divin, et avec la Présence Divine et son activité dans le monde.

Comment Dieu œuvre t-il dans le monde ? Qu’est-ce que cela signifie ? Quels sont les exemples de cela ? Dieu cherche à vous ramener à vous-même et à vous ramener à votre relation réelle avec la vie telle qu’elle existe ici et maintenant, afin de vous permettre de trouver votre place dans le monde et d’y jouer votre rôle spécifique. Dieu amplifie la Connaissance en vous et vous appelle à revenir à la Connaissance, à développer une relation avec la Connaissance et un profond respect envers la Connaissance. Cela restaure votre estime de vous-même. Cela valide aussi votre autorité, celle que vous vous devez d’exercer en vue d’approcher une plus grande autorité. Vous ne pouvez pas simplement abandonner votre autorité et essayer de céder à un Pouvoir Supérieur. Cela ne sera jamais efficace.

Si vous comptez représenter le Divin, vous devez donc devenir un représentant. Vous ne pouvez pas venir comme un mendiant. Vous ne pouvez pas être passif. Vous ne pouvez pas simplement abandonner les rênes de votre vie. Les gens essaient de faire cela parce qu’ils sont trop paresseux ou trop dispersés pour véritablement se préparer au rôle qu’ils ont à jouer. Ils veulent simplement que Dieu fasse tout pour eux. C’est impossible, bien sûr, car c’est à eux qu’il revient de faire l’essentiel du travail. Ce sont leurs efforts, leurs capacités et leurs réalisations dont ils doivent faire l’expérience, et non ceux de Dieu.

Abandonner toute votre autorité—en pensant que vous ne pouvez pas prendre une décision concernant quelque chose ou quelqu’un, déniant votre propre perception et votre expérience et abandonnant tout à Dieu—apparaît comme une liberté magnifique et un merveilleux échappatoire, mais ce n’est pas la façon de faire qui vous rendra votre capacité et votre valeur réelles. Dieu n’a pas besoin de glorification. C’est vous qui avez besoin de validation dans le monde. Dieu n’est pas mû par les désirs de l’ego qui motivent les gens à établir leur propre importance. Ne pensez pas que Dieu pense comme vous ou Dieu vous paraîtra terrible, contradictoire, cruel ou impuissant.

Les gens projettent sur le Divin le concept que Dieu entretient les mêmes idées qu’eux sur la vie et sur eux-mêmes, de là leur déception et leur confusion. Dieu fonctionne au niveau de la Connaissance, qui est un genre d’esprit et d’intelligence différent de votre mental personnel. La Connaissance n’est pas malhonnête. Elle n’est pas traître. Elle n’est pas complaisante. Elle n’est pas égoïste. Elle n’utilise pas les autres pour en tirer un avantage personnel. Elle n’est pas compétitive. Elle ne discute pas. Elle ne se questionne pas. Elle n’est pas confuse. Elle n’a pas besoin de prendre des décisions. Elle agit parce qu’il sait. Et entre les périodes d’action, elle est silencieuse et présente. Elle a une certitude absolue et est infiniment patiente.

La Connaissance vous protégera —votre mental personnel et votre corps—mais elle ne vous empêchera pas de vous faire du mal. Comme Dieu, elle n’interférera pas lorsque l’interférence est inopportune. La Connaissance fournira toute la stimulation et tous les signes dont vous avez besoin pour prendre de sages décisions et pour choisir vos relations avec circonspection. Par contre, la Connaissance ne viendra pas vous punir si vous ne faites pas attention à ces signes et ces signaux, si vous n’écoutez pas, si vous ne suivez pas et si vous n’êtes pas capable de répondre. Elle ne vous critiquera pas. Elle ne vous bannira pas en enfer. Elle ne vous condamnera pas et elle ne vous jugera pas. La Connaissance vous permettra de faillir. Peut-être y reviendrez-vous alors, animé d’une plus grande sincérité, en ressentant un besoin plus profond.

La Connaissance est complètement honnête. Elle ne connaît pas le conflit ou la tromperie comme votre esprit personnel les connaît. Quand un élément purement honnête traite avec un élément malhonnête, cela exige beaucoup de tact et de soin. Si vous voulez savoir comment Dieu œuvre dans le monde, alors suivez la voie de la Connaissance, établissez votre relation avec la Connaissance et apprenez avec le temps et par de nombreuses expériences comment la Connaissance œuvre dans votre vie. Alors, dans le cadre d’une véritable expérience personnelle et non dans celui de vos spéculations, vous en viendrez à voir, à comprendre et à apprécier la grâce, le pouvoir et l’omniprésence incroyables de la présence de Dieu dans le monde.

Vous pourriez dire que Dieu travaille de l’intérieur vers l’extérieur ; mais ceci n’est que partiellement vrai, car Dieu a des agents dans le monde. Dieu a des émissaires – vous pouvez en voir certains, d’autres non. Les Invisibles vont ici et là ; ils travaillent avec certains individus qui semblent très prometteurs et avec d’autres qui sont bien avancés sur la voie la Connaissance. Ils accordent leur assistance de telle manière que leur présence n’est généralement pas remarquée. C’est ainsi que Dieu œuvre dans le monde.

Dieu travaille dans les coulisses. Dieu donne des occasions. Dieu donne du travail, un travail rédempteur. Dieu donne des problèmes à résoudre et vous dirige vers les besoins du monde. Dieu ne vient pas arranger les choses pour vous comme si vous étiez un petit enfant impuissant. Dieu vous apprend comment arranger les choses dans votre propre royaume, dans le royaume de l’invention humaine. La vie humaine est une invention humaine. Elle n’est pas une invention divine. La culture humaine, l’éthique humaine, les croyances humaines, l’économie humaine, la politique humaine, les rapports humains et les implications humaines – ce sont toutes des créations humaines. Ce ne sont pas des créations divines. Pour que la Divinité habite vos créations, vous devez vous-même l’y introduire. Dieu n’est pas au milieu de vos dilemmes. Dieu n’en fait pas partie. Dieu vous invite à les laisser et vous offre une porte de sortie, une voie qui restaure vos vraies capacités et vos vraies relations avec vous-même, avec les autres et avec le monde.

Dieu fait les choses avec sagesse et efficacité. Pourtant, à moins que vous ne deveniez vous-même sage et efficace, comment pouvez-vous apprécier sa façon d’opérer ? Lors des moments où vous démontrez ces qualités, vous l’appréciez. À d’autres moments où la sagesse et l’efficacité vous auront échappé, vous la nierez ou vous vous croirez en présence de quelque chose d’autre. Vous savez, bien des gens pensent que Dieu utilise tout ce qui arrive pour leur enseigner une leçon, comme si Dieu tirait toutes les ficelles. Quand quelque chose de bon se passe, c’est une bénédiction de Dieu. Quand quelque chose de mauvais se passe, c’est une punition de Dieu. Quand quelque chose de cruel ou de tragique se passe, alors là, les gens sont déçus et ils en veulent secrètement au Divin d’être cruel et sans cœur. Alors ils essaient de le justifier en disant : « Bon, ça allait arriver » ou « Ils l’ont mérité » ou « Quelqu’un l’a mérité » ou « Ça devait arriver » ou « C’est au-delà de notre compréhension et nous ne savons pas ».

Dieu n’œuvre pas dans le monde de cette façon. Le monde est animé par un ensemble de forces qui travaillent par elles-mêmes. Dieu est ici pour vous apprendre comment négocier avec ces forces et comment les utiliser efficacement. Dieu ne tire pas toutes les ficelles. Dieu ne détermine pas tout ce qui vous arrive aujourd’hui et tout ce qui se passera demain. Le monde est en mouvement et les myriades de forces qui habitent son environnement mental et physique sont en mouvement. Dieu est impliqué dans le monde au temps présent, sans toutefois tout contrôler.

L’intervention directe est rare. Quand cela se produit, c’est parce qu’elle est bienvenue, parce qu’elle est nécessaire et parce qu’elle restaurera encore davantage la relation avec la ou les personnes qui la reçoivent. Au-delà de cela, Dieu laisse les choses arriver. Les tragédies que vous voyez autour de vous et partout dans le monde ne représentent pas l’œuvre de Dieu. Le monde est un endroit dangereux. Les risques abondent. N’importe quoi peut arriver ici. Vous devez en être conscient. Dieu vous apprendrait à être conscient et à voir. Dieu vous apprendrait comment protéger votre mental et votre corps, comment développer vos compétences et comment les utiliser efficacement et de manière constructive. C’est cela le travail de Dieu dans le monde. Sans cette relation, vous seriez seul et cela vous ferait souffrir. Toutefois, vous avez à votre disposition une assistance et une assurance plus grandes. Il ne s’agit pas d’une fausse assistance, ni d’une fausse assurance. Elles sont réelles. Et elles œuvreront par votre intermédiaire et pour vous si vous les accueillez et si vous vous ouvrez à elles, si vous êtes sincère et si vous n’essayez pas de les utiliser pour vos objectifs ou vos avantages personnels.

Dieu œuvre partout dans le monde par l’intermédiaire de la Connaissance. Dieu vous connaît. Vous ne pouvez que connaître Dieu. Il peut arriver que la foi précède la connaissance de Dieu, mais croire n’est pas connaître. Bien des gens affirment qu’ils croient en Dieu, soit parce qu’ils croient ou soit parce qu’ils ont peur de ne pas croire. Cependant, connaître Dieu, c’est entrer en relation avec Dieu. Cela prend beaucoup de temps. Bien des choses doivent ici être désapprises, pour être remplacées par des choses nouvelles. Bien de vieilles idées sont ici écartées, et de nouvelles choses sont apprises au lieu. Les vieux problèmes bénéficient ici d’une nouvelle approche. Les choses sans trop d’importance reçoivent peu d’attention et les grandes choses conservent leur importance. Vous apprenez ici à dire oui à certaines choses et non à d’autres. Vous abandonnez ici votre allégeance à la culpabilité, à la compulsion, au besoin d’approbation et au besoin de profiter des autres, afin de répondre à une plus grande certitude, qui lentement est en train d’émerger en vous.

Dieu n’interfère pas, parce que vous avez besoin de faire l’expérience de votre propre valeur et vos propres relations dans le contexte dans lequel vous vivez. Chaque fois que vous éprouvez une réelle affinité ou que vous reconnaissez profondément une autre personne, vous validez Dieu. Chaque fois que vous faites quelque chose qu’il est nécessaire de faire selon vous et que vous le faites pour des raisons que vous ne pouvez justifier ou comprendre, vous validez Dieu. Toutes les fois que vous répondez à un avertissement intérieur, que vous faites le nécessaire et que vous suivez ce que vous savez, vous validez Dieu. C’est une expérience et non une idée. C’est quelque chose de fondamental. Ce n’est pas simplement une croyance, une convention ou une commodité.

Lorsque vous établirez avec quelqu’un d’autre une relation qui a un sens, vous ressentirez Dieu. Lorsque vous direz la vérité là où la vérité a besoin d’être dite, vous ressentirez Dieu. Lorsque vous éprouverez de la gratitude pour quelque chose qu’on a fait pour vous, même à un niveau banal, vous ressentirez Dieu. C’est ainsi que l’on prend conscience Dieu et que l’on en fait l’expérience. Les récompenses qui en sont issues ne se sont pas seulement l’expérience en tant que telle, mais également les relations qui sont établies, les actions qui sont menées, les difficultés qui sont évitées et les contributions qui sont faites.

Dieu veut que vous œuvriez dans le monde pour y faire arriver de bonnes choses. Dieu ne vous demande pas de laisser le monde et de devenir obnubilé par Lui. Dieu dit : « Vous avez des choses importantes à faire. Vous êtes venu ici pour les faire. Je le sais et vous le savez, alors, faites ce que vous savez. » Vous ne pouvez pas retourner tout de suite à votre Ancienne Demeure. Vous avez du travail dans le monde. Vous êtes en train d’apprendre la Connaissance, vous êtes en train d’apprendre la Voie la Connaissance et vous êtes en train de vous préparez à faire les pas menant à la Connaissance.

Progressez, et vous verrez que Dieu œuvre dans le monde, et vous ne tiendrez pas Dieu responsable du déroulement de la vie ici. Vous ne tiendrez pas Dieu responsable des tragédies qui se produisent. Vous ne tiendrez pas Dieu responsable des erreurs humaines. Vous ne tiendrez pas Dieu responsable de la création des religions, des croyances et des autorités. Vous réaliserez que Dieu travaille en vous et que Dieu vous engage dans les relations avec les autres d’une manière qui ait un sens. C’est seulement en en faisant l’expérience qu’on peut apprécier tout cela.

Que vous vous considériez une personne religieuse ou non, vous avez tout de même l’occasion de rétablir votre relation avec Dieu par l’intermédiaire du rétablissement de vos relations avec les autres. À mesure que vous faites l’expérience de la Connaissance en vous, vous confirmez d’abord la relation qui existe entre votre corps et votre mental et entre votre mental et votre Esprit. Puis, lorsque vous éprouvez une véritable affinité avec une autre personne dans le cadre d’une relation et que vous partagez un but commun plus élevé, vous validez et vous confirmez la raison de votre venue en ce monde.

C’est de cette façon que le souvenir de votre Ancienne Demeure vous revient. C’est comme cela que vous revenez à la Connaissance en vous. Et c’est ainsi que vous ressentez la présence de Dieu en vous, la présence de vos Enseignants, les Invisibles, et la présence de vos vrais compagnons de vie—ceux qui se sont rassemblés pour vous aider à remplir votre mission et votre but, alors que vous réalisez lentement ce que c’est et où cela doit vous mener.

Nous ne vous demandons pas de croire mais de savoir. Il n’y a aucun dévouement dans la croyance. Les gens croient parce qu’ils ont peur de ne pas croire. Ils croient parce qu’ils pensent qu’ils doivent le faire. Cependant, aucun dévouement, aucun engagement et aucune relation ne naissent de la croyance. La croyance est toujours faible et chancelante. Les difficultés de la vie l’assaillent facilement. La seule valeur de la croyance est de vous ramener à votre conviction que la Connaissance est vivante et bien portante et que votre foi en elle est justifiée. L’intérêt de la croyance est de remplir les espaces entre ces moments où vous faites l’expérience de la Connaissance et de la relation véritable.

La croyance et la Connaissance ne sont cependant pas une seule et même chose. La dévotion réelle et l’engagement peuvent seulement venir de la Connaissance parce que cette dernière est complètement dévouée et complètement engagée. Elle est engagée envers Dieu. Elle est engagée dans la réalisation du but de votre vie. Elle est engagée dans le bien-être des autres. Elle est déjà engagée. En revenant à votre relation avec la Connaissance, vous apprendrez à vous engager envers la Connaissance de la même manière que la Connaissance est engagée envers vous.

Toute relation où l’engagement n’a pas été établi et accepté est une relation qui ne s’est pas encore établie. Pensez combien le dévouement et l’engagement vrais sont rares dans les relations humaines. Les gens ont besoin les uns des autres, ils s’accrochent les uns aux autres, ils se contrôlent mutuellement et ne veulent pas laisser l’autre partir, mais ce n’est ni du dévouement ni de l’engagement.

Le dévouement et l’engagement sont des choses qui proviennent de votre profondeur. Ils sont un épanchement naturel de votre esprit. Ils sont une expression de la Connaissance. Ils sont l’expression d’une reconnaissance de votre place et de votre rôle auprès d’une autre personne. Ils mettent l’accent sur un but plus grand au-delà de vos intérêts personnels. Ils mettent l’accent sur votre bien-être et sur le bien-être de l’autre personne et le démontrent. Pensez combien les rapports humains où les gens tentent de s’utiliser l’un l’autre pour des raisons personnelles sont fréquents, et pensez à toute la peine et à toutes les difficultés qui en résultent.

Les relations basées sur la Connaissance sont très différentes. Vous n’en aurez pas beaucoup. Elles seront uniques et elles contrasteront grandement avec tous les autres genres de relations dont vous avez fait l’expérience – relations basées sur la convenance, relations basées sur les avantages, relations basées sur le plaisirs, relations basées sur l’acquisition. Il n’y a aucun dévouement, aucun engagement, aucune reconnaissance et aucune véritable affinité dans ces relations. Combien différente est une relation basée sur la Connaissance et combien différents sont les résultats qu’elle engendre ! Lorsque vous ferez l’expérience du vrai dévouement ou lorsque vous le reconnaîtrez chez quelqu’un d’autre, la présence de Dieu dans le monde vous sera évidente. Le dévouement est la plus haute expression de l’amour. C’est son expression la plus complète. Il se concrétise quand une personne choisit de faire don d’elle même à une autre pour poursuivre ensemble à un but plus grand et pour servir quelque chose de plus magnifique que leurs propres intérêts personnels – que ce soit pour élever une famille, pour mener à bien une forme de travail dans le monde ou pour remplir une mission au service de l’humanité. Peu importe à quel niveau on retrouve l’expression du dévouement, c’est quelque chose de rare et de merveilleux dans la vie. C’est l’évidence du travail de Dieu.

Alors que bien des gens attendent ou exigent de Dieu qu’Il vienne leur apporter ce qu’ils désirent, vous pouvez commencer à percevoir le véritable travail de Dieu derrière la scène – le travail de Dieu qui restaure les relations qu’ont les gens avec eux-mêmes et avec les autres. Toutes les grandes choses qui ont été offertes à l’humanité sont le résultat de relations qui ont un sens et un but, et où le dévouement fut éprouvé et exprimé. Les grandes figures de ce monde – les grands créateurs, les grands inventeurs, les grands scientifiques, les grands chefs spirituels – tous étaient épaulés par des relations remarquables, dans le visible comme dans l’invisible. Leurs idées ne venaient pas d’eux-mêmes. Elles provenaient d’au-delà de ce monde et elles étaient traduites par leur intermédiaire sous une forme qui pouvait être reconnue et utilisée.

Qu’est-ce que le génie sinon un esprit qui est connecté à un Esprit Supérieur ? Le fait d’avoir l’esprit vif et habile, brillant ou rapide, n’est pas signe d’intelligence. Les gens diront : « Bon, mon ami est en train de faire quelque chose de tellement fou, mais c’est quelqu’un de si brillant, de si intelligent. » Pourtant, cette personne est en train de faire quelque chose de très stupide ou de préjudiciable. Est-ce là une expression d’intelligence ? Non. L’intelligence émerge de la Connaissance. C’est la capacité de voir, de savoir et d’agir. C’est la capacité de mener efficacement une activité ou une action dans le monde. L’intelligence, c’est la Connaissance et la sagesse travaillant ensemble. C’est la vérité et son mécanisme d’expression qui travaillent ensemble en harmonie. Voilà une expression de l’intelligence. Vous avez cette intelligence. Elle naît de la Connaissance en vous. Et vous pouvez en faire l’expérience. Elle démontre un Pouvoir Supérieur et une plus grande possibilité pour l’humanité.

À mesure que nous vous disons ces choses, peut-être réaliserez-vous que le progrès de l’humanité, quel que soit le champ considéré, est le résultat des efforts d’un nombre relativement restreint de gens qui se sont engagés, qui se sont dévoués et qui avaient de grands alliés. C’est l’évidence du travail de Dieu dans le monde. Malgré toutes les calamités et toutes les tragédies, tous les penchants et toutes les difficultés, qui s’abattent sur l’humanité et les relations humaines et qui prédominent, le travail de Dieu fait avancer l’humanité. Si Dieu n’était pas dans le monde, l’humanité s’autodétruirait simplement. Il n’y aurait aucune motivation pour faire de plus grandes choses. Il n’y aurait aucun désir ardent de vérité. Il n’y aurait pas de vraie bonté. Il n’y aurait ni dévouement réel ni reconnaissance. L’humanité se détruirait.

Dieu est comme l’air. Tout le monde en respire mais peu y portent attention. Chacun est continuellement soutenu par chaque respiration. Les corps en dépendent pour pouvoir vivre le moment suivant. Coupez cette arrivée d’air et la personne meurt rapidement et tout s’éteint. Dieu est comme cela – imprégnant tout, offrant le support, tellement présent et nourrissant. Et pourtant Dieu n’est pas reconnu, Dieu n’est pas compris, Dieu n’est pas révélé, Dieu n’est pas expérimenté. Dieu est, bien sûr, plus grand que l’air que vous respirez. Cependant, cet exemple peut vous aider à comprendre ce que nous disons. Ce que nous présentons ici dépasse le champ habituel de la compréhension humaine. Vous devez tendre vers davantage, vous ouvrir et atteindre un niveau plus élevé pour avoir cette conscience. Cela mène à la véritable expérience.

Devenez un étudiant de la Connaissance. Apprenez la Voie de la Connaissance. Faites les Pas vers la Connaissance. Laissez la Connaissance réarranger vos priorités. Laissez la Connaissance redresser votre vie. Laissez la Connaissance vous guider, vous diriger et vous protéger. Laissez la Connaissance engendrer une plus grande intelligence en vous. Laissez la Connaissance vous diriger dans vos relations et dans vos évaluations. Devenez tranquille comme la Connaissance. Devenez pénétrant comme la Connaissance. Devenez perspicace comme la Connaissance. Devenez dévoué aux autres comme la Connaissance. Trouvez vos vrais alliés. Trouvez votre but. Permettez à votre vrai travail dans le monde d’émerger alors que vous mettez de côté volontairement, avec joie et avec soulagement, certains autres éléments qui ne vous servent plus.

À mesure que vous progresserez ici, la présence de Dieu dans le monde deviendra quelque chose que vous ressentirez et vous connaîtrez, plutôt que quelque chose que vous vous forcer à croire. Et en dépit de toutes les tragédies et difficultés que vous et d’autres pouvez rencontrer, en dépit de toutes les tribulations de la vie physique, vous saurez que Dieu est avec vous. Vous saurez que vous êtes conduits vers Dieu, et vous saurez que vous avez quelque chose d’important à faire. Vous le saurez parce que Dieu est dans le monde.