Regardez la vidéo du webinaire francophone du 05/10 avec Marshall, Patricia et Reed Summers

Le but de la religion

Écoutez la révélation originale en anglais :


Le but de la religion

Télécharger (utilisez le clic droit)

Tel que révélé au Messager de Dieu,
Marshall Vian Summers
le
 20 juillet 2009
à
 Antakya, Turquie

À propos de cet enregistrement


Ce que vous entendez dans cet enregistrement audio est la voix de l’Assemblée Angélique parlant à travers le Messager Marshall Vian Summers.

Ici, la communication originale de Dieu, qui existe au-delà des mots, est traduite en un langage et un entendement humains par l’Assemblée Angélique qui veille sur le monde. L’Assemblée apporte alors le Message de Dieu à travers le Messager.

Dans ce processus remarquable, la Voix de la Révélation parle à nouveau. La Parole et le Son sont dans le monde. Pour la première fois dans l’histoire, l’enregistrement de la révélation parlée originale est accessible pour que vous en fassiez l’expérience.

Puissiez-vous recevoir ce don de Révélation et puissiez-vous vous ouvrir à son Message unique pour vous et pour votre vie.



Note aux lecteurs :
Cette traduction a été fournie à la Society par des étudiants du Nouveau Message qui se sont portés volontaires pour traduire le texte original en anglais. Nous rendons cette traduction publique sous cette forme perfectible pour que les gens aient une chance de découvrir une portion du Nouveau Message dans leur propre langue.

En ce moment et en ce lieu, il est important de parler du but de la religion. La religion est partie intégrante de l’expérience humaine, et toutes les tentatives faites pour l’éradiquer ou la minimiser se sont avérées infructueuses.

Vous ne pouvez en effet pas nier la réalité de l’esprit humain. Vous ne pouvez pas nier la réalité fondamentale selon laquelle il existe chez les gens un besoin spirituel plus grand qui doit être exprimé.

Mais comme toute chose dans le monde, ce qui est naturel et essentiel peut être déformé, perdre son alignement et être mal utilisé, être mêlé à d’autres objectifs, en particulier lorsque ces impulsions naturelles se retrouvent liées aux gouvernements et aux puissantes forces de la société.

En termes simples, le but de la religion est de cultiver le désir et la capacité de faire l’expérience de la Présence Divine dans sa vie. Tous les enseignements et les rituels, que ce soit dans les grandes institutions ou dans l’intimité de sa maison, sont destinés à cet effet. Et le désir et la capacité de faire l’expérience de la Présence Divine sont destinés à amener chaque personne au pouvoir de la Connaissance que le Créateur de toute vie a placée en chaque cœur humain.

Pourtant, lorsque vous regardez autour de vous, que ce soit chez vous ou dans des pays étrangers, vous constaterez qu’il y a une grande pauvreté, une grande pauvreté en ce que la vie des gens ne rend pas compte de cette Présence et du pouvoir de cette Connaissance. L’air déçu et insatisfait des gens, le sentiment de regret chez les personnes âgées, le sentiment de désespoir et de découragement chez les jeunes sont autant de signes que ce pouvoir et cette Présence ne sont pas vécus.

La religion est maintenant devenue un joug et un harnais pour les gens, exigeant d’eux qu’ils croient selon certaines lignes de pensée prescrites et qu’ils se comportent selon certaines lignes de comportement prescrites. Mais ceci est loin de l’essence de ce pour quoi la religion est réellement faite. Exiger, par l’incitation ou la menace, que les gens adhèrent à un certain système de croyances ne représente pas l’essence et le but de la religion. C’est pourtant ce qui ressort largement dans le monde d’aujourd’hui.

La religion est devenue une autre forme de gouvernement – une forme de gouvernement qui recherche le pouvoir et la domination, une forme de gouvernement qui cherche à vaincre ses rivaux, les programmes concurrents des autres traditions et croyances religieuses. Il y a ainsi une compétition et une sorte de guerre entre les éléments les plus radicaux de ces systèmes de croyance. Mais ce n’est pas là ce qu’est réellement la religion.

Le Créateur de toute vie a initié toutes les religions du monde, mais toutes ont été modifiées par les peuples et les gouvernements, par les cultures et les traditions et par la compétition pour le pouvoir dans le monde. C’est la raison pour laquelle il y a tant de personnes dans le monde aujourd’hui qui, bien qu’elles aient de véritables besoins et aspirations spirituels, sont tant rebutées par les manifestations de la religion telle qu’elle est devenue.

Où pouvez-vous trouver comment cultiver votre vie intérieure ? Où insiste-t-on sur l’importance de reconnaître, de suivre et d’embrasser le pouvoir et la présence de la Connaissance au sein de l’individu ? Où insiste-t-on sur l’importance de développer et d’encourager la capacité et le désir de l’individu de faire l’expérience du Mystère de la Présence Divine – un Mystère qui défie tous les enseignements religieux et toutes les conventions religieuses ?

Où ces choses sont-elles encouragées chez l’individu ? Vous visitez l’église, le temple ou la mosquée et qu’est-ce qui y est présenté, si ce n’est une lourde insistance sur l’idéologie de la religion, sur les institutions de la religion, sur les exigences de la religion ? Cette insistance est hors contexte et coupée du but essentiel de la religion.

Fondamentalement, toute religion a pour but d’enseigner la Voie de la Connaissance, d’amener l’individu à l’expérience directe de la Connaissance – l’Esprit profond au-delà de l’intellect, l’Esprit que Dieu a donné à chaque personne pour la guider, pour la protéger et pour la mener à une vie et à une expression plus grandes dans le monde.

Mais vous n’entendez pas ce point-ci. Au lieu de cela, on vous encourage à croire, à adhérer, à suivre les prescriptions d’une tradition religieuse, aussi illogiques et déraisonnables que ces prescriptions puissent être dans le contexte de la vie moderne. Et ceci est appelé « la Parole de Dieu », la Volonté de Dieu pour l’humanité.

Bien sûr, il y a une grande compétition entre les puissances concurrentes pour savoir à qui revient la revendication ultime et définitive de détenir la volonté et la prescription de Dieu pour l’humanité. C’est comme si des personnes non religieuses avaient repris les affaires de la religion à leurs propres fins. N’ayant jamais réalisé son but et son sens essentiels, ils l’ont transformée en autre chose. La religion est maintenant comme un parti politique et, évidemment, la religion a aussi des objectifs politiques.

Cela est tellement éloigné de l’impulsion et de l’intention initiales de Dieu pour la religion – maintenir la Connaissance vivante dans le monde, enseigner la Voie de la Connaissance, encourager la responsabilité humaine et le comportement éthique, et non pas se contenter d’être une prescription ou une exigence pour être admis au Ciel, ou à tout autre état exalté futur.

Il s’agit en réalité d’un déni de l’intégrité naturelle et de l’éthique naturelle qui se manifestera chez la personne qui a fait l’expérience de ce pouvoir et de cette présence de la Connaissance, et qui est guidée par sa sagesse et sa grâce. Ces individus, quelle que soit la partie du monde où ils résident, quelle que soit la tribu, le groupe ou la culture dont ils sont issus, défendront tous les mêmes valeurs, car ce sont les valeurs de la Connaissance.

Vous avez donc un monde qui semble profondément religieux, mais qui ne pratique pas ce à quoi sert réellement la religion et qui ne met pas l’accent sur cela. Et étant donné la soumission et l’oppression des peuples tout au long de l’histoire de l’humanité, toute intention sacrée qui a été préservée ne l’a été que pour l’élite, pour le monastique, pour l’adepte.

De ce fait, les véritables Messagers de Dieu ont dû briser les chaînes des conventions, ont dû enseigner en opposition aux croyances et aux attitudes religieuses dominantes. Ils ont dû devenir des rebelles et des réformateurs, pour contrer la tendance de l’humanité à changer le sacré en profane.

Quelle est l’intention du véritable Messager, si ce n’est d’attiser le Feu spirituel en les individus et de les amener en contact avec la conscience profonde qui existe en eux – une conscience qui n’est pas le produit d’une conformation sociale ou d’une attente sociale, mais une conscience plus profonde, innée et essentielle à la vie humaine ?

Ainsi, vous avez un monde qui est religieux, mais qui ne connaît pas la religion. Vous avez un monde où les institutions religieuses et leurs défenseurs s’affrontent et se font concurrence, sans avoir conscience que la Source de leur foi est la même. Il y aura des gens qui exigeront et attendront l’adhésion à des idées, à des croyances et à des admonitions, mais qui eux-mêmes n’auront jamais reçu la véritable initiation au mystère et au pouvoir de la Présence.

La religion est devenue concrète. Elle est devenue politique. Elle est devenue une puissance économique et sociale qui cherche à préserver son statut et son pouvoir à tout prix. Aussi ceux qui répondent vraiment au véritable but de la religion se retrouvent-ils à présent en exil, désormais hérétiques et visionnaires, suivant le Mystère – un Mystère qui a été perdu pour tant de personnes dans les ordres religieux et les institutions religieuses.

C’est comme si la religion était devenue l’ennemie de ce à quoi sert véritablement la religion. Il s’agit à présent de la religion de l’État, de la religion de la tradition, de la religion de l’histoire, de la religion des idées fixes, des croyances fixes et des revendications exclusives d’autorité. Tout cela est tellement éloigné du désir et de l’intention du Créateur de maintenir la Connaissance vivante dans le monde !

Dans certains cas, la religion est devenue l’ennemie de la Connaissance, déclarant que seul Dieu a la Connaissance et que les gens sont idiots et doivent être conduits comme des animaux, qu’ils doivent être programmés et conditionnés à croire – à croire des choses qui sont incroyables et impossibles, à croire des choses qui vont à l’encontre de l’expérience profonde des gens, des choses qui sont à l’écart du véritable mystère et de l’expérience profonde qui sont l’essence-même de ce qu’est vraiment la religion.

A travers les âges, les mystiques, les sages parmi eux, ont gardé ce Pouvoir et cette Présence vivants, mais ils étaient les parias, en marge des institutions religieuses. Ils étaient les rebelles et les réformateurs qui, bien que leurs autorités ne les aient pas approuvés ou ne leur aient pas fait confiance, ont en réalité donné vie, substance et sens aux pratiques religieuses vides qui prévalaient dans la société humaine.

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Cela signifie qu’il y a un plus grand pouvoir dans votre vie, un plus grand mystère dans votre vie, et que votre connexion à Dieu se fait par la Connaissance, l’Intelligence profonde que Dieu a placée en vous, une Intelligence qui est au-delà du domaine et de la portée de votre intellect. Ce pouvoir vous appelle, et votre réponse à celui-ci représente le besoin le plus profond de votre âme – un besoin qui est encore plus profond que le besoin de survie et de gratification, que le besoin de bénéficier d’une éducation et d’opportunités, d’amitiés et de compagnons.

Pour découvrir ce besoin, vous devez prendre conscience que ce que le monde apporte est insuffisant. Il répond à des besoins sociaux et psychologiques. Il répond à des besoins pratiques. Mais il ne répond pas au besoin réel de l’âme. Cela requiert un engagement dont la nature dépasse l’ordinaire.

Le Créateur de toute vie, bien entendu, comprend cette situation difficile – le fait que la religion soit devenue le problème et non la réponse, que la religion soit devenue l’obstacle et non la voie, que le but et l’essence véritables de la religion aient été perdus à tel point que, maintenant, seul un enseignant très sage et exceptionnel au sein d’une tradition religieuse est en mesure de parler du Mystère et du Pouvoir et d’indiquer le chemin vers la conscience profonde en l’individu.

Mais de tels enseignants sont rares. Ils représentent la minorité parmi ceux qui revendiquent les pouvoirs et les autorités ecclésiastiques. Car comment pouvez-vous prêter allégeance à l’église, à la mosquée ou au temple si votre plus grande allégeance va à la Connaissance, laquelle représente votre allégeance à Dieu ? Et si Dieu n’est pas tenu par la pensée, la philosophie et la théologie humaines, alors vous, en tant que disciple de la Connaissance, ne serez pas non plus tenu par ces choses. Cela vous rend libre et incontrôlable. Cela vous rend perspicace et bien plus incorruptible. Cela vous amène à vous interroger sur la valeur de l’autorité religieuse et sur l’éthique et le comportement des institutions religieuses – toutes ces choses auxquelles les institutions religieuses sont enclines à résister et qu’elles ont tendance à réprimer.

Aussi est-il nécessaire de revenir à ce qui est essentiel, à l’impulsion et au pouvoir initial de la religion – non pas à la religion de l’État, non pas forcément à la religion des institutions traditionnelles, mais à quelque chose de bien plus pur qui peut exister en leur sein et au-delà.

Méfiez-vous des croyances qui paraissent gravées dans le marbre. Méfiez-vous des proclamations de privilège ou d’autorité exclusive faites par les dirigeants religieux. Reconnaissez qu’il y a des gens qui sont tournés vers la liberté et d’autres qui sont tournés vers le contrôle. Les personnes tournées vers le contrôle ont peur de la liberté, et elles ont peur du Mystère parce qu’elles ne croient pas en la bonté essentielle de l’esprit humain. Elles ont perdu leur foi en l’humanité et ont placé toute leur foi dans leur idéologie et dans les prescriptions qu’elles croient venir de Dieu.

Mais Dieu n’a donné que des recommandations par l’intermédiaire des grands enseignants, pas des règles – des recommandations de vie, des lignes directrices de vie pour aider les gens à orienter leur vie correctement et de manière productive et bénéfique.

Par conséquent, pour trouver votre véritable connexion, il vous faut en venir à apprendre la Voie de la Connaissance, car au cœur de toute religion se trouve la Voie de la Connaissance. Il ne s’agit pas là de la voie de la croyance. Il ne s’agit pas là de la voie de l’obéissance. Il ne s’agit pas de suivre aveuglément les prescriptions, les préceptes et les admonitions des chefs religieux et des institutions religieuses. Il s’agit de trouver le pouvoir et la présence de la Connaissance en vous et d’apprendre au fil du temps et par l’instruction comment discerner ce pouvoir et cette présence des autres impulsions et compulsions qui existent en vous en tant qu’individu.

Le Dessein de Dieu dans le monde est de garder la Connaissance vivante afin que la liberté, la justice et la compassion humaines soient gardées vivantes dans le monde. Le Dessein de Dieu n’est pas d’exalter les chefs religieux ou les institutions religieuses, ni d’élever une personne au-dessus des autres. Ce sont là des créations humaines et non des créations de Dieu, et elles sont par conséquent faillibles et sujettes à la corruption.

Dieu a donné un Nouveau Message dans le monde pour clarifier cette image et pour apporter une voie claire pour ceux qui cherchent à en faire l’expérience réelle. Ils peuvent vivre cette expérience dans le cadre de leurs traditions religieuses ou en dehors de celles-ci.

La Nouvelle Révélation de Dieu peut entrer en conflit avec l’idéologie politique et les croyances de longue date, mais c’est ce qui se produit lorsque ce qui est pur est mis en contraste avec ce qui a été modifié et adapté.

Dieu n’est pas tenu par les créations, les croyances et les admonitions humaines. Dieu ne fournit que ce qui est réel et essentiel pour enflammer le cœur humain et pour donner à chaque individu une fondation afin d’être dirigé depuis l’intérieur plutôt que depuis l’extérieur.

Ici, votre imam, votre rabbin ou votre prêtre peuvent vous aider s’ils sont guidés par la Connaissance. Mais ils vous entraveront si ce n’est pas le cas. Vous devez apprendre à voir la différence.

Les religions sont des institutions qui doivent être maintenues et protégées. Elles sont en compétition les unes avec les autres, si bien qu’aucune de celles qui existent dans le monde aujourd’hui ne peut vraiment encourager la paix et l’unité humaines. Car elles revendiquent toutes des privilèges particuliers, et seuls ces quelques individus en leur sein qui soutiennent un grand mouvement œcuménique et l’acceptation de toutes les religions du monde peuvent contrecarrer cette compétition, qui est intrinsèquement source de division et destructrice.

Avec ces paroles, Nous nous adressons au cœur de l’homme et non à l’intellect qui veut tout comprendre et qui veut adhérer à ses propres notions, croyances et traditions.

Il n’y a rien de mal à la tradition si elle remplit le but fondamental de la religion, qui est d’inspirer et d’agrandir le désir et la capacité des gens à faire l’expérience de la Présence de Dieu, et de les relier à l’Intelligence plus profonde que Dieu a placée en eux et qui sera essentielle à leur réussite et à leur bien-être dans le monde. Cela est bien plus important que les enseignements du fondateur d’une tradition religieuse. Cela est bien plus important que les déclarations officielles de croyance ou de doctrine d’une religion.

Les gens célèbrent, adorent et répètent sans cesse la vie des grands enseignants, mais sont-ils vraiment capables de vivre la vie que ces enseignants ont promue ? Ce n’est pas seulement le comportement humain qui est important, car les gens peuvent se comporter correctement pour toutes les mauvaises raisons. Les gens peuvent s’aligner les uns sur les autres pour obtenir un avantage social, un avantage économique et pour atteindre un statut et une acceptation sociale. Mais cela, ce n’est pas de la religion.

Vous qui cherchez à connaître votre grand but dans le monde et le grand sens de votre vie, cela signifie que vous êtes une personne religieuse. Que vous apparteniez à une église, à une mosquée, à une synagogue ou à toute autre organisation religieuse, cela est secondaire.

Promouvoir une idéologie religieuse dans le monde ne signifie pas ici soutenir la Volonté et le Dessein de Dieu. C’est seulement si cette idéologie et ce système de croyance peuvent répondre aux exigences fondamentales de la religion que ces choses auront une valeur réelle et durable et qu’elles généreront de réels bienfaits pour les gens.

De même, aucun enseignement religieux ne devrait promouvoir la guerre et les attaques contre d’autres groupes. Cela représente une compétition pour le pouvoir entre ces groupes, mais ce n’est pas là ce qu’est la religion.

La religion vous amène à Dieu et à ce que Dieu a placé en vous pour vous guider, pour vous protéger et pour vous conduire à vos grandes réalisations dans la vie. Tout ce qui se situe au-delà de cela est une invention, une invention humaine, une adaptation.

Les gens devront comprendre ce que cela signifie en termes d’application du droit et de fonctionnement des sociétés. Dieu n’est pas là pour diriger les sociétés ou pour s’occuper des subtilités de la jurisprudence ou de l’administration du droit.

Dieu vous dirige vers le Mystère, non vers la manifestation. Dieu vous appelle dans le Mystère, il ne vous prescrit pas la manifestation. Si vous voulez avoir plus de saints dans le monde, si vous voulez avoir des individus vraiment inspirants dans le monde, si vous voulez que l’humanité ait un niveau plus élevé qui ne soit pas issu d’un régime oppressif mais d’une compréhension naturelle, alors vous devez guider les gens vers le pouvoir du Mystère.

La religion, voyez-vous, n’a pas une réponse à tous les problèmes sociaux et politiques, mais elle donne aux gens l’accès à l’Intelligence plus profonde qui peut les guider efficacement pour répondre à tous ces besoins. La religion doit être libre de l’État et elle doit être libre de la politique, qui ne fera que l’entacher et la corrompre, jusqu’au point où ceux qui se prétendent saints en appelleront à l’exécution d’autres personnes.

C’est le degré de distorsion et d’aberration qui a été établi dans le monde actuel, et c’est pourquoi il y a un Nouveau Message de Dieu – pour rétablir la clarté et le but de la religion, le sens de la pratique spirituelle et la nature de la révélation divine qui doit se produire en chaque personne.

Il ne suffit pas de célébrer la Révélation d’un grand enseignant si vous ne pouvez pas trouver comment accéder à la vôtre. Il ne suffit pas de vénérer un grand enseignant ou un grand émancipateur si vous ne pouvez pas trouver dans votre vie ce pouvoir et cette présence qui s’appliqueront dans des circonstances quotidiennes bien plus simples et ordinaires.

Le contraste est ici important, et il doit être compris. Si vous voulez que la religion soit une chose, vous allez perdre son essence et son sens et la transformer en quelque chose d’autre qu’elle n’a jamais été destinée à devenir. Si vous voulez transformer la religion en un ensemble d’idéaux et de croyances ou en une théologie complexe, vous perdrez ce qu’est réellement la religion et ce à quoi elle sert.

Il est tout à fait ridicule d’affirmer que Jésus ou Mohammed est le plus grand enseignant ou qu’il a apporté l’ultime message à l’humanité, et cela est si loin de la nature et de l’intention de la religion telle que Dieu l’a voulue que cela représente une sorte de diminution et de distorsion lamentables de ce qu’est réellement la religion.

Penser que Mohammed ait donné la Révélation ultime, c’est se méprendre sur le Dessein et la Présence de Dieu. Car Dieu a encore bien des choses à dire au monde, en particulier à ce grand tournant où l’humanité est confrontée à un monde en déclin, un monde dont les ressources sont en train de décliner, un monde où l’humanité est confrontée à la réalité du contact avec la vie intelligente dans l’univers – deux grands événements qu’aucune des Révélations antérieures de Dieu n’a été conçue pour aborder et ne peut aborder de manière suffisante et raisonnable.

Ont été superposées à la religion des idées, des croyances, des institutions, des lois et des exigences qui sont devenues répressives pour le peuple ou odieuses pour les personnes qui aiment la liberté. Elles ne satisfont pas au besoin plus profond de l’âme. C’est la raison pour laquelle vous devez revenir à ce qui est essentiel, à ce qui est réel. Le temple, la mosquée, l’église et le lieu de culte tribal sont des lieux pour honorer le Mystère et pour évoquer la Présence et le Pouvoir.

La Voie de la Connaissance, qui est au cœur de toutes les religions du monde, doit en devenir l’enseignement essentiel, au lieu d’être réservée aux clercs, aux monastiques et aux individus exceptionnels. C’est là le défi qui vous attend, sans quoi la religion fera partie du problème pour l’humanité et ne sera pas son moyen essentiel pour aboutir à la réconciliation, à l’inspiration et une conscience éthique élevée. Que cela soit votre compréhension.